La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 2960 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant
Les cahiers de l'ifip

Les Cahiers de l'Ifip - Abonnement annuel

Consulter le resumé

Les Cahiers de l’IFIP, la revue R&D de la filière porcine française

Cette nouvelle revue a vocation à mettre à disposition les comptes rendus d’études et synthèses bibliographiques de l’IFIP via le web. 
Les Cahiers de l’Ifip traitent tous les champs de compétences de l’IFIP (techniques d’élevage, économie, viandes et charcuteries, génétique), c’est-à-dire des viandes et produits transformés, à l’élevage. 
Les articles sont publiés à la fois français et en anglais.

Les points forts de la revue :
• des articles de fond (plus de 10 pages illustrées des tableaux de données et de graphiques…)
• une forme scientifique (matériel et méthodes, discussion, références bibliographiques) mais très accessible...
• une version en anglais de chaque article, complétée par des mots clés et un résumé bilingue !

Diffusion uniquement sous forme électronique via le web (www.ifip.asso.fr), avec accès par article ou par abonnement annuel.

1 an : 2 numéros - 15 à 20 articles publiés chaque année.

160,00 €
2015

Coûts de revient internationaux : Les écarts s'amenuisent

Consulter le resumé

En 2013, les élevages d’outre-Atlantique s’avèrent toujours très compétitifs par rapport à l’Europe.
Néanmoins, depuis 2007, la tendance est à une augmentation des coûts aux Etats-Unis et dans le sud du Brésil. En Europe, l’Espagne tire son épingle du jeu grâce à une augmentation des performances techniques et une amélioration relative des prix d’aliments.

2014

Differenciation du porc frais par la segmentation des produits : pistes de developpement innovantes

Consulter le resumé

.En France, la consommation de porc frais a reculé de près de 5% entre 2012 et 2013. Les produits finis proposés aux consommateurs sont encore peu différenciés. à la demande de la filière porcine, un diagnostic sur la demande (caractéristiques de la consommation, profils des consommateurs…) et sur l’offre de porc frais a été conduit par l’IFIP et le cabinet de conseil Vitamines afin de proposer des concepts de valorisation susceptibles de redynamiser le marché.

legendre2014jsmtv.pdf
2014

Coûts de revient internationaux : Les écarts s'amenuisent

Consulter le resumé

En 2013, les élevages d’outre-Atlantique s’avèrent toujours très compétitifs par rapport à l’Europe.
Néanmoins, depuis 2007, la tendance est à une augmentation des coûts aux Etats-Unis et dans le sud du Brésil. En Europe, l’Espagne tire son épingle du jeu grâce à une augmentation des performances techniques et une amélioration relative des prix d’aliments.

2014bpn447.pdf
2014

L’alimentation de précision, outil de demain pour diminuer le coût alimentaire

Consulter le resumé

L’alimentation individuelle des porcs en engraissement permettrait de réduire le gaspillage d’aliment, en répondant plus précisément aux besoins de chaque porc. Un tel dispositif vient d’être installé à la station expérimentale de Romillé (35).

dac-intelligent-ifip.pdf
2014
Solutions pour réduire sa consommation d’énergie et produire des énergies renouvelables dans la filière porcine

Guide du bâtiment d’élevage à énergie positive (BEBC+)

Consulter le resumé

Solutions pour réduire sa consommation d’énergie et produire des énergies renouvelables dans la filière porcine

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2014
tous les essentiels à avoir sous la main

Catalogue des éditions Ifip 2015

Consulter le resumé

Les éditions de l’Ifip-Institut du porc : des incontournables pour tous les métiers de la filière porcine

  1. L’expertise pour la compétitivité et durabilité de l’élevage de porcs
  2. Des documents de référence pour les métiers de l’abattage, découpe et transformation des viandes

Bon de commande à renvoyer ou à faxer à IFIP-Editions, 5 rue Lespagnol, 75020 PARIS - ifip@ifip.asso.fr - Fax : 01 58 39 35 69

cliquez ici pour télécharger
2014

Origin and ecological selection of core and food-specific bacterial communities associated with meat and seafood spoilage

Consulter le resumé

The microbial spoilage of meat and seafood products with short shelf lives is responsible for a significant amount of food waste. Food spoilage is a very heterogeneous process, involving the growth of various, poorly characterized bacterial communities. In this study, we conducted 16S ribosomal RNA gene pyrosequencing on 160 samples of fresh and spoiled foods to comparatively explore the bacterial communities associated with four meat products and four seafood products that are among the most consumed food items in Europe. We show that fresh products are contaminated in part by a microbiota similar to that found on the skin and in the gut of animals. However, this animal-derived microbiota was less prevalent and less abundant than a core microbiota, psychrotrophic in nature, mainly originated from the environment (water reservoirs). We clearly show that this core community found on meat and seafood products is the main reservoir of spoilage bacteria. We also show that storage conditions exert strong selective pressure on the initial microbiota: alpha diversity in fresh samples was 189±58 operational taxonomic units (OTUs) but dropped to 27±12 OTUs in spoiled samples. The OTU assemblage associated with spoilage was shaped by low storage temperatures, packaging and the nutritional value of the food matrix itself. These factors presumably act in tandem without any hierarchical pattern. Most notably, we were also able to identify putative new clades of dominant, previously undescribed bacteria occurring on spoiled seafood, a finding that emphasizes the importance of using culture-independent methods when studying food microbiota.

