La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 341 à 360 de 1425 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Mémento viandes et charcuteries - Edition 2018

Consulter le resumé

A partir des savoirs de ses experts, l’IFIP propose un recueil de connaissances destiné aux professionnels des viandes et produits carnés. Il est constitué de 19 synthèses de 6 à 17 pages qui traitent chacune un sujet important pour le secteur carné. Ni publications scientifiques, ni vulgarisations, les synthèses du Mémento s’adressent aux services techniques et de R&D des entreprises de l'aval de la filière porcine. C'est un outil du quotidien pour mieux comprendre les technologies et les produits du porc.

Indispensable à tous les professionnels... pour préciser un point technique sur tous les domaines des viandes et produits carnés !

Le classeur complet et ses 19 cahiers (voir détail ci-dessous) : 200  € (frais de port compris)

Pour une information disponible immédiatement : téléchargez le cahier de votre choix au tarif unique de 35 €.

Voir un extrait

Au sommaire :


Principes et connaissances fondamentales
• La structure du muscle et son fonctionnement
• La capacité de rétention d’eau de la viande
• Le comportement du porc

 Les tissus adipeux du porc

• Evolution du muscle post mortem et qualité d'une viande

• Oxydation et qualité des viandes et produits carnés

 

Technologies et procédés
• Processus technologique de l’abattage-découpe des porcs
• Technologie des pièces cuites
• Les viandes déstructurées

• Hématomes et pétéchies, défauts de la viande de porc

• Technologie du jambon sec

• Technologie du saucisson sec

• Congélation et qualité de viande

 Risques d'odeurs des viandes de porcs mâles non castrés en abattoir et salaison

 

Emballages et environnement
• Les principaux procédés de conditionnement de la viande de porc

 

Epidémiologie et microbiologie
• Les salmonelles à l’abattoir
• Les dangers parasitaires associés aux produits porcins

 

Méthodes, techniques et tables de références
• Composition corporelle des porcs charcutiers

• Le typage bactérien

 
200,00 €
2014

The effects of low salt concentrations on the mechanism of adhesion between two pieces of pork semimembranosus muscle following tumbling and cooking

Consulter le resumé

The aim of this research was to gain deeper insight into the effect of salt content on the adhesion between pieces of semimembranosus pork muscle bound by a tumbling exudate gel. Hydrophobic site number, free thiol and carbonyl content were measured in tumbling exudate and meat protein to evaluate the protein-protein interactions involved in the adhesion process. Proteins were far more oxidized in exudate than in meat, and under our experimental conditions, salt content increased protein bonding in the exudate but not in the meat. Breaking stress increased between non-salted meat and 0.8%-salted meat but did not depend on the protein physicochemical properties of the tumbling exudate. Modifying the meat surface by tumbling alone, tumbling and salting, or scarification had no effect on breaking stress. It is suggested that the break between the meat pieces occurred between the tumbling exudate and the meat surface due to weaker chemical bonds at this location.

2014

L’information économique : à l’appui de la filière porcine

Consulter le resumé

Voici la nouvelle présentation de Baromètre Porc, avec une couverture plus complète de la filière et des liaisons directes aux données chiffrées sur le nouveau site de l’IFIP.

PDF icon 2014bpn438-rieu.pdf
2014

Viande de mâles entiers : production et utiisation au sommet

Consulter le resumé

Production et utiisation de viandes de mâles entiers au sommet...d'un groupe de scientifiques réunis en Espagne début décembre 2013 par l'Association Européenne des chercheurs en Productions Animales (EAAP). L'IFIP y participait. Etat des lieux des avancées de la recherche européenne.

