La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 4681 à 4700 de 4705 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Le guide des bonnes praiques environnementales est sorti

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 9

Forts du succès de la première version, ...

 

 

PDF icon Nadine Guingand, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 9
2019

Agir pour moins d'ammoniac et de particules dans l'air

Consulter le resumé

Solène Lagadec (CRAB), Nadine Guingand (IFIP) et Mélynda Hassouna (INRA), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 32-33

Réduire l'exposition des travailleurs passe avant tout par moins de particules et d'ammoniac dans les salles d'élevage. Trois leviers d'action sont concernés : l'alimentation, les déjections et le bâtiment.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2019

Pesée en marche des truies gestantes

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 34

Un dispositif qui pèse automatiquement les truies en mouvement afin d’adapter au mieux leur ration a été testé à la station expérimentale de l’Ifip.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 34
2019

Classement des géants américains : croissance et concentration

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 503, décembre, synthèse du mois, p. 8

La production porcine américaine est en croissance et se concentre. Le développement d’un certain nombre d’entreprises repose sur des acquisitions et sur l’amélioration des performances technico-économiques. En effet, les grands groupes s’intéressent de plus en plus à l’introduction de nouvelles technologies en matière de génétique, d’alimentation animale, de conduite d’élevage et surtout de biosécurité.
.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 503, décembre, synthèse du mois, p. 8
2019

Nouveau guide d'auto-diagnostic : comment améliorer les interventions pour optimiser la santé des porcs

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Porc Mag (FRA), 2019, n° 548, décembre, p.29

Crée par l'Ifip, la nouvelle application digitale PorciSanté est un guide imagé permettant aux éleveurs de porcs de réaliser un autodiagnostic de leurs pratiques, dans l'objectif d'améliorer la santé des animaux. Présentation.

2019

Baisse de consommation de porc : la hausse des prix exacerbe les tendances

Consulter le resumé

Valérie Diot, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 504, janvier, synthèse du mois, p. 8

Dans un contexte de sensibilité des consommateurs au prix et de mise en place de la loi EGalim, la hausse des prix du porc vient accélérer la déconsommation initiée dès 2015. Les catégories les plus innovantes semblent mieux résister. Ceci contribue à des reports de consommation vers des solutions plus économiques ou de substitutions qualitatives.

PDF icon Valérie Diot, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 504, janvier, synthèse du mois, p. 8
2020

Un concours européen sur les meilleures pratiques d’élevage

Consulter le resumé

Fabien Verliat (INAPORC) et Valérie Courboulay (IFIP), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 9

Comme chaque année depuis 2017, le concours européen des meilleures pratiques...

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2020

Encadrer la mise à mort des porcs en élevage

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Ludovic Lecarpentier et Xavier Sauzea, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 35

La réglementation française actuelle ne permet pas la mise à mort d’animaux malades ou souffrants par les éleveurs. Un travail est en cours pour pourvoir rapidement à ce vide réglementaire.

PDF icon Anne Hémonic, Ludovic Lecarpentier et Xavier Sauzea, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 35
2020

Alimentation à la demande en maternité

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 41

L’Ifip a testé sur la station de Romillé un système d’alimentation en maternité permettant de distribuer des petites doses d’aliment frais tout au long de la journée selon la demande de la truie.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 41
2020

Do farming conditions influence brominated flame retardant levels in pig and poultry products?

