La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 541 à 560 de 3109 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Impact économique de l'hyperprolificité en élevage de production : comparaison de onze scénarios

Consulter le resumé

L’augmentation importante de la prolificité des truies ces dernières années amène les éleveurs à trouver des modalités d’ajustement de la conduite pour gérer les porcs surnuméraires. Avec l’augmentation de la taille de portée, même si le nombre de porcelets sevrés reste supérieur, le nombre de porcelets nés totaux pesant moins de 1 kg augmente et leur mortalité périnatale est élevée. Deux questions se posent alors : que faire des surnuméraires et faut-il sauver ceux qui meurent précocement ?
PDF icon Impact économique de l'hyperprolificité en élevage de production : comparaison de onze scénarios
2004

La grande distribution, partenaire obligé

Consulter le resumé

Quarante ans après, l'ouverture en France du premier hypermarché, la grande distribution occupe une place prépondérante dans l'espace commercial français, et au-delà, dans le monde. La France est leader par la densité de ses magasins. C'est aussi un champ d'affrontement entre enseignes pour séduire le consommateur.

PDF icon bp2004n327.pdf
2004

Références en GTE, actualisation des critères standardisés

Consulter le resumé

2004

Longévité et prolificité : les truies hyperprolifiques font-elles carrière ?

Consulter le resumé

2004

France : bilan 2003, la croissance est cassée

Consulter le resumé

Le bilan porcin français 2003 ressemble à celui de l'année précédente : stabilité de la production, de la consommation, légère croissance de l'exportation.

Il confirme cependant des tendances engagées : dépendance accrue vis-à-vis de l'extérieur, baisse du solde en valeur.

PDF icon bp2004n328.pdf
2004

Le coût des contraintes réglementaires pour la production porcine française

Consulter le resumé

L’impact global en tant que surcoût de production des mesures relatives à l’environnement, au bien-être, à la traçabilité et à la sécurité sanitaire a été évalué. Le surcoût total moyen supporté par l’ensemble de la filière française sera compris entre 266 et 331 millions d’euros (11 à 14 ct d’€/kg de carcasse) pour les mesures d’application certaine à partir de 2005 ; ce surcoût atteindrait 267 à 325 millions d’euros (11 à 14 ct d’€/kg de carcasse) à partir de 2014.
PDF icon Le coût des contraintes réglementaires pour la production porcine française
2004

Hauteur des compartiments et ventilation lors d'un transport de moins de 8 heures

Consulter le resumé

En période estivale, la hauteur des volets latéraux complètement ouverts permet un fort renouvellement de l’air au transport et limite la dégradation des paramètres d’ambiance à l’arrêt. Le bâchage partiel ou la fermeture des volets du côté gauche permettent de réduire par trois le débit d’air et de limiter les vitesses d’air au niveau des porcs.

La hauteur des compartiments n’est pas le seul critère à prendre en compte pour un renouvellement et une qualité de l’air qui agissent sur le bien-être des porcs.
PDF icon Hauteur des compartiments et ventilation lors d'un transport de moins de 8 heures
2004

Le point sur la mesure de l'épaisseur de lard dorsal chez la truie

Consulter le resumé

L’un des objectifs de la conduite alimentaire pendant la gestation est d’adapter les apports d’aliment en fonction de l’état de la truie souhaité à la mise bas et de l’état à la saillie.
PDF icon Le point sur la mesure de l'épaisseur de lard dorsal chez la truie
2004

Utilisation d'additifs en porcherie - Effet sur l'émission d'odeurs et d'ammoniac en engraissement

Consulter le resumé

Les Chambres d’Agriculture des Pays de la Loire et de la Vendée en collaboration avec l’ITP ont mis en place un programme d’étude sur l’effet de cinq produits du commerce sur la réduction de la concentration en ammoniac et l’émission d’odeurs en engraissement. Cinq élevages ont été impliqués dans l’étude en intégrant des mesures en période estivale et en période hivernale. L’abattement moyen mesuré pour les cinq produits est de l’ordre de 20 % pour la concentration en ammoniac dans l’ambiance avec une très forte variation en fonction de la saison.

