La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 60 de 1223 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Do farming conditions influence brominated flame retardant levels in pig and poultry products?

Consulter le resumé

A. Huneau-Salaün (Anses) et al., Animal, 2020, 14 janvier, 9 pages

Brominated flame retardants (BFR) are primarily used as flame retardant additives in insulating materials. These lipophilic compounds can bioaccumulate in animal tissues, leading to human exposure via food ingestion. Although their concentration in food is not yet regulated, several of these products are recognised as persistent organic pollutants; they are thought to act as endocrine disruptors. The present study aimed to characterise the occurrence of two families of BFRs (hexabromocyclododecane (HBCDD) and polybrominated diphenyl ethers (PBDE)) in hen eggs and broiler or pig meat in relation to their rearing environments. Epidemiological studies were carried out on 60 hen egg farms (34 without an open-air range, 26 free-range), 57 broiler farms (27 without an open-air range, 30 free-range) and 42 pig farms without an open-air range in France from 2013 to 2015. For each farm, composite samples from either 12 eggs, five broiler pectoral muscles or three pig tenderloins were obtained. Eight PBDE congeners and three HBCDD stereoisomers were quantified in product fat using gas chromatography-high-resolution mass spectrometry, or high-performance liquid chromatography-tandem mass spectrometry, respectively. The frequencies of PBDE detection were 28% for eggs (median concentration 0.278 ng/g fat), 72% for broiler muscle (0.392 ng/g fat) and 49% for pig muscle (0.403 ng/g fat). At least one HBCDD stereoisomer was detected in 17% of eggs (0.526 ng/g fat), 46% of broiler muscle (0.799 ng/g fat) and 36% of pig muscle (0.616 ng/g fat). Results were similar in concentration to those obtained in French surveillance surveys from 2012 to 2016. Nevertheless, the contamination of free-range eggs and broilers was found to be more frequent than that of conventional ones, suggesting that access to an open-air range could be an additional source of exposure to BFRs for animals. However, the concentration of BFRs in all products remained generally very low. No direct relationship could be established between the occurrence of BFRs in eggs and meat and the characteristics of farm buildings (age, building materials). The potential presence of BFRs in insulating materials is not likely to constitute a significant source of animal exposure as long as the animals do not have direct access to these materials.

2020

Un concours européen sur les meilleures pratiques d’élevage

Consulter le resumé

Fabien Verliat (INAPORC) et Valérie Courboulay (IFIP), Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2020, n° 275, janvier, p. 9

Comme chaque année depuis 2017, le concours européen des meilleures pratiques...

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2020

Pesée en marche des truies gestantes

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 34

Un dispositif qui pèse automatiquement les truies en mouvement afin d’adapter au mieux leur ration a été testé à la station expérimentale de l’Ifip.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 274, décembre, p. 34
2019

Classement des géants américains : croissance et concentration

Consulter le resumé

Jan-Peter Van Ferneij, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 503, décembre, synthèse du mois, p. 8

La production porcine américaine est en croissance et se concentre. Le développement d’un certain nombre d’entreprises repose sur des acquisitions et sur l’amélioration des performances technico-économiques. En effet, les grands groupes s’intéressent de plus en plus à l’introduction de nouvelles technologies en matière de génétique, d’alimentation animale, de conduite d’élevage et surtout de biosécurité.
.

PDF icon Jan-Peter Van Ferneij, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 503, décembre, synthèse du mois, p. 8
2019

How Input Parameters and Calculation Rules Influence On-Farm Antimicrobial Use Indicators in Animals

Consulter le resumé

Agnès Waret-Szkuta (Inrae) et al., Frontiers in Veterinary Science, 2019, 4 décembre, volume 6, 10 pages

