La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 3001 à 3020 de 3248 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

La relation complexe mais avérée entre les conditions de milieu, la santé, le bien-être et les performances en élevage porcin

Consulter le resumé

2000

Production porcine : des régions et des entreprises

Consulter le resumé

La production porcine française s'est développée de manière inégale au sein des régions; Des filières regroupant des entreprises partenaires d'amont et d'aval, se sont constituées au cours des dernières années. Valorisant leurs atouts, elles ont joué un rôle moteur pour adapter la production aux marchés proches ou lointains qu'elles pouvaient satisfaire. Une étude de l'ITP fait le point sur leurs dynamiques, en précisant leurs contextes régionaux.

PDF icon bp2000n281.pdf
2000

France : bilan porc 99, production stable, demande élevée

Consulter le resumé

La production porcine française a peu augmenté en 1999. Par contre, au-delà des statistiques apparentes, la consommation aurait poursuivi une forte croissance.

Les exportations vers les pays tiers se sont accrues de moitié. Elles ont doublé vers la Russie. Les importations sont restées stables. L'Espagne arrive au premier rang de nos fournisseurs.

PDF icon bp2000n280.pdf
2000

Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999

Consulter le resumé

En 1999, la production porcine française a encore augmenté, +2 % par rapport à 1998, mais moins vite que les années précédentes. La consommation a été très élevée, un peu supérieure à de celle de 1998. Mais celle-ci avait fait un bond exceptionnel, comparé à la relative stagnation des années antérieures.

D’ailleurs la consommation de l’ensemble des viandes a été élevée en 1998 et en 1999.
PDF icon Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999
2000

Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives

Consulter le resumé

Le terme d’hyperprolificité a été employé pour la première fois par C. Legault,

en 1973 : il s’agissait d’augmenter la prolificité en diffusant les gênes de truies

exceptionnelles. En fait, cette technique n’est que l’une de celles utilisées à partir

de 1990, pour améliorer la taille de portée, et qui sont :

•l’utilisation de la voie hyperprolifique au sens strict, dans les élevages de sélection

Large White et Landrace Français des groupements de producteurs, essentiellement

entre 1989 et 1994.
PDF icon Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives
2000

Production porcine écologique en Allemagne

Consulter le resumé

NEULAND est une association d’agriculteurs, de consommateurs et de protection de la nature créée en 1989. Elle regroupe 240 agriculteurs dont 40 éleveurs de porcs situés pour l’essentiel en Basse Saxe. La production est d’environ 14000 porcs charcutiers par an.
PDF icon Production porcine écologique en Allemagne
2000

La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP

Consulter le resumé

Une anomalie chromosomique portée par un verrat peut potentiellement induire une

baisse de prolificité importante chez ses conjointes. La détection de tels verrats, qualifiés d’hypoprolifiques, se basait historiquement sur l’analyse des données du programme GTTT.

Une nouvelle stratégie consistant à exploiter le système d’information développé dans le cadre de l’évaluation génétique

BLUP – modèle animal a été mise en place en complément du dispositif existant.
PDF icon La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP
2000

Station d'expérimentation nationale porcine de Romillé - Bilan de fonctionnement

Consulter le resumé

La capacité et la conception de la Station d'Expérimentation Nationale Porcine de Romillé permettent de réaliser des expérimentations sur l'ensemble de la

chaîne de production - du futur reproducteur au porc charcutier - ainsi que sur la réduction des nuisances et des caractéristiques des effluents d'élevage.

Son fonctionnement technique s'articule autour d'un élevage naisseur-engraisseur

de 168 truies productives.

Romillé est à 20 km de l'implantation ITP de Le Rheu, et de la Station de Recherche

Porcine de l'INRA à Saint Gilles.
PDF icon Station d'expérimentation nationale porcine de Romillé - Bilan de fonctionnement
2000

Commerce mondial 99 : échanges actifs

Consulter le resumé

Trois millions de tonnes de produits porcins sont échangés chaque année dans le monde. un volume en accroissement continu. L'Union européenne et l'Amérique du Nord réalisent deux tiers des exportations. Trois pays se partagent la moitié des achats. Les premières estimations du commerce extérieur de ces pays pointent sur un nouvel accroissement du commerce mondial des produits du porc en 1999.

PDF icon bp2000n279.pdf
2000

Le point sur la production porcine française

Consulter le resumé

2000

Le porc en Belgique après la dioxine

Consulter le resumé

Région de passage, la Belgique est aussi un acteur majeur de la production et du commerce porcins du nord de l'Europe. La récente affaire de la dioxine vient de mettre à mal une filière peu organisée, déjà confrontée à la nécessité de se restructurer du fait des contraintes d'environnement.

PDF icon bp2000n278.pdf
2000

Union Européenne : production et échanges de viande porcine en 1998 - Sous le signe de la croissance

Consulter le resumé

La production porcine de l'union européenne a connu une forte croissance en 1998 (+8 % en un an). Elle devrait encore progresser de 3 à 4 % en 1999.