Consulter le resumé

A. Huneau-Salaün (Anses) et al., Animal, 2020, 14 janvier, 9 pages

Brominated flame retardants (BFR) are primarily used as flame retardant additives in insulating materials. These lipophilic compounds can bioaccumulate in animal tissues, leading to human exposure via food ingestion. Although their concentration in food is not yet regulated, several of these products are recognised as persistent organic pollutants; they are thought to act as endocrine disruptors. The present study aimed to characterise the occurrence of two families of BFRs (hexabromocyclododecane (HBCDD) and polybrominated diphenyl ethers (PBDE)) in hen eggs and broiler or pig meat in relation to their rearing environments. Epidemiological studies were carried out on 60 hen egg farms (34 without an open-air range, 26 free-range), 57 broiler farms (27 without an open-air range, 30 free-range) and 42 pig farms without an open-air range in France from 2013 to 2015. For each farm, composite samples from either 12 eggs, five broiler pectoral muscles or three pig tenderloins were obtained. Eight PBDE congeners and three HBCDD stereoisomers were quantified in product fat using gas chromatography-high-resolution mass spectrometry, or high-performance liquid chromatography-tandem mass spectrometry, respectively. The frequencies of PBDE detection were 28% for eggs (median concentration 0.278 ng/g fat), 72% for broiler muscle (0.392 ng/g fat) and 49% for pig muscle (0.403 ng/g fat). At least one HBCDD stereoisomer was detected in 17% of eggs (0.526 ng/g fat), 46% of broiler muscle (0.799 ng/g fat) and 36% of pig muscle (0.616 ng/g fat). Results were similar in concentration to those obtained in French surveillance surveys from 2012 to 2016. Nevertheless, the contamination of free-range eggs and broilers was found to be more frequent than that of conventional ones, suggesting that access to an open-air range could be an additional source of exposure to BFRs for animals. However, the concentration of BFRs in all products remained generally very low. No direct relationship could be established between the occurrence of BFRs in eggs and meat and the characteristics of farm buildings (age, building materials). The potential presence of BFRs in insulating materials is not likely to constitute a significant source of animal exposure as long as the animals do not have direct access to these materials.

2020

Exposition des travailleurs en élevages de porcs et de volailles de chair à l’ammoniac et aux particules

Consulter le resumé

Solène Lagadec (CRAB) et al., Innovations agronomiques (FRA), 2020, volume 79, janvier, p. 213-225

L'air des bâtiments porcins et avicoles contient de l’ammoniac et des particules. Pour caractériser l'exposition des travailleurs à ces polluants, des données ont été collectées dans des exploitations agricoles. Les mesures ont été effectuées dans 20 exploitations porcines pendant des tâches considérées comme exposantes : les soins aux porcelets, le sevrage, l'alimentation des porcelets et le tri des porcs. 21 exploitations avicoles ont également été suivies pendant la surveillance en fin de bande, le ramassage, le curage du fumier et le paillage du bâtiment. En général, les particules et l'ammoniac ne sont pas considérés comme des risques professionnels par les travailleurs. Le risque est souvent minimisé mais les mesures montrent que l'exposition aux particules et à l'ammoniac impacte leur santé (augmentation des symptômes respiratoires et diminution de la capacité respiratoire). En outre, 15% des exploitations porcines ont une teneur en ammoniac supérieure à la limite d'exposition professionnelle (20 ppm pendant 15 minutes) pour au moins une des tâches contrôlées. En aviculture, 17% des mesures d'ammoniac au cours des tâches suivies sans paillage et 3% de toutes les mesures de particules effectuées dépassent la valeur maximale recommandée (5 mg/m3 de particules alvéolaires). Il est nécessaire de sensibiliser les acteurs du terrain aux risques respiratoires. À cette fin, une chaîne YouTube AIR Eleveur a été créée, ainsi que 2 brochures (équipement de protection et résultats AIR Eleveur).

https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6815/49596/file/Vol79-14-Lagadec%20et%20al.pdf

ENG

Exposure to ammonia and dust and health impacts on workers in pig and poultry farms 

The air of pig and poultry farms contains ammonia and dust. To characterize the exposure of workers to these pollutants, data were collected on farms. Measurements were carried out in 20 pig farms during piglet care, weaning, feeding of piglets and sorting pigs and in 21 poultry farms during inspection of animals, catching birds, the manure disposal and litter distribution in the building. In general, particulate matter and ammonia are not considered as occupational hazards by workers. The risk is often minimized but measurements showed that exposure to particulate matter and ammonia poses a risk to their health (increased respiratory symptoms and decreased respiratory capacity). In addition, 15% of pig farms had an ammonia content above the occupational exposure limit (20 ppm for 15 minutes) on at least one of the tasks monitored. In poultry farming, 17% of the ammonia measurements during the tasks followed without mulching, and 3% of all the measurements of particles carried out exceeded the maximum recommended value (5 mg / m3 of cellular particles). It is necessary to sensitize the actors of the field on the respiratory risks. For this purpose, an AIR Eleveur YouTube channel was created as well as 2 brochures (protection equipment and AIR Eleveur results). 

https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6815/49596/file/Vol79-14-Lagadec%20et%20al.pdf

2020

Processing of partly defatted meals fro m European soybeans and nutritional value for broilers and piglets

Consulter le resumé

Eric Royer (anciennement IFIP, actuellement IDELE) et al., colloque final du projet Feed-a-gene, 22-24 janvier 2020, Rennes, poster

The study determined the influence of different processes to produce good quality soy bean meal (SBM) with 46-52 % crude protein, 4-8 % residual oil and trypsin inhibitor content below 8 TIU/mg. Such extruded-expelled SBM produced in medium-sized crushing plants from local and GMO-free European soybean crops could have interesting nutritional values.

