La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 4 de 4 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Avortements dans l'espèce porcine : quelques spécificités à connaître

Consulter le resumé

La production porcine se caractérise par une extraordinaire prolificité et par un rythme de reproduction très soutenu. Les avortements constituent des troubles de la reproduction spectaculaires et anxiogènes pour les éleveurs. Toute étude analytique des avortements nécessite la maîtrise par le praticien d’un certain nombre de paramètres physiologiques, techniques et sanitaires. La gestion technique des troupeaux de truie est un outil simple et utile pour analyser la gravité des avortements et bien prendre en compte l’ensemble du déroulement de la gestation et des troubles éventuellement associés.

2014

Importance des avortements dans les troupeaux porcins français

Consulter le resumé

Des avortements ne sont rapportés que par 60 % des éleveurs alimentant la base nationale de gestion technique.

Dans ces ateliers, la prévalence annuelle était faible en 2004, environ 1% des gestations interrompues. Ce chiffre peut masquer des fréquences instantanées plus élevées pendant des périodes courtes. Plus de

10 % des élevages dépassent le seuil d’alerte annuel de 2 %.

Les avortements se produisent tardivement (85 j de gestation en moyenne) et la proportion de truies ayant avorté et remises
PDF icon Importance des avortements dans les troupeaux porcins français
2006

Importance des avortements dans les troupeaux français

Consulter le resumé

Cette analyse porte sur les données extraites de la base nationale de GTTT. Le taux moyen d'avortements (nombre d'avortements / nombre de truies diagnostiquées gestantes) a été calculé sur les 3000 élevages de la base. Sur cette population, 58% ont connu un avortement en 2004. Rapporté au nombre de truies, cela représente une prévalence globale de 0,64% et une prévalence sur les élevages ayant connu au moins un avortement de 1,10%. Celle-ci est stable sur les 5 dernières années.
2005

Les variations saisonnières des performances de reproduction chez la truie

Consulter le resumé

Bien que la truie ne connaisse pas d’anoestrus saisonnier, une diminution des performances de reproduction est observée en été et au début de l’automne dans de nombreux pays. La proportion de truies qui tardent à revenir en oestrus après le tarissement augmente tandis que la proportion de truies inséminées qui mettent bas baisse de 5 à 15 %. Ces échecs de gestation sont liés, pour une grande part, à des avortements.

Cette baisse des performances peut s’accompagner d’un taux de réforme accru, notamment chez les jeunes femelles.
2005