Actualités

La crise sanitaire a bouleversé de manière intense et dans la durée les équilibres économiques mondiaux. Aux impacts de cette crise se sont ajoutés les effets de l’arrivée en septembre de la FPA en Allemagne. a baisse continue des cours à la production s’est répercutée avec une certaine latence et plus graduellement sur les maillons à l’aval de la filière.

L'IFIP propose des outils pour répondre aux questions des consommateurs et des citoyens sur le bien-être animal, la réduction des antibiotiques et l’environnement. Ces préoccupations de Responsabilité Sociétale des Elevages (RSE) concernent tous les maillons de la filière : de l'élevage... à la commercialisation des produits.

De haute qualité technique, les modules d’e-learning de l’Ifip Institut du porc assurent un apprentissage adapté au contexte sanitaire et aux enjeux de la filière porcine : l'opportunité d’accroître ses connaissances selon ses disponibilités et à son rythme sur des sujets d'actualités (biosécurité en élevage de porcs, conduite d'élevage des truies en maternité, des truies gestantes, contrôle de la machine à soupe pour l'alimentation des porcs ...).

Le RMT Filarmoni, piloté par l’IFIP et qui fédère 18 partenaires, favorise les échanges et transferts de connaissances en sciences économiques et sociales afin d’éclairer les questions clés sur les changements structurels et économiques dans les filières agroalimentaires françaises, les déterminants de leurs évolutions, les freins et leviers à la progression de leur performance et durabilité.

Pour évaluer les besoins nutritionnels des porcs et truies aux différents stades d’élevage, évaluer l'intérêt d’un changement de conduite alimentaire et construire une grille de recommandations alimentaires...

L’IFIP et ses partenaires scientifiques produisent des connaissances nouvelles indispensables pour éclairer le débat. Notre rôle est de réaliser des études et de publier les résultats qui serviront à l’évaluation scientifique indépendante. Ces connaissances ont permis de réduire encore de 20% les seuils de nitrite autorisé dans les produits décrits dans le Code des Usages professionnel.

 Le plan de relance proposé par le gouvernement est une opportunité pour les abattoirs, de financer la modernisation de leurs outils de production et de former leurs personnels, en particulier sur le thème de la protection animale, l’un des axes prioritaires du plan.

Le but de cette étude était de développer un protocole de mesure strictement adapté aux conditions d’élevage porcin.

Un volet de cette étude consistait à évaluer les intérêts de cette proposition au niveau industriel, jusqu’au consommateur. Une analyse socio-économique a mis en évidence que les stades de distribution et de consommation étaient les principaux générateurs de perte et gaspillage alimentaire de produits carnés.

Du 1er au 4 février 2021, après-midis dédiés à la recherche sur le porc suivis depuis leur ordinateur par 575 participants... Voir les résumés et les posters : lien ou acheter l'ouvrage (version numérique) : ici

Cette étude ouvre de nouvelles perspectives pour améliorer grandement le tri industriel des pièces, voire le classement des carcasses. Evaluer l’erreur de variables plus facilement mesurables en industrie est le prochain challenge ! Voir le poster JRP

Le scanner à rayons X, outil de référence pour la composition corporelle, a été peu utilisé dans les essais sur l'alimentation des porcs. Le classement actuel au TMP ne semble pas adapté pour évaluer l’effet de facteurs d’élevage sur la composition des carcasses et des pièces ; la tomodensitométrie est à privilégier pour de telles études... cliquez pour voir le poster JRP

Des facteurs extérieurs à l'entreprise tels la disponibilité des capacités et la connectivité et compétitivité des infrastructures logistiques sont des éléments clés pour la réussite de l'internationalisation des entreprises. Pour en savoir + : voir le poster JRP 2021

Les pathologies urogénitales peuvent impacter la reproduction, et ont longtemps été un des motifs de traitement antibiotique des truies le plus fréquent. Or après des années de monitoring régulier, les contrôles urinaires semblent moins fréquents. Est-ce lié à une meilleure prévention ou à des contrôles plus chronophages depuis la mise en groupe des truies gestantes ? Pour en savoir + : écoutez le podcast du poster JRP

Le tourteau de tournesol est devenu en l’espace d’une douzaine d’années, une matière première largement utilisée dans les aliments pour porcs charcutiers L’apparition de la version décortiquée à la teneur en protéines accrue et à celle en fibres diminuée, a permis cette évolution. De fait, le tourteau de tournesol représente une alternative sérieuse au tourteau de soja. Voir le poster présenté aux JRP 2021...

