La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 441 à 460 de 793 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Animation technique pour le compte de l’Agence de la Sélection Porcine

Consulter le resumé

L’Agence de la Sélection Porcine (ASP), organe de représentation des professionnels de la génétique, est amenée à traiter des dossiers techniques à la demande de ses adhérents ou du Ministère chargé de l’Agriculture (Directions Générales de l’Alimentation (DGAL) ou des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires (DGPAAT)). Depuis le 1er janvier 2005, une convention de partenariat lie les deux structures : l’ASP confie l’animation et/ou la maîtrise d’œuvre de ses dossiers à l’IFIP.
PDF icon Animation technique pour le compte de l’Agence de la Sélection Porcine
2010

Les modèles d’élevages de porc en France et à l’étranger

Consulter le resumé

Quels modèles d’élevages de porcs privilégier pour demain en France, car compétitifs et rentables, respectueux des réglementations et répondant aux souhaits des éleveurs ?

Les travaux de l’IFIP sur les élevages de porcs, en France et dans le monde, visent à éclairer les décisions stratégiques des acteurs professionnels et politiques français.

Ainsi, en 2006, l’IFIP fait état du vieillissement des porcheries en France, faute de croissance et d’investissements suffisants.

PDF icon Les modèles d’élevages de porc en France et à l’étranger
2010

Encadrement des stations publiques de contrôles de performances

Consulter le resumé

Les textes réglementaires du 08/11/1995 définissent le rôle des stations publiques de contrôles de performances :

1) garantir la fiabilité de la collecte des données et la qualité des protocoles mis en œuvre,

2) obtenir des références publiques objectives sur les Populations Animales Sélectionnées et sur les divers types génétiques.

L’IFIP, en partenariat avec l’INRA, a été missionné par le Ministère en charge de l’Agriculture pour assurer l’encadrement technique des stations de contrôle des performances.
PDF icon Encadrement des stations publiques de contrôles de performances
2010

État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe

Consulter le resumé

PDF icon État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe
2010

Organisation de la production porcine aux Etats-Unis : entre actions techniques et lobbying

Consulter le resumé

Environ 110 millions de porcs sont produits chaque année aux États-Unis, correspondant à un peu plus de 10 millions de tonnes équivalent carcasse, dont 20% sont exportées. La production porcine y est le fait de 67 000 producteurs, mais principalement de quelques milliers de très grands élevages. Les grandes firmes intégratrices ont un poids de plus en plus important et jouent un rôle moteur dans l’organisation de la production. Des associations nationales mettent en œuvre des actions pour renforcer la compétitivité du secteur et défendre les intérêts de leurs membres.
PDF icon bp2010n404.pdf
2010

Y a-t-il un marché pour les porcs dans l'UE ?

Consulter le resumé

Entre les pays de l'Union Européenne, la commercialisation des porcs charcutiers emprunte des voies diverses. Tour d'horizon.
2010

Congrès mondial de la viande : en 2050, 9 milliards de bouches à nourrir

Consulter le resumé

Comment va évoluer le commerce mondial de la viande ? Réunis en Argentine, des experts ont confronté leurs projections.
2010

DéLiSus : variabilité haplotypique et phénotypage haut-débit chez le porc

Consulter le resumé

Le projet DéLiSus est un projet intégré ayant pour but l'étude de la variabilité haplotypique du génome porcin à haute densité (puce SNP 60k). Les principales races francaises, et les races synthétiques dérivées détenues par les sélectionneurs de BIOPORC sont étudiées. Les animaux des races principales sont phénotypés au sein de la station de contrôle du Rheu. Outre les paramètres zootechniques détaillés et une analyse metabolomique du sérum, une mesure de paramètres de la réponse immune est réalisée sur certains animaux.
PDF icon DéLiSus : variabilité haplotypique et phénotypage haut-débit chez le porc
2010

SwAn (Swine Anomalies) - Anomalies congénitales chez le porc : Cartographie fine des gènes sous-jacents. (2009-12)

Consulter le resumé

Les anomalies congénitales les plus courantes chez le porcelet sont les hernies (ombilicale, scrotale ou inguinale), la cryptorchidie, l’intersexualité. La fréquence d’animaux atteints est de 1 à 3% dans les populations commerciales porcines. En plus d’une perte économique directe, ces défauts ont un impact réel sur la santé et le bien-être des animaux. Certaines anomalies sont létales, d’autres nécessitent l’abattage des animaux. Pour toutes ces anomalies de nombreux arguments plaident en faveur d’un déterminisme génétique sous-jacent.
PDF icon SwAn (Swine Anomalies) - Anomalies congénitales chez le porc : Cartographie fine des gènes sous-jacents. (2009-12)
2010

