La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 4459 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Stratégies métaphylactiques par voie orale chez le porc en croissance. Méta-analyse et modélisation appliquées aux tétracyclines

Consulter le resumé

Les stratégies de prévention de plusieurs maladies bactériennes du porc reposent souvent sur l’utilisation d’aliments médicamentés à la chlortétracycline (CTC) ou à l’oxytétracycline (OTC). Les caractéristiques pharmacocinétiques et pharmacodynamiques des antibiotiques permettent de comprendre l’inconsistance de l’efficacité de ces stratégies de métaphylaxie.

PDF icon Stratégies métaphylactiques par voie orale<br /><br /><br />chez le porc en croissance. Méta-analyse et modélisation appliquées aux tétracyclines
1997

Adaptations du métabolisme glucidique chez la truie multipare. Effets de la gestation et du niveau d’alimentation

Consulter le resumé

Une expérience portant sur 4 blocs de 6 truies Large White multipares (numéro de portée: 4,5 ; 212 kg de poids vif) a été effectuée pour rechercher si la gestation affecte la sensibilité à l’insuline chez le porc. Dans chaque bloc, 4 femelles étaient gravides (G) et les deux autres non gravides (NG). La moitié des femelles recevait 2,5 kg/jour (lot B), et les autres (lot H) 4 kg/jour d’aliment en deux repas quotidiens égaux. Des cathéters étaient implantés une semaine environ après le sevrage précédent.
PDF icon Adaptations du métabolisme glucidique chez la truie multipare. Effets de la gestation et du niveau d’alimentation
1997

Facteurs de variation de l’âge à la puberté, du taux d’ovulation et de la survie embryonnaire précoce chez la cochette : type génétique, poids vif, saison et consanguinité

Consulter le resumé

Les paramètres de reproduction de truies nullipares Large White, Large White hyperprolifique et Meishan utilisées comme donneuses de jeunes embryons (jour 5 à 11 de gestation) produits à l’élevage expérimental de la station de Physiologie de la Reproduction de Nouzilly ont été analysés entre octobre 1994 et octobre 1996; ils concernent l’âge à la puberté, le taux d’ovulation, le nombre d’embryons et la survie embryonnaire très précoce; ils ont été comparés à ceux publiés antérieurement pour le même troupeau.
PDF icon Facteurs de variation de l’âge à la puberté, du taux d’ovulation et de la survie embryonnaire précoce chez la cochette : type génétique, poids vif, saison et consanguinité
1997

Influence de l’abaissement de la température ambiante et du poids vif sur le comportement alimentaire des porcs en croissance élevés en groupe

Consulter le resumé

Le comportement alimentaire individuel de porcs en croissance croisés Piétrain x Large White élevés en groupe est étudié à partir d’informations enregistrées à l’aide d’une auge équipée d’une antenne de reconnaissance de chaque animal et placée sur un capteur de poids. Les données sont obtenues à partir de groupes de 3 ou 4 porcs étudiés à deux stades de croissance (S1 et S2) correspondant respectivement à des poids vifs moyens de 47 et de 74 kg. La photopériode est de 12 h de jour et 12 h de nuit.
PDF icon Influence de l’abaissement de la température ambiante et du poids vif sur le comportement alimentaire des porcs en croissance élevés en groupe
1997

Utilisation d’aliments pour porcelets sevrés contenant 40 % de pois

Consulter le resumé

Dans un premier essai réalisé avec du pois protéagineux distribué à des porcelets entre 8 et 25 kg, quatre aliments comportant 0 - 40% de pois cru - 40% de pois préalablement granulé puis rebroyé ou 40% de pois extrudé puis rebroyé ont permis des gains de croissance de 480 - 497 - 501 et 498 g/j avec des indices de consommation de 1,71 - 1,70 - 1,70 et 1,66.