PDF icon Eric Royer et al., colloque final du projet Feed-a-gene, 22-24 janvier 2020, Rennes, poster
2020

Environmental assesment of feeding strategies of precision feeding in growing-finishing pigs (Task 6.2.)

Consulter le resumé

Florence Garcia-Launay (Inrae) et al., colloque final Feed-a-Gene, 22-24 janvier 2020, Rennes, poster

Feed production and excretion of nutrients by the animals are the major sources of the environmental impacts of pig production. The development of communication and information technologies in pig farms allows today the development of precision feeding (PF) in growing-finishing pigs, which appears as a promising technology to decrease environmental impacts of pig production. However, few studies have compared environmental impacts of conventional and PF. Therefore, on objective of Task 6.2. within Feed-a-Gene was to perform life cycle assessment (LCA) of pig production with either conventional or PF applied to growing-finishing pigs.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2020

Environmental assessment of new European protein sources for feed (Task 6.2). Part 1 - at feedstuff perimeter

Consulter le resumé

Sandrine Lespagnol et al., Colloque final du projet Feed-a-gene, 22-24 janvier 2020, Rennes, poster

The use of Brazilian soybean is controversial in Europe because of its environmental impact due to deforestation and the use of genetically modified organism.

PDF icon Colloque final du projet Feed-a-gene, 22-24 janvier 2020, Rennes, poster
2020

Environmental assessment of new European protein sources for feed (Task 6.2). Part 2 - at animal product perimeter

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol et al., Colloque final du projet Feed-a-gene, 22-24 janvier 2020, Rennes, poster

Assessing the environmental consequences for animal products (pig and poultry) of using innovative protein sources to replace Brazilian soybean meal in the feed.

PDF icon Sandrine Espagnol et al., Colloque final du projet Feed-a-gene, 22-24 janvier 2020, Rennes, poster
2020

Effets d’un maïs naturellement contaminé en déoxynivalénol et de l’apport alimentaire d'anti-oxydants sur le stress oxydant chez le porc en engraissement

Consulter le resumé

Eric Royer et al., 8èmes Journées Mycotoxines, 30 – 31 Janvier 2020, Brest, France, poster

La modulation du système antioxydant est l’une des causes des effets physiopathologiques du déoxynivalénol (DON) chez l’animal. L’étude vise à déterminer si l’apport alimentaire d’anti-oxydants permet de limiter l’oxydation des lipides et de moduler l’activité des enzymes antioxydantes résultant de l’exposition au DON.

PDF icon Eric Royer et al., 8es Journées Mycotoxines, 30 – 31 Janvier 2020, Brest, France, poster
2020

Financement des exploitations porcines. L'innovation au service de trois enjeux

Consulter le resumé

Christine Roguet, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 505, février, synthèse du mois, p. 8

Les exploitations porcines doivent relever un triple défi : la modernisation, la transmission et la montée en gamme.
Le financement bancaire reste le premier levier, mais l’augmentation des capitaux nécessaires et des risques ainsi que la réorientation des concours publics conduisent au développement de nouveaux instruments financiers qui devront faire la preuve de leur utilité et efficacité.

PDF icon Christine Roguet, Baromètre Porc (FRA), 2020, n° 505, février, synthèse du mois, p. 8
2020

Des outils numériques pour prévenir les maladies

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19

La prévention des maladies est aujourd’hui facilitée par des outils numériques disponibles sur le web et les smartphones. Ils évaluent la biosécurité de l’élevage, mais aussi les mouvements de personnes.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19
2020

Le registre des traitements se numérise avec Gvet

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23

Dans une enquête réalisée en 2018 auprès de 104 éleveurs,..

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23
2020

L’hyperconnectivité s’invite chez les vétérinaires

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 26-27

Deux nouvelles solutions de télémédecine ont été présentées en décembre au congrès de l’Association française de médecine vétérinaire porcine.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 26-27
2020

Pages