La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 561 à 580 de 3109 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Union Européenne, une nouvelle configuration

Consulter le resumé

Le 1er mai, l’Union européenne est passée à 25 membres.

Au-delà des problèmes d’organisation politique que le changement d’échelle impose, c’est l’élargissement le plus important de l’Histoire de l’UE, par l’importance des nouveaux entrants, leur vécu, leurs cultures, les fondements et la nature même de leurs économies.

Une nouvelle configuration pour le marché euorpéen du porc.
PDF icon Union Européenne, une nouvelle configuration
2004

Résultats du 26ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le ministère chargé de l'agriculture

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références officielles sur les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organisations de Sélection Porcine agréées.

Ce vingt-sixième test met en évidence des différences entre les cinq types génétiques de produits terminaux évalués. Des différences significatives ont été observées pour les critères de croissance, de carcasse et de qualité de la viande.
PDF icon Résultats du 26ème test de contrôle des produits terminaux issus de différentes combinaisons de types génétiques de truies et de verrats parentaux agréés par le ministère chargé de l'agriculture
2004

Le contrôle des lésions respiratoires du porc à l'abattoir - Intérêt dans le suivi d'élevage et mise en oeuvre pratique

Consulter le resumé

Les objectifs des contrôles à l’abattoir sont multiples : à l’échelle de l’élevage, ils permettent de détecter ou de confirmer une pathologie tout en orientant le diagnostic.

Au niveau d’un groupe d’élevages, ils sont de bons indicateurs de l’état de santé des élevages.

Ils peuvent aussi être utilisés dans le cadre expérimental.

La fiabilité des résultats obtenus est conditionnée par la qualité des observations effectuées mais aussi par la pertinence du plan de contrôle.
PDF icon Le contrôle des lésions respiratoires du porc à l'abattoir - Intérêt dans le suivi d'élevage et mise en oeuvre pratique
2004

Euthanasie en élevage de porc

Consulter le resumé

En conditions d’élevage, compte tenu de l’efficacité, la faisabilité et le coût des différentes méthodes testées, le pistolet à tige perforante du type «Matador» est aujourd’hui à recommander sur porcelet de plus de 8 kg, porcs charcutiers et animaux reproducteurs. Cette technique provoque une perte de conscience instantanée ainsi qu’une destruction cérébrale mortelle . Pour les porcelets de poids < 8 kg, en l’absence de pistolet à tige perforante adapté (longueur de la tige, cartouche), la technique la plus efficace est l’assommage par un choc sur le crâne.
PDF icon Euthanasie en élevage de porc
2004

Production et composition des fumiers de porcs engraissés sur sciure, copeaux ou écorce

Consulter le resumé

Cet article apporte, comparativement aux fumiers pailleux, des références de production, de composition et de rejets de porcs engraissés sur sciure ou autres déchets de bois. Des sciures sèches ou fraîches, des copeaux secs et des écorces fraîches ont été testés. Les résultats d’une enquête réalisée par l’IDF en collaboration avec l’ITP, auprès de techniciens de Chambres d’agriculture et Groupements de producteurs sont analysés.
PDF icon Production et composition des fumiers de porcs engraissés sur sciure, copeaux ou écorce
2004

Effet d'un additif sur l'émission d'odeurs en engraissement en conditions d'élevage

Consulter le resumé

Les émissions d’odeurs peuvent être réduites par l’utilisation d’additifs. Peu chers, faciles d’emplois et nombreux, ils sont très attractifs pour les éleveurs de porcs. Depuis plusieurs années, l’ITP conduit des études concernant l’efficacité des additifs sur les émissions d’odeurs en porcherie. Celle-ci a été réalisée avec un produit du commerce destiné aux salles d’engraissement. La comparaison entre le témoin et la salle traitée montre une réduction de 30 % des émissions pour salle traitée avec des variations entre les mesures.
PDF icon Effet d'un additif sur l'émission d'odeurs en engraissement en conditions d'élevage
2004

Russie : les aléas d'un marché d'importation

Consulter le resumé

Après trois mois de négociations, l’Union européenne et la Russie se sont mis d’accord début septembre sur de nouvelles modalités d’importation des viandes. A compter du 1er octobre et jusqu’à la fin 2004, un certificat sanitaire unique va progressivement remplacer ceux en vigueur, tandis que s’appliquera le principe de la régionalisation en cas de problème sanitaire.
PDF icon Russie : les aléas d'un marché d'importation
2004

En Espagne, la production porcine accompagne le développement économique

Consulter le resumé

2004

Produire ou acheter ses doses. Le prélèvement pas obligatoirement automatique

Consulter le resumé

2004

Le commerce de la viande de porc issue de la découpe en France

Consulter le resumé

Flux et connaissance du commerce de la viande, des marché et des opérateurs. Commerce des pièces, évolutions passées et avenir en matière de produits, débouchés, commercialisation. Densité de l’aval. Morceaux issus de la découpe d’une carcasse. Circuits de commercialisation des produits issus de la découpe. Négociations commerciales et relations entre abatteurs-découpeurs ou découpeurs et leurs clients.

101 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Identification des porcs belges : le Sanitel couvre tous les élevages

Consulter le resumé

Dans un contexte socio-économique peu favorable et avec une organisation professionnelle peu structurée, la Belgique a réussi à mettre en place un système de traçabilité porcine performant.

