Actualités

Pour répondre aux demandes des éleveurs qui souhaitent abattre et commercialiser leurs porcs en circuits courts, l’IFIP a conçu 2 outils, un abattoir livré clés en mains et un simulateur de projet d’installation de transformation et vente de produits à la ferme.

En application de l'Arrêté ministériel sur les mesures de biosécurité en élevage, l’Instruction Technique «clôtures» décrit les dispositifs à mettre en œuvre pour empêcher l'intrusion de sangliers dans les exploitations et les contacts directs entre sangliers et porcs.

Maîtrise des salmonelles, étude du défaut « jambon déstructuré », tri des pièces par scanner magnétique, management de l’énergie dans les entreprises charcutières… Les experts de l’IFIP font progresser les connaissances techniques sur les viandes et charcuteries. A découvrir dans le bilan d’activité annuel de l’IFIP.

Téléchargez gratuitement l'Appli "ToolBox IFIP" d'ores et déjà disponible pour smartphone android dans votre store Google Play et bénéficiez de la boîte à outils créée par l'IFIP pour l'éleveur de porc : 4 calculettes simples et pratiques pour l’audit des bâtiments ou lors de la construction d’un élevage, également utiles aux techniciens d'élevage ...

La progression du prix du porc à la production amorcée en mars s’est atténuée pour faire place, à partir de mi-avril, à une certaine stabilité dans les principaux bassins de production européens.

Exemple récent de l’entreprise Thiol, spécialisée dans la charcuterie en Mayenne, à l’arrêt depuis plus d’un an, qui a pu récupérer son agrément le 16 avril 2019 !

Selon les données BDPORC, la production de porcs charcutiers a atteint 22,7 millions de têtes en France en 2017, soit 300 000 têtes de plus que les abattages. La distance moyenne par la route entre les abattoirs et les élevages auprès desquels ils s’approvisionnent a augmenté de 5 km depuis 2014 pour atteindre 120 km en 2017.

Dans la continuité des exigences de biosécurité définies au niveau des élevages, l’arrêté du 29 avril 2019 fixe des mesures pour lutter contre la propagation des maladies, dont la Fièvre porcine africaine, lors du transport des porcs.

Afin de tenir compte des évolutions des conditions d’élevage, de nouvelles valeurs de rejet d’azote, phosphore, potassium, cuivre et zinc des porcs ont été déterminées (actualisation des références CORPEN).
 

Découvrez les travaux réalisés par l'IFIP en 2018 : 78 fiches synthétiques d'1 page par action technique conduite par les ingénieurs et ses principaux résultats ...

Paul AUFFRAY a été élu Président de l’IFIP–Institut du Porc lors du Conseil d’Administration du 24 avril dernier.

La Commission européenne accompagne l’arrêt de la castration chirurgicale en finançant un guide des meilleures pratiques sur l’ensemble de la filière porcine, de l’éleveur au consommateur.

Avec SmartPharm, connectez votre pharmacie et automatisez la traçabilité des traitements vétérinaires ... L’IFIP et ASSERVA ont développé une application de digitalisation du Registre Vétérinaire en élevage de porc qui trace les traitements à la bande, salle, case ou animal de la naissance jusqu’à l’abattage. 

Environ 130 participants ont bénéficié des dernières connaissances disponibles pour maîtriser le danger Listeria dans les charcuteries et produits traiteurs réfrigérés : un retour très positif sur cette journée partagée entre Rennes et Paris grâce à une visioconférence... 

S’appuyant sur ses expertises en génétique, économie, reproduction, alimentation, environnement, santé et hygiène…, l’Ifip propose aux éleveurs et à leurs salariés des formations adaptées à leurs besoins spécifiques.

Baroporc vous est utile ? Attention : votre accès à Baroporc sera interrompu ... Pour le prolonger d’1 an, merci d’utiliser la même adresse mail que pour la 1ère commande afin de tracer votre abonnement via votre compte IFIP...

Vous avez besoin de maîtriser la conduite d'une visite d'élevage approfondie ? Vous souhaitez acquérir une méthode d'audit global intégrant les aspects techniques, économiques et sanitaires ?

Ne manquez rien de l'économie de la filière porcine en recevant chaque mois Baromètre porc de l'IFIP : découvrez le sommaire du numéro d'Avril 2019 !

PorcProtect, application web de l'IFIP en accès libre sur ordinateur ou tablette, évalue la biosécurité d’un élevage de porc, rapidement ou en détail. Des fiches techniques sur les mesures de biosécurité sont aussi proposées dans PorcProtect. Cet outil cible les points forts et axes de progrès, et situe le niveau de biosécurité d’un élevage par comparaison à d’autres élevages de la base de données nationale.

L’IFIP et le réseau des CUMA Ouest proposent aux éleveurs un outil qui calcule les coûts et la durée des chantiers d’épandages alternatifs à la tonne à lisier et son tracteur. 

L’expérimentation menée par l’INRA et l’IFIP sur la race Gascon a montré l’impact de la saison de finition des porcs sur leur qualité de la viande ainsi qu'une diversité génétique à exploiter au niveau des gènes associés à cette qualité de viande.

Une formation pour chaque éleveur est OBLIGATOIRE quelle que soit la taille de l’élevage et doit être délivrée par un formateur agréé ayant suivi la formation de formateurs.

Le recul du cheptel porcin reproducteur laisse présager un affaiblissement de la production européenne dans les mois à venir sauf en Espagne et en France.

 L’IFIP a évalué l’utilisation de la paille hachée en brins courts disponible à volonté en la combinant à la technique du lisier flottant. 5 objets ont été comparés, quant à leur utilisation par les animaux et leur impact sur leur état général.

Face à l’extension de la Fièvre Porcine Africaine dans l’UE, à son apparition en Belgique et aux nouvelles exigences réglementaires, l’Ifip s’est mobilisé pour accompagner les acteurs dans la mise en œuvre des mesures de prévention en élevage.

De 2006 à 2016, les naisseurs-engraisseurs ont diminué de 9 % leurs dépenses en produits vétérinaires...

Le réseau DISARM vise à promouvoir une utilisation responsable des antibiotiques en élevage en identifiant, partageant et transférant les meilleures pratiques.

L’IFIP a testé un scanner à induction magnétique pour mesurer la composition de poitrines et de jambons de porc. Les résultats obtenus confirment le potentiel de cette technologie innovante pour le tri automatique des pièces de découpe.

Dans le cadre d’un programme ADEME Bretagne, l’IFIP et la société innovante Energiency ont équipé l’usine Hénaff et 2 autres usines de transformation en capteurs connectés permettant de suivre en temps réel les consommations d’eau et d’énergie en atelier.

Comment définir une "bonne" viande de porc sur le plan organoleptique?
Intervention par Gilles Nassy, directeur du Pôle viandes et charcuterie de l'IFIP, à retrouver en vidéo.

Pages