La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 981 à 1000 de 1287 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Chaleurs de lactation : des facteurs de risques identifiés

Consulter le resumé

Une enquête réalisée conjointement par l'Ifip, l'Inra, les chambres d'agriculture de Bretagne et le laboratoire Ceva a permis d'identifier des facteurs de risques associées à l'apparition de chaleurs en cours de lactation. Divers problèmes sont mis en évidence : problèmes de démarrage de la lactation, modification de portées, pertes de porcelets au-delà de 48 heures.

2009

Les élevages de porcs demain : trois archétypes pour répondre aux exigences

Consulter le resumé

Les structures d'élevage sont le résultat de choix d'éleveurs, mais dans un cadre imposé par la réglementation et des attentes sociétaires. Trois types d'élevages porcins sont identifiés pour répondre aux attentes qui évoluent.
2009

Caractériser la conduite à partir des données de Gestion Technique des Troupeaux de Truies pour comparer les performances des troupeaux : méthode, résultats et perspectives

Consulter le resumé

Poster. Il existe une grande diversité de conduites des troupeaux de truies (durée de lactation et nombre de bandes) dont les modalités de fonctionnement ont déjà été décrites (Caugant, 2002).
PDF icon Caractériser la conduite à partir des données de Gestion Technique des Troupeaux de Truies pour comparer les performances des troupeaux : méthode, résultats et perspectives
2009

Analyse des émissions de gaz et d'odeurs liées à la bio-digestion de cadavres de porcs en situation d'élevages

Consulter le resumé

Poster. La bio-digestion des cadavres est basée sur le principe de la dégradation accélérée par hydrolyse enzymatique des cadavres. Ces derniers sont déposés dans une cuve à double coque d'environ 10 000 litres équipée d'un système de chauffage par résistance électrique pour une témpérature d'environ 38°C. L'air de la cuve est aspiré régulièrement par un système de ventilation programmable et dirigé vers une unité de traitement de l'air composé d'un bio-litre (fibres de coco) couplé à une unité de charbon actif.
PDF icon Analyse des émissions de gaz et d'odeurs liées à la bio-digestion de cadavres de porcs en situation d'élevages
2009

Conditions d'élevage des porcs et séroprévalence en salmonelles en fin d'engraissement

Consulter le resumé

Cette étude a précisé les conditions d'élevages associées à la prévalence salmonelles des porcs dans 208 élevages naisseurs-engraisseurs et 109 engraisseurs. Des questionnaires ont permis de collecter les informations relatives aux facteurs pouvant influer sur la prévalence.
PDF icon Conditions d'élevage des porcs et séroprévalence en salmonelles en fin d'engraissement
2009

Intérêt de la brumisation en engraissement pour améliorer le confort des porcs en croissance

Consulter le resumé

Poster. Les surfaces par animal recommandées pour l'élevage des porcs à l'engrais dépendent des types de sol utilisés. D'autres facteurs pourraient être pris en compte. Ainsi, en situation de fortes températures, l'animal cherche à humidifier son environnement et à augmenter les surfaces d'échange avec le sol en se couchant sur le flanc. Deux alternatives se présentent dans ce cas : augmenter les surfaces par animal ou utiliser des systèmes de rafraîchissement de l'air ambiant. Cette étude s'intéresse à l'un des procédés utilisables en élevage, la brumisation haute pression.
PDF icon Intérêt de la brumisation en engraissement pour améliorer le confort des porcs en croissance
2009

Conditions d'élevage associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en fin d'engraissement

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est de préciser les conditions d'élevages associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en élevages naisseurs-engraisseurs et engraisseurs, dans respectivement 208 et 109 élevages. Le statut sérologique « salmonelles » a été établi, par élevage, à partir de 42 prélèvements de jus de viande répartis sur 3 lots d'abattage, avec le kit sérologique IDEXX. Des questionnaires ont permis de collecter les informations relatives aux facteurs de risque potentiels.
PDF icon Conditions d'élevage associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en fin d'engraissement
2009

La production et les flux de porcelets en France : volumes, acteurs et prix

Consulter le resumé

Une récente étude de l'IFIP offre un éclairage approfondi sur les flux de porcelets en France. Sur 27 millions de porcelets produits, 9 millions changent d'élevage. 40% sont mis en pension, essentiellement par des naisseurs-engraisseurs après le post-sevrage, 60% vendus, en majorité à 8 kg. Trois références de prix de vente (prix indexé, cotation, coût de revient) correspondent à trois modes de commercialisation (marché, lien direct, cession par les maternités collectives).Les naisseurs-engraisseurs vendent autant de porcelets que les naisseurs spécialisés.
PDF icon La production et les flux de porcelets en France : volumes, acteurs et prix
2009

Peut-on établir une relation entre les caractéristiques de la truie et de sa portée et l'apparition de diarrhées néonatales ? Proposition de réponse à partir de mesures réalisées en élevage de production

Consulter le resumé

Les diarrhées néonatales touchent près d'un élevage sur cinq dans certains bassins de production. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'influence de certains critères zootechniques sur l'apparition des diarrhées néonatales, notamment en relation avec les paramètres du colostrum. Dans neuf élevages, sont mesurés l'épaisseur de lard de la truie à l'entrée en maternité, les chronoparts (suivi des heures de naissance de chaque porcelet), et les poids individuels à la naissance et à 24 h d'âge afin d'estimer la production de colostrum.
PDF icon Peut-on établir une relation entre les caractéristiques de la truie et de sa portée et l'apparition de diarrhées néonatales ? Proposition de réponse à partir de mesures réalisées en élevage de production
2009

