La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 49 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Midiporc et l'Ifip imaginent l'élevage de demain

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol et Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 38-39

Un collectif piloté par l’interprofession porcine d’Occitanie a réfléchi à un nouveau concept d’élevage associant le bien-être animal, l’environnement, les attentes sociétales et la sécurité sanitaire, tout en maintenant les performances techniques.

Source : Réussir Porc

PDF icon Sandrine Espagnol et Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 291, septembre, p. 38-39
2021

Les conditions climatiques estivales pertubent la réponse des porcs aux conditions d'alimentation

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou et Gérard Daumas, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 104

La présente étude fait partie d’un programme de recherche plus vaste qui porte sur la mise en oeuvre d’une méthode de classement de précision des carcasses et des pièces et la mise en relation des résultats avec des indicateurs d’efficience de l’engraissement. Différentes conduites alimentaires en trois phases sont appliquées pendant l’engraissement afin de modifier la composition du gain de poids pendant la croissance. Les porcs du lot Témoin (T) sont alimentés à volonté avec une séquence en trois phases qui couvre les besoins en acides aminés essentiels. Un rationnement alimentaire est appliqué avec les mêmes aliments (R) afin d’obtenir des porcs moins gras à l’abattage. Au contraire, une adiposité plus élevée est attendue chez des porcs alimentés à volonté avec des aliments formulés pour des apports en acides aminés en dessous du besoin (B). Tous les aliments sont iso énergétiques, e.g. 9,7 MJ d’énergie nette/kg) La 1ère bande de porcs a été étudiée en conditions de confort thermique pendant l’hiver 2019, tandis que la seconde a subi un stress thermique chronique estival, accompagné de quelques vagues de chaleur. En moyenne, il a fait 10°C de plus à l’extérieur pendant l’engraissement que pendant la 1ère bande.

PDF icon Nathalie Quiniou et Gérard Daumas, Bilan d'activité 2020, éditions Ifip, mai 2021, p. 104
2021

ThermiPig simule les performances des porcs selon le climat

Consulter le resumé

Nathalie Quiniou, Michel Marcon (Ifip) et Ludovic Brossard (Inrae), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, p. 34-35

L’Ifip et Inrae développent un outil qui permet d’évaluer l’impact du climat sur les porcs en engraissement selon les caractéristiques de la salle, les équipements et la conduite.

PDF icon Nathalie Quiniou, Michel Marcon (Ifip) et Ludovic Brossard (Inrae), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, p. 34-35
2021

L’intelligence artificielle pour détecter les porcelets immatures

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 36-37

Le niveau de maturité des porcelets à la naissance pourrait devenir un nouveau critère de sélection afin d’améliorer leur taux de survie en cours de lactation, grâce à l’intelligence artificielle.

PDF icon Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 36-37
2021

Dimensionner correctement la gaine d’extraction

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 24

Avec un double système de ventilation partagée, la gaine de ventilation centralisée sera réduite du fait qu’uniquement 30 % de l’air vicié du bâtiment circule à l’intérieur.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 24
2021

Développement d’un procédé de pesée par imagerie 3D en élevage de porcs

Consulter le resumé

Yvonnick Rouselière, Michel Marcon et Mathieu Monziols, Innovations Agronomiques (FRA), 2021, volume 82, février, p. 315-324

L’amélioration des processus en élevage présuppose la connaissance du poids des animaux, a minima ponctuellement mais aussi désormais, dans une perspective d’élevage de précision, de manière récurrente. Or, les systèmes de pesée précis sont onéreux et contraignants. Cette étude vise à concevoir un portique de pesée 3D utilisable en élevage porcin sur tous types d’animaux (de 10 à 110 kg) permettant de lever, au moins en partie, ces contraintes. Un portique équipé de 5 caméras Kinect de type TOF a été construit afin de mesurer le volume des porcs sans contention. Puis, sur la base de la mesure de densité réalisée avec un tomographe RX sur 48 animaux allant de 10 à 110 kg, il a été possible de déterminer la masse volumique d’un animal selon son âge et de corriger les imprécisions dans la détermination du volume par le portique. Au final, il est possible avec ce dispositif de portique 3D de déterminer le poids d’animaux de 10, 30, 70 et 110 kg avec une incertitude inférieure à 5% (respectivement de 4 %, 3 %, 2 % et 3 %) ce qui ouvre de nouvelles perspectives aux éleveurs de porcs pour piloter leur élevage de manière plus fine.

Source : https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6911/49975/file/Vol82-22-Rousseliere%20et%20al.pdf

Pour savoir plus, voir un lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Lsm6iMLtcQY

ENG

Development of a 3D imaging weighing process in pig breeding

Information on the animal weight is essential to improve breeding performances, at least occasionally but also, with precision breeding management, more regularly. However, precise weighing systems are expensive and restrictive. This study aims to design a 3D weighing portal that can be used in pig farming on all types of animals (from 10 to 110 kg) and able to overcome, at least in part, these constraints. A portal equipped with 5 TOF-type Kinect cameras was built to measure pig volume without restraint. Then, with density measurement carried out with an X-ray tomograph on 48 animals from 10 to 110 kg, it was possible to determine the animal density according to its age and to correct the inaccuracies in the determination of the volume by the portal. In the end, it is possible with this 3D portal to determine the animal weight of 10, 30, 70 and 110 kg with an uncertainty of less than 5% (respectively 4%, 3%, 2% and 3%) which offers new perspectives for pig farmers to better manage their breeding in the future.