2014

The effects of low salt concentrations on the mechanism of adhesion between two pieces of pork semimembranosus muscle following tumbling and cooking

Consulter le resumé

The aim of this research was to gain deeper insight into the effect of salt content on the adhesion between pieces of semimembranosus pork muscle bound by a tumbling exudate gel. Hydrophobic site number, free thiol and carbonyl content were measured in tumbling exudate and meat protein to evaluate the protein-protein interactions involved in the adhesion process. Proteins were far more oxidized in exudate than in meat, and under our experimental conditions, salt content increased protein bonding in the exudate but not in the meat. Breaking stress increased between non-salted meat and 0.8%-salted meat but did not depend on the protein physicochemical properties of the tumbling exudate. Modifying the meat surface by tumbling alone, tumbling and salting, or scarification had no effect on breaking stress. It is suggested that the break between the meat pieces occurred between the tumbling exudate and the meat surface due to weaker chemical bonds at this location.

2014

Valorisation de la longe de porc. Etat des lieux, caractéristiques des consommateurs et réflexion sur des concepts innovants

Consulter le resumé

En France, la longe est très majoritairement valorisée sous forme fraîche. La gamme de produits qui en sont issus est encore relativement peu différenciée. En 2011, quatre catégories de produits, les côtes, les rôtis, les escalopes issues de la longe et les filets mignons couvrent près de 65% des tonnages totaux de porc frais consommés.

Or, la valorisation de la longe est considérée comme insuffisante par les professionnels, en particulier de l’abattage-découpe. Cela pénalise la valorisation générale de la carcasse et provoque un déséquilibre entre les pièces pouvant nuire à la compétitivité des autres morceaux et entacher la rémunération des éleveurs. La question de la valorisation de la longe impacte donc l’équilibre de l’ensemble de la filière porcine.

Par ailleurs, l’évolution du secteur de la viande fraîche est encore trop peu orientée par la demande, alors que les attentes et les besoins des consommateurs sont de plus en plus nombreux et diversifiés.

A la demande de la filière, dans l’optique plus générale de regagner en performance, l’étude propose une analyse innovante sur des nouveaux concepts susceptibles d’améliorer la valorisation de la longe. Un état des lieux sur l’utilisation de la longe et sur les caractéristiques de sa consommation a été réalisé et des concepts innovants sont proposés, illustrés par des exemples de produits qui ont fait l’objet d’un développement concret et d’une première validation auprès des consommateurs. La réflexion sur les concepts s’appuie sur une démarche marketing (analyse des caractéristiques et du positionnement de l’offre actuelle, observation de l’offre existant dans des pays étrangers, caractéristiques des besoins des consommateurs…)

L’objectif du projet, conduit par l’IFIP et le cabinet de conseil en marketing VITAMINES, est également pour la filière « viande fraîche » de s’approprier une démarche encore trop peu utilisée pour mieux appréhender le marché et les consommateurs.

La démarche suivie s’articule autour des trois étapes suivantes.

· Le contexte actuel de la valorisation de la longe a d’abord été analysé : principaux débouchés, point sur l’offre actuellement existante, caractéristiques de la consommation et des consommateurs… Des entretiens avec des industriels et des distributeurs ont été conduits pour préciser la place de la longe et affiner la réflexion sur sa valorisation. Les statistiques de production et de consommation existantes ont été mobilisées.

· L’analyse du contexte a abouti à la mise en place de quatre concepts innovants susceptibles de redynamiser le marché de la longe. Chaque concept présente un ensemble d’informations opérationnelles pour orienter le développement de produits et leur mise en avant auprès des consommateurs visés.

· En guise d’illustration des concepts, quatre produits ont fait l’objet d’un développement concret. Ces produits ont pour but d’illustrer la faisabilité technicoéconomique des concepts et d’amorcer l’étape de confrontation auprès du consommateur final.  

63 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Emplettes : la Chine « achète » le monde...

Consulter le resumé

La Chine se préoccupe intensément de nourrir sa population. Avec près de 1,4 milliard d'habitants, elle compte 20% de la population mondiale.

Sa demande alimentaire va continuer à croître et se modifier principalement sous l'effet de l'augmentation du pouvoir d'achat.

Ces changements auront une incidence dans le monde entier. Ainsi, d'ores et déjà, le prix du porc dans l'UE est influencé par le niveau des achats chinois de viande.

