La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 561 à 580 de 1287 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Incidence économique, en production porcine, de l'évolution des contraintes réglementaires relatives au bien-être animal

Consulter le resumé

Les réglementations futures concernant le bien-être des porcs devraient découler des recommandations formulées dans le rapport du comité Scientifique Vétérinaire (1997) et des discussions y faisant suite au sein du Conseil de l’Europe.

L’application de ces propositions pourrait avoir une incidence lourde sur la conception et la conduite des systèmes de logement porcins avec des conséquences sur le coût de production du porc charcutier.
PDF icon Incidence économique, en production porcine, de l'évolution des contraintes réglementaires relatives au bien-être animal
2001

Incidence technico-économique des maladies pulmonaires

Consulter le resumé

Cette étude évalue l’incidence des lésions pulmonaires sur les performances techniques et économiques d’un échantillon d’élevages de porcs du Grand Ouest de la France.

Les données de Gestion Technico-économique (GTE) de 100 élevages situés dans l’ouest de la France ont été analysées, en particulier l’indice de consommation, le taux de pertes et les dépenses de santé. Les élevages ont été classés en 5 puis 3 catégories, selon la gravité des lésions pulmonaires observées à l’abattoir sur un lot de porcs .
PDF icon tp3aubry10.pdf
2010

Incidence technico-économique des maladies pulmonaires

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’incidence des lésions pulmonaires sur les performances techniques et économiques d’un échantillon d’élevages de porcs du Grand Ouest de la France. Cette étude s’intègre dans le projet de recherche mené par l’AFSSA depuis 2006 sur les pathologies respiratoires des porcs à l’engrais. Les données de Gestion Technico-économique (GTE) de 100 élevages situés dans l’ouest de la France ont été analysées, en particulier l’indice de consommation, le taux de pertes et les dépenses de santé.
PDF icon Incidence technico-économique des maladies pulmonaires
2010

Incidences environnementales de stratégies d’alimentation innovantes en élevages porcins

Consulter le resumé

50es Journées de la Recherche Porcine, 6 et 7 février 2018, Paris, p. 31-36, par Sandrine Espagnol et al.

Les stratégies d’alimentation permettent de réduire les impacts environnementaux des élevages porcins : (1) en utilisant une formulation multiobjectif (MO) pour produire des aliments en prenant en compte les prix des matières premières et leurs impacts environnementaux, (2) en adaptant les aliments aux besoins des animaux pendant leur croissance. Cette étude analyse la combinaison de ces deux stratégies et les incidences environnementales associées en utilisant une approche de modélisation. Différentes stratégies de conduite alimentaire sont spécifiées pour la période d’engraissement : biphase (BP), biphase avec une réduction de la teneur en énergie (BPeg) ou en acides aminés (BPaa) des aliments ; multiphase pour des animaux en groupes (MPg) ou en individuel (MPi). Pour chaque stratégie, les aliments sont formulés à moindre coût (MinPrix) vs en mode MO. Les impacts environnementaux du kilogramme de porc en sortie d’élevage sont évalués par analyse de cycle de vie et comparés à un scénario de référence, BP-MinPrix. Avec le mode MO, presque toutes les stratégies (à l’exception de BPeg, pour les impacts acidification et changement climatique) conduisent à une réduction d’impacts : jusqu’à 10% dans le contexte actuel de disponibilité en matières premières. Trois facteurs expliquent les résultats contrastés entre stratégies et impacts : (1) la contribution relative des aliments aux différents impacts du porc (de 34% à 98%), (2) l’indice de consommation qui reflète l’efficacité globale du système et influence le niveau d’excrétion et les émissions gazeuses associées, (3) la teneur en protéines du régime qui explique le niveau d’excrétion azotée. Cette étude souligne la nécessité d’optimiser globalement les stratégies d’alimentation des animaux d’élevage, en prenant en compte les impacts des aliments, les performances des animaux et la gestion des effluents. 

