La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 61 à 80 de 1284 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Controverse sur l’élevage : les filières répondent aux attentes des consommateurs

Consulter le resumé

Christine Roguet, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 58

De manière croissante depuis le début des années 2010, l’élevage en France est la cible de nombreuses critiques émanant de différents acteurs sociaux et adressées tant aux filières qu’aux éleveurs, directement interpelés ainsi sur le sens de leur métier. Pour ‘décrypter’ cette controverse et ‘outiller’ les acteurs de la filière porcine française, l’ifip conduit depuis une dizaine d’années des travaux alliant économie et sociologie (GIS élevages demain 2012-2014, projet ACCEPT 2014-2018…). L’ifip a aussi choisi de se doter de compétences reconnues en sociologie en finançant la thèse en sociologie d’une ingénieure en poste partagé avec l’Itavi et l’Idele. Les thèmes et sujets de débats entourant l’élevage sont multiples : environnement,
bien-être animal, santé, système d’élevage. Pour y répondre, les filières animales - nord européennes depuis 10-15 ans, française depuis quelques années - mobilisent différents leviers :
● La communication, physique (visites à la ferme) et virtuelle (réseaux sociaux), individuelle (éleveur, entreprise) ou collective (interprofession)
● Le dialogue avec les parties prenantes (ONG notamment)
● La différenciation des systèmes d’élevage
● La segmentation des marchés.
Autrefois portées surtout par les ONG, les attentes en matière de bien-être animal ont largement pénétré la société.

PDF icon Christine Roguet, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 58
2020

Comment réduire les antibiotiques en élevage

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 280, juillet-août, p. 24-25

Identifier les élevages forts utilisateurs d’antibiotiques permet de les accompagner pour réduire leurs usages. Le recours aux vaccins, l’amélioration de la conduite d’élevage et de la chaîne bâtiment font partie des axes de travail.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 280, juillet-août, p. 24-25
2020

Elevages porcins de l'Ouest : comment gagner en autonomie protéique

Consulter le resumé

Didier Gaudré, nutritionniste pour porcs Ifip, Porc Mag (FRA), 2020, n° 554, juillet/août, p. 26

Les travaux du projet DY + Pig visent à aider la filière porcine à une gestion durable des ressources protéiques de l'aliment des porcs afin de réduire l'excrétion azotée et leur impact environnemental. Présentation.

2020

Mesurer les épaisseurs de lard avec un échographe

Consulter le resumé

Sylviane Boulot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 280, juillet/août, p. 32

L’Ifip a testé un échographe équipé d’une sonde de gestation pour contrôler des épaisseurs de lard dorsal. Moyennant quelques précautions les résultats sont au rendez-vous.

PDF icon Sylviane Boulot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 280, juillet/août, p. 32
2020

CohéSim, un diagnostic de la chaîne de bâtiments

Consulter le resumé

Alexia Aubry et Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 280, juillet/août, p. 18-19

L’Ifip propose l’outil web CohéSim, pour analyser la cohérence de la chaîne de bâtiments et proposer, le cas échéant, des alternatives concrètes chiffrées pour améliorer la situation.

PDF icon Alexia Aubry et Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 280, juillet/août, p. 18-19
2020

Des règles strictes pour transporter les animaux

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 20

L’administration a fixé des règles de biosécurité concernant le transport de porcs réalisé par les éleveurs, qui représente un risque de propagation de maladies entre élevages.

PDF icon Isabelle Corrégé, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 279, juin, p. 20
2020

Do farming conditions influence brominated flame retardant levels in pig and poultry products?

