La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 681 à 700 de 1287 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Le bien-être animal dans les démarches qualité : point de vue des éleveurs

Consulter le resumé

Aux niveaux européen et national, la question du bien-être animal occupe une place croissante dans les débats qui concernent l'agriculture, comme dans les réglementations ou les programmes de recherche.

Les éleveurs n'interviennent pas souvent directement dans le débat. Ils jouent pourtant un rôle clé dans le bien-être des animaux qu'ils côtoient quotidiennement dans leur travail. Ils sont, de plus, les premiers concernés dans leurs pratiques et leurs installations par les évolutions réglementaires ou les cahiers des charges des démarches qualité de leurs produits.
2009

le bien-être animal en élevage

Consulter le resumé

où en sommes-nous et les nouveaux enjeux pour la compétitivité de la filière ?
PDF icon le bien-être animal en élevage
2011

Le bien-être animal en élevage : entre définitions, représentations et pratiques agricoles

Consulter le resumé

L’élevage français a connu ces dernières décennies des évolutions structurelles et fonctionnelles importantes. Ses impacts sur l’environnement naturel et humain, et la sensibilité croissante de la population aux conditions de vie des animaux, ont conduit à une critique de plus en plus radicale des modes d’élevage, émanant de différents acteurs de la société. Dans le cadre du GIS Elevages Demain, un travail d’analyse de ces remises en cause a été réalisé sur les principales filières animales (bovins, porcs, volailles de chair et de ponte, caprins). Il vise à offrir aux acteurs de ces filières une meilleure compréhension d’une part des controverses sur l’élevage en France et d’autre part des attentes différenciées envers l’élevage dont elles témoignent. En effet, ces controverses matérialisent les désaccords existants avec un système d’élevage dominant, qualifié par certains d’« intensif » ou d’« industriel » (Delanoue et al 2014). Elles sont l’expression de différentes façons de penser l’élevage au sein de la société française. Nous avons préalablement supposé que ces représentations de l’élevage étaient liées à la position sociale et professionnelle des acteurs qui portent la controverse.

PDF icon delanoue2014raz.pdf
2014

Le biphase en alimentation porcine, une pratique d’élevage doublement intéressante

Consulter le resumé

Plus de 40 % des porcs charcutiers et plus de 60 % des truies reproductrices reçoivent une alimentation biphase dans les élevages français. Cette technique permet de mieux ajuster les apports nutritionnels aux besoins réels de l’animal, en distinguant deux phases, et donc deux aliments successifs, dans le processus d’élevage : «croissance» puis «finition» pour le porc à l’engrais, «gestation» puis «allaitement» pour la truie.
2000

Le BREF Elevages publié ou la fin d'un long processus

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 63

Les élevages de porcs de plus de 2 000 places de porcs de plus de 30 kg ou 750 places de truies sont soumis à la directive 2010/75/UE du 24 novembre 2010, dite directive IED (Industrial Emission Directive).

L’objectif de cette directive est de réduire l’impact environnemental des élevages de porcs et de volailles sur l’eau, l’air et le sol.

Sa mise en application s’appuie essentiellement sur le BREF Elevages, document de référence rassemblant les Meilleures Techniques Disponibles (MTD), permettant d’atteindre une meilleure protection de l’environnement dans son ensemble. Le processus de révision du BREF a débuté en 2008.

L’IFIP a alors été sollicité par la profession pour participer au groupe d’experts européens en charge de cette révision, en tant que représentant professionnel français du secteur porcin, aux côtés de l’ADEME, de l’IRSTEA et du Ministère de l’Ecologie (assurant la représentation gouvernementale).

La majorité des MTD, tant techniques qu’économiques, figurant dans le BREF Elevages de 2003, présentait d’énormes difficultés de mise en oeuvre dans les élevages porcins français.

L’évolution de statut du BREF Elevages dans le cadre de la directive IED a rendu particulièrement important le choix des MTD dans cette nouvelle version.

Ainsi, l’objectif de l’IFIP, en participant à ce groupe d’experts, était d’aboutir à une nouvelle version dont la liste de MTD soit compatible avec les contingences technico-économiques de la production porcine française.

PDF icon Nadine Guingand, Bilan 2016, mai 2017, p. 63, fiche n° 28
2017

Le calculateur MEDIBATE : bilan thermique et énergétique d’un bâtiment d’élevage

Consulter le resumé

Fiche n° 037 : réduction des impacts environnementaux et des consommations d'énergie

L’énergie répond à un double challenge : les économies d’énergie améliorent les bilans environnementaux des élevages tout en permettant des économies substantielles pour les éleveurs.
Le besoin peut être de
- (i) diagnostiquer les consommations dans des bâtiments existants,
- (ii) simuler les niveaux d’utilisation d’énergie dans un projet de bâtiment,
- (iii) évaluer la rentabilité d’une technique et/ou technologie économe en énergie.
Or, la seule observation des factures énergétiques ne permet généralement pas une analyse fine des consommations par un stade physiologique ou même par une fonction donnée (ex : ventilation).
C’est pourquoi, depuis 2012, l’IFIP a entrepris l’élaboration d’un simulateur énergétique capable de définir les consommations d’énergie de la ventilation et du chauffage (85 % des usages énergétiques d’un élevage) pour chaque salle d’un bâtiment.
Cet outil prend en compte les éventuelles incidences de choix techniques ou technologiques de l’éleveur sur les performances techniques : par exemple, un éleveur peut souhaiter économiser de l’énergie en réduisant le niveau de chauffage, mais ce choix risque alors d’engendrer un déficit chronique de température dans les salles et une augmentation de l’indice de consommation.
De même, MEDIBATE permet de simuler la rentabilité d’un investissement ou d’un changement de pratique pour appréhender, en regard du coût ainsi consenti, les économies d’énergie prévisibles et partant, le retour sur investissement.