Environmental impacts of different innovative feeding strategies on pig farms

Feeding strategies can be used to reduce environmental impacts of pig production by (1) using a multiobjective function (MO) to formulate feeds based on the price and environmental impacts of feedstuffs and/or (2) adapting the feed to changes in animal requirements during the fattening phase. This study analyses combination of the two options and their environmental consequences. Five feeding strategies were specified for the fattening period: two-phase feeding (BP); two-phase feeding with a reduction in dietary energy content (BPeg) or amino acid content (BPaa); and a multiphase feeding strategy managed either at the pen level (MPg) or by individual feeding (MPi). For each strategy, feeds were formulated with both a least cost formulation (LC) and with a MO formulation. Environmental impacts per kg of pig live weight at the farm gate were assessed with Life Cycle Analysis and compared to those of a baseline scenario (BP-LC). With MO, all strategies reduced environmental impacts per kg of pig up to 10%, except the BPeg strategy for acidification and climate change impacts. Three main factors explained the results among impacts and strategies: (1) relative contribution of feed to LCA impacts of pigs (34-98%); (2) feed conversion ratio, which indicates the overall efficiency of the system and drives nitrogen excretion and gas emissions; and (3) the nutritional composition of feed (protein content), which explains nitrogen excretion. This study highlights the need to optimize the feeding strategy globally by considering feed impacts, animal performance and manure management.

PDF icon Sandrine Espagnol et al., 50es JRP, 6 et 7 février 2018, Paris, p. 31-36
2018

Indagini strumentali dell'apparato riproduttivo per migliorare le performance riproduttive. Reproductive apparatus instrumental investigations to improve breeding performances.

Consulter le resumé

Nelle aziende suinicole, le indagini per i problemi di fertilità, sono ancora basate per lo più su metodi tradizionali : visite in azienda, analisi dei dati riproduttivi, esami clinici, sierologia ed esami al macello (Young et al., 2010).

Cionosonstante, nella maggior parte dei casi, esse falliscono nello spiegare l'anestro o i disordini dellla fertilità e portre bero quindi portare a trattamenti inappropriati (Stancre et al., 2010, Szczebiot et al., 2010).

2012

Indicateurs de performances environnementales pour les élevages porcins

Consulter le resumé

La production porcine est fortement attendue sur la question environnementale. Pour intégrer sa prise en compte, il semble pertinent de proposer à la filière des outils de gestion des aspects environnementaux des élevages, reposant sur des indicateurs de suivi des performances environnementales. 

Ces derniers sont utiles à l’échelle des éleveurs, gestionnaires des élevages, mais aussi de la filière maillée par des organisations collectives comme les groupements de producteurs.

PDF icon bilan_2012web_31.pdf
2013

Indicateurs de performances environnementales pour les élevages porcins

Consulter le resumé

La production porcine est fortement exposée sur la question environnementale.

Pour mieux intégrer la prise en compte de cette question dans les pratiques de gestion, un outil (une « GT Environnementale ») est proposé aux acteurs de la filière et expérimenté avec eux, déclinant un ensemble d’indicateurs de suivi des performances environnementales. Ces derniers sont utiles à l’échelle des éleveurs et de la filière maillée par des organisations collectives tels les groupements de producteurs.

PDF icon Indicateurs de performances environnementales<br /><br />pour les élevages porcins
2011

Indicateurs précoces des coûts de production et des marges en élevage

Consulter le resumé

Les références de Gestion Technico-économique (GTE) et de GTE-Tableau de bord fournissent des indicateurs annuels et semestriels des résultats des élevages de porcs français.

Toutefois, la variation conjoncturelle des prix du porc ou de l’aliment conduit, et risque de conduire de plus en plus, à des évolutions fortes et brutales des coûts et de la rentabilité qu’il est difficile d’estimer sans instruments de suivi.

