Gestion et traitement des digestats issus de méthanisation

11 fiches « procédés » : épandage, transport, séchage, séparation de phases, compostage, filtration, traitement biologique, évaporation, stripping, ….

La codigestion des effluents d’élevage avec des déchets organiques issus des industries agro-alimentaires et des collectivités est le modèle de méthanisation le plus développé en France. Ces matières, extérieures aux sites des exploitations agricoles, contribuent significativement à la production de méthane par les digesteurs fonctionnant à base de lisier. Le plus souvent, les apports d’éléments fertilisants par ces déchets, tels que l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K), sont élevés. Toutefois, les teneurs en ces éléments sont peu connues et leur analyse difficile compte tenu de l’hétérogénéité des substrats (variations saisonnières, procédés de fabrication,…).