2014

Développement d’un « haché de porc précuit » / Engineering new food—“pre-cooked ground pork burger”

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 83-88 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

La consommation de la viande fraîche en France est en recul significatif depuis plusieurs années. Même si la viande fraîche de porc résiste mieux que les autres viandes grâce à son prix et ses promotions attractives, des débouchés modernes pour les produits de la filière sont à trouver sur de nouveaux segments de marché. 

Version française , English version
2014

Intérêt des matériaux manipulables pour les porcs en engraissement : un bilan des travaux réalisés par l’IFIP / Enrichment material for fattening pigs: Summary of IFIP trials

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 47-56 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

Trois essais comparent différents objets d’enrichissement du milieu de vie des porcs à l’engraissement logés sur caillebotis intégral. Les objets sont composés de chaînes, associées ou non à d’autres objets : boule de plastique ou morceaux de bois de taille variable. Ils sont fixés au sol ou disponibles en position basse, à l’exception d’une chaîne fixée à hauteur de groin.

Douze objets sont testés, dont une chaîne placée en position basse présente comme témoin dans chaque essai. Les dispositifs permettent d’étudier les effets de la localisation (en hauteur, emplacement dans la case), du nombre d’objets (1 vs 3), de la nature de l’objet (organique ou non). Les essais sont conduits dans une salle expérimentale comportant 12 cases de 10 animaux sur une bande (Essai 2, 4 objets) ou deux bandes de porcs (essai 1, 4 objets et essai 3, 6 objets remplacés au bout de six semaines).

Des observations directes des animaux sont effectuées à plusieurs reprises au cours de l’engraissement pendant 2h30 et leur état physique relevé. Plus que de la nature de l’objet, le taux d’utilisation des objets dépend de leur propreté, de leur facilité d’accès, de leur possible déformation voire destruction, de leur positionnement à proximité du sol, d’une mobilité réduite. Des objets inorganiques comme des chaînes peuvent satisfaire la plupart de ces critères. 

Version française , English version
2014

La filière porcine allemande face aux demandes de la société : des labels privés à l'initiative collective / The German pork industry responds to societal demands: From private labels to sectoral initiative

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 1-12 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

En Allemagne, devant la montée en puissance des demandes de société pour des modes d’élevage plus respectueux du bien-être des animaux et face au risque d’un durcissement de la réglementation, les acteurs de la filière porcine se sont organisés pour apporter une réponse crédible sans entamer leur compétitivité.Deux voies ont été choisies.

La première consiste à imposer des exigences à la production très fortes et à différencier les produits par un label. Les labels «Aktion Tierwohl» de la coopérative d’abattage Westfleisch et «Für Mehr Tierschutz» de l’abatteur Vion en sont l’illustration. Mais en raison des coûts et prix plus élevés, ces labels ne parviennent pas à dépasser le stade de la niche de marché et leur profusion sème la confusion.

L’Allemagne a alors tenté un autre pari : faire progresser plus d’élevages mais d’un pas moins grand. Lancée en 2012, l’initiative collective de branche «bien-être animal» - «Initiative zum Tierwohl» - associe tous les acteurs de la filière porcine : producteurs, abatteurs-découpeurs, distributeurs, ONG. Elle devrait à terme concerner un porc produit sur trois.

L’article montre pourquoi, comment et avec quel résultat ces initiatives se sont développées. Une ouverture sur les Pays-Bas et le Danemark enrichit la réflexion. 

Version française , English version
2014

Valorisation du gras de porcs non castrés à différents niveaux d’odeurs dans des saucisses fumées et pâté / Value-recovery from non-castrated boar fat at different levels of boar taint odour via smoked sausage and pâté

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 75-82 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

L’étude visait à évaluer l’acceptabilité de la saucisse type Strasbourg fumée et du pâté de campagne par un panel de consommateurs sélectionnés comme sensibles aux odeurs de verrat. Du gras de bardière issu de carcasses de mâles non castrés identifiées comme odorantes à l’abattoir par analyse chimique des taux de scatol et d’androsténone a été sélectionné. 9 mêlées de niveaux croissants en androsténone et scatol ont été réalisées ainsi qu’une mêlée témoin à partir de gras de femelles.