PDF icon Indicateurs précoces des coûts de production et des marges en élevage
2010

Infertilité des truies en été, les fondamentaux oubliés

Consulter le resumé

Propositions de mesures, telles que l'adaptation de la conduite alimentaire ou la gestion de l'ambiance, pour maîtriser la chaleur d'été dans les porcheries, responsable de l'infertilité des truies.
2005

Influence de deux probiotiques sur l'immunité du porcelet

Consulter le resumé

L’influence de 2 probiotiques, Pediococcus acidilactici et la levure Saccharomyces cerevisiae boulardii, sur la réponse immunitaire a été étudiée. Dès la naissance, des portées de porcelets ont reçu 5 traitements 1) témoin sans antibiotique ou 2) avec antibiotique (tiamuline), 3) Pediococcus a., 4) Saccharomyces c. et 5) les 2 probiotiques. Parmi les sevrés, certains ont subi une infection avec E. Coli.
PDF icon Influence de deux probiotiques sur l'immunité du porcelet
2005

Influence de la saison sur les performances de croissance du porc Large White placé en milieu tropical et en conditions d’élevage intensif

Consulter le resumé

Les performances de croissance de porcs Large White issues de données d’élevage du troupeau expérimental porcin INRA situé à la Guadeloupe, en zone intertropicale, ont été analysées en tenant compte des saisons les plus contrastées et du sexe. Les données enregistrées au cours de la période relativement fraîche et sèche (janvier à avril) ont été comparées à celles correspondant à la période plus chaude et plus humide (août à novembre).
PDF icon Influence de la saison sur les performances de croissance du porc Large White placé en milieu tropical et en conditions d’élevage intensif
1997

Influence de l’administration d’une spécialité composée d’acides organiques, de sels de sodium et de bioflavonoïdes sur l’excrétion de salmonelles par les truies

Consulter le resumé

Poster.
PDF icon Influence de l’administration d’une spécialité composée d’acides organiques, de sels de sodium et de bioflavonoïdes sur l’excrétion de salmonelles par les truies
2012

Influence de l’âge des porcelets lors des interventions de castration et de coupe de la queue

Consulter le resumé

Fiche n° 076 : préservation du bien-être animal

Les pratiques d’élevage sont assez diversifiées quant au moment de réalisation des interventions sur porcelets. Si la coupe de la queue se
pratique en général dans les 48 premières heures de vie de l’animal, la castration peut être précoce, vers 2 jours d’âge ou plus tardive, vers 5-6 jours (début de la semaine suivant les mises bas). Lors d’expérimentations préalables sur l’âge lors de la caudectomie, l’IFIP a montré le moindre impact sur la croissance d’une intervention réalisée à 2 jours plutôt qu’à 5 jours. L’objectif de l’étude réalisée en 2015 est d’évaluer l’importance de l’âge
pour 2 interventions sur l’animal, la coupe de la queue et la castration, sur la croissance des porcelets et le comportement d’allaitement. Deux âges
d’intervention sont comparés, 2 jours ou 6 jours, et un groupe témoin sans intervention (T) permet d’étudier l’impact de l’intervention sur le comportement post opératoire.

PDF icon fiche_bilan2015_076.pdf
2016

Influence des conditions d'élevage sur les performances de croissance du porc et la qualité des viandes. 1. Effet sur les performances zootechniques et la qualité de carcasse

Consulter le resumé

Deux cent quarante porcs ont été mis en expérimentation pour étudier l’effet du mode de logement, de la température ambiante et du niveau alimentaire sur les performances du porc à l’engrais ainsi que sur les caractéristiques de la carcasse.
PDF icon Influence des conditions d'élevage sur les performances de croissance du porc et la qualité des viandes. 1. Effet sur les performances zootechniques et la qualité de carcasse
1998

Influence des conditions d'élevage sur les performances de croissance du porc et la qualité des viandes. 2. Caractéristiques du muscle et du tissu adipeux et qualités technologiques et organoleptiques du jambon sel-sec

Consulter le resumé

L'influence de l'élevage de porcs en semi plein air (hiver et été) par rapport à l'élevage en bâtiment fermé à 17°C ou 24°C, ainsi que l'effet du niveau alimentaire à 17°C, sont étudiés sur les caractéristiques des tissus musculaires et adipeux, et la qualité technologique et organoleptique du jambon sel-sec.