2013

La filière porcine française : la compétitivité remise en cause

Consulter le resumé

visuel d'intervention

PDF icon 2013rieu-rmt-efa.pdf
2013

Les groupements de producteurs de porcs : Concentration et implication à l’aval

Consulter le resumé

En dix ans, le nombre de groupements de producteurs s’est réduit de moitié en France, concentrant la commercialisation des porcs. Le mouvement de fusion a répondu à des contraintes économiques fortes, tant pour les opérateurs présents sur les grands marchés nationaux et internationaux que ceux axés sur le « local ».

Les exigences de renforcement des acteurs ont nécessité une implication accrue dans l’aval.

De nombreux défis sont à relever.

PDF icon 2013bpn437.pdf
2013

Calcium inhibits promotion by hot dog of 1,2-dimethylhydrazine-induced mucin-depleted foci in rat colon

Consulter le resumé

Epidemiology suggests that processed meat is associated with colorectal cancer risk, but few experimental studies support this association. We have shown that a model of cured meat made in a pilot workshop promotes preneoplastic lesions, mucin-depleted foci (MDF) in the colon of rats. This study had two aims: to check if real store-bought processed meats also promote MDF, and to test if calcium carbonate, which suppresses heme-induced promotion, can suppress promotion by processed meat. A 14-day study was done to test the effect of nine purchased cured meats on fecal and urinary biomarkers associated with heme-induced carcinogenesis promotion. Fecal water from rats given hot dog or fermented raw dry sausage was particularly cytotoxic. These two cured meats were thus given to rats pretreated with 1,2-dimethylhydrazine, to evaluate their effect on colorectal carcinogenesis. After a 100-days feeding period, fecal apparent total N-nitroso compounds (ATNC) were assayed and colons were scored for MDF. Hot dog diet increased fecal ATNC and the number of MDF per colon compared with the no-meat control diet (3.0 ± 1.7 vs. 1.2 ± 1.4, p < 0.05). In a third study, addition of calcium carbonate (150 µmol/g) to the hot dog diet decreased the number of MDF/colon and fecal ATNC compared with the hot dog diet without calcium carbonate (1.2 ± 1.1 vs. 2.3 ± 1.4, respectively, p < 0.05). This is the first experimental evidence that a widely consumed processed meat promotes colon carcinogenesis in rats. It also shows that dietary prevention of this detrimental effect is possible.

2013

Infos Viandes fraîches et produits transformés - novembre 2013

Consulter le resumé

Actualités de l’Ifip

  • Les nitrites au coeur des charcuteries
  • Agenda 2013-2014
  • Quantifier les salmonelles : quelles performances des laboratoires ? (Mariem Ellouze)
  • Parution de l'ouvrage "les flores protectrices pour la conservation des aliments" (Carole Feurer)
  • Nettoyage et désinfection de couteaux : quelles méthodes alternatives ? (Alain Le Roux)
  • Détection des odeurs à l'abattoir et utilisation des viandes de mâles entiers : l'IFIP au coeur des études européennes (Patrick Chevillon)
  • Un film antimicrobien, comestible et comestible pour garantir la fraîcheur des viandes (Sabine Jeuge)
  • Innovation produtis avec un partenaire industriel (Pierre Le Strat)
  • Produits de porc montagne (Pierre Le Strat)
Veille réglementaire (Martine Carlier)
PDF icon newsletter_nov2013.pdf
2013

Contrats de commercialisation des porcs : Que nous enseignent les USA ?

Consulter le resumé

Les contrats de commercialisation des porcs sont principalement utilisés pour garantir un débouché, un approvisionnement
ou une qualité de produit. Ils permettent aussi aux éleveurs de garantir une marge ou un prix. Très développés aux Etats-Unis
avec des modalités et des références de prix diverses, ils le sont peu en France. Avec la mise en oeuvre de deux démarches
de contrat à livraison différée en 2011, se pose la question de leur intérêt pour la production porcine française.

PDF icon 2013bpn436.pdf
2013

Productions animales en Asie : le risque sanitaire, donnée essentielle du marché ?

