La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 3785 résultats
Publication Annéetrier par ordre croissant

Bonnes pratiques pour le transport des animaux vivants : guide de 17 fiches techniques porcin, bovin, ovin, équin

Consulter le resumé

Checklist du conducteur pour le Transport d’Animaux Vivants : Êtes-vous bien préparé ? En tant que chauffeur professionnel, appliquer la Législation actuelle sur le transport vous aidera à atteindre des niveaux élevés de bien-être pour vos animaux. (BP issues d’une approche d’harmonisation européenne des meilleures pratiques www.animaltransportguides.eu)
 

PDF icon guide de bonnes pratiques au transport des porcs, bovins, ovins, équins
2017

Guide to good practices for the transport of pigs

Consulter le resumé

Le Guide de bonnes pratiques pour le transport des porcs a été publié par la Commission européenne dans  le but d’améliorer le bien-être animal pendant le transport. Il est le résultat d’une concertation entre transporteurs, éleveurs, abatteurs, vétérinaires, associations professionnelles, organisations non gouvernementales et autorités compétentes des Etats-membres.

Vous pouvez retrouver les Guides de bonnes pratiques pour le transport des autres espèces, ainsi que 17 fiches pratiques, sur le site ci-après :

http://animaltransportguides.eu/de/materials/

Les fiches traduites en français sont disponibles ici :

http://animaltransportguides.eu/fr/documents/

 

PDF icon Guide de bonnes pratiques pour le transport des porcs (bien-être) - 2017
2017

Traitements vétérinaires en élevage de porcs : mieux les gérer grâce à l'outil informatique GVET

Consulter le resumé

Visuels présentés par Anne Hémonic, vétérinaire IFIP,  au Space 2017, le 12 septembre 2017, à Rennes (Matinales de l'IFIP)

PDF icon Visuels d'Anne Hémonic au Space 2017, Matinales IFIP
2017

Bonnes pratiques au transport pour le respect du bien-être animal : nouveaux guides européens porcin, bovin et volaille

Consulter le resumé

Visuels de Patrick Chevillon (IFIP), Béatrice Mounaix (IDELE) et Laura Warin (ITAVI) au Space 2017, le 13 septembre 2017, à Rennes

PDF icon Visuels de Patrick Chevillon et al. au Space 2017, 13 septembre 2017, à Rennes
2017

L'élevage sous le feu des critiques : comprendre pour agir

Consulter le resumé

Visuels de Christine Roguet et al., au Space 2017, le 14 septembre, à Rennes (Matinales de l'IFIP)

PDF icon Visuels de Christine Roguet et al., au Space 2017 (Matinales de l'IFIP)
2017

Les points de vue et attentes des citoyens français sur l'élevage

Consulter le resumé

Visuels de Anne-Charlotte Dockès (IDELE) et al., au Space 2017, le 14 septembre, à Rennes (Matinales de l'IFIP)

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2017

Dynamique chinoise et impacts sur le marché mondial du porc

Consulter le resumé

Visuels de Jan-Peter Van Ferneij au Space 2017, le 15 septembre 2017, à Rennes (Matinales de l'IFIP)

PDF icon Visuels de Jan-Peter Van Ferneij au Space 2017 (Matinales de l'IFIP)
2017

Modélisation des flux d'énergie directe et indirecte pour les bâtiments des filières porcine et avicole

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., Innovations Agronomiques (FRA), 2017, volume 55, février,  p. 55-70

Dans les élevages de porcs et de volailles dits « hors-sol », les consommations d’énergies directes sont, par nature, dépendantes des échanges thermiques entre les bâtiments et leur environnement, eux-mêmes conditionnés par la gestion de l’ambiance. L’impact de ces conditions d’ambiance sur les performances est par ailleurs bien connu au travers de nombreuses publications au cours des vingt dernières années. Il est donc apparu possible et pertinent de réaliser un outil d’aide au conseil basé sur un modèle dynamique (MEDIBATE). L’objectif de ce modèle est de prédire les consommations d’énergie occasionnées par le chauffage et la ventilation des bâtiments porcins et avicole, en relation avec des variables d’action comme les caractéristiques de la salle (isolation…), les équipements (chauffage, ventilation), la gestion de l’ambiance (températures de consigne…) et les animaux (type, nombre, stade). Les flux d’énergie indirects sont estimés à partir de la prédiction de la consommation moyenne journalière d’aliments, en tenant compte du poids vif des animaux et de la température ambiante. L’intégration future d’un bilan économique dans ce modèle permettra d’évaluer le résultat de la mise en oeuvre de différents choix techniques.

ENG

Dynamic model of direct and indirect energy exchanges in pig and poultry barns for fiels decision support

In pig and poultry farms, direct consumption of energy depends on thermal exchanges between indoor and outdoor, which are related to the rules of air parameters management in the rooms. Besides, the impact of indoor conditions is well known through an extensive literature over the last twenty years.
Therefore, it appeared possible and consistent to support field advice by designing a tool based on a dynamic model (called MEDIBATE). This model represents and predicts at barn room level the energy balance impacted by ‘action levers’ such as room characteristics (insulation) and equipment (heating, ventilation), climate control management (temperature driving) and animals (number, status). Indirect energy is calculated through the prediction of daily feed intake, considering the effect of both the live weight and ambient temperature. Finally, economic calculations will be included into the model to allow the comparison of different housing designs and management strategies.