Source : https://www6.inrae.fr/ciag/content/download/6911/49975/file/Vol82-22-Rousseliere%20et%20al.pdf

2021

Base de données disponible pour d'autres applications

Consulter le resumé

Johan Thomas, réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 39

La localisation des porcelets dans les cases...

PDF icon Johan Thomas, réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2021, n° 286, février-mars, p. 39
2021

Les caméras pour détecter les porcelets malades

Consulter le resumé

Johan Thomas, Réussir Porc / Tech Porc, 2021, n° 286, février-mars, p. 39

Les premières analyses d’images en post-sevrage montrent un lien entre la localisation des porcelets dans la case et leur état de santé. Les travaux de l’Ifip à la station expérimentale de Romillé le démontrent.

PDF icon Johan Thomas, Réussir Porc / Tech Porc, 2021, n° 286, février-mars, p. 39
2021

Farmers’ representations of the effects of precision livestock farming on human-animal relationships

Consulter le resumé

Florence Kling-Eveillard (Idele) et al., Livestock Science, 2020, volume 238, août, 9 pages

Precision livestock farming affects the nature and frequency of farmers’ daily tasks, specifically in relation to animals. It consequently may modify how farmers consider their animals, the quality of the human-animal relationship and animal welfare. To better understand how new technologies impact human-animal relationships on the farm, a survey was carried out on 25 livestock farms in France. The farms raised dairy cows, gestating sows or broiler chickens using different equipment (sensors associated or not with robots). A qualitative thematic analysis to better identify farmers’ views on the different topics, and secondly a statistical analysis to identify if farmer profiles exist and to better understand the diversity of views were conducted. Most of the farmers expressed satisfaction about working with the new technology because their work becomes easier and allows more control over the management of the animals. Using PLF, the farmers describe a profession that has not fundamentally changed but which involves new tasks, new skills and daily schedules. Three farmers’ profiles were identified. Profile A farmers consider that one cannot talk about a human-animal relationship on their farm, and do not enjoy either touching or talking to their animals. Profile B farmers associate a good human-animal relationship with the animals’ welfare. Profile C is characterized by the central place occupied by animals and associate a good human-animal relationship with an absence of fear on the part of the animals. Farmers motivated by animals (profile C) find in precision livestock farming benefits related to animals, while the others (profiles A and B) find technical benefits detached from the animals. The farmers have room to manoeuvre in how they use the equipment; this can be seen for instance in the degree to which tasks are delegated to the equipment, which can be partial or total. Nevertheless, some farmers expressed concerns regarding the place of the new technologies on the farm, such as the risk of losing their own autonomy or their ability to observe animals and detect problems. Complementary studies could monitor these developments and contribute elements on the role of PLF in the sustainability of livestock farms.

2020

Une boîte à outils numériques pour l’éleveur, ToolBox

Consulter le resumé

Michel Marcon et Yvonnick Rousselière, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 93

La boîte à outils ToolBox est une application mobile gratuite de l’IFIP. Elle propose aux éleveurs et techniciens en production porcine 4 calculettes apportant des solutions techniques pour :
● dimensionner les bâtiments et diagnostiquer les dispositifs de chauffage et de ventilation.
● aider à la conception d'un nouvel élevage ou pour réaliser un pré-audit de bâtiments existants.

Un menu ergonomique favorise une utilisation par tous. Le nombre de champs à renseigner est très limité (moins de 10) pour réduire au maximum le temps d’accès au résultat.

PDF icon Michel Marcon et Yvonnick Rousselière, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 93
2020

Usability improvements of the Thermipig model for precision pig farming

Consulter le resumé

K Grausa (Latvia University of Life Sciences and Technologies) et al., Agronomy Research, 2020, volume 18, spécial n° 2, p. 1300-1306

Pig livestock farming systems encounter several economic and environmental challenges, connected with meat price decrease, sanitary norms, emissions etc. To deal with these issues, methods and models to assess the performance of a pig production system have been developed. For instance, Thermipig model represents the pig fattening room and simulates performances of pigs at the batch level, taking into account interactions between the individual variability of pigs, farmer's practices, room characteristics and outdoor climate conditions. The model requires some static basic inputs fulfilled in several spreadsheets (such as rooms, pigs, and dietary characteristics) but also data files for voluminous variable inputs (such as outdoor temperature or climate control box parameters) for further modelling and outcome producing. This leads to challenges in data providing by the farmers and have to be improved. This paper deals with the implementation of the separate modules of the developed data warehouse system for usability improvements of the Thermipig model. The idea is to substitute input from the data files with online data input and automated variable processing by the model using the python script for connection to the remote data warehouse. The data warehouse system is extended with 'Property Sets' section dealing with all the operations that can be performed to a set of input variables. This approach demonstrates the ability of the data warehouse to act as data supplier for the remote model. As well the outcome of the model is also transferable back to the data warehouse for evaluation. This work is done within the Era-Net SuSan PigSys project-Improving pig system performance through a whole system approach.