A variety of indicators of antimicrobial use are available in veterinary medicine, their choice should depend on the study objective as none has been recognized as the most appropriate metric. Calculation of indicators of antimicrobial use is based on a number of parameters (e.g., treatment dose or weight at treatment) that can be informed using theoretical (also called "standard") or actual (also called "used") values. Although few studies compare the application of several indicators to the same antimicrobial data, the obtained results lead to apparent discrepancies or contradictions. This study aimed to investigate antimicrobial use at the weaning stage in French pig farms and, more specifically, the impact the sources of information regarding doses, body weight at treatment and treatment length, had on the indicators results. A cross-sectional survey was conducted, and data collected from 70 farms made it possible to calculate four indicators at the weaning stage using different input values. The indicator values did not show significant differences when calculated based on the theoretical dose and length of treatment (as recommended by the summary of product characteristics) or when calculated based on the dose used and treatment length as applied by the farmer. However, all of the indicators showed significant differences when calculated using the standard theoretical weight (15 kg) or actual weight (P < 0.05). It appears that if data collection plans cannot be harmonized, clarification of indicator calculations in the literature is needed to allow comparisons between studies.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6904276/pdf/fvets-06-00438.pdf

2019

Qu’attendent les Français sur les modes d’élevage du porc ?

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Elsa Delanoue, sociologue (Ifip, Idele et Itavi) et al., à la 6ème Journée d’échanges de la filière porcine organisée par l’IFIP sur le thème : Evolutions des marchés et des attentes sociétales : quelles transitions dans les élevages et les filières ? Des attentes des marchés et de la société qui se diversifient, 3 décembre 2019, Paris

PDF icon Elsa Delanoue, sociologue (Ifip, Idele et Itavi) et al., à la 6ème Journée d’échanges
2019

Les modèles d’élevages de porcs en France : quels atouts et voies d’évolution ?

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Christine Roguet, à la 6ème Journée d’échanges de la filière porcine organisée par l’IFIP sur le thème : Evolutions des marchés et des attentes sociétales : quelles transitions dans les élevages et les filières ? Un éventail de possibilités pour la transition des élevages français, 3 décembre 2019, Paris.

PDF icon Christine Roguet, agroéconomiste, 6ème Journée d’échanges IFIP, 3 décembre 2019, Paris
2019

Un gradient de solutions pour améliorer le bien-être des animaux en élevage

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Valérie Courboulay, ingénieure bien-être animal, à la 6ème Journée d’échanges de la filière porcine organisée par l’IFIP sur le thème : Evolutions des marchés et des attentes sociétales : quelles transitions dans les élevages et les filières ? Un éventail de possibilités pour la transition des élevages français, 3 décembre 2019, Paris.

PDF icon Valérie Courboulay, 6ème Journée d’échanges de la filière porcine, le 3 décembre 2019, Paris
2019

Coûts de revient internationaux en 2018. Des hausses dans la majorité des pays

Consulter le resumé

Lisa Le Clerc, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 502, novembre, synthèse du mois, p. 8

Contrairement à l’année passée, 2018 a témoigné d’une diminution généralisée des marges des élevages. Les coûts de revient sont en hausse dans la plupart des pays étudiés, portés par le regain du prix de l’aliment. Seule la partie sud du Brésil est épargnée. Ces augmentations, combinées à la baisse du prix du porc, ont affaibli la situation des exploitations.

PDF icon Lisa Le Clerc, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 502, novembre, synthèse du mois, p. 8
2019

La méthanisation améliore le bilan environnemental des élevages

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre 2019, p. 36-37

Une étude de l’Ifip confirme le statut d’énergie renouvelable de la méthanisation, et sa synergie avec les élevages de porc. Mais elle rappelle que la production de biogaz ne résorbe pas l’azote.

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre 2019, p. 36-37
2019

Smartpharm, la pharmacie connectée

Consulter le resumé

Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre, p. 38

L’Ifip a codéveloppé et testé un outil de numérisation des saisies des traitements vétérinaires qui permet le suivi sanitaire de l’élevage et assure une traçabilité complète.

PDF icon Michel Marcon, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2019, n° 273, novembre, p. 38
2019
Planning linéaire annuel ifip

Planning linéaire annuel

Consulter le resumé

Pour gérer la conduite de l’élevage au jour le jour !