PDF icon Utilisation d’aliments pour porcelets sevrés <br /><br /><br /><br />contenant 40 % de pois
1997

Utilisation de régimes isophosphorés à activité phytasique variable par le porc charcutier. Répercussion sur la digestibilité du phosphore, les performances, la résistance osseuse et les rejets de phosphore

Consulter le resumé

L’effet du niveau de phosphore digestible dans l’aliment a été étudié à l’aide de 4 régimes. Tous contenaient 0,47 % de phosphore total en croissance et 0,40 % en finition. Les teneurs en phosphore digestible variaient en fonction de la teneur en phytase des aliments. En moyenne elle était de 700, moins de 100, 450 et 500 UP respectivement pour les régimes 1, 2, 3 et 4. Le régime 1 est à base de blé et issues de blé.
PDF icon Utilisation de régimes isophosphorés à activité phytasique variable par le porc charcutier. Répercussion sur la digestibilité du phosphore, les performances, la résistance osseuse et les rejets de phosphore
1997

Utilisation de phytase microbienne dans des aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier

Consulter le resumé

La diminution de l'excrétion de phosphore a été recherchée avec l'utilisation d'aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier de 38 à 110 kg. L'aliment témoin assurait un apport de 5,1 g/kg de phosphore total et l'aliment étudié en apportait 4,4 g/kg. Dans ce dernier était incorporées 500 U.P. de phytase microbienne NATUPHOS. Les performances zootechniques et la composition corporelle sont identiques avec les deux aliments. Le taux de phosphore dans le lisier brut est réduit de 25 p. cent en période de croissance et de 12,2 p. cent sur la durée totale d'élevage.
PDF icon Utilisation de phytase microbienne dans des aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier
1997

La production porcine en Pologne : diagnostic et perspectives de développement

Consulter le resumé

Expertise et devenir de la production porcine en Pologne. Analyse d’élevages et d’entreprises. Rencontres d’éleveurs, gestionnaires, chercheurs, conseillers techniques, banquiers.

PDF icon rap_production porcine_pologne_1997 18,00 €
1997

pesée, classement et paiement des porcs en France et dans l'Union européenne. Impact du changement de présentation, du passage à la Teneur en Viande Maigre et des nouveaux accords commerciaux

Consulter le resumé

Gérard Daumas, rapport d'études, octobre 1997, 84 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997

Mission d'évaluation de la filière porcine en Guyane

Consulter le resumé

éditions ITP/IFIP, novembre 1997, 28 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997
Élevage porcin et respect de l’environnement

Élevage porcin et respect de l’environnement

Consulter le resumé

Préventions nécessaires à la maîtrise des risques de pollution de l’eau et de l’air et des nuisances olfactives, acoustiques et visuelles. Règles techniques applicables aux porcheries soumises à autorisation, prescriptions applicables aux élevages en bâtiment ou plein air. Constitution du dossier de création d’un élevage ou de demande d’autorisation. Textes réglementaires.



Édition 1997 - Ifip, ministère de l’Environnement - 110 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997
Embarquement des porcs - Consignes respectées... vous avez tout à gagner !

Embarquement des porcs - Consignes respectées... vous avez tout à gagner !

Consulter le resumé

Les enjeux du chargement des porcs. La préparation des porcs dans un local d’attente. Un quai d’embarquement fonctionnel.

Édition 1997 - Ifip, MSA - 6 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997

Efficacité antiparasitaire de la doramectine chez le porc. Résultats de deux essais terrain en Bretagne

Consulter le resumé

Deux études terrain ont été conduites pour étudier l’efficacité thérapeutique de la doramectine, administrée par voie intramusculaire à raison de 300 μg/kg (1 ml par 33 kg) à des porcs infestés par des nématodes gastro-intestinaux ou par Sarcoptes scabiei. Dans le premier essai, 67 porcs naturellement infestés par des nématodes gastro-intestinaux (Ascaris suum, Trichuris suis) ont été randomisés en 3 groupes, un lot traité à la doramectine, un lot traité à l’ivermectine, un lot témoin non traité. Les traitements ont été administrés à J0 par voie intramusculaire.

PDF icon Efficacité antiparasitaire de la doramectine chez le porc. Résultats de deux essais terrain en Bretagne
1997

Influence d’une exposition aux poussières sur la composition cellulaire des liquides de lavage nasal et broncho-alvéolaire chez le porc

Consulter le resumé

Afin de rechercher les effets de l’inhalation chronique de poussières sur l’appareil respiratoire, des porcelets ont été exposés pendant 6 jours à des poussières de farine mises artificiellement en suspension dans l’air dans une chambre d’inhalation. Les effets biologiques des poussières ont été recherchés par l’analyse de la composition cellulaire des liquides de lavage nasal et broncho-alvéolaire dans 4 groupes d’animaux soumis à différents niveaux de concentrations en poussières.
PDF icon Influence d’une exposition aux poussières sur la composition cellulaire des liquides de lavage nasal et broncho-alvéolaire chez le porc
1997