Aujourd'hui, Sanitel Porc couvre tout le pays, tous les élevages et permet une bonne traçabilité des mouvements d'animaux et la surveillance sanitaire des troupeaux.
PDF icon Identification des porcs belges : le Sanitel couvre tous les élevages
2004

Porcs néerlandais : la traçabilité s'affine

Consulter le resumé

Suite à l'épizootie de peste porcine classique en 1997 et pour répondre aux directives européennes, les Pays-Bas ont amélioré le système I et R (Identification and Registration) qui enregistre et contrôle les mouvements de porcs dans le pays. Tous les porcelets sont identifiés dans la semaine qui suit le sevrage à l'aide de boucles d'oreilles portant le numéro de l'exploitation (N°UBN) et un numéro d'ordre.
PDF icon Porcs néerlandais : la traçabilité s'affine
2004

Abattage dans l'UE - Course à la taille

Consulter le resumé

L'abattage des porcs a connu ces dernières années de fortes restructurations dans le nord de l'Europe. La concentration se poursuit, avec l'annonce fin septembre du rattachement de Hendrix Meat (filiale de Nutreco) à Bestmeat Company.

Après ce regroupement, les deux principaux acteurs européens répresenteront presque 16% de l'activité de l'UE à 25.
PDF icon Abattage dans l'UE - Course à la taille
2004

Le marché à terme pour gérer le risque de prix du porc : mythe ou réalité ?

Consulter le resumé

Apparus en 1865 aux États-Unis pour le blé, les marchés à terme permettent en théorie de se protéger contre les fluctuations des prix pour de nombreux produits agricoles.

Sur un MAT s’échangent, non pas des quantités physiques, mais des promesses : pour l’acheteur, d’acheter une quantité donnée à une date donnée et au prix à terme, et pour le vendeur, de vendre cette quantité à ce prix à cette même date. Les pertes sur le marché physique sont compensées, normalement, par les gains sur le MAT, et inversement.
PDF icon Le marché à terme pour gérer le risque de prix du porc : mythe ou réalité ?
2004

Valorisation de l'herbe par les truies élevées en plein air : synthèse des essais menés dans les Pays de la Loire et à la station des Trinottières de 1996 à 2003

Consulter le resumé

Le présent article a pour objet de faire la synthèse des connaissances acquises au cours de sept années d’observations et d’essais zootechniques.

Les différents résultats obtenus suggèrent que, dans le cas d’un élevage de truies en plein air l’enherbement va favoriser le recyclage des déjections puisque l’herbe puisera les fertilisants nécessaires à sa croissance.
PDF icon Valorisation de l'herbe par les truies élevées en plein air : synthèse des essais menés dans les Pays de la Loire et à la station des Trinottières de 1996 à 2003
2004

Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats

Consulter le resumé

La méthode d’analyse idéale doit permettre de repérer tous les sujets infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux négatifs, tout en détectant uniquement les infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux positifs. La fréquence de ces faux résultats va conditionner la validité du test, la fiabilité des réponses positives ou négatives obtenues et le plan d’échantillonnage.

Bien que les analyses de laboratoires, et tout particulièrement la sérologie, soient des outils de progrès dans la pratique vétérinaire actuelle, il convient de les utiliser de manière raisonnée.
PDF icon Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats
2004

Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain

Consulter le resumé

Deux séries d’enquêtes ont été menées auprès d’éleveurs par la Chambre d’Agriculture du Lot. Les performances techniques ont été mises en relation avec différentes mesures concernant la maîtrise de l’ambiance. Pour chaque élevage, outre les éléments concernant l’aire de vie, il a été fait un relevé de la qualité de l’isolation, des puissances de chauffage et du diamètre des ventilateurs.

En engraissement, comme en post sevrage, les meilleures performances sont associées, en premier lieu, au maintien d’une température ambiante correcte.
PDF icon Relation entre maîtrise de l'ambiance et performances en post sevrage et engraissement - Résultats d'une enquête de terrain
2004

Pig rearing methods and rate of antimicrobial resistant Escherichia coli

Consulter le resumé

The antimicrobial resistance question trends to be more and more considered as a global ecological problem. The normal intestinal microfloras of animals represent a reservoir of antibioresistant strains and/or antibioresistance genes, that can be transmitted to humans. Escherichia coli (E. coli) are common inhabitants of the intestinal tracts which show a great ability to gain resistance under antimicrobial use (5, 6, 9).
PDF icon Pig rearing methods and rate of antimicrobial resistant Escherichia coli
2004

Sources of Campylobacter SP contamination of piglets in farrowing units of farrow-to-finish farms : first results

Consulter le resumé

Campylobacter sp. is one of the most frequent cause of human enteritis with Campylobacter jejuni more commonly implicated than C. coli. Campylobacter sp. has been isolated from raw beef, pork, limb, chicken and cooked meats. Campylobacters are often found in digestive tract of pigs (2, 8, 12, 14, 10, 3, 15, 4, 6). C. coli is the large predominant species (12, 14, 4, 6) but C. jejuni was also isolated in association with C. coli (3, 15, 9). Campylobacter colonization of the pigs seems to occur at an early age (3, 13, 15).
PDF icon Sources of Campylobacter SP contamination of piglets in farrowing units of farrow-to-finish farms : first results
2004

Comparison of different pig euthanasia methods available to the farmers

Consulter le resumé

Pig farmers are interested to learn euthanasia methods that are authorised in France and Europe and which they could adapt to their farms. The ITP has conducted a study aimed at evaluating the various methods legally authorised under European regulations (Directive 93/119/EC on the protection of animals at the time of slaughter or killing) for four categories of animal: sucking piglets, piglets from 8 to 25 kg, grower pigs, and sows.
PDF icon Comparison of different pig euthanasia methods available to the farmers
2004

Pages