Bien que le lisier de porc soit un fertilisant organique minoritaire par rapport aux déjections bovines, il n’en demeure pas moins bien adapté à la production herbagère. L’apport de lisier de porc sur prairies est apprécié par les éleveurs du Massif central pour la rapidité de son action fertilisante. Voir le poster JRP

Le phénotypage de l’efficacité alimentaire chez le porc a un coût élevé. Disposer de biomarqueurs sanguins, mesurables sur les jeunes, est intéressant en sélection pour obtenir des mesures précoces sur un plus grand nombre d’animaux. Voir le poster

En permettant un enregistrement continu de la maturité du porcelet, il sera alors possible de mieux comprendre ce phénotype et son rôle dans la survie du porcelet. A terme, ce phénotype de maturité sera enregistré en routine et servira comme nouveau critère de sélection. Voir le poster JRP

Objectif : apporter aux éleveurs des clés pour améliorer leur pilotage de la santé ! Pour en savoir + : voir la présentation du poster JRP 

Les plans d’intervention ont permis une forte baisse de l’utilisation d’antibiotiques accompagnée, pour les naisseur-engraisseurs, d’une hausse de la marge qui persiste durant les deux années suivantes.
C’est la persévérance des éleveurs et l’accompagnement des intervenants, vétérinaires et techniciens, qui ont permis la réussite de ces protocoles. Voir la video du poster !

Les références de Gestion Technico-Economique (GTE) permettent aux éleveurs d’analyser les performances de leur élevage et de se comparer entre eux. Les poids d’entrée et de sortie différents des porcs en post-sevrage (PS) et engraissement nécessitent de corriger les performances observées pour les exprimer sur des gammes de poids standardisées. Ecoutez le podcast

Dans les grandes portées, la survie reste problématique en lien avec de faibles poids de naissance et un risque accru de retard de croissance intra-utérin. Ces retards de croissance sont identifiables visuellement par la forme de leur crâne bombé. Leur fréquence varierait entre 10 et 30% selon les études. Doit-on relever cet indicateur de maturité en élevage ? Ecoutez le podcast 

Retour sur l'intervention de Boris Duflot sur les effets de la FPA sur les filières porcines dans le monde en video : cliquez ici  lors d'une séance coorganisée par les Académies d'agriculture et vétérinaire qui avait comme objectif d'analyser les conséquences de la Fièvre porcine africaine sur l'élevage porcin et ses répercussions sur les autres filières animales...

2 webinaires Porc Bio ont permis de faire un point sur la nouvelle réglementation et ses répercussions sur les bâtiments avec des témoignages d'éleveurs, ainsi que sur les solutions pour gérer l'arrêt de la castration des porcs mâles non castrés, avec les retours d'expérience d'acteurs des filières biologiques ...

Le projet Pesée 3D présenté en video par Yvonnick Rousselière, ingénieur à l'IFIP, a pour objectif de développer un procédé de pesée par imagerie 3D en élevage porcin : voir la video . Un outil utile aux éleveurs pour piloter la croissance des porcs, utile aussi à leur tri  avant le départ à l’abattoir afin de livrer dans le cœur de gamme de la grille de paiement française.

Découvrez dans une courte vidéo, ThermiPig Model, un modèle bioclimatique de simulation des performances des porcs en croissance selon les caractéristiques et la gestion de la salle d'engraissement : cliquez ici. Il servira à concevoir un outil d'aide à la décision qui simule les performances des porcs charcutiers selon la salle et la conduite, génère des alertes pour anticiper des changements climatiques extrêmes, et oriente les choix techniques du bâtiment de demain...

Après des semaines d’immobilisme, le marché du porc assiste à une remontée des prix à la production au cours du mois de février. Ce signal est plutôt optimiste pour les producteurs de porcs qui restent confrontés aux prix élevés des matières premières.

JamboFlash, développé par l'IFIP et CSB system, a été distingué par une médaille d’argent lors des International Foodtec Awards 2021 qui récompensent les meilleures innovations en technologie alimentaire lors du salon Anuga FoodTec de Cologne (Allemagne)

Le niveau de qualité des viandes a été évalué dans la population porcine danoise par le DMRI (Danish Meat Research Institut) selon le sexe : mâle castré, femelle et récemment mâle entier. L’avis de notre expert, Patrick Chevillon du Pôle viandes et charcuteries de l’IFIP.

Quelles sont les nouvelles technologies pour prédire la qualité technologique des viandes de porc et de poulet ? Intervention en vidéo d'Antoine Vautier de l'IFIP dans le cadre du webinaire du 11 février 2021 : "Comment prédire et contrôler la qualité des matières premières ?" coorganisé par le Pôle Valorial, Végépolys Valley et ACT food Bretagne : cliquez ici

Pages

CSV