Consulter le resumé

Tous les yeux sont rivés sur la montée en puissance de l’offre chinoise en produits animaux. Celle-ci, tout comme dans les autres pays asiatiques, reste liée à la maîtrise sanitaire des élevages. Devons-nous craindre de nouvelles crises ? L’U.E peut-elle tirer partie des efforts réalisés en terme de qualité et de traçabilité ?

PDF icon 2013chaumet-2.pdf
2013

Calcium and a-tocopherol suppress cured-meat promotion of chemically induced colon carcinogenesis in rats and reduce associated biomarkers in human volunteers1–3

Consulter le resumé

Background: Processed meat intake has been associated with increased colorectal cancer risk. We have shown that cured meat promotes carcinogen-induced preneoplastic lesions and increases specific biomarkers in the colon of rats.
Objectives: We investigated whether cured meat modulates biomarkers of cancer risk in human volunteers and whether specific agents can suppress cured meat–induced preneoplastic lesions in rats and associated biomarkers in rats and humans.
Design: Six additives (calcium carbonate, inulin, rutin, carnosol, a-tocopherol, and trisodium pyrophosphate) were added to cured meat given to groups of rats for 14 d, and fecal biomarkers were measured. On the basis of these results, calcium and tocopherol were kept for the following additional experiments: cured meat, with or without calcium or tocopherol, was given to dimethylhydrazine-initiated rats (47% meat diet for 100 d) and to human volunteers in a crossover study (180 g/d for 4 d). Rat colons were scored for mucin-depleted foci, putative precancer lesions. Biomarkers of nitrosation, lipoperoxidation, and cytotoxicity were measured
in the urine and feces of rats and volunteers.
Results: Cured meat increased nitroso compounds and lipoperoxidation in human stools (both P , 0.05). Calcium normalized both biomarkers in rats and human feces, whereas tocopherol only decreased nitro compounds in rats and lipoperoxidation in feces of volunteers (all P , 0.05). Last, calcium and tocopherol reduced the number of mucin-depleted foci per colon in rats compared with nonsupplemented cured meat (P = 0.01).
Conclusion: Data suggest that the addition of calcium carbonate to the diet or a-tocopherol to cured meat may reduce colorectal cancer risk associated with cured-meat intake. This trial was registered at clinicaltrials. gov as NCT00994526.

2013

Organisation des filières porcines dans l’Union européenne

Consulter le resumé

En concurrence sur le marché européen ou mondial, les filières porcines européennes présentent des modes d’organisation et de pilotage très variables, résultats de l’histoire, de leur culture… Ces différences expliquent une partie des écarts de compétitivité entre les bassins de production porcine.

PDF icon techporc_roussillon_n13.pdf
2013

Commerce français de porc 2012 : un bilan un peu meilleur

Consulter le resumé

Le commerce français de viande de porc est excédentaire en volume mais déficitaire en valeur. Le solde négatif est de 143 millions d’euros. Les pays tiers permettent de trouver une meilleure rémunération pour certains produits et de valoriser ceux qui n’ont pas de débouché au sein de l’Union européenne.

PDF icon techporc_van_ferneij_n13.pdf
2013

Effect of tasting and information on consumer opinion about pig castration

Consulter le resumé

Our research explored the relative importance of pig castration amongst other aspects of animal welfare, and the potential impact of information and sensory experiences on European Union (EU) consumers' preferences. The EU is considering a future ban on surgical pig castration by 2018 which may affect markets and consumers' preferences. We carried out an empirical study using consumer-level data obtained from questionnaires completed in a controlled environment by a total of 825 consumers.