L’appréciation globale du pâté fabriqué avec les lots faiblement chargés en androsténone (valeur en androsténone inférieure à 1 µg/g de gras) est équivalente au lot témoin. A partir d’une valeur en androsténone de 1,5 µg associée à des valeurs en scatol supérieures à 0,15 µg dans le gras, on observe une chute nette de l’appréciation générale du produit. Concernant la saucisse de Strasbourg fumée, l’IFIP a mis en évidence que la concentration en androsténone et scatol n’a pas d’effet sur l’appréciation globale par le consommateur. La recette de la saucisse de Strasbourg fumée élaborée à partir du gras de bardière bénéficiant d’une cuisson en salaison ainsi qu’un trempage des saucisses dans de la fumée liquide, semble influer fortement sur l’odeur et le goût, et masquer l’odeur de verrat. 

Version française , English version
2014

Alimentation de la truie à fort potentiel : mise en oeuvre de quelques concepts clés / Feeding the high potential sow: Implementation of some key concepts

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 57-68 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

La truie d’aujourd’hui met bas beaucoup de porcelets qui n’atteignent hélas pas tous le sevrage. L’un des enjeux économiques et sociétaux de la conduite d’élevage - et plus particulièrement de l’alimentation - est de faire en sorte que ces porcelets soient vigoureux à la naissance et que leur mère produise beaucoup de lait et se reproduise longtemps. La synthèse proposée a pour objectif de faire un point sur les connaissances disponibles qui permettent de raisonner des apports alimentaires optimisés pour atteindre ces objectifs. 

Pour la période de gestation, des focus sont réalisés sur la pertinence des critères d’évaluation des réserves corporelles, le choix de la ration moyenne, la mise en oeuvre d’un plan d’alimentation en «U», et quelques voies nutritionnelles explorées expérimentalement.

Pendant la lactation, les conséquences du déroulement de la lactation sur l’état des truies au sevrage et leurs conséquences sont abordées, ainsi que les éléments permettant de choisir la gamme d’aliment en termes de teneur en acides aminés.

Dans la mesure du possible, les conséquences sur les porcelets des choix de conduite réalisés sur les truies sont mentionnées. 

Version française , English version
2014

Un indicateur de compétitivité des filières porcines européennes pour les années 2010, 2011 et 2012 / A competitiveness index for national pig sectors in Europe, for years 2010, 2011 and 2012

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 29-46 -  La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

L’Ifip a développé, depuis 2010, un indicateur synthétique de la compétitivité des filières porcines européennes. La compétitivité est évaluée à travers 39 variables, regroupées en neuf thèmes représentant les maillons de la filière. L’indicateur de synthèse est la moyenne des indicateurs thématiques. Il est calculé pour l’Allemagne, l’Espagne, la France, le Danemark et les Pays-Bas.

Dans cet article, sont présentés les résultats de 2012, comparés à ceux de 2010 et 2011. Chaque variable est réduite en un indicateur adimensionnel, compris entre 0, minimum des pays pour cette variable, et 1, le maximum. L’indicateur de synthèse est lui-même compris entre 0 et 1. La France est en 2012 la moins compétitive (0,29), le Danemark obtenant le score le plus élevé (0,71). Les trois autres pays ont des résultats intermédiaires.

La France souffre d’un déficit de compétitivité dans l’industrie de la viande, qui se reflète dans les faibles performances commerciales. Elle est plutôt bien positionnée en élevage, mais avec des investissements faibles, de mauvais augure pour l’avenir. Les performances commerciales et industrielles allemandes compensent la légère baisse des performances économiques en abattage-découpe. 

Le Danemark bénéficie de structures d’élevages performantes et d’une industrie de l’abattage-découpe très structurée autour d’un leader qui valorise bien ses produits à l’exportation.

La baisse de la rentabilité d’exploitation des entreprises d’abattage-découpe, notamment celle de Vion, pèse sur la compétitivité des Pays-Bas.

L’Espagne poursuit depuis 2010 sa croissance à l’export grâce à une filière organisée et des produits compétitifs. Les performances économiques des principales entreprises et de la distribution soutiennent la filière. 

Version française , English version
2014

Imagerie par scanner RX : La technologie au service de l'économie de la filière

Consulter le resumé

Présenté lors de la matinale Ifip du mardi matin sur le Space, le tomographe acquis par la filière porcine offre un panel de mesures intéressant pour faire avancer la science, mais pas que. Des utilisations très pratiques ont d'ores et déjà beaucoup apporté au porc français.

