La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 241 à 260 de 2959 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

France : bilan porc 99, production stable, demande élevée

Consulter le resumé

La production porcine française a peu augmenté en 1999. Par contre, au-delà des statistiques apparentes, la consommation aurait poursuivi une forte croissance.

Les exportations vers les pays tiers se sont accrues de moitié. Elles ont doublé vers la Russie. Les importations sont restées stables. L'Espagne arrive au premier rang de nos fournisseurs.

PDF icon bp2000n280.pdf
2000

Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999

Consulter le resumé

En 1999, la production porcine française a encore augmenté, +2 % par rapport à 1998, mais moins vite que les années précédentes. La consommation a été très élevée, un peu supérieure à de celle de 1998. Mais celle-ci avait fait un bond exceptionnel, comparé à la relative stagnation des années antérieures.

D’ailleurs la consommation de l’ensemble des viandes a été élevée en 1998 et en 1999.
PDF icon Filière porcine française : échanges extérieurs en 1999
2000

Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives

Consulter le resumé

Le terme d’hyperprolificité a été employé pour la première fois par C. Legault,

en 1973 : il s’agissait d’augmenter la prolificité en diffusant les gênes de truies

exceptionnelles. En fait, cette technique n’est que l’une de celles utilisées à partir

de 1990, pour améliorer la taille de portée, et qui sont :

•l’utilisation de la voie hyperprolifique au sens strict, dans les élevages de sélection

Large White et Landrace Français des groupements de producteurs, essentiellement

entre 1989 et 1994.
PDF icon Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives
2000

Production porcine écologique en Allemagne

Consulter le resumé

NEULAND est une association d’agriculteurs, de consommateurs et de protection de la nature créée en 1989. Elle regroupe 240 agriculteurs dont 40 éleveurs de porcs situés pour l’essentiel en Basse Saxe. La production est d’environ 14000 porcs charcutiers par an.
PDF icon Production porcine écologique en Allemagne
2000

La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP

Consulter le resumé

Une anomalie chromosomique portée par un verrat peut potentiellement induire une

baisse de prolificité importante chez ses conjointes. La détection de tels verrats, qualifiés d’hypoprolifiques, se basait historiquement sur l’analyse des données du programme GTTT.

Une nouvelle stratégie consistant à exploiter le système d’information développé dans le cadre de l’évaluation génétique

BLUP – modèle animal a été mise en place en complément du dispositif existant.
PDF icon La détection de verrats porteurs d'anomalies chromosomiques - Utilisation du système d'information BLUP
2000

Station d'expérimentation nationale porcine de Romillé - Bilan de fonctionnement

Consulter le resumé

La capacité et la conception de la Station d'Expérimentation Nationale Porcine de Romillé permettent de réaliser des expérimentations sur l'ensemble de la

chaîne de production - du futur reproducteur au porc charcutier - ainsi que sur la réduction des nuisances et des caractéristiques des effluents d'élevage.

Son fonctionnement technique s'articule autour d'un élevage naisseur-engraisseur

de 168 truies productives.

Romillé est à 20 km de l'implantation ITP de Le Rheu, et de la Station de Recherche

Porcine de l'INRA à Saint Gilles.
PDF icon Station d'expérimentation nationale porcine de Romillé - Bilan de fonctionnement
2000

Production porcine : des régions et des entreprises

Consulter le resumé

La production porcine française s'est développée de manière inégale au sein des régions; Des filières regroupant des entreprises partenaires d'amont et d'aval, se sont constituées au cours des dernières années. Valorisant leurs atouts, elles ont joué un rôle moteur pour adapter la production aux marchés proches ou lointains qu'elles pouvaient satisfaire. Une étude de l'ITP fait le point sur leurs dynamiques, en précisant leurs contextes régionaux.

PDF icon bp2000n281.pdf
2000

La relation complexe mais avérée entre les conditions de milieu, la santé, le bien-être et les performances en élevage porcin

Consulter le resumé

2000

Résultats techniques et économiques 1999 : revenu négatif

Consulter le resumé

La production porcine a connu une seconde année difficile en 1999. Une nouvelle baisse du prix du porc n'a été que partiellement compensée par la diminution du coût de l'aliment. Bien qu'elles aient progressé, les marges moyennes n'ont pas pu couvrir la totalité des charges fixes ni, à fortiori, compenser les pertes de l'année précédente.

Au delà de l'effet conjoncturel, la part des charges non alimentaires continue de s'accroître dans le coût de production du porc, rendant d'autant plus nécessaire de bien les connaître, pour mieux les maîtriser.

PDF icon bp2000n282.pdf
2000

L'abattage des porcs en France en 1999

Consulter le resumé

La croissance de la production porcine a conduit les abattages de porcs en France à un niveau record en 1999. Les structures industrielles et financières du secteur sont en constante évolution.
PDF icon L'abattage des porcs en France en 1999
2000

Phosphore et lisier de porc - Solutions et gestion des boues

Consulter le resumé

Cet article se propose de faire le point sur la problématique du phosphore issu des

effluents de porcherie.

