La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 221 à 240 de 1174 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Nutrition en acides aminés de la truie gestante : vers une alimentation azotée de précision / Amino acid nutrition of the gestating sow in a precision feeding approach

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 2(2), 17-28 - La revue R&D de la filière porcine française

L’amélioration de l’adéquation entre apports et besoins en acides aminés des animaux est motivée par le contexte de prix élevé des matières premières riches en protéines et par la recherche de solutions pour atténuer l’impact environnemental de la production de porc. L’alimentation de précision vise à apporter la bonne quantité d’acides aminés au bon porc au bon moment. Dès lors que la marge de sécurité diminue pour les apports en acides aminés essentiels dans les régimes à basse teneur en protéines, la qualité de l’estimation des besoins est d’autant plus cruciale. Les connaissances sont déjà abondantes sur ce sujet chez la truie mais les travaux de recherche se poursuivent pour augmenter la précision de l’estimation des besoins à l’échelle de l’individu de façon dynamique. Cela concerne l’évolution du besoin en lysine, du profil de la protéine idéale, mais également d’autres acides aminés semi-essentiels ou fonctionnels. Le développement dans un futur proche de nouveaux capteurs permettant de mieux caractériser l’animal et d’équipements d’alimentation de précision devrait permettre de relever le défi de la mise en oeuvre de ces connaissances scientifiques en élevages de production.

PDF icon version_francaise.pdf, PDF icon english_version.pdf
2015

ECOALIM : une base de données des impacts environnementaux des matières premières utilisées en France pour l’alimentation animale

Consulter le resumé

L’alimentation animale contribue fortement aux impacts environnementaux de l’élevage, notamment au changement climatique (Gerber et al., 2013). Estimer les impacts des aliments utilisés dans les productions animales apparaît donc primordial pour pouvoir raisonner les pratiques d’alimentation capables de réduire ces impacts. Différentes bases de données d’impacts des matières premières (MP) utilisées en alimentation animale sont disponibles en Europe et aux Etats-Unis. Elles fournissent des valeurs moyennes, issues de statistiques internationales et calculées par Analyse du Cycle de Vie (ACV), pas toujours adaptées aux contextes locaux. L’objectif de la présente étude était de développer une base de données des impacts environnementaux des MP utilisables pour l’alimentation animale en France, tenant compte des itinéraires techniques des MP françaises, des origines des MP étrangères et de leurs procédés de transformation, avec une méthodologie harmonisée.

PDF icon wilfart2015-3r.pdf
2015

La lettre Note de cononcture Aliment : décembre 2015

Consulter le resumé

La lettre Note de cononcture Aliment : décembre 2015

PDF icon decembre_2015.pdf
2015

Créer de la valeur en porc : l'Ifip planchera le 8 décembre

Consulter le resumé

2015

La lettre Note de cononcture Aliment : novembre 2015

Consulter le resumé

La lettre Note de cononcture Aliment : novembre 2015

PDF icon novembre_2015.pdf
2015

Comparación de un alimento en forma de harina o granulado en el posdestete

Consulter le resumé

La substitución de un alimento granulado por un alimento en forma de harina es una téchnica que se utiliza co éxito cuando aparecen diarreas posdestete, por lo que puede ser una alternativa para reducir el uso de antibióticos.

2015

Elevage de précision : les outils de demain

Consulter le resumé

Enregistrer via l'animal des données en direct pour créer des alertes et adapter la technique en conséquence, telle est la vocation de l'élevage de précision. L'Ifip dévoilait quelques prototypes à l'occasion du Space.

2015

Productions animales en France : quels avenirs possibles ?

Consulter le resumé

La hausse des prix des végétaux, à partir de 2007, a introduit un risque de recul des productions animales. La situation des exploitations est plus fragile. Mais le devenir des élevages dépendra surtout du contexte économique et des choix des filières.

PDF icon techporc_rieu_n25_2015.pdf
2015

Alimentation de précision des porcs rationnés : des tests prometteurs

Consulter le resumé

Dossier Bâtiment : nouvelles technologies et élevage de précision

Les besoins nutritionnels des porcs évoluent non seulement au cours du temps mais sont différents d’un individu à l’autre. A la station expérimentale de Romillé, l’Ifip développe actuellement en partenariat avec Asserva un équipement, APPoR, permettant d’individualiser l’alimentation des charcutiers. L’objectif est de réduire les impacts environnementaux, et d’améliorer les performances par l’alimentation de précision.

