La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 1281 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Une méthode de mesure de particules adaptée aux élevages

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 290, juillet-août, p. 29

Dans tous les domaines, la qualité des données acquises par mesure repose essentiellement sur la méthode de mesure.

PDF icon Nadine Guingand, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 290, juillet-août, p. 29
2021

Réseau sur les impacts environnementaux des élevages : Maele

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 108

Les systèmes d’élevage sont fortement remis en cause par les consommateurs principalement sur des questions de bien-être des animaux, d’environnement, et/ou de modèles d’élevage jugés trop industriels. Dans un contexte où la question est celle de répondre aux attentes de la société (en termes d’environnement, de bien-être animal, …) et de niveau de compétitivité des élevages, l’enjeu est d’éviter les réponses partielles qui conduiraient à des transferts de pollution ou une délocalisation de la production et un accroissement des importations (avec des implications diverses sur l’environnement). Il ressort qu’une vision macroscopique est requise pour connecter les élevages aux systèmes agricoles et alimentaires. C’est ce que propose le RMT MAELE (MAcro ELevages Environnement). Ainsi, l’objectif opérationnel du RMT MAELE est d’évaluer les incidences environnementales de systèmes d’élevages en lien avec leur territoire et connectés à des systèmes alimentaires.

PDF icon Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 108
2021

Elevage de demain pour l'occitanie

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 81

La question de la filière porcine en Occitanie est la suivante : « Peut-on accroître durablement la résilience des exploitations porcines d’Occitanie par l’innovation ? ». En effet, si cette filière fait le constat d’atouts, notamment des débouchés sous signe officiel de qualité, une capacité de valorisation agronomique des effluents et un statut sanitaire préservé, l’élevage régional est cependant en diminution constante depuis 20 ans. Cette diminution affecte la totalité de la filière avec la mise en difficulté des filières d’aval et des outils de transformation pour s’approvisionner en porcs d’origine locale. Dans ce contexte, les acteurs de la filière porcine régionale souhaitent construire des itinéraires d’élevage permettant à la fois aux acteurs de la filière et aux parties prenantes jusqu’aux consommateurs, de se projeter dans un avenir désirable et durable. Midiporc a porté un projet qui avait pour objectif de définir pour l’Occitanie un modèle d’élevage de demain. L’IFIP a contribué aux réflexions, en apportant son expertise technique, en participant à des ateliers de co-design avec des éleveurs, des interlocuteurs de la filière et des consommations, et pour finir en construisant des modèles techniques d’élevage et en les évaluant.

PDF icon Sandrine Espagnol, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 81
2021

Evaluation rétrospective de plan de réduction de l'usage des antibiotiques (Evalporc)

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 63

La diminution de l’utilisation d’antibiotiques est en partie due à l’implication des éleveurs et des encadrants techniques dans des plans d’intervention s’articulant autour de différentes actions : biosécurité, vaccination ; nutrition, conduite d’élevage, traitements alternatifs, etc. Ces changements peuvent représenter une prise de risque pour l’éleveur. A ce titre, il est important de présenter l’efficacité technique et économique de plans d’intervention. A travers six cas d’étude, le projet Evalporc a évalué, de manière rétrospective, l’efficacité de plans d’intervention mis en place dans des élevages du groupement AGRIAL.

PDF icon Alexandre Poissonnet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 63
2021

Transition vers un usage responsable des antibiotiques en élevage

Consulter le resumé

Christine Roguet et Anne Hémonic, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 62

Depuis 2019 et pour 4 ans, l’ifip participe au projet européen ROADMAP (Rethinking of Antimicrobial Decision-systems un the Management of Animal Production), coordonné par l’INRAE et associant 17 instituts de recherche de 9 pays européens (Belgique, Danemark, France, Italie, Espagne, Suède, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni). L’objectif est d’analyser les facteurs socio-économiques associés à l’usage des antibiotiques, développer des stratégies de changement adaptées, proposer des scénarios de transition et en évaluer l’impact dans divers systèmes d’élevage en Europe et dans les pays du Sud. L’originalité du projet est la mobilisation  des sciences sociales et de l’économie aux côtés des sciences animales et vétérinaire pour mieux comprendre les systèmes  de décision en matière d’usages d’antibiotiques  tout au long des chaînes alimentaires et pharmaceutiques.