Source : https://dspace.emu.ee/xmlui/bitstream/handle/10492/5618/AR2020_Vol18SI2_Grausa.pdf?sequence=4&isAllowed=y

2020

Usability improvements of the Thermipig model for precision pig farming

Consulter le resumé

K Grausa (University of Life Sciences and Technologies, Lettonie) et al., poster Pigsys 2020

Pig livestock farming systems encounter several economic and environmental challenges, connected with meat price decrease, sanitary norms, emissions etc.  To deal with  these issues, methods and models to assess the performance of a pig production system have been developed. Pig farms can be found everywhere in Europe, but in each  country different types of building and management rules can be applied. As well climatic conditions vary from country to country. All these factors influence the performance and welfare of the pigs and more generally the multiple performances of the pig fattening unit. Accurate definition of the wide panel of local situations requires collection of precise information on climate, barn characteristics, indoor management rules, type of pigs and feeding strategies. Afterwards a modelling approach can be used to simulate and predict pig growth and behaviour as well as the behaviour of the fattening unit system through a representation of interactions among its components.  There are several models available to simulate the growth performance of the pigs, but none of them deal with the interaction with ambient conditions.

Source : http://pigsys.eu/wp-content/uploads/2020/05/BSE2020_poster_final.pdf

PDF icon K Grausa (University of Life Sciences and Technologies, Lettonie) et al., poster Pigsys 2020
2020

L’hyperconnectivité s’invite chez les vétérinaires

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 26-27

Deux nouvelles solutions de télémédecine ont été présentées en décembre au congrès de l’Association française de médecine vétérinaire porcine.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 26-27
2020

Des outils numériques pour prévenir les maladies

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19

La prévention des maladies est aujourd’hui facilitée par des outils numériques disponibles sur le web et les smartphones. Ils évaluent la biosécurité de l’élevage, mais aussi les mouvements de personnes.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 19
2020

Le registre des traitements se numérise avec Gvet

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23

Dans une enquête réalisée en 2018 auprès de 104 éleveurs,..

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23
2020

Nouveau guide d'auto-diagnostic : comment améliorer les interventions pour optimiser la santé des porcs

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Porc Mag (FRA), 2019, n° 548, décembre, p.29

Crée par l'Ifip, la nouvelle application digitale PorciSanté est un guide imagé permettant aux éleveurs de porcs de réaliser un autodiagnostic de leurs pratiques, dans l'objectif d'améliorer la santé des animaux. Présentation.

2019

La station expérimentale de l’Ifip fait peau neuve

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre, p. 44-45

La station expérimentale de Romillé va connaître entre 2019 et 2020 une évolution ambitieuse. Éric Gault, responsable du site, nous fait entrer dans les coulisses des travaux à venir.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre, p. 44-45
2019

Smart Tracking surveille l'activité des porcs

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 17-18

Savoir comment se comporte chaque porc dans les cases, combien de temps ils passent à manger ou boire… C’est ce que propose le Smart Tracking actuellement testé à la station de l’Ifip à Romillé.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 17-18
2019

Early disease detection for weaned piglet based on live weight, feeding and drinking behaviour

Consulter le resumé

Michel Marcon et al., The European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), 26-29 août 2019, Cork, Irlande, poster

Reduce antibiotic use is a major issue for pigs production because of World Health Organization recommendations and meat consumers concerns.
In order to reduce the needs of medication, one way is the early individual disease detection for isolate and treat only the sick animal. The subclinical
symptoms with the feeding and drinking behaviour can have a diagnostic value. A first automatic warning system has been built based on a statistic model who use data from automatic feeders, connected bowl drinker and connected scale.

PDF icon Michel Marcon et al., The European Conference on Precision Livestock Farming (ECPLF), 26-29 août 2019, Cork, Irlande, poster
2019

Une pharmacie intelligente en élevage : SmartPharm

Consulter le resumé

Michel Marcon, Yvonnick Rousselière et Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 94

La demande des consommateurs s’exprime fortement pour une meilleure traçabilité des pratiques (jusqu’au produit), notamment en ce qui concerne les traitements vétérinaires. Le projet Smartpharm a pour objectif d’automatiser la collecte des informations relatives aux traitements sanitaires en les associant aux animaux traités. Il s’agit avant tout de proposer à l’éleveur un tableau de bord lui permettant de suivre l’évolution des traitements réalisés et de comparer ses propres pratiques à des références proposées par l’IFIP ; l’objectif étant de faire évoluer ces pratiques pour limiter le recours aux traitements curatifs. Les utilisateurs peuvent également éditer des fiches de traçabilité indiquant, pour un animal ou un lot d’animaux, l’ensemble des traitements reçus ; cette traçabilité, élément de rassurance du consommateur, permettant aussi le cas échéant de valoriser les animaux non traités dans des filières dédiées « sans antibiotiques », par exemple.

PDF icon Michel Marcon, Yvonnick Rousselière et Anne Hémonic, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 94
2019

Pages