PDF icon techporc_quiniou_n25_2015.pdf
2015

GTTT-GTE : des progrès techniques mais des résultats économiques qui ne décollent pas

Consulter le resumé

En 2014, la marge chez les naisseurs-engraisseurs avoisine 1000 €/truie/an. Les performances techniques se sont améliorées et le prix de l’aliment a diminué, mais la chute du prix du porc a annulé l’effet de ces améliorations. Ces résultats n’ont pas permis aux producteurs d’améliorer leur situation financière.

PDF icon techporc_badouard_n25_2015.pdf
2015

La lettre Note de cononcture Aliment : octobre 2015

Consulter le resumé

La lettre Note de cononcture Aliment : octobre 2015

PDF icon octobre_2015.pdf
2015

L'alimentation de précision :une voie d'amélioration des performances du porc

Consulter le resumé

L'alimentation de précision est prometteuse et concerne potentiellement tout le cheptel à des degrés divers. Elle repose sur deux composantes complémentaires :
1. L'estimation journalière des besoins individuels
2. La mise en oeuvre de techniques d'alimentation à même d'adapter de façon dynamique à la fois la quantité et la qualité de l'aliment apporté à chaque animal -> vers du multiphase individuel quotidien
Des perspectives existent en truies également :
- Truie gestante en groupe -> vers une alimentation ajustée au niveau des réserves et au niveau d'activité physique
- Truie allaitante -> vers une alimentation adaptée au niveau de production laitière

PDF icon présentation space 2015 Nathalie Quiniou
2015

Partenariat de l'Ifip avec un équipementier : l’exemple du projet APPoR

Consulter le resumé

IFIP
Connaissance de l’animal
Définition des besoins en matériel (cahier des charges)
Station expérimentale conditions d’essai maîtrisées

PDF icon présentation de Michel Marcon au Space 2015
2015

Actualité sur l'élevage porcin - Septembre 2015

Consulter le resumé

Actualités de l'Ifip

Les Matinales de l'Ifip au Space du 15 au 18 septembre

Agenda : L'Ifip expose le Porc dans tous ses états à Paris, le 8 décembre 2015. Quel thème ? Produits du porc : créer plus de valeur ! Entrée gratuite sur  inscription, contact : ifip@ifip.asso.fr

L'Ifip et Asserva inventent le système d'alimentation des porcs de demain (Nathalie Quiniou et Michel Marcon)

La sélection collective a inauguré sa station de phénotypage (Joël Bidanel)

Débats de société sur l'élevage dans 4 pays de l'UE : recensement et analyse. Le projet "Accept"* (Christine Roguet) ---- *Accept : pour acceptabilité des élevages par la société, lauréat de l'appel à projet 2014 du CASDAR

Le consoommateur serait-il disposé à payer plus pour un porc non castré à vif ? (Patrick Chevillon)

L'Europe du Nord toujours en pointe sur le dossier du bien-être (Valérie Courboulay)

Etats des lieux de la petite méthanisation avec cogénération (< 80 kWe) en France (Pascal Levasseur)

DEP : mesures de protection mises en oeuvre par les OSP mises à jour (Joël Bidanel et Isabelle Corrégé)

Le secteur porcin en Chine : restructurations et perspectives (Jan-Peter Van Ferneij)

L'IFIP à l'ESPHM, le congrès européen dédié à la santé porcine à Nantes en 2015 (Anne Hémonic)

Contrôles bien-être en élevage : une version actualisée du vade-mecum (Valérie Courboulay)

Semences porcines bientôt sans antibiotiques ? (Sylviane Boulot)

Avec le Vivea, les formations pour les éleveurs de porcs prises en charge à 100% (Françoise Dufour)

Vient de paraître

- Le porc par les chiffres, édition 2015

- Porc par les chiffres + Porc performances 2014

- Abonnez-vous aux Cahiers de l'Ifip !

- Bilan d'activité 2014

PDF icon newsletter_amont_sept_2015.pdf
2015

Panorama du commerce international du porc : commerce mondial 2014

Consulter le resumé

L’année 2014 a été marquée par l’absence de la Russie, à partir de février pour les exportateurs européens et à partir d’août pour l’Amérique du Nord. Seul le Brésil a augmenté ses exportations vers la Russie mais au détriment des expéditions vers l’Ukraine. La crise sanitaire nord-américaine de DEP (diarrhée épidémique porcine), a conduit à une baisse des exportations, à cause du recul des disponibilités et d’une perte de compétitivité due au prix national très élevé.
L’UE a profité de cette situation pour augmenter ses exportations vers les pays asiatiques, Japon, Corée et les Philippines surtout. L’offre de viande de porc dans ces y pays était moins soutenue, en raison de problèmes sanitaires. Les importations chinoises totales étaient en léger recul (-3%), mais les expéditions de l’UE, tous produits confondus, ont progressé de 6%. Hong Kong reste une plateforme de commerce de viande, dont les destinations autres que la Chine se sont développées en 2014.