Les élevages porcins de demain vus par les acteurs de terrain

Consulter le resumé

Depuis 10 ans, contrairement à d'autres pays concurrents, la France voit sa production porcine stagner et ses élevages peinent à se restructurer. Un état des lieux a montré en 2006 la vétusté des porcheries qui pénalise l'expression des progrès génétiques et techniques.
PDF icon Les élevages porcins de demain vus par les acteurs de terrain
2009

Facteurs associés à la réussite de la première tentative de collecte de semence du verrat

Consulter le resumé

Poster.La quarantaine et en particulier l’entraînement à la collecte de semence sont des étapes clefs dans la carrière des futurs verrats destinés aux centres d’insémination artificielle (CIA). Or, les refus de collecte peuvent atteindre 15 % (Flowers, 2008) et plus de 20 % des verrats français sont réformés précocement, dont environ 8 % en quarantaine. Les facteurs affectant la libido et les aptitudes à la collecte des verrats sont cependant peu étudiés (Hacker et al., 1994 ; Knox et al., 2008).
PDF icon Facteurs associés à la réussite de la première tentative de collecte de semence du verrat
2009

La maîtrise de l'énergie dans la ventilation et le chauffage des bâtiments porcins

Consulter le resumé

Avant d'investir pour limiter les niveaux de consommations énergétiques d'un élevage, il est primordial d'effectuer un diagnostic de la situation. Le chauffage représente, à lui seul, 46 % des consommations d'énergie. Les besoins en chauffage découlent des pertes thermiques à travers les parois des salles (qualité de l'isolation et étanchéité du bâtiment) et des pertes dues au renouvellement de l'air. Le taux de renouvellement d'air étant responsable à 75 % des besoins d'énergie pour le chauffage, il est capital de le contrôler notamment à travers une bonne gestion des débits d'air minimum.
PDF icon La maîtrise de l'énergie dans la ventilation et le chauffage des bâtiments porcins
2009

Castration des porcs mâles : pratiques actuelles et opinions des porteurs d'enjeux en Europe

Consulter le resumé

La castration des porcelets mâles est largement pratiquée dans la plupart des pays Européens, mais fortement remise en cause, car considérée comme douloureuse pour l'animal. Le projet PIGCAS a fait le point sur la pratique de la castration et demandé à des porteurs d'enjeux leur opinion sur la castration chirurgicale sans anesthésie et ses alternatives envisageables. L'Europe peut être globalement divisée en trois zones. Dans les Iles Britanniques et les péninsules Ibérique et Hellénique, la castration est peu pratiquée.
PDF icon Castration des porcs mâles : pratiques actuelles et opinions des porteurs d'enjeux en Europe
2009

Guides pour la notification des mouvements de porcins

Consulter le resumé

Guides pour la notification des mouvements de porcins dans BDPORC : 
• Guide de l'éleveur
• Guide du délégataire
• Guide de l'abattoir 
• Guide du centre de rassemblement

PDF icon Guide de l'éleveur pour la notification des mouvements de porcins, PDF icon Guide du délégataire pour la notification des mouvements de porcins, PDF icon Guide de l'abattoir pour la notification des mouvements de porcins, PDF icon Guide du centre de rassemblement pour la notification des mouvements de porcins
2009

Pour optimiser les performances : pas de conduite en bandes idéale.

Consulter le resumé

La conduite en bandes n'influence que faiblement les performances technico-économiques des élevages. C'est avant tout l'âge au sevrage (21 ou 28 jours) et l'effet taille d'élevage qui influencent le plus les résultats techniques et technico-économiques.
2009

Construction en élevage : ce cher bâtiment

Consulter le resumé

L'analyse de devis de bâtiments porcin a permis de dégager le coût de la construction en 2007-2008. Compter en moyenne 1 500 euros pour loger une truie en groupes, 340 euros pour un porc charcutier. Le choix des équipements détermine le prix des réalisations.
2009

Conduites en bandes en Bretagne : ça bouge.

Consulter le resumé

La conduite en 7 bandes avec un sevrage à 28 jours reste majoritaire. Elle concerne 60% des élevages. Cependant, les conduites en 4, 5, 10 et 20 bandes gagnent du terrain, notamment avec un sevrage à 21 jours.
2009

Elevages transformant et commercialisant leurs porcs : caractéristiques économiques

Consulter le resumé

Une typologie basée sur la rentabilité économique des exploitations enquêtées a été proposée. Trois groupes ont été identifiés selon le pourcentage de porcs transformés. La production, la transformation et la vente de produits fermiers constituent une activité économique permettant de valoriser la qualité d'un produit et le savoir-faire de l'agriculteur à un niveau de prix supérieur et indépendant des fluctuations du marché.
PDF icon Elevages transformant et commercialisant leurs porcs : caractéristiques économiques
2008

Quels modèles d’élevage d’avenir pour la production porcine française ?

Consulter le resumé

En France, depuis 10 ans, la production porcine stagne : la rationalisation des élevages est compliquée, le vieillissement des bâtiments pèse sur les performances, les porcheries souffrent d’un retard d’investissement évalué entre 2,6 et 2,9 milliards d’euros en 2006. Or, la compétitivité de la filière française face à la concurrence internationale impose d’optimiser la productivité de chaque facteur pour contenir le coût de production.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

L’Ifip teste les pompes doseuses à Romillé

Consulter le resumé

L’Ifip réalise un travail en station et sur le terrain pour préciser les conditions d’utilisation des pompes doseuses en élevage à des fins de médication.
2008

Pages