PDF icon Influence des conditions d'élevage sur les performances de croissance du porc et la qualité des viandes. 2. Caractéristiques du muscle et du tissu adipeux et qualités technologiques et organoleptiques du jambon sel-sec
1998

Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future

Consulter le resumé

Des mesures de composition corporelle (poids, épaisseur de lard dorsal) sont réalisées sur 829 jeunes truies, dans 15 exploitations, à leur livraison (110 kg), leur sortie de quarantaine et leurs premières mise bas et sevrage. Leur carrière est analysée à partir des résultats enregistrés en Gestion Technique des Troupeaux de Truies (GTTT). Le niveau de réserves corporelles à la livraison a peu d’effet sur la carrière de l’animal.
PDF icon Influence des réserves corporelles de la jeune truie sur sa carrière future
2004

Influence du mode d'élevage sur la propreté visuelle des porcs et la contamination microbiologique des porcs et des carcasses

Consulter le resumé

Au moment de l'abattage, les porcs sont visuellement très propres avec 95 % des zones anatomiques ayant une note inférieure ou égale à 1 (moins de 25 % de la surface souillée) sur une échelle de 5 notes; l'arrière du porc est généralement plus sale que le dos et les flancs. A l'élevage, les animaux sont globalement assez propres avec 40 % des zones anatomiques notés 0 ou 1, mais les différences ne sont pas aussi nettes qu'à l'abattoir.
PDF icon Influence du mode d'élevage sur la propreté visuelle des porcs et la contamination microbiologique des porcs et des carcasses
2005

Influence du mode d'élevage sur la propreté visuelle des porcs et la qualité hygiénique des carcasses

Consulter le resumé

Les porcs observés pendant le premier volet de l’étude sont visuellement propres à la saignée, puisque près de 95% des sites anatomiques notés (arrière, dos et flanc) étaient sales sur moins de 25% de leur surface. L'arrière du porc est généralement plus sale que le dos et les flancs. La charge bactérienne des porcs est liée à la propreté visuelle des sites prélevés (jambon, longe, poitrine, épaule), l'écart entre les notes 0 (absence de salissures) et 3 (50 à 75% de la surface souillée) étant respectivement de 0,8 et 1,4 log pour la flore totale et les entérobactéries.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Influence du protocole de nettoyage-désinfection des salles et sur la persistance de salmonelles en élevage porcin

Consulter le resumé

Les différents travaux de l’Ifip ont permis de proposer un protocole de nettoyage-désinfection optimisé et une méthode de contrôle de l’efficacité des opérations de nettoyage-désinfection simple, rapide, fiable et discriminante (Corrégé et al., 2003a). Le nettoyage-désinfection des locaux d’élevage est un des éléments clés de la maîtrise de la santé des animaux et de la sécurité des aliments, en particulier des salmonelles (Corrégé et al., 2009).
PDF icon Influence du protocole de nettoyage-désinfection des salles et sur la persistance de salmonelles en élevage porcin
2012

Influence du système d'élevage de truies (bâtiment ou plein air) sur les caractéristiques du muscle longissimus et ses qualités technologiques et sensorielles après transformation en bacon, et sur les caractéristiques de la bardière

Consulter le resumé

L'influence du mode d'élevage sur la qualité de la viande fraîche et des produits transformés, issus de truies de réforme, est étudiée. Les caractéristiques de qualité de la bardière et du muscle longissimus, d'animaux de réforme élevés en bâtiment ou en plein air, sont comparées. L'élevage en plein air accroît fortement la teneur en acides gras n-3 dans la bardière et le muscle longissimus. L'évaluation sensorielle des longes après transformation en bacon montre également que des produits d'aspect et de texture différents sont obtenus selon le mode d'élevage.
PDF icon Influence du système d'élevage de truies (bâtiment ou plein air) sur les caractéristiques du muscle longissimus et ses qualités technologiques et sensorielles après transformation en bacon, et sur les caractéristiques de la bardière
2001

Pages