L’isolement d’Actinobacillus pleuropneumoniae en France

Consulter le resumé

La pleuropneumonie porcine est devenue, depuis ces 15 dernières années, une des principales maladies d’origine bactérienne en production porcine. Actinobacillus pleuropneumoniae, l’agent étiologique de la pleuropneumonie porcine, est une bactérie Gram-négative de la famille des Pasteurellaceae, qui comporte deux biovars et 12 serovars. 1158 isolements d’A. pleuropneumoniae, réalisés dans 13 laboratoires d’analyses vétérinaires français, ont été identifiés depuis 1989. 89% de ces isolements ont été réalisés à partir de porcs bretons.
PDF icon L’isolement d’Actinobacillus pleuropneumoniae en France
1997

Infection des porcs charcutiers par Actinobacillus pleuropneumoniae. Étude séro-épidémiologique dans cinq élevages

Consulter le resumé

Une étude épidémiologique pilote portant sur 5 élevages naisseurs-engraisseurs et 7 lots de porcs charcutiers se propose de préciser la variabilité d’expression d’Actinobacillus pleuropneumoniae en élevage. Les animaux font l’objet d’un suivi longitudinal clinique et sérologique durant la deuxième partie de la phase d’engraissement et un contrôle des lésions est effectué à l’abattoir. Les séroconversions observées présentent des allures différentes en fonction du sérotype suivi.
PDF icon Infection des porcs charcutiers par Actinobacillus pleuropneumoniae. Étude séro-épidémiologique dans cinq élevages
1997

Facteurs associés à un taux de mortalité élevé des truies

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude était d’identifier les facteurs de risque d’un taux élevé de mortalité de truies. Une enquête castémoins a été effectuée dans 102 élevages de Bretagne d’avril à août 1995. L’influence de la prévalence de certains troubles de santé et des pratiques d’élevage sur le risque pour un élevage de présenter un taux élevé de mortalité de truies a été étudiée au moyen de la méthode de régression logistique. Un élevage a été considéré comme ayant un taux élevé de mortalité lorsque son taux annuel de mortalité dépassait 5%.
PDF icon Facteurs associés à un taux de mortalité élevé des truies
1997

La «fièvre chez la truie» : un indicateur des problèmes de lactation en néonatalogie porcine ?

Consulter le resumé

Le but de ce travail était de comparer, en période post-partum, la qualité du lait et la température rectale des truies entre celles qui ont des portées normales et celles qui ont des «portées-problèmes». Ces dernières sont définies comme celles qui ont plus de 40% des porcelets avec soit une faible croissance ou des mortalité pendant les 5 premiers jours après la parturition. Cent onze (111) truies (57 nullipares et 54 pluripares) provenant de deux élevages ont été suivies. La température rectale des truies a été mesurée aux jours -5, 0, 1, 2 et 5.
PDF icon La «fièvre chez la truie» : un indicateur des problèmes de lactation en néonatalogie porcine ?
1997

L’hypoxie de parturition, fréquence et incidence sur la viabilité du porc nouveau-né

Consulter le resumé

Les relations entre le degré d’hypoxie, la viabilité à la naissance et la vitalité postnatale précoce estimée par l’intervalle naissance-premier contact avec la mamelle, la température rectale à 24h de vie, le gain de poids et la survie jusqu’à 10j, sont étudiées sur 117 porcelets. Le degré d’hypoxie à la naissance est évalué par la mesure de la pCO2, du pH et de la lactatémie du sang ombilical.
PDF icon L’hypoxie de parturition, fréquence et incidence sur la viabilité du porc nouveau-né
1997

Développement d’une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc : un outil de recherche accessible à l’industrie

Consulter le resumé

Une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc a été mise au point et utilisée chez 30 porcelets de 6,2 kg, 24 porcs d’abattage à 46 et 84 kg et 9 truies multipares en lactation. L’animal est restreint sur une table en V (porcelets) ou par une corde qui entoure le groin (porcs d’abattage et truies). La veine est localisée à l’aide du système Vacutainer. Une tige métallique souple est introduite dans l’aiguille Vacutainer et par la suite jusque dans la lumière de la veine.
PDF icon Développement d’une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc : un outil de recherche accessible à l’industrie
1997

Pages