Dans les états membres, la production et les échanges ont évolué de manière contrastée.
PDF icon Union Européenne : production et échanges de viande porcine en 1998 - Sous le signe de la croissance
2000

La production porcine française dans la compétition internationale

Consulter le resumé

L’article met l’accent sur la bonne position compétitive de la filière porcine française au sein de l’Union Européenne, dont attestent les parts de marché conquises, mais aussi l’efficacité technique et le niveau des coûts de production des

élevages français.

L’attention est également portée à l’essor de nouveaux compétiteurs : les Etats-Unis mais aussi, plus près de nous, l’Espagne. Le cas américain est plus particulièrement étudié en soulignant les spécificités des

modes d’organisation à l’origine du développement de la production.
PDF icon La production porcine française dans la compétition internationale
2000

Performances de production (GMQ, IC, carcasse) : toujours plus ?

Consulter le resumé

Croissance, Indice de Consommation et valeur

de la carcasse sont les trois caractères pris en compte depuis les années 60 par

l’ensemble des programmes de sélection porcine.

Deux priorités parfaitement distinctes : l’abatteur souhaite disposer d’un porc adapté à la demande et l’éleveur, diminuer ses coûts de production.

Cet article a pour objet d’analyser le tournant pris par la sélection porcine au cours des années 90, de répondre aux questions souvent posées : faut-il améliorer le GMQ, quelle TVM produire ? Comment évoluera l’IC ?
PDF icon Performances de production (GMQ, IC, carcasse) : toujours plus ?
2000

Les prix dans la filière porcine en 1999 - Poursuite de la crise

Consulter le resumé

La situation du marché s’est encore détériorée et le revenu des producteurs est

resté négatif, malgré la baisse du prix de l’aliment.

Face à une forte production communautaire, la croissance des exportations vers

les pays tiers et de la consommation a pu absorber les disponibilités, mais grâce

à des prix bas de la viande.

Comme toujours en période de crise, le prix des porcelets a subi une baisse plus forte que le porc charcutier.
PDF icon Les prix dans la filière porcine en 1999 - Poursuite de la crise
2000

Validation et gestion d'unités protégées en élevage porcin

Consulter le resumé

Les risques de contamination par voie aéroportée existent pour les élevages de sélection implantés en région de forte densité animale. La protection des élevages par filtration de l’air ainsi que par des mesures de biosécurité a été proposée.
PDF icon Validation et gestion d'unités protégées en élevage porcin
2000

Etude d'un procédé de désodorisation des émissions des bâtiments par l'ozone

Consulter le resumé

Les nuisances olfactives en atelier porcin sont majoritairement dues à la volatilisation de composés réduits produits au sein du lisier lors du stockage sous les animaux. Cette étude présente un essai de traitement des émissions malodorantes par diffusion d'ozone dans une salle d'engraissement.
PDF icon Etude d'un procédé de désodorisation des émissions des bâtiments par l'ozone
2000

Remplacement de la paille par de la sciure ou des copeaux de bois en porcherie d'engraissement : influence sur le compostage des litières

Consulter le resumé

Deux essais comparent les productions de fumier de porcs élevés sur des litières de paille, de sciure ou de copeaux. Avec 60 kg de paille, chaque porc produit 200 kg de fumier. En utilisant seulement 40 kg de copeaux, on réduit la production de litière de 15 %. Mais avec 70 à 80 kg de sciure, la production de fumier augmente de 5 à 10 % par rapport à la paille. Les rejets azotés moyens de 1,4 kg par porc sur paille ne dépassent pas 1 kg avec la sciure ou les copeaux. Les fumiers sont retournés mécaniquement trois fois et mis en compostage durant trois mois.
PDF icon Remplacement de la paille par de la sciure ou des copeaux de bois en porcherie d'engraissement : influence sur le compostage des litières
2000

Influence de la vidange des préfosses sur l'émission d'ammoniac et d'odeurs par les porcheries d'engraissement - Résultas préliminaires

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est d’étudier l’influence de la vidange des préfosses sur l’émission d’ammoniac et d’odeurs de porcheries d’engraissement. L’étude a été réalisée à la station expérimentale ITP de Romillé où trois salles d’engraissement identiques (caillebotis intégral béton - entrée d’air par plafond diffuseur et extraction basse avec cheminée )ont été mises en expérimentation.
PDF icon Influence de la vidange des préfosses sur l'émission d'ammoniac et d'odeurs par les porcheries d'engraissement - Résultas préliminaires
2000

Logement en cases collectives ou en stalles individuelles en première gestation : impact sur le bien-être des truies nullipares

Consulter le resumé

Afin d'évaluer l'importance du type de logement sur le bien être de la truie gestante en système d'élevage intensif, nous avons comparé différents paramètres zootechniques, comportementaux, physiologiques et sanitaires sur deux groupes de 48 truies chacun, l'un élevé en stalles individuelles et l'autre en groupes stables de 6 animaux.
PDF icon Logement en cases collectives ou en stalles individuelles en première gestation : impact sur le bien-être des truies nullipares
2000

Pages