2014

Développement d’un enrobage comestible pour les viandes fraîches. Perception des consommateurs français / Development of an edible protective coating for fresh meat. French consumers’ perception

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 69-74 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

MeatCoat est un projet co-financé par la Commission européenne dont le but est de développer un enrobage protecteur comestible pour les viandes fraîches.

Dans le cadre de ce projet, une enquête a été conduite auprès des consommateurs français pour évaluer leur perception vis-à-vis de cette innovation. Pour cela, un questionnaire en ligne composé de trois parties (Identification des participants et de leurs habitudes de consommation, connaissance des films d’emballage comestible, perception du film MeatCoat) a été diffusé par internet et 305 réponses ont été collectées.

Les personnes interrogées étaient majoritairement favorables à l’utilisation de l’enrobage comestible pour les viandes fraîches, mettant en avant les avantages en termes de fraîcheur, d’augmentation de la durée de vie des produits, l’amélioration de la sécurité sanitaire des produits grâce aux propriétés antimicrobiennes de l’enrobage.

Les consommateurs sont en attente de plus d’informations sur ce nouveau conditionnement et souhaitent tester par eux-mêmes des viandes couvertes par cet emballage pour se faire une meilleure idée de cette technologie. 

Version française , English version
2014

Precision feeding – tomorrow’s tool for cutting feed costs

Consulter le resumé

Individualized feeding of grower-finisher pigs should help reduce feed wastage by getting closer to the needs of each pig. This type of system has just been set up at the Romillé experimental pig farm in northwest France.

« Highlights » : The Ifip has just fitted its Romillé experimental pig farm with automatic feeders delivering individualized rations to grower–finisher pigs. This system – following a performance development phase – will be tested to assess the potential feed efficiency gains.

First results due at year-end The first batch of pigs was used to engineer and calibrate the device. The next batch will be used to compare multiphase individualized feeding against a dual-phase-type mean ration-based feed input. Two successive batches will be scheduled in to get the first results out at year-end. These trials are to be led under the Ademe-sponsored Reacctif projects tender.

tech-porc-dac-ifip-2014.pdf
2014

Les Cahiers de l’IFIP, Revue R&D de la filière porcine française

Consulter le resumé

En 2014, l’IFIP lance la revue technique : « Les Cahiers de l’IFIP »

Les Cahiers de l'Ifip 2014 (version française), Les Cahiers de l'Ifip 2014 (in English), bulletin d'abonnement pour 1 an à compléter
2014

Fixer le prix du porc par contrat : expériences à l’étranger et enseignements pour la France / Selling pigs under contract: Experiences abroad and opportunities for France

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 13-28 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

Les contrats de commercialisation traduisent l’engagement de partenaires à fournir et à recevoir un bien ou un service, précisant les modes de livraison et de paiement. Ils leur permettent de se couvrir contre un risque de variation importante du prix, d’approvisionnement ou débouché, mais les exposent au risque qu’une des parties au contrat ne respecte pas ses engagements. 

Au travers d’une étude bibliographique et d’entretiens, les contrats de commercialisation des porcs existant en Europe, aux Etats-Unis et au Brésil ont été caractérisés. Leur intérêt pour la production porcine française a été ensuite analysé. 

En Europe, la commercialisation des porcs se fait essentiellement sur la base de prix négociés sur l’instant (spot). En Angleterre et en Italie cependant, 70 à 80% des animaux sont vendus via des contrats de deux à cinq ans. Aux Etats-Unis, les contrats à livraison différée (exécution ultérieure de termes décidés à la signature du contrat) concernent 61% des porcs abattus. Ils peuvent être basés sur des prix fixes, sur des cotations officielles, pouvant être encadrées par des seuils, ou indexées sur un coût de revient estimé. 

Du fait de ses caractéristiques, le marché du porc en France n’utilise actuellement pas de contrats fixant le prix à l’avance. Mais face à des variations interannuelles de prix plus importantes, la question se pose de contrats de longue durée.

Version française , English version
2014
le porc dans tous ses états

Journée d'échanges de l'Ifip "le porc dans tous ses états"

Consulter le resumé

L’IFIP EXPOSE LE PORC le 9 décembre 2014 de 9h30 à 16h35 à Paris (Espace du Centenaire-Maison de la RATP, Paris 12)
Venez participer à une journée d’échanges autour des activités de l’Ifip …

Entrée gratuite sur inscription
Formulaire d’inscription en ligne : http://www.ifip.asso.fr/fr/journee_echanges_ifip
Répondre avant le 28 novembre 2014 à IFIP-Institut du porc - 5 rue Lespagnol - 75020 Paris
Contact : juliette.baron@ifip.asso.fr - tél : 01 58 39 39 50 - Fax : 01 58 39 35 69
 

 

Programme de la journée d'échanges Ifip du 9 décembre 2014
2014

Pages