La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1621 à 1640 de 1852 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Le Label rouge en production porcine : état des lieux et perspectives

Consulter le resumé

En France, le label rouge porcin représente un peu plus de 1 % de la production nationale.

Ce signe de qualité bénéficie d’une bonne notoriété, notamment grâce au secteur de la

volaille où le Label rouge représente 30 % des parts de marché.

Les conditions d’élevage d’un porc label rouge diffèrent peu de celles d’un porc

conventionnel en terme de logement, de génétique, de pratiques d’élevage et d’environnement.
PDF icon Le Label rouge en production porcine : état des lieux et perspectives
2001

Origine des Listeria monocytogenes et de Salmonella présentes sur les produits de découpe de porc - Apport des outils innovants de typage moléculaire pour le suivi des contaminations en abattage et découpe de porc. Partie II : Salmonella

Consulter le resumé

Des souches de Salmonella sont isolées de prélèvements réalisés dans 2 entreprises d'abattage, des cases de stabulation aux pièces de découpe. Puis, des outils de typages bactériens issus de la biologie moléculaire, essentiellement le pulsotypage, sont appliqués aux Salmonella isolées afin de déterminer leur diversité, d'établir la cartographie et la traçabilité des contaminants au sein de l'entreprise et d'analyser l'évolution qualitative des contaminations.

PDF icon 2001giovannaccibul3.pdf
2001

Influence du douchage des porcs en abattoir sur le bien-être, la qualité de la viande, la propreté des animaux et les conditions de travail des porchers

Consulter le resumé

Le douchage des porcs en abattoir à des températures supérieures à 15°C est bénéfique en terme de bien-être. Le risque

de mortalité par hyperthermie est réduit du fait de l’abaissement rapide de la température corporelle de surface de 10 %

(3 à 4°C). Le douchage améliore la propreté des porcs introduits sur la chaîne d’abattage
PDF icon Influence du douchage des porcs en abattoir sur le bien-être, la qualité de la viande, la propreté des animaux et les conditions de travail des porchers
2001

France : marché ouvert

Consulter le resumé

Après 15 années de croissance, la crise a imposé en 2000 une réduction de la production porcine française. La consommation a baissé au même rythme, stabilisant le taux d’auto approvisionnement au niveau de 1999. Les volumes d’importations

et exportations n’ont pas changé en 2000 : les principales variations portent sur les destinations et les fournisseurs.
PDF icon France : marché ouvert
2001

Le porc américain est-il compétitif ?

Consulter le resumé

La production porcine américaine est souvent présentée comme un concurrent inéluctable sur le marché européen, capable de produire à très bas prix. En dernier ressort, la concurrence réelle dépend du prix des produits rendus, dans la monnaie du pays. A ce stade, la valeur du dollar a plus d'effet que l'avantage de coût entre les zones de production. Depuis deux ans le billet vert est redevenu cher, ce qui handicape fortement les exportations américaines.

Pour combien de temps ?

PDF icon bp2001n293.pdf
2001

Classification of pig carcasses in France and Europe

Consulter le resumé

2001

Les signes officiels de qualité en France et dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

Les démarches de qualité et d’origine sont toutes de type collectif, ce qui garantit l’implication de tous les acteurs de la

filière et renforce leur crédibilité face aux consommateurs.

Le recensement général de l’agriculture (RGA), de l’automne 2000, va permettre de

mieux connaître le nombre et la localisation des éleveurs produisant sous signe de qualité.

Ces observations seront importantes pour savoir, dans quelle mesure, la politique de qualité contribue au maintien des agriculteurs, en particulier, dans les zones à faible densité porcine.
PDF icon Les signes officiels de qualité en France et dans l'Union Européenne
2001

France : bilan 2000 - La production porcine recule

Consulter le resumé

La baisse de 2% de la production porcine française a entraîné celle de la consommation, tandis que se maintenaient les flux du commerce extérieur. Avec le développement des ventes dans le Sud-Est asiatique et un réajustement en Russie, la France reste le second exportateur de l'UE vers les pays tiers. Cette vocation peut-elle se maintenir alors que se dessinent de nouvelles baisses de la production ?

PDF icon bp2001n292.pdf
2001

Intérêt de la traçabilité en industrie agro-alimentaire

Consulter le resumé

La traçabilité est un des outils essentiels de maîtrise en matière de sécurité alimentaire. Elle est également nécessaire pour permettre aux professionnels d'assumer leurs responsabilités et leurs devoirs. Présentation du choix de la mise en place d'une traçabilité selon diverses démarches (HACCP, démarche volontaire individuelle ou collective, démarche contractuelle, démarche de certification) et de sa réalisation dans le secteur des viandes et des produits carnés, à tous les niveaux de la chaîne.
PDF icon Intérêt de la traçabilité en industrie agro-alimentaire
2001

Chargement des porcs : bien concevoir son quai d'attente (2ème partie)

Consulter le resumé

2001

Exportations de viande porcine vers les pays tiers en 2000 - L'UE bien présente sur les marchés mondiaux

Consulter le resumé

L’épizootie actuelle de fièvre aphteuse comporte des risques importants pour le commerce de l’Union européenne avec le pays tiers, si elle perd son statut « indemne de la fièvre aphteuse » par des foyers ou la vaccination ou si certains pays ferment leurs frontières unilatéralement. A la mi-mars, la Russie, le Japon et les Etats-Unis ont suspendu leurs achats. Cette actualité brûlante nous conduit à faire le point sur résultats de l’UE à l’exportation en 2000.
PDF icon Exportations de viande porcine vers les pays tiers en 2000 - L'UE bien présente sur les marchés mondiaux
2001

Chargement des porcs : les règles d'un bon quai d'attente (1ère partie)

Consulter le resumé

2001

La production porcine dans l'Union Européenne

Consulter le resumé

La production porcine occupe une place diverse dans l’économie et l’agriculture des

États membres, ce qui peut entraîner attention et mobilisation différentes.