2017

Mettre en lumière l'intérêt de l'éclairage LED

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octbore, p. 9-10

L’éclairage LED, une nouvelle source lumineuse, fait sa place en élevage porcin. Ce dispositif offre de nouvelles possibilités comme la création de programmes lumineux tout en garantissant des économies d’énergies non négligeables.

2017

Aussi sec, le « Maternéo » revêt une nouvelle sonde !

Consulter le resumé

Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 11-12

Les technologies de suivi des consommations d’aliment se développent en élevage porcin.
Alors qu’il y a seulement 4 ans, seul le « Gestal » très peu connu existait sur le marché français, il y a aujourd’hui des équipementiers français qui proposent de nombreuses solutions.
Ainsi, qu’il s’agisse du « Maternéo », du « Modulosec » ou encore d’autres dispositifs, il est aujourd’hui possible de suivre le comportement alimentaire et les consommations d’aliment pour les truies en maternité.

2017

Pesée automatique des porcelets en post-sevrage, un « détecteur » précoce de pathologies

Consulter le resumé

Michel Marcon, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 13-14

L’élevage a fait d’énormes progrès pour réduire l’usage de médicament en appliquant les règles du guide des bonnes pratiques d’hygiène. Pour aller encore plus loin, le concept de détection précoce de pathologies semble être une solution prometteuse. Il apparaît que la connaissance fine et, en routine, du poids des animaux sont la clé pour construire un outil d’alerte sur l’état sanitaire des porcelets.

2017

Pesée 3D en élevage : réalité ou fiction ?

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 15-16

Avec l’avènement des nouvelles technologies, certaines innovations initialement destinées à d’autres secteurs d’activités (industrie, divertissement, etc.) peuvent trouver un nouvel essor en élevage : c’est le cas de la reconstruction 3D en production porcine.

2017

Des éco-aliments pour réduire les impacts environnementaux

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol (IFIP) et Florence Garcia-Launay (INRA), Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 17-19

Les éco-aliments sont des aliments formulés avec un objectif classique de moindre coût auquel s’ajoute un objectif de moindres impacts environnementaux. Les éco-aliments en engraissement ont des impacts à la tonne réduits de plus de 10 % pour un surcoût inférieur à 2 %.

2017

Nouvelle version de MéthaSim, simulateur web de l’ifip pour dimensionner un projet de méthanisation

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 22-23

La méthanisation agricole prend progressivement son essor. Plus de sept ans après le lancement de la première version, MéthaSim vient d’être actualisée pour prendre en compte l’évolution des coûts d’investissement et de fonctionnement de cette filière, la diversification des modes de valorisation du biogaz (cogénération ou injection du biométhane) et de gestion des digestats.

2017

L’exposition des travailleurs à l’ammoniac et aux particules est-elle importante ?

Consulter le resumé

Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 25-27

Dossier : ammoniac et particules dans l'air : mieux connaître pour mieux prévenir

En élevage, les travailleurs, éleveurs et salariés, évoluent dans un air potentiellement chargé en gaz et particules. Cela peut avoir un impact sur leur santé. Connaître les niveaux d’exposition des travailleurs et identifier les facteurs de variabilité sont les bases pour prévenir au mieux du risque.

2017

Moins d’ammoniac et de particules dans l’air, comment faire ?

Consulter le resumé

Solène Lagadec et al., Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 32-34

Dossier : ammoniac et particules dans l'air : mieux connaître pour mieux prévenir

Bien gérer l’ambiance dans les salles, évacuer fréquemment les déjections et limiter l’utilisation d’asséchants, telles sont les solutions identifiées dans l’étude AIR Éleveur pour réduire l’exposition des travailleurs à l’ammoniac et aux particules. Pour compléter ces résultats, voici d’autres techniques pour limiter la mise en suspension des particules ou réduire la teneur en ammoniac dans l’air.

2017

Grâce aux outils connectés, vers un phénotypage fin des porcelets en élevage de sélection

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 44-45

Ce n’est un secret pour personne, le poids des animaux est une donnée essentielle pour un éleveur de porc. Pourtant, en maternité, cette mesure à l’échelle de l’animal reste difficile à obtenir en routine. Les organismes de sélection porcine français, l’Ifip et Asserva ont donc développé un automate de pesée individuelle des porcelets sous la mère. En attendant de voir les opportunités qu’offre cette nouvelle technique, voici un aperçu de ses fonctionnalités.

2017

La caudophagie : un trouble du comportement majeur

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 1-2

Fiche n° 6 : morsure de queue

PDF icon techporc_n37_fche06_2017.pdf
2017

Porsim de l'Ifip : disposer d'indicateurs clés avant d'investir

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 7-8

De nombreux éleveurs envisagent une extension, un changement d’orientation, ou une restructuration de leur élevage. Mais investir demande à appréhender mûrement les conséquences de cette décision sur la situation financière de l’élevage. Comment mesurer facilement la rentabilité d’un projet ? Comment analyser son impact sur la trésorerie globale de l’exploitation ? C’est ce que propose ce tout nouvel outil.

2017

Commerce des pièces de porc dans l’UE. Des circuits complexes à maîtriser

Consulter le resumé

Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 478, septembre, p. 8, par Jan-Peter Van Ferneij

Le commerce intra-communautaire du porc est dominé par les pièces fraîches ou réfrigérées. Les quatre grands exportateurs de l’UE, Allemagne, Espagne, Danemark et Pays-Bas, cumulent trois quarts des volumes. L’Italie se distingue comme premier importateur. Les échanges de viandes désossées continuent de gagner en importance, au détriment des pièces avec os.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Baromètre Porc (FRA), 2017, n° 478, septembre, p. 8,
2017

Pages