PDF icon fiche_bilan2014_037.pdf
2015

Le Canada se prépare à élever ses truies en groupe pour 2024

Consulter le resumé

Pour vendre du porc demain, tant sur le marché domestique qu'à l'export le Canada souhaite faire preuve de bonnes pratiques pour assurer le bien-être des animaux. Porté par la filière, le code porcin prévoit le logement des truies en groupes.

PDF icon techporc_ramonet_n24_2015.pdf
2015

Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec

Consulter le resumé

Au Québec, les cadavres de porcs sont actuellement enlevés par un unique équarrisseur.

Les coûts ont fortement augmenté et la charge est en intégralité, imputée au producteur.

Les éleveurs québécois peuvent incinérer à l’exploitation les cadavres mais le coût est élevé.

Afin de valider le compostage des cadavres d’un point de vue bio-sécuritaire, la province du Québec réalise des tests sur 4 sites d’élevage équipés d’un système de compostage en silo ou d’un procédé de compostage en cylindre avec aération forcée par retournement journalier.
PDF icon Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec
2005

Le courant passe entre nous !

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 20-22

Les courants parasites se font de plus en plus présents en élevage avec l’essor de la mécanisation et de l’automatisme. Ils peuvent avoir des conséquences allant de la simple agitation jusqu'à l’apparition de troubles comportementaux en passant par d’éventuelles pertes de croissance… Petite mise au point sur les courants parasites et le bon fonctionnement d’une installation électrique et des équipements.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Tech Porc (FRA), 2017, n° 36, juillet-août, p. 20-22
2017

Le coût des contraintes réglementaires pour la production porcine française

Consulter le resumé

Impact des mesures réglementaires en tant que surcoût de production pour la filière porcine française : directives bien-être animal, mises aux normes environnementales, obligation de traitement du lisier, interdiction des antibiotiques facteurs de croissance, traçabilité et interdiction des farines animales dans l’alimentation. Surcoûts techniques générés par ces dispositions, mesure des coûts supportés par la filière.
45,00 €
2003

Le coût des investissements récents dans les élevages de porcs en France

Consulter le resumé

Au cours de différents travaux conduits sur l'analyse des coûts de production dans les principaux pays compétiteurs sur le Marché porcin européen, il est apparu que les lacunes les plus importants des dispositifs d'observation disponibles concernaient la connaissance des charges de structure et, notamment, de celles résultant des investissements réalisés.

PDF icon rao_invest_1999 18,00 €
1999

Le deep learning apprend à reconnaître les porcelets immatures

Consulter le resumé

Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37

Le deep learning, ou apprentissage profond, s’appuie sur un réseau de neurones artificiels s’inspirant du cerveau humain.

PDF icon Pauline Brenaut, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2021, n° 287, avril, p. 37
2021

Le dispositif de références techniques et économiques des élevages de porcs français

Consulter le resumé

Les données de nombreux élevages français,

détenant la moitié des truies du pays,

sont rassemblées dans une base de données

gérée par l’IFIP.

PDF icon Le dispositif de références techniques et économiques des élevages de porcs français
2011

Le fonctionnement des réseaux de surveillance porcine en France

Consulter le resumé

visuel d'intervention.
PDF icon Le fonctionnement des réseaux de surveillance porcine en France
2008

Le groupement de producteurs de porcs en France : une organisation originale

Consulter le resumé

visuel d'intervention
PDF icon Le groupement de producteurs de porcs en France : une organisation originale
2011

Le lavage d'air en élevages porcins

Consulter le resumé

Le lavage d’air peut être une solution mixte participant à résoudre la problématique odeurs et ammoniac en élevages porcins.

Sa mise en œuvre au niveau des bâtiments est conditionnée principalement par la possibilité de centraliser l’extraction.

Cet article fait un bref tour d’horizon de cette technique en ciblant sur les avantages et limites de la filière appliquée à l’élevage porcin.
PDF icon Le lavage d'air en élevages porcins
2008

Le led, l’éclairage économe en énergie

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 52-53

L’éclairage à leds gagne du terrain en production porcine, aussi bien en rénovation intérieure qu’en construction neuve.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 271, septembre, p. 52-53
2019

Le local d'attente et le quai d'embarquement : les points essentiels

Consulter le resumé

Fiche sanitaire n° 3

PDF icon techporc_fiche_sanitaire_n15_2014.pdf
2014
Le nettoyage-désinfection en élevage porcin

Le nettoyage-désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

Réalisation successive et rigoureuse des différentes étapes du protocole : comment optimiser le nettoyage et la désinfection ; les 6 étapes ; quelle quantité de produit utiliser et comment calculer la dilution ; le contrôle.



Édition 2004 - Dépliant de 6 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Le nouveau BREF est arrivé

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 36-37

Les conclusions du BREF Élevage ont été publiées le 21 février 2017 au Journal officiel de l’Union européenne. Après un processus de révision de près de 9 ans, ce document va mobiliser les éleveurs IED pour les quatre prochaines années. Un tour d’horizon des nouveautés du BREF et des conséquences sur les élevages de porcs français.

PDF icon Nadine Guingand, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 36-37
2017

Pages