La disparité de répartition des cheptels se traduit par des bassins de densité extrêmement élevée et des zones de « désert porcin ».

Les élevages sont nombreux et de dimension familiale, mais les plus grands progressent

plus vite. L’intégration a trouvé un nouveau souffle en Espagne.
2001

Effets interactifs des gènes RN et HAL sur la qualité de la viande : résultats obtenus lors de la fabrication du jambon cuit prétranché

Consulter le resumé

Une expérience a été réalisée pour estimer les effets interactifs des deux gènes HAL (allèles N et n) et RN (allèles RN- et rn+) sur la note de déstructuration du jambon frais et les pertes au tranchage du jambon cuit. Des porcs des 9 génotypes combinés RN-HAL ont été produits et une vingtaine de jambons par génotype a été transformée en barres de jambon cuit selon le procédé “ jambon supérieur ” prétranché-préemballé. Les résultats montrent des effets majeurs des deux gènes RN et HAL sur la note de déstructuration et sur les pertes au tranchage.
PDF icon Effets interactifs des gènes RN et HAL sur la qualité de la viande : résultats obtenus lors de la fabrication du jambon cuit prétranché
2001

Le challenge test ou test d'épreuve microbiologique

Consulter le resumé

Un test d'épreuve microbiologique (ou challenge test) consiste à introduire des bactéries pathogènes dans un produit et à observer leur croissance, leur stabilisation ou leur décroissance au sein de ce produit. L'objectif d'une telle manipulation est l'étude des risques microbiologiques par rapport à un produit et s'inscrit donc dans une logique d'évaluation des risques (démarche HACCP). Le problème majeur actuel se situe au niveau de la fiabilité des résultats.
PDF icon Le challenge test ou test d'épreuve microbiologique
2001

Inventaire et caractéristiques des "groupements de qualité" porcins : labels, certification de conformité de produits, mode de production biologique

Consulter le resumé

En 1999, on reconnaît en France 2600 élevages sous signes officiels de qualité pour une production de 3,8 millions de porcs, soit 16,5 % de la production nationale. Il existe 13 labels et 17 certifications de conformité pour la viande fraîche. Les signes de qualité sont mis en place par des structures collectives, les «groupements de qualité», eux-même contrôlés par 18 organismes certificateurs agréés. Les groupements de producteurs ont un rôle déterminant dans la mise en place des démarches qualité.

L’État a en charge la politique de qualité.
PDF icon Inventaire et caractéristiques des "groupements de qualité" porcins : labels, certification de conformité de produits, mode de production biologique
2001

Avancement du projet européen EUPIGCLASS sur la classification des carcasses de porc : séminaire statistique

Consulter le resumé

L’ITP participe activement à un projet européen sur la standardisation du classement des carcasses de porc dans l’Union Européenne (UE) par des procédures statistiques améliorées et de nouveaux développements technologiques.

Les objectifs et les participants à ce projet ont été présentés dans TechniPorc N°2 -2000.
PDF icon Avancement du projet européen EUPIGCLASS sur la classification des carcasses de porc : séminaire statistique
2001

Le prix du porc perçu par les producteurs dans les principaux bassins de l'Union Européenne

Consulter le resumé

Les cotations et autres références de prix de marché n’autorisent pas une appréciation correcte des prix perçus par les éleveurs de porcs des pays de l’U.E.

Une approche des prix perçus du porc a donc été proposée pour les principaux pays de l’Union : France, Pays-Bas, Belgique, Danemark, Allemagne et Espagne.

Les informations de gestion-technico-économique et des prix de marché, la recherche des éléments explicatifs du niveau de paiement aux éleveurs ont permis de déterminer les prix perçus, sur une base comparable.
PDF icon Le prix du porc perçu par les producteurs dans les principaux bassins de l'Union Européenne
2001

Sensibilité à l'halothane : un effet négatif sur les qualités sensorielles

Consulter le resumé

Quarante-huit porcs mâles castrés issus d’une F2 Large White x Piétrain ont été répartis selon un plan d’expérience factoriel (3 x 2) afin d’étudier les effets interactifs du génotype pour la sensibilité à l’halothane (NN, Nn et nn) et des conditions de pré-abattage ("Stress minimal" et "Stress normal") sur les qualités de la viande. Le traitement ‘Stress normal’ est censé se rapprocher des conditions commerciales : transport court avec mélange d’animaux non familiers, abattage immédiatement après le transport.
PDF icon Sensibilité à l'halothane : un effet négatif sur les qualités sensorielles
2001

La consommation de viandes dans l'Union Européenne - La situation avant la crise

Consulter le resumé

La nouvelle crise de l’ESB, depuis novembre dernier, a fait fortement chuter la consommation de viande bovine sur la plupart des marchés européens. Ses effets pourraient être durables, modifiant le niveau et la répartition de la demande de viandes des différentes espèces.

L’actualité nécessite de faire le point sur la situation et les tendances de la consommation de viandes des états de l’Union Européenne.
PDF icon La consommation de viandes dans l'Union Européenne - La situation avant la crise
2001

Pages