Consulter le resumé

A. Huneau-Salaün (Anses) et al., Animal, 2020,volume 14, n° 6, juin, p.1313-1321

Brominated flame retardants (BFR) are primarily used as flame retardant additives in insulating materials. These lipophilic compounds can bioaccumulate in animal tissues, leading to human exposure via food ingestion. Although their concentration in food is not yet regulated, several of these products are recognised as persistent organic pollutants; they are thought to act as endocrine disruptors. The present study aimed to characterise the occurrence of two families of BFRs (hexabromocyclododecane (HBCDD) and polybrominated diphenyl ethers (PBDE)) in hen eggs and broiler or pig meat in relation to their rearing environments. Epidemiological studies were carried out on 60 hen egg farms (34 without an open-air range, 26 free-range), 57 broiler farms (27 without an open-air range, 30 free-range) and 42 pig farms without an open-air range in France from 2013 to 2015. For each farm, composite samples from either 12 eggs, five broiler pectoral muscles or three pig tenderloins were obtained. Eight PBDE congeners and three HBCDD stereoisomers were quantified in product fat using gas chromatography-high-resolution mass spectrometry, or high-performance liquid chromatography-tandem mass spectrometry, respectively. The frequencies of PBDE detection were 28% for eggs (median concentration 0.278 ng/g fat), 72% for broiler muscle (0.392 ng/g fat) and 49% for pig muscle (0.403 ng/g fat). At least one HBCDD stereoisomer was detected in 17% of eggs (0.526 ng/g fat), 46% of broiler muscle (0.799 ng/g fat) and 36% of pig muscle (0.616 ng/g fat). Results were similar in concentration to those obtained in French surveillance surveys from 2012 to 2016. Nevertheless, the contamination of free-range eggs and broilers was found to be more frequent than that of conventional ones, suggesting that access to an open-air range could be an additional source of exposure to BFRs for animals. However, the concentration of BFRs in all products remained generally very low. No direct relationship could be established between the occurrence of BFRs in eggs and meat and the characteristics of farm buildings (age, building materials). The potential presence of BFRs in insulating materials is not likely to constitute a significant source of animal exposure as long as the animals do not have direct access to these materials.

2020

Des chercheurs allemands testent l'identification RFID ultra haute fréquence

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 43

Une étude allemande démontre l’intérêt de la détection UHF (ultra haute fréquence) avec des puces RFID pour zoner le comportement de porcs charcutiers dans leur environnement.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 278, mai, p. 43
2020

Guide de l'éleveur pour l'identification des porcins : rôle de l'éleveur (à partir de 1 porc détenu)

Consulter le resumé

L'éleveur doit avoir un indicatif de marquage pour chacun de ses sites d’élevage, marquer ses porcins avant toute sortie d’un de ses sites d’élevage, compléter et signer le document d’accompagnement, mettre à jour le registre d’élevage, notifier le mouvement à la base de données nationale.

PDF icon rôle de l'éleveur dans l'identification des porcins
2020

Mesurer les particules émises par les bâtiments

Consulter le resumé

Solène Lagadec (CRAB), Nadine Guingand (Ifip) et Mélynda Hassouna (Inrae), Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 227, avril, p. 22-23

Des chercheurs ont mis au point une méthode de mesure des émissions de particules issues des bâtiments porcins. L’objectif principal est d’identifier les typologies d’élevages les moins émetteurs.

PDF icon Solène Lagadec (CRAB), Nadine Guingand (Ifip) et Mélynda Hassouna (Inrae), Réussir Porc (FRA), 2020, n° 227, avril, p. 22-23
2020

Un échographe de contrôle de gestation sur smartphone

Consulter le resumé

Sylviane Boulot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 40

L’Ifip a testé un nouvel échographe sans-fil qui permet de faire des contrôles de gestation avec son smartphone. Le confort d’utilisation et la biosécurité sont ses principaux atouts.

PDF icon Sylviane Boulot, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 277, avril, p. 40
2020

Quand prévention rime avec formations

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Porc Mag (FRA), 2020, n° 551, avril, p. 23

Face aux nouvelles exigences en matière de biosécurité, l'Ifip accompagne les différents maillons de la filière en proposant des formations sur notamment les mesures de prévention lors du transport des porcs et sur le nettoyage-désinfection des élevages pour les vétérinaires et les techniciens.

2020
couverture des 52e JRP

Journées de la Recherche Porcine 2020

Consulter le resumé

Le recueil des JRP permet la diffusion rapide des résultats de la recherche francophone sous forme d’articles de 6 pages ou 2 pages, comprenant tous un résumé en anglais.