2013

Enjeux et stratégies de maîtrise de Salmonella dans la filière porcine : une analyse prospective

Consulter le resumé

Les infections à Salmonella constituent une des principales zoonoses alimentaires en Europe et en France, et les œufs et ovo-produits en restent la principale source. L’émergence de nouveaux sérovars, les récents cas de toxi-infections alimentaires dues à des produits de salaisons sèches, la multiplicité des réservoirs, le développement des résistances aux antibiotiques ainsi que les enjeux commerciaux incitent la filière porcine et les pouvoirs publics à accentuer lavigilance et à mettre en oeuvre des mesures de maîtrise.
La réglementation européenne prévoit la mise en place de dispositifs de surveillance aux différents maillons de la chaîne de production, mais les autorités européennes reportent depuis 2009 la mise en place des programmes de contrôle des salmonelles en filière porcine. Pour tous les spécialistes, la réduction de la prévalence des salmonelles dans les produits remis aux consommateurs passe par la mise en place d’actions de maîtrise à tous les stades, de l’alimentation animale jusqu’à la transformation. En revanche, lorsque le rapport coût/bénéfice est pris en compte, les avis divergent quant à l’importance qui doit être accordée à chacun de ces maillons.
Cette synthèse aborde les enjeux de la maîtrise des salmonelles dans la filière porcine, synthétise les connaissances épidémiologiques aux différents stades et analyse les stratégies de lutte et leurs effets attendus.
Une approche globale et transversale de moyen-long terme, avec une mise en place progressive et programmée de mesures de maîtrise à tous les maillons de la filière, devraient permettre une réduction significative et durable du nombre de cas de salmonellose associés à la consommation de porc.

2013

Défauts pétéchies et hématomes, mise à jour des facteurs de variation et situation dans les abattoirs de porcs

Consulter le resumé

Certains défauts d’aspect nuisent à la qualité de la viande de porc. Cette étude s’intéresse en particulier aux défauts pétéchies et hématomes (épanchements de sang plus ou moins prononcés dans les muscles). Ces défauts présents sur la viande crue peuvent se retrouver après la transformation sous la forme de petites tâches foncées sur les tranches de jambon cuit, ce qui en dégrade l’aspect et nuit à l’acte d’achat. Afin de limiter le risque de refus d’achat, les industriels cherchent à supprimer les défauts sur les pièces de viande crues. Ces défauts qui ne sont identifiables que tardivement lors du désossage sont donc parés en abattoir ou à réception des pièces chez le salaisonnier. Lorsque ces défauts sont prononcés ou nombreux, une perte de matière est inévitable ce qui représente un surcout pour la filière. Ces dernières années, une augmentation nette de la présence de pétéchies et hématomes a été observée. En effet, les entreprises de salaisons nous rapportent que le nombre de carcasses touchées semble avoir doublé voire triplé, passant de 3% à près de 10% dans certains abattoirs.

Parallèlement à l’augmentation de la fréquence d’apparition des défauts hématomes et pétéchies, la connaissance des actions mécaniques susceptibles d’aggraver leur étendue lors de l’abattage ainsi que des facteurs de risque d’apparition de ces défauts reste limitée. De nombreuses études ont montré qu’une anesthésie électrique entraîne plus de pétéchies qu’une anesthésie gazeuse, mais d’autres facteurs semblent rentrer en compte. Avec l’évolution de la génétique porcine, et notamment l’utilisation massive de la race Piétrain porteuse du gène de sensibilité à l’halothane, les industriels suspectent une fragilisation des animaux qui seraient alors plus sensibles à l’apparition des défauts pétéchies et hématomes.

C’est pour cela que l’interprofession INAPORC a jugé prioritaire la mise en place d’une nouvelle étude permettant d’identifier les facteurs de risques des défauts pétéchies et hématomes au niveau de la technique d’abattage, mais aussi au niveau de certains facteurs de production.

Les principales questions que se posent aujourd’hui les industriels sont :

- Quels sont les facteurs de risque d’apparition ou d’aggravation de défauts pétéchies et/ou hématomes au niveau de l’élevage et de l’abattage?

- Comment évaluer la fréquence et l’ampleur de ces défauts ?

Grâce à la connaissance de ces facteurs, des mesures visant à limiter la présence de pétéchies ou d’hématomes sur la viande de porc pourront être mises en place, ceci dès l’élevage ou lors de l’abattage. Ces mesures devraient permettre d’améliorer la qualité de viande de porc.