PDF icon Utilisation d'additifs en porcherie - Effet sur l'émission d'odeurs et d'ammoniac en engraissement
2004

Réforme de la PAC : le porc aussi est concerné

Consulter le resumé

La réforme de la PAC va modifier profondément les aides agricoles et touchera l'orientation des exploitations. Les attentes de société, environnement, bien-être, qualité et sécurité alimentaires, pèseront davantage sur l'agriculture. Le porc, parce qu'il est produit au sein d'exploitations agricoles, sera concerné, avec de probables évolutions de compétitivité ou des déplacements de productions entre systèmes et régions de l'UE. Les perspectives de la production et des élevages sont à évoluer dans ce nouveau cadre.

PDF icon bp2004n329.pdf
2004

Infertilité d'été : agir pour ne pas subir

Consulter le resumé

2004

Contamination par Campylobacter coli en élevage porcin

Consulter le resumé

2004

Résultats techniques et économiques 2003 : la crise se prolonge

Consulter le resumé

L’année 2003 ne se distingue guère de 2002, déjà médiocre. La canicule a dégradé les performances techniques des élevages, tandis que la conjoncture, toujours défavorable, n’a pas permis de renflouer les trésoreries. Après deux années difficiles, et un début 2004 peu enthousiasmant, la production porcine française est mise à mal.
PDF icon Résultats techniques et économiques 2003 : la crise se prolonge
2004

Impact économique de l'hyperprolificité en élevage : comparaison de 13 scénarios

Consulter le resumé

Avec l’augmentation de la taille de portée, le nombre de porcelets pesant moins de 1 kg augmente et leur mortalité périnatale est élevée. Différentes adaptations de la conduite d’élevage ont été chiffrées. En maternité, tous les porcelets sont supposés rester sous la mère ou certains sont sevrés précocément. A 8 ou 25 kg, les places supplémentaires sont construites ou les surnuméraires sont vendus ou engraissés à façon. L’effectif truie est soit constant, soit réduit. Les niveaux d’investissement des places à construire et les coûts de main d’œuvre sont pris en compte.
PDF icon Impact économique de l'hyperprolificité en élevage : comparaison de 13 scénarios
2004

Impact de la canicule 2003 sur les performances de lactation et reproduction à la station de l'ITP

Consulter le resumé

Quand la température ambiante en maternité est en permanence supérieure à 25°C, le stress thermique ressenti est tel que la production de lait et la consommation d'aliment de la truie chutent. Cela entraîne une dégradation des performances de lactation voire même de reproduction. La dégradation de la situation est encore pire quand la température reste supérieure à 27°C. De telles conditions ont été observées au cours de l'été 2003, en particulier pendant la période de canicule de la première quinzaine du mois d'août.
PDF icon Impact de la canicule 2003 sur les performances de lactation et reproduction à la station de l'ITP
2004

Epandage d'eau résiduaire issue d'un traitement biologique - Effet de fortes doses de potassium sur le maïs

Consulter le resumé

La fraction liquide, obtenue après décantation du lisier aéré, représente 60 à 70 % du volume total initial.
PDF icon Epandage d'eau résiduaire issue d'un traitement biologique - Effet de fortes doses de potassium sur le maïs
2004

Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn

Consulter le resumé

En 2003, le CORPEN proposait de nouvelles référencesde rejets pour l’azote, le phosphore et le potassium, et les complétait avec le cuivre et le zinc. Ces références tiennent compte des performances actuelles des élevages, des conduites alimentaires récentes économisant l’azote et le phosphore (alimentation standard et « biphase »), mais aussi du mode de logement et du type d’engrais de ferme produit (lisier, litière).
PDF icon Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn
2004

Marchés à terme : de la théorie à la réalité

Consulter le resumé

Les marchés à terme sont des outils de gestion des risques.

En théorie, le principe de couverture du risque des prix y est simple et séduisant. En pratique, leur utilisation nécessite formation et gestion. Pour le moment, les volumes échangés sont très faibles, ce qui limite leur efficacité.

PDF icon Marchés à terme : de la théorie à la réalité
2004

Hétérogénéité des portées - Les petits porcelets ne sont pas les seuls responsables

Consulter le resumé

2004

Les rejets d'azote et phosphore des exploitations porcines françaises face aux surfaces agricoles disponibles. Mise au point d'un outil d'évaluation

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Estelle Ilari, rapport d'études, juillet 2004, 27 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Pages