Fichier en format PDF à télécharger.

107,00 €
2020

Le registre des traitements se numérise avec Gvet

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23

Dans une enquête réalisée en 2018 auprès de 104 éleveurs,..

PDF icon Anne Hémonic, Réussir Porc/ Tech Porc (FRA), 2020, n° 276, février-mars, p. 23
2020

Lavage d'air en porcheries : contrôle du fonctionnement par mesure de conductivité

Consulter le resumé

Eric Dumont (IMT Atlantique) et al., 52es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 347-348, poster

Poster.

Le lavage d’air est considéré comme une technique efficace et économique pour réduire les émissions d’ammoniac des élevages porcins. Son principe est basé sur la solubilisation dans l’eau de certains composés gazeux. Ainsi, une fois l’ammoniac (NH3) absorbé dans l’eau, il est d’abord converti en ammonium (NH4 + ) qui est ensuite oxydé en ions nitrites (NO2 - ), puis en ions nitrates (NO3 - ) par la biomasse présente dans l’eau. L’ammoniac étant très soluble, un taux d’abattement d’environ 70 à 80% est attendu. Cependant, l’accumulation dans l’eau de lavage de quantités élevées d’ions azote (principalement sous les formes NH4 + , NO2 - et NO3 - ) entraîne une diminution de l’efficacité de cette technique avec le temps. Une partie de l’eau du réservoir doit alors être évacuée et remplacée par de l’eau propre, ce qui requiert une bonne gestion de l’équipement. Un contrôle de la qualité de l’eau d’un laveur d’air pourrait être obtenu par la mesure de la conductivité électrique (CE) de l’eau. Les objectifs de cette étude étaient donc de mettre en évidence de manière expérimentale que la conductivité électrique et la quantité d’ions azote dissous dans l’eau pouvaient être corrélés sur une large plage de concentrations en azote et d’établir l’équation reliant ces deux paramètres.

ENG

Air scrubbers: functional monitoring by measuring conductivity

Poster.

Ammonia emitted by piggeries can be removed with an air scrubber: the polluted air crosses an inert packing material continuously moistened with water from a buffer tank. Ammonia absorbed by the water is converted to ammonium (NH4 +) and then oxidized to nitrite (NO2 - ) and nitrate (NO3 - ) by microorganisms in the water. Since ammonia is highly water soluble, a removal efficiency of 70- 80% can be expected. However, the accumulation of nitrogen ions (NH4 + + NO2 - + NO3 - ) in the water causes the treatment efficiency to decrease. It is therefore necessary to improve management of air scrubbers by monitoring the water to determine how much should be replaced with fresh water to decrease accumulation of dissolved nitrogen ions. Water samples from six air scrubbers were collected and analyzed. This study supported the hypothesis of a correlation between electrical conductivity of water in the buffer tank and its amount of dissolved nitrogen ions. The linear regression determined was: Σ([NH4 +] + [NO2 - ] + [NO3 - ]) gN L-1 = 0.22 EC mS cm-1 (accuracy ± 20%, R²=0,945). Therefore, the amount of nitrogen ions dissolved in the water can be estimated by measuring electrical conductivity.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2020

Trois profils d’éleveurs de porcs définis en fonction de leurs relations avec leurs animaux

Consulter le resumé

Françoise Pol (Anses) et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, p. 399-400, poster

Poster.

La relation homme-animal (RHA) se construit quotidiennement dans les interactions entre l’éleveur et ses animaux et dépend des choix stratégiques et des pratiques que celui-ci met en œuvre (Hemsworth et Boivin, 2011). Tous les éleveurs n’ont donc pas la même la même relation avec leurs animaux.  Le projet Casdar RHAPORC s’intéresse à la RHA en élevage de porcs et à son impact sur la productivité, le bien-être des animaux et le travail de l’éleveur. Des profils ont été identifiés à partir d’entretiens selon la méthode décrite par KlingEveillard et al. (2018) et d’un questionnaire fermé. Nous décrivons ici la méthode utilisée et les profils qui ont été identifiés.

