Biosécurité et prévention de la Fièvre Porcine Africaine

Isabelle Corrégé, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 103

Depuis mi 2017, la fièvre porcine africaine s’est largement répandue dans l’UE. Le nombre de cas sur sangliers ou sur porcs domestiques, a fortement augmenté (en 2018, 5 498 et 1 518 cas, respectivement). 5 nouveaux pays de l’UE ont été infectés (République tchèque, Roumanie, Hongrie, Bulgarie et Belgique) ainsi que la Chine, où la maladie a connu une extension très rapide.
Ces évènements sanitaires ont conduit l’Administration française à définir un Arrêté biosécurité en élevage de Suidés (Arrêté ministériel du 16 octobre 2018). Un Arrêté ministériel concernant les mesures de prévention lors du transport des porcs est également en cours de finalisation. Enfin, des documents techniques et des formations ont été également élaborés pour aider les éleveurs et leur encadrement technique à déployer dans les élevages les mesures exigées.