PDF icon Christine Roguet et Anne Hémonic, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 62
2021

Améliorer la relation homme/animal au bénéfice de l'éleveur et de ses porcs (Rhaporc)

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 57

L’objectif du projet Rhaporc est d’analyser la relation homme-animal (RHA) en élevage porcin, son importance pour l’éleveur, les animaux et les résultats de l’élevage, et de proposer des pistes aux éleveurs pour l’améliorer. Il s’appuie sur la construction d’outils permettant d’analyser les pratiques des éleveurs avec leurs animaux en les inscrivant dans le cadre contraint de l’élevage (temps de travail, ergonomie) et en les évaluant du double point de vue de l’homme et de l’animal. Le travail a été initié en 2017, pour une durée de 3,5 ans.

PDF icon Valérie Courboulay, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 57
2021

Développement de la production porcine biologique

Consulter le resumé

Laurent Alibert, Bilan dactivité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 58

Les activités de l’IFIP dans le secteur de l’agriculture biologique sont conduites en partenariat étroit avec l’Action Thématique Transversale “Agriculture Biologique” (ATTAB), pilotée par l’ITAB pour l’ACTA : elle vise à identifier et prioriser les besoins de recherche et conduire les actions adéquates pour lever les verrous techniques qui freinent le développement de l’Agriculture Biologique.

PDF icon Laurent Alibert, Bilan dactivité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 58
2021

Financement de la transformation des élevages

Consulter le resumé

Christine Roguet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 55

Depuis toujours, les élevages de porcs évoluent en réponse aux demandes de société et des marchés qui se traduisent par des nouvelles normes réglementaires et des cahiers des charges privés. La transformation des pratiques ou des modes d’élevage nécessite des investissements qui impactent le coût de production. Sur le bien-être animal, préoccupation devenue majeure, les trois premières attentes des Français envers l’élevage sont l’accès à l’extérieur des animaux, l’interdiction de la contention individuelle et la rémunération du travail de l’éleveur (Fig). Dans ce contexte, l’ifip calcule les besoins d’investissement et les coûts générés par les évolutions attendues.

PDF icon Christine Roguet, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 55
2021

Qualité de l'air en élevage porcin : les particules en bâtiment d'élevage - Restitution de projet

Consulter le resumé

Nadine Guingand (Ifip), Solène Lagadec (CRAB) et Anne-Laure Boulestreau-Boulay (CRAPL), Webinaire " Qualité de l’air en élevage porcin : les particules en bâtiment d’élevage" du 18 juin 2021

visuels d'intervention.

Programme :
• D’où viennent les particules?
• Quelles sont les concentrations de particules mesurées en élevage?
• Quelles voies d’action pour réduire la concentration dans l’ambiance?
• Comment se protéger de l’exposition aux particules ?
• Quelles sont les perspectives réglementaires sur les particules?

PDF icon Nadine Guingand (Ifip), Solène Lagadec (CRAB) et Anne-Laure Boulestreau-Boulay (CRAPL), formation webinaire, 18 juin 2021
2021

L'incidence environnementale des élevages doit être évaluée globalement

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 30-31

L’Ifip pilote un nouveau programme de recherche dont l’objectif est d’évaluer globalement les incidences environnementales de scénarios d’élevages pour demain.

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 30-31
2021

Nettoyage-désinfection : en progrès mais peut mieux faire

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33

L’Ifip a évalué les pratiques de nettoyage-désinfection des éleveurs à partir des données disponibles dans l’application Porcprotect.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 289, juin, p. 32-33
2021

Le deep learning apprend à reconnaître les porcelets immatures

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37

Le deep learning, ou apprentissage profond, s’appuie sur un réseau de neurones artificiels s’inspirant du cerveau humain.