ENG

Three profiles of pig farmers defined according to their relationship with their animals ​

Poster.

The human-animal relationship (HAR) is built daily through interactions between farmers and their animals and depends on farmers’ choices and practices. In the RHAPORC project, which focuses on the HAR and its impact on animal productivity, welfare and working conditions of farmers, we characterized this HAR from the farmer’s point of view. Thus, a survey was performed on 52 farms in western France. Semi-directive interviews were performed with farmers, and a closed questionnaire was given to them to fill out. Both the interview and questionnaire covered the following themes: presentation of the farmer and the farm, practices, vision of the animal and definition of the HAR. The data collected were converted into variables with up to four classes. The variables were then analyzed using Multiple Component Analysis followed by Hierarchical Clustering. The predictive value of the questionnaire was tested using survival trees. Three farmer profiles were identified. Profile 1 farmers (n=12) were distant from their animals and did not speak much of the HAR. Profile 2 farmers (n=26) had an operational vision of the HAR, perceived as the ability to decrease difficulties with animals. Profile 3 farmers (n=14) were convinced of the importance of the HAR and used specific practices to improve it. Answers to the questionnaire were not able to predict membership in a profile. This study confirms the diversity of pig farmers’ profiles according to their relationship with their animals.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2020

Financement des investissements en production porcine : évaluation du besoin et de l’offre, développement d’instruments financiers

Consulter le resumé

Christine Roguet, 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 215-220

Financée par FranceAgrimer, cette étude a pour objectif, sur les différents besoins de financement des exploitations porcines (installation, cycle d’investissement, cycle d’exploitation), de (i) réaliser un état des lieux du besoin et de l’offre de financement en France (forme d’évaluation ex ante), (ii) identifier les éventuelles défaillances du marché, les “gaps financiers”, conduisant à ce que des entreprises pourtant viables et solvables ne soient pas ou mal financées; (iii) identifier les instruments financiers à créer ou adapter pour y remédier (fonds de prêts, fonds de capital investissement, fonds de garantie…). L’étude s’appuie sur l’analyse, à partir du RICA, de la dynamique d’investissement et de la situation économique et financière des exploitations porcines françaises, sur une vingtaine d’entretiens auprès d’acteurs privés (organisations de producteurs, éleveurs, banques, centre comptable) et publics (Régions, Caisse des Dépôts, Bpifrance, Fonds européen d’investissement…) et sur une large bibliographie sur l’utilisation des fonds européens pour financer les instruments financiers conçus par les Etats membres. L’analyse comptable fait ressortir trois forces de la production porcine en faveur de son financement : l’investissement est productif, la rémunération des capitaux investis est en moyenne supérieure à celle des autres spéculations agricoles et l’organisation en groupements est efficace en termes d’accompagnement ; mais aussi trois contraintes : l’intensité capitalistique, la volatilité des revenus, le manque d’attractivité de l’activité. L’évaluation ex ante ne montre pas de réelle défaillance de marché, laissant penser que la création de certains instruments financiers répond pour partie davantage à une logique de diversification de l’offre qu’à des besoins non satisfaits. Cependant, des enjeux nécessitent de trouver des solutions nouvelles : (i) transmettre (reprise progressive de l’actif, apporteurs extérieurs de capitaux, garants professionnels, portage du foncier), (ii) résister à la volatilité des marchés (contractualisation, épargne défiscalisée), (iii) faire évoluer les modes d’élevage (effet levier des fonds de garanties ou de prêts).