63 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Réduction du chlorure de sodium dans différents produits de charcuterie hachés cuits

Consulter le resumé

Cette étude a pour but d’étudier l’influence de différentes teneurs en chlorure de sodium sur des produits à plusieurs composants (maigre, foie, gras), agglomérés (saucissons et pâtés à grain grossier) ou émulsifiés (saucisses pâte fine, pâtés émulsifiés). Elle doit permettre aux fabricants d’assurer les meilleurs résultats possibles dans des conditions les mieux maîtrisées possible (rendements de fabrication, présentation des produits finis, stabilité microbiologique).

Pour ce faire, différentes solutions sont étudiées, sur la formulation (substitution partielle du chlorure de sodium par du chlorure de potassium, utilisation de polyphosphates, citrates, transglutaminase…) ou utilisation d’ingrédients fonctionnels comme des émulsifiants…) ou sur le processus de fabrication (mode opératoire de cutterage, barème de traitement thermique…).

L’étude a permis de mettre en évidence la possibilité de réduire significativement la teneur en NaCl dans les saucisses à pâte fine et le pâté de campagne, jusqu’à des niveaux permettant une allégation nutritionnelle, avec une réduction d’au moins 25% : à 15 g/kg par rapport à 20 g/kg et à 13 g/kg par rapport à 18 g/kg. Cette remarque concerne particulièrement les saucisses à pâte fine puisque, en ce qui concerne le pâté de campagne, il est possible de diminuer la teneur en NaCl au moins jusqu’à 10 g/kg.

Des combinaisons de teneur en NaCl réduite avec différents ingrédients apportant directement une fonctionnalité (rétention d’eau, liaison, texture…) sont possibles. Deux ont été testées et ont donné des résultats relativement satisfaisants : plasma sanguin de porc dans les saucisses à pâte fine, farine de pois dans le pâté de campagne. Cet apport de fonctionnalité est bien connu et est directement dépendant de la dose d’emploi, dans les produits dans lesquels ces 49 ingrédients sont autorisés. D’autres auraient pu être testés : caséinate de sodium, protéines de pois, protéines de pomme de terre, amidons…

Les combinaisons de NaCl avec des ingrédients dont le mode d’action concerne plus directement la fonctionnalité des protéines musculaires ont permis d’aller plus loin dans la connaissance de leur efficacité réelle.

Ainsi la proximité de KCl avec NaCl en terme de fonctionnalité a été mise en évidence, tant au niveau technologique que microbiologique : à une teneur permettant le maintien de la force ionique, il donne des résultats proches de ceux des références NaCl. Il semble même envisageable de l’utiliser à une teneur inférieure, sans diminuer sensiblement le niveau des résultats et permettre de réduire son impact négatif sur le goût des produits.

L’utilisation de polyphosphate potassique est également envisageable et apporte une fonctionnalité dans les saucisses à pâte fine en particulier.. Leur impact microbiologique constaté dans cette étude doit être pris en compte. Il est d’ailleurs discuté, d’une part du fait que les phosphates conduisent généralement à des produits à teneur en eau plus élevée (ce qui n’est pas forcément le cas ici, à cause de la diminution de la teneur en NaCl). D’autre part ils sont sensé bloquer les ions qui servent d’éléments nutritifs aux microorganismes.

L’utilisation de la transglutaminase semble être une piste intéressante. Auxiliaire technologique dans les produits cuits (elle est détruite par la chaleur,) elle joue un rôle tout à fait notable sur la texture des produits. Sont impact sur le rendement technologique n’est pas aussi positif que que sur la fermeté de la pâte. Son impact microbiologique demande également à être contrôlé d’un effet non négligeable sur la croissance bactérienne constaté dans cette étude.

La combinaison de la transglutaminase et du citrate de potassium peut constituer une solution intéressante pour réduire le taux de sodium dans les produits. Le citrate a en effet donné des résultats intéressants, bien qu’inférieurs à ceux obtenus avec le polyphosphate potassique. De même son impact microbiologique reste à vérifier, en relation également avec son impact sur la croissance bactérienne mis en évidence dans ce projet. Mais il conviendrait de vérifier s’il peut avoir un effet synergique avec la transglutaminase.

49 pages   

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Pages