Ce calendrier permet de gérer efficacement la conduite des bandes de truies : il permet en premier lieu de connaître exactement la date de mise bas des truies en notant leur date d'insémination. Il sert aussi à noter tous les soins apportés à la bande de truies et à leurs porcelets, jour par jour, sur toute une année. Véritable mémoire pour l'éleveur, il permet de visualiser d’un seul coup d’œil le programme des interventions à réaliser, de contrôler l’efficacité des groupages et la fréquence des retours, d’enregistrer les résultats techniques par bande et les performances de chaque truie... Pour les éleveurs, c'est un outil du quotidien que l'Ifip met à leur service depuis de nombreuses années...

Un support mural est nécessaire pour enrouler la bande d'enregistrement papier (3 mois visibles d'un coup) et nous donnons quelques conseils pour débuter l'utilisation du planning : Notice d’utilisation (pdf 600 ko) 

Édition 2020 utilisable de décembre 2019 jusqu’à janvier 2021 - format 53 x 390 cm

35,00 €
2019

Bonnes pratiques environnementales d'élevage : une nouvelle version du guide

Consulter le resumé

Nadine Guingand, Porc Mag (FRA), 2019, n° 546, octobre, p. 31

Co-rédigée par l'Ifip, l'Itavi t l'Idèle, une nouvelle version du guide des Bonnes Pratiques Environnementales d'Elevage a été présentée à l'occasion du Space. Plus de 100 fiches techniques seront à disposition.

2019

Détection et suivi de la toux

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 41

L’Ifip a testé sur la station expérimentale de Romillé un dispositif d’enregistrement capable de détecter la présence de toux en élevage puis de suivre l’évolution de cette pathologie respiratoire.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 41
2019

Mélanger antibiotiques et biocides dans l'eau peut être risqué

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 34-35

Le chlore et le peroxyde d’hydrogène dégradent certains antibiotiques administrés dans l’eau.
Cela pourrait expliquer des échecs thérapeutiques ou l’apparition d’antibiorésistance dans les élevages.

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 34-35
2019
Couverture du Porc par les chiffres

Le porc par les chiffres 2019-2020

Consulter le resumé

Les chiffres clés les plus récents des filières porcines dans le monde et l’UE (production, consommation, cheptel...) et de la filière porcine en France ; les données utiles pour se repérer tout au long de l’année et à avoir toujours sous la main : un outil indispensable à tous !

  • les échanges (import/export),
  • les élevages de porcs (cheptel/régions, commerce et signes de qualité),
  • les coûts des bâtiments, le secteur de l’aliment pour porc,
  • la sélection (truies, insémination, évolutions génétiques),
  • l’abattage (entreprises, classement des carcasses, paiement au TMP),
  • le secteur de la charcuterie (entreprises et produits),
  • la consommation des viandes et la distribution des produits du porc

sous forme de tableaux, cartes, graphiques.

Un fichier powerpoint contenant les principaux graphiques complète la brochure ; les visuels présentant chaque maillon de la filière peuvent directement servir à la préparation d’interventions techniques. Il vous sera envoyé sur simple demande : ifip@ifip.asso.fr

Edition IFIP, 39 pages, 16 X 24

25,00 €
2019

Besoin et offre de financement des exploitations porcines : évaluation en 2019

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Christine Roguet (Ifip) et Mickael Etheve (Blézat Consulting), Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 37 pages

PDF icon Christine Roguet (Ifip) et Mickael Etheve (Blézat Consulting), Space 2019, 10-13 sept 2019, Rennes (Matinales), 37 pages
2019

Alimentation durable et élevages porcins

Consulter le resumé

Visuels d'intervention par Sandrine Espagnol, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 5 pages

PDF icon Sandrine Espagnol, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 5 pages
2019

Toolbox des outils simples et pratiques

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Michel Marcon et Johan Thomas, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 5 pages

PDF icon Michel Marcon et Johan Thomas, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 5 pages
2019

Pourquoi PorcProtect ?

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Isabelle Corrégé, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 10 pages

PDF icon Isabelle Corrégé, Space 2019, 10-13 septembre 2019, Rennes (Matinales de l'Ifip), 10 pages
2019

Pages