ENG

Financing investments in pig production: assessment of needs and supply, development of financial instruments

Financed by FranceAgrimer, this study aimed, based on financing requirements of pig farms (establishment, investment phase, working capital requirement), to (i) inventory the need for and supply of financing in France (ex-ante evaluation), (ii) identify possible market failures when viable and creditworthy enterprises are not or poorly funded, and (iii) identify financial instruments to be created or adapted to address this problem (loan funds, private equity funds, guarantee funds, etc.). The study was based on analysing investment dynamics and the economic and financial situation of French pig farms from FADN data, from ca. 20 interviews with private actors (cooperatives, farmers, banks, accounting centres) and public (French regions, Caisse des Dépôts, Bpifrance, European Investment Funds, etc.) and from a broad literature review of the use of European funds to finance financial instruments designed by European Union Member States. The accounting analysis highlighted three strengths of pig production favourable to financing: investment increases its productivity, it has higher average return on capital than other types of agricultural production and the organization of pig producers in cooperatives builds a good accompanying framework. However, three constraints were identified: high capital requirements, income volatility and the profession’s lack of attractiveness. The ex-ante evaluation did not show real market failure, suggesting that some financial instruments are more supply-driven than need-based. However, some issues need to find new solutions: (i) farm transmission (gradual onset, external capital providers, guarantors, land piggybacking), (ii) resistance to market volatility (contracts, tax-free savings), and (iii) contribution to the agroecological transition (leverage effect of guarantee or loan funds).

PDF icon Christine Roguet, 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 215-220
2020

PorcProtect : application web d’évaluation du niveau de biosécurité d’un élevage de porcs

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé et al., 52e Journées de la Recherche Porcine, 4 et 5 février 2020, Paris, p. 311-312, poster

Poster.

La biosécurité impacte la santé en prévenant l’introduction ou la propagation des maladies en élevage (Corrégé et Hémonic, 2018). Un bon niveau de biosécurité permet dans la majorité des cas de réduire ou de maîtriser l’usage des antibiotiques. Le renforcement du niveau de biosécurité des élevages est également un enjeu majeur pour prévenir la propagation de la Fièvre Porcine Africaine. L’application web PorcProtect réalisée par l’Ifip et financée par le Plan Ecoantibio vise à mettre à disposition des éleveurs et de leurs conseillers un outil d’évaluation des mesures de biosécurité d’un élevage pour faire évoluer favorablement les pratiques.

ENG

PorcProtect: an online assessment tool of the biosecurity level on pig farms

Poster.

Biosecurity is essential to reduce use of antibiotics on pig farms and to decrease the risk of African swine fever. However, application of biosecurity measures varies considerably among farms, and room for improvement remains large. A biosecurity audit is an effective tool with measures to help farmers increase the biosecurity level of their farms. In the framework of the French Ecoantibio plan, IFIP has created a free on-line tool, PorcProtect, to evaluate a farm’s biosecurity level and help pig farmers change their practices. PorcProtect performs either a rapid assessment of farm biosecurity using an audit based on 30 questions or a detailed evaluation of the external and internal biosecurity level. A scoring system matches each answer to three situations of application of a biosecurity measure (Good, Medium and At risk) with a color system so that Good situations can be seen easily. The tool identifies which biosecurity themes must be improved using visual representations of percentages of Good answers and percentages of answers At risk. The biosecurity measures to be followed are presented on technical sheets. The tool also has a database that shows the average biosecurity level of other pig farms so farmers can compare their level of application of biosecurity measures to those of other farms. 

PDF icon Isabelle Corrégé et al., 52e Journées de la Recherche Porcine, 4 et 5 février 2020, Paris, p. 311-312, poster
2020

Conception d’un système de lavage d’air partiel et évaluation de son efficacité

Consulter le resumé

Nadine Guingand et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, p. 345-346, poster

Poster.

Le lavage d’air est reconnu techniquement et réglementairement comme une voie efficace de réduction des émissions de particules, d’ammoniac et d’odeurs (Santonja et al., 2017). Cependant, une des limites au développement de cette technique est son coût (entre 10 et 50 €/place de porc) auquel vient s’ajouter sa consommation d’eau (de 0,3 à 0,8 m3 /place de porc). Aussi, pour favoriser son développement tout en maintenant son efficacité sur les paramètres de qualité de l’air, un nouveau concept de traitement de l’air a été développé par l’IFIP, en collaboration avec un équipementier spécialisé en élevage porcin. L’objectif de l’étude est de mettre au point un système combinant ventilation et lavage d’air qui permette de réduire le coût du traitement tout en maintenant une efficacité sur l’ammoniac. 