Face aux enjeux de la compétitivité, les filières animales françaises unissent leurs moyens de R&D en économie

Consulter le resumé

En raison de choix de politiques agricoles et commerciales, mais aussi des stratégies d’entreprises, les filières animales françaises sont de plus en plus directement confrontées à la compétition internationale, au sein de l’Union européenne ou face au reste du monde. Pour les aider à s’organiser efficacement, à prendre les bonnes décisions, plusieurs organismes de recherche et développement, en particulier des Instituts techniques, coordonnent leurs moyens pour renforcer la qualité de leurs apports.
PDF icon Face aux enjeux de la compétitivité, les filières animales françaises unissent leurs moyens de R&D en économie
2010

Groupes et outils d’abattage dans l’UE : Restructurations et concentrations

Consulter le resumé

L’abattage porcin européen change à grand pas. Les investissements des 10 dernières années, les reprises et fusions réalisées ont conduit à la création de grands groupes, souvent multi-espèces, travaillant à partir de plusieurs sites d’abattage, et sur plusieurs pays. Ils intégrent souvent une activité de transformation. La taille des abattoirs a fait un bond remarquable : les dernières constructions ou rénovations ont poussé les capacités au-delà des trois millions de porcs à l’année.
PDF icon bp2010402.pdf
2010

Rencontre éleveurs de porcs Québec – Rhône-Alpes

Consulter le resumé

PDF icon Rencontre éleveurs de porcs Québec – Rhône-Alpes
2010

Le gène de sensibilité à l'halothane : effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualité de carcasse et de viande

Consulter le resumé

L’allèle de sensibilité à l’halothane n’est en ségrégation dans la population collective française Piétrain. Les données relatives à 1557 femelles Piétrain contrôlées en stations publiques ont été analysées. Les performances de production, de qualités de carcasse et de viande des trois génotypes (128 NN, 334 Nn et 1 095 nn) ont été comparées. Les animaux nn présentent des carcasses plus conformées mais pour lesquelles les indicateurs de qualité de viande sont fortement affectés. Cette étude confirme l’impact négatif majeur de l’allèle n sur la capacité de rétention en eau de la viande.
PDF icon Le gène de sensibilité à l'halothane : effet du génotype halothane sur les performances de croissance, qualité de carcasse et de viande
2010

Amélioration génétique des qualités maternelles des truies

Consulter le resumé

Aptitudes maternelles = un caractère complexe :

- Ensemble des caractéristiques qui influencent SURVIE et CROISSANCE de ses

porcelets ;

- Dépendent des gènes de la mère

(effet maternel) et des gènes du porcelet
PDF icon Amélioration génétique des qualités maternelles des truies
2010

Allemagne : carrefour européen du porc

Consulter le resumé

L’Allemagne est le premier pays producteur de porcs de l’Union européenne, devenu excédentaire en 2008 grâce à la croissance de sa production. L’importance économique de sa filière porcine s’est aussi accrue ces dernières années par le développement des achats d’animaux vifs. 14 millions de porcs et porcelets ont été importés en 2009 depuis les pays voisins du nord de l‘UE.

Aussi les abattages allemands ont-ils augmenté plus vite que la production indigène.
PDF icon bp2010401.pdf
2010

Interpig 2010 : le pas-à-pas de la comparaison des coûts

Consulter le resumé

Comparer son niveau de compétitivité pour affiner les stratégies de filière, c'est la vocation d'Interpig, le cercle européen d'experts économistes en production porcine.
2010

Genetic parameters for litter traits including farrowing duration and piglet survival up to weaning in the French Large White and Landrace sows

Consulter le resumé

PDF icon Genetic parameters for litter traits including farrowing duration and piglet survival up to weaning in the French Large White and Landrace sows
2010

A genetic and functional analysis of innate and adaptive immunity in pigs

Consulter le resumé

PDF icon A genetic and functional analysis of innate and adaptive immunity in pigs
2010

Genetic parameters and halothane genotype effect for residual feed intake in Piétrain growing pigs

Consulter le resumé

PDF icon Genetic parameters and halothane genotype effect for residual feed intake in Piétrain growing pigs
2010

Genetic parameters and genetic trends of the sino-european Tai Zumu composite line

Consulter le resumé

PDF icon Genetic parameters and genetic trends of the sino-european Tai Zumu composite line
2010

Pages