Truies et porcelets

Optimiser les stratégies de conduite alimentaire

Les apports au cours de la vie du porc sont à mettre en relation avec : 

  • chez la truie : l'état d'engraissement et la composition de carcasse, la prolificité, la production laitière, le poids et la vitalité de la portée ;
  • chez le porcelet : la gestion de phases sensibles (sevrage, transition alimentaire) à l'origine de troubles de la digestion et de troubles de sa santé, et l'évaluation de stratégies alimentaires pouvant réduire ces problèmes (additifs, acidifiants)