PDF icon Panorama du commerce international du porc : commerce mondial 2014
2015

Production porcine dans l'UE : chiffres clés (septembre 2015) - EU pig production: key figures (September 2015)

Consulter le resumé

Production porcine dans l’UE : chiffres clés
EU pig production: key figures

Présentation générale - General information

Union européenne : cheptel porcin en 2014 - European Union: 2014 pig herd

Bilans d'approvisionnement porcin en 2014 - Pig supply balance, 2014
Autoapprovisionnement - Self-sufficiency
Consommation par habitant - Per capita consumption

Commerce intra-communautaire (UE à 28) de viandes, produits et sous-produits de porc en 2014 - EU 28 (intra EU trade), pork meat, products and by-products in 2014
Exportations de viandes, produits et sous-produits de porc des pays de l’UE vers les pays tiers en 2014 - EU 28 exports (extra EU trade), pork meat, products and by-products in 2014

PDF icon Production porcine dans l'UE : chiffres clés (septembre 2015) - EU pig production: key figures (September 2015)
2015

Effects of the use of Pediococcus acidilactici in dry feed on fattening pig performance

Consulter le resumé

Poster.

Through colonization and lactic acid generation in liquid feed systems, Pediococcus acidilactici MA 18/5M (PA) can regulate the microbial ecosystems and secure hygiene of liquid feeds for pigs. An experiment was undertaken to assess the effects of Pediococcus acidilactici when used as a probiotic additive in dry feeds, on fattening performance, gut health and environmental parameters of growing-fi nishing pigs.

PDF icon poster de Eric Royer et al., 66th EAAP, Varsovie, Pologne, 31 août-04 septembre 2015
2015

La lettre Note de conjoncture Aliment : août 2015

Consulter le resumé

La lettre Note de conjoncture Aliment : août 2015

PDF icon aout_2015.pdf
2015

De la graine de lin dans les aliments pour porcs charcutiers

Consulter le resumé

Fiche n° 076 : facteurs de productivité des élevages 

La graine de lin extrudée est une matière première utilisée dans l’aliment pour porc charcutier dans l’objectif d’enrichir les produits en acides gras oméga 3. Il est alors recommandé d’incorporer des antioxydants dans l’aliment pour prévenir la péroxydation de ces acides gras.
Ce sujet a fait l’objet d’une étude avec différents antioxydants, dont les résultats ont été présentés dans le compte-rendu 2014 de l’Ifip.
La présente fiche apporte des résultats sur les performances zootechniques obtenues sans ou avec de la graine de lin extrudée dans l’aliment, et incorporation d’antioxydants réalisée en routine lors de l’étude : 24 ppm de vitamine E et 0.3 ppm de sélénium sous forme minérale.
La graine de lin extrudée est apportée en mélange (70%) avec du son de blé (30%), à hauteur de 3% de ce mélange dans l’aliment fini.
Les caractéristiques nutritionnelles de ce mélange sont établies à partir des données disponibles sous Evapig (www.evapig.com).
La formulation des aliments est réalisée ensuite sur la base d’une même teneur en énergie nette (9,50 MJ/kg), et d’une même teneur en acides aminés digestibles pour les aliments avec ou sans graine de lin extrudée (Tableau 1).

Dans la station du GIE Grand Sud, à Villefranche de Rouergue, 40 porcs, logés à 5 par case, et alimentés de façon libérale avec de la farine humidifiée à l’auge ont été étudiés.

PDF icon fiche_bilan2014_076.pdf
2015

Utilisation de farine de manioc ‘standard’ dans des aliments d’engraissement équilibrés

Consulter le resumé

Fiche n° 074 : facteurs de productivité des élevages

Grâce à leur richesse en amidon, les racines de manioc (Manihot esculenta Crantz) sont une excellente source d’énergie pour le porc charcutier.
Cependant, de plus faibles taux d’incorporation sont généralement proposés pour le manioc standard (contenant 62.5 % d’amidon) que pour le manioc de haute qualité (contenant 70 % d’amidon), en raison d’une teneur plus élevée en cendres et en fibres et d’une plus faible digestibilité de l’énergie du premier.
Une étude a évalué l’effet du taux de manioc standard sur les performances de porcs femelles et mâles castrés.

PDF icon fiche_bilan2014_074.pdf
2015

Pages