ENG

Design of a partial air scrubber and evaluation of its effectiveness

Poster.

Air scrubbing is known to be an effective technique to reduce ammonia, odours and particles emitted by pig farms. It was also recognized as a Best Available Technique in the most recent BREF for Intensive Rearing of Poultry or Pigs of the European Union. Nevertheless, its cost and water consumption are the most important factors hindering development of this technique. Removing these obstacles, a new concept of ventilation combining under- and over-floor extraction was developed and connected to a classic bioscrubber one-third the size. Ambient air was under-floor extracted and treated by the bioscrubber until the airflow rate reached 30% of the maximum rate. Over 30 %, air was extracted through a chimney duct and not treated. An initial trial was performed at the IFIP experimental farm on a batch of 60 fattening pigs during winter (Nov. 2018 to Feb. 2019). Pigs were kept on a fully slatted floor with slurry stored in the pit during the entire fattening period. Monitoring of airflow rate showed proper functioning of the mixed ventilation system. Ammonia emitted by pigs before treatment was 9.9 ± 3.2 g N-NH3 per pig per day. The reduction in ammonia emissions by the partial air scrubber was 37% for the 30% extracted air. Including untreated emissions in the chimney (0.9 ±0.6 g N-NH3 per pig per day), the total reduction in ammonia emissions from the room was 34%.

PDF icon Nadine Guingand et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, p. 345-346, poster
2020

Réalité augmentée auditive en élevage porcin : développement d’un prototype pour le suivi des performances en maternité

Consulter le resumé

Alexia Aubry et Michel Querné, 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 397-398, poster

Poster.

L’enregistrement à l’élevage des performances des animaux est indispensable au suivi de l’atelier et à l’évaluation de ses résultats. Les éleveurs doivent alors enregistrer de nombreuses données, dont la collecte peut être parfois contraignante en conditions d’élevage. Or, les nouvelles technologies apportent des solutions et ouvrent de nouvelles perspectives, tant pour un monitoring en temps réel de l’atelier que pour sa gestion ex post. L’enjeu de l’étude est d’évaluer en élevage l’intérêt de la réalité augmentée, technologie qui permet d’ajouter en temps réel de l’information à la réalité perçue. Le projet s’intéresse plus particulièrement à la réalité augmentée auditive, et ambitionne d’offrir à l’éleveur la possibilité, par la voix, de collecter les données de son élevage puis de les consulter en temps réel, tout en restant auprès de ses animaux et en gardant les mains libres. Le projet, baptisé Dream (pour « Dispositif de réalité augmentée en maternité »), consistait à développer un prototype dont les fonctionnalités permettent d’enregistrer et de consulter en direct les performances des truies en maternité, en connexion avec des applications et un serveur spécifiques. 

ENG

Augmented reality in pig farming : development of a prototype for monitoring performance in maternity

Poster.

Augmented reality is an innovative technology that deserves to be evaluated in breeding. This project aimed to analyse the interest of augmented auditory reality by developing and testing a specific prototype that can record voice descriptions of the performance of sows in farrowing crates, in connection with specifically developed applications and a server. The device elaborated consists of a box to which several sensors are connected, such as a microphone on a headset and a RFID reading antenna. It allows for live interaction with the farm database by voice recognition: identifying a sow, asking about its last farrowing or recording new data. The benefit of the connected device for the breeder is real: keeping the hands free while recording new data in real time and providing, through the augmented auditory reality, live feedback from the database, which helps in decisionmaking. The prototype developed and tested currently allows breeders to consult and record simple data (sow recognition, consultation and registration of a farrowing), which can over time be supplemented with all useful technical management data. The interface protocol (web service) set up to enable communication between the box and the farm database uses XML exchange formats, thus ensuring compatibility with the management software already used in the field. The proof of concept obtained through the tests provides promising elements for livestock data collection in the future, and shows that voice recognition could play an important role;

PDF icon Alexia Aubry et Michel Querné, 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 397-398, poster
2020

Pages