PDF icon Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37
2021

Difficile de sélectionner directement le taux de survie des porcelets

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37

En réponse aux attentes sociétales, améliorer la survie des porcelets pendant la phase d’allaitement est, aujourd’hui, un enjeu majeur pour les schémas de sélection.

PDF icon Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37
2021

Une production porcine diversifiée à consolider

Consulter le resumé

Christine Roguet, Jimmy Balouzat (Ifip), et Hélène Rapey (Inrae), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 18-19

Dossier : Massif Central

L’élevage de porcs dans le Massif central est très majoritairement associé à des ateliers d’herbivores. Cette mixité présente des avantages. Mais des changements se dessinent à court terme.

PDF icon Christine Roguet, Jimmy Balouzat (Ifip), et Hélène Rapey (Inrae), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 18-19
2021

Reducing environmental impacts of feed using multiobjective formulation: What benefits at the farm gate for pig and broiler production?

Consulter le resumé

Bertrand Méda (Inrae) et al., Animal, 2021, volume 15, n° 1, janvier, 9 pages

Feed production is the main contributor to several environmental impacts of livestock. To decrease environmental impacts of feed, those of feedstuffs should be considered during formulation. In particular, multiobjective feed formulation (MOF) can help reduce several environmental impacts simultaneously while keeping any increase in feed price moderate. The objective of this study was to assess environmental benefits of MOF at the farm gate for fattening pigs and broilers. For pigs, three feeding strategies were tested: classic 2-phase (2P), 2-phase with lower net energy content (2P −), and multiphase (MP). For broilers, two strategies were tested: classic 3-phase (3P) and 3-phase with higher digestible amino acid contents and lower metabolisable energy content (3P +). Diets were formulated using both least-cost formulation (LCF) and MOF, yielding six pig scenarios and four broiler scenarios. Environmental impacts at the farm gate were estimated using a modelling approach based on life cycle assessment. Indicators for six impact categories were then calculated: climate change (CC), cumulative non-renewable energy demand (CEDNR), acidification (AC), eutrophication (EU), land occupation (LO), and phosphorus demand (PD). As expected, MOF had lower farm-gate impacts than LCF (as much as − 13%), but the degree of decrease varied by feeding strategy and impact. For pigs, MOF was equally effective in all strategies at reducing PD (− 6 to − 9%) and AC (− 2%). In contrast, MOF was more effective in 2P and 2P − at decreasing CC (− 5% to − 7%), LO (− 9% to − 13%) and EU (− 6% to − 8%) than in MP (CC: − 2%; LO: − 4%; EU: − 3%). The benefit of MOF was found greater in 2P (− 7%) than in other pig strategies for CEDNR (− 3 to + 0%). For broilers, MOF was equally effective in both strategies tested at decreasing PD (− 12%), AC (− 2%), and EU (− 4%). For CC and CEDNR, MOF was more effective in 3P (CC: − 9%; CEDNR: − 11%) than 3P + (− 6% for both impacts), but not for LO (+ 3% in 3P vs − 1% in 3P +). These differences were due mainly to differences in animal performance (especially feed conversion ratio) among the strategies tested. Finally, in all scenarios, gross margin at the farm gate decreased with MOF comparatively to LCF (pigs: − 3% to − 11%); broilers: − 7% to − 11%). These results demonstrate the importance of comprehensive economic and environmental optimisation of feeding strategies by simultaneously considering feed impacts, animal performance, and manure management. To do so, further research is therefore required to develop new modelling tools.

Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1751731120300240/pdfft?md5=6073f5f360dd45a54064b0301408a5b4&pid=1-s2.0-S1751731120300240-main.pdf

2021

Human–animal relationship influences husbandry practices, animal welfare and productivity in pig farming

Consulter le resumé

Françoise Pol (Anses) et al., Animal, 2021, volume 15, n° 2, 10 pages

The nature of the relationship between humans and farm animals has multiple repercussions on the animals and the farmers and varies with farmers attitudes towards their animals. In particular, this relationship influences animal welfare and human working conditions. The present study, part of a larger research project investigating human–animal relationship (HAR) in pig farming and ways to improve it, had two objectives: 1) to investigate the HAR in a diversity of pig farming situations and to evaluate the possible correlation between farmer attitudes, pigs' reactions to humans, husbandry practices, animal health, welfare and productivity and 2) to find a way to rapidly assign a farmer to a profile, in order to better adapt course content during training sessions on HAR. The study focused on 52 farrow-to-finish farms and consisted of a semi-structured interview with the farmer, observations of the farmer in contact with his/her livestock, two human approach tests conducted on sows and growers and productivity data. Finally, a questionnaire was left at the farm to be filled out by all stockpersons on the farm. Interviews, analyzed using a thematic analysis followed by multiple correspondence analysis and ascendant hierarchical clustering, showed that some farmers develop husbandry practices to improve their HARs and identified three farmer profiles that have been named in relation to the place of the HAR in their profession: Profile 1 farmers for whom HAR is secondary in their work with their pigs, Profile 2 for whom the HAR is useful in their work with their pigs and Profile 3 for whom HAR is central in their work with their pigs. Logistic regression models of the relationships between behavioral tests and productivity data showed that confident sows produce and wean more piglets than fearful sows and that sows of Profile 3 farmers trust more humans than those of Profile 1 or 2 farmers. Farmers' responses to the questionnaire did not predict their profile assignment. Our results confirm the main role of the farmer's attitude towards animals on their farming practices, animal welfare and productivity. The farmers who have more confident pigs and better productivity are those for whom the farm animal is central to their profession, express the most pleasure in working with them and convey empathy for them.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1751731120301051/pdfft?md5=15c30d0146a25883a027ebd1551c29ab&pid=1-s2.0-S1751731120301051-main.pdf

2021

Fiche technique San€co'Sim : le coût de la biosécurité

Consulter le resumé

San€co’Sim est une application web qui concrétise les projets liés à la biosécurité en :
➲➲Recensant des coûts liés à la mises en place de mesures de biosécurité ;
➲➲Permettant de choisir plusieurs mesures à mettre en place dans son élevage, d’adapter les quantités en fonction de ses besoins, d’estimer ses annuités en cas d’investissement lourds ;
➲➲Calculant automatiquement les dépenses annuelles liées à la mise en place de ces mesures.
Cette fiche technique présente les montants de mesures de biosécurité recensés dans San€co’Sim par chapitre.

PDF icon Fiche technique San€co'Sim
2021

Reprendre un élevage : Porsim permet maintenant d'analyser son projet en ligne

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Porc Mag (FRA), 2021, n° 559, février, p. 46

L'outil Porsim développé par l'Ifip propose de nouvelles applications en ligne pour évaluer sur les plans économiques et financier les projets en élevage porcin. Disponible uniquement sur le web, il permet maintenant de gérer la reprise d'un élevage avec son cheptel.

2021

Une rémunération pour les élevages bas carbone

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 34-35

Un élevage porcin peut réduire ses émissions de gaz à effet de serre jusqu’à près de 20 %, et pourrait à terme prétendre à être rémunéré pour cela. C’est une bonne nouvelle pour la filière qui a des atouts à faire valoir sur le marché du carbone.

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 34-35
2021

Pilotage de la santé en élevage : comment les éleveurs maîtrisent-ils la santé de leurs animaux ?

Consulter le resumé

Alexandre Poissonnet et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, Paris, poster

Poster.

Des outils et démarches pour piloter la santé existent en production porcine, avicole t bovine. Ils se présentent sous plusieurs formats : audits, suivi technique ou simplement un carnet de note. Le projet UniFilAnim Santé a pour objectif 'apporter aux éleveurs des clés pour améliorer leur pilotage de la santé, notamment en s'inspirant des modèles des autres filières.

PDF icon Alexandre Poissonnet et al., 53es Journée de la Recherche Porcine (FRA), 2021, 1er, 2, 3 et 4 février 2021, Paris, poster
2021

Pages