Les voies de réduction du phosphore dans les rejets sont rapidement examinées, la majeure partie de cet article étant consacrée aux différentes solutions de gestion du phosphore du lisier.
PDF icon Phosphore et lisier de porc - Solutions et gestion des boues
2000

Incidence des paramètres d'ambiance sur les performances zootechniques du porc charcutier - Effet de la température ambiante

Consulter le resumé

Plusieurs essais ont été menés afin d’étudier l’effet de la température ambiante sur les performances zootechniques du porc à l’engrais.

Les animaux étaient soit alimentés à volonté, soit rationnés. La température a été maintenue constante ou a varié cycliquement sur 24 H. En alimentation à volonté, les meilleures croissances sont
PDF icon Incidence des paramètres d'ambiance sur les performances zootechniques du porc charcutier - Effet de la température ambiante
2000

Mise en place d'un programme H.A.C.C.P. en élevage au Québec

Consulter le resumé

Avec une production d’un peu plus de 6 millions de porcs, le Québec en exporte presque 3 millions (équivalent porc), principalement aux USA (61 % en 1998) et au Japon (22 %). La viande de porc occupe le premier rang des denrées alimentaires exportées.
PDF icon Mise en place d'un programme H.A.C.C.P. en élevage au Québec
2000

Description du comportement post-partum de la truie primipare en plein air et des rythmes d'activité des porcelets

Consulter le resumé

Peu de travaux ont suivi en continu et en dehors de la présence d’un observateur les activités de la truie et des porcelets après la mise-bas en plein air. Dans cette étude,

nous avons décrit le comportement de truies lors de leur première expérience maternelle,

ainsi que les rythmes d’activité des porcelets pendant les 40 premières heures suivant la naissance du premier porcelet.
PDF icon Description du comportement post-partum de la truie primipare en plein air et des rythmes d'activité des porcelets
2000

Conséquences d'un retrait éventuel des farines et graisses animales de l'alimentation animale

Consulter le resumé

2000

Japon : reprise des achats

Consulter le resumé

Avec 126 millions d'habitants à nourrir, le Japon dépend de plus en plus des fournisseurs étrangers. Ses besoins en viande ne cessent de croître. Ils atteignent 40% de la consommation intérieure pour l'espèce porcine. Après deux années de réductions liées à la crise économique, l'année 1999 a connu une relance des achats qui ramène les importations dans ses plus hauts niveaux de 1996.

La volonté de maintenir une production nationale des porcs (qui a beaucoup chuté), et la diversification des fournisseurs, contribuent à rendre ce débouché de plus en plus concurrentiel.

PDF icon bp2000n283.pdf
2000

Cycle du porc toujours actif

Consulter le resumé

Le marché du porc sort d'une crise longue et profonde, parmi les plus dures qu'il ait vécu.

Après les premières détériorations de prix à l'automne 1997, durant deux ans, pratiquement sans interruption.

Modernisés et spécialisés, les élevages ont des marges de manoeuvre de plus en plus réduites pour réagir aux fluctuations des cours. Le mécanisme de la formation du prix du porc reste le même. Conséquence d'une organisation libérale, le cycle du porc est toujours de mise.

PDF icon bp2000n284.pdf
2000

L'alimentation des porcs : l'industrie de la nutrition animale en 1999

Consulter le resumé

En 1999, la production française d'aliments composés est en recul, pour la

première fois depuis plus de 20 ans. Outre la difficulté du marché des porcs

et volailles ces deux dernières années, le secteur de l'alimentation animale est aussi

confronté à de multiples défis : contraintes d'environnement sur les élevages,

sécurité alimentaire et traçabilité, segmentation de l'offre de produits carnés…
PDF icon L'alimentation des porcs : l'industrie de la nutrition animale en 1999
2000

Résultats du 23ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture

Consulter le resumé

Le vingt troisième test met en évidence

des différences importantes de mérite économique global entre les produits terminaux des sept maîtres d'oeuvre mis en comparaison.

Ces différences sont particulièrement

élevées pour les indices de croissance et surtout de carcasse. Des écarts statistiquement significatifs sont observés

entre les maîtres d'oeuvre extrêmes pour la totalité des indices économiques, y compris
PDF icon Résultats du 23ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le Ministère de l'Agriculture
2000

Production porcine biologique aux Pays-Bas : compte-rendu d'un voyage d'étude

Consulter le resumé

Les Pays-Bas affichent l'objectif ambitieux de multiplier par 20 la production biologique

actuelle d'ici à 5 ans.

Le facteur limitant pour atteindre cet objectif n'est pas l'alimentation comme en

France, mais la surface nécessaire pour épandre les déjections animales.
PDF icon Production porcine biologique aux Pays-Bas : compte-rendu d'un voyage d'étude
2000

Pages