La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 161 à 180 de 257 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Maîtrise des consommations d'énergie en élevage : intérêt et limites d'un démarrage en double densité en post-sevrage

Consulter le resumé

Un essai a été réalisé en hiver par l’Ifip afin d’évaluer les économies d’énergie et les incidences sur les performances des animaux, d’une conduite « en double densité ». Cette pratique limite le volume d’air à chauffer tout en augmentant la chaleur fournie par les animaux réduisant les besoins de chauffage. Les objectifs étaient de comparer les consommations énergétiques liées au chauffage des salles et de s’assurer que les performances et conditions sanitaires des animaux n’étaient pas affectées par l’essai. Les résultats sont prometteurs d’un point de vue énergétique.
PDF icon tp4marcon101.pdf
2010

Dynamique hollandaise dans la construction et la mise aux normes bien-être : technologies repérées au Salon Viv-Europe et en élevage

Consulter le resumé

Aux Pays-Bas, la réglementation impose un abattement de 70 % de l’ammoniac avant le rejet de l’air vicié à l’extérieur. La plupart des laveurs présents fonctionnent sur le même principe que les laveurs d’air français, à l’exception de l’utilisation fréquente d’acide sulfurique qui offre, à surface de lavage équivalente, un meilleur abattement de l’ammoniac.

Bien que moins mise en avant qu’à la dernière édition du SPACE, la question énergétique était toutefois présente au travers de 3 techniques de récupérations d’énergie.
PDF icon tp3marcon10.pdf
2010

Les coûts des bâtiments en 2009

Consulter le resumé

De janvier 2009 à janvier 2010, l'indice national du coût de la construction tous corps d'état (BT01) a augmenté de 0,5%. Cette évolution s'est faite en deux temps. Sur le premier semestre 2009, l'indice a perdu 0,24% pour augmenter légèrement sur la deuxième partie de l'année. Il reprend même 0,4% sur le dernier mois. Globablement les coûts de construction des bâtiments de porcs ont stagné, voire baissé dans certaines réalisations. Cette évolution est due à une conjoncture difficile pour les entreprises de maçonnerie qui pour maintenir une activité, ont réduit le prix de leurs prestations.
PDF icon tp3massabie10.pdf
2010

Réglementation bien-être : l'essentiel pour les truies

Consulter le resumé

PDF icon Réglementation bien-être : l'essentiel pour les truies
2010

Truies en groupes : premiers résultats GTTT Bretagne 2009

Consulter le resumé

PDF icon Truies en groupes : premiers résultats GTTT Bretagne 2009
2010

Réglementation bien-être : impact du type de conduite en bandes

Consulter le resumé

PDF icon Réglementation bien-être : impact du type de conduite en bandes
2010

Truies en groupes : Premiers résultats GTTT Bretagne 2009

Consulter le resumé

PDF icon Truies en groupes : Premiers résultats GTTT Bretagne 2009
2010

Réglementation bien-être : les modes de logement pour les truies

Consulter le resumé

PDF icon Réglementation bien-être : les modes de logement pour les truies
2010

Bâtiments d’élevage porcin et environnement. Analyse de l’enquête de novembre 2008 réalisée par le SCEES

Consulter le resumé

En 2008, la France compte 11 256 exploitations porcines regroupant 969 322 places de truies, 4 016 383 places en post-sevrage et 8 156 677 places à l’engraissement. La région Bretagne rassemble plus de la moitié des exploitations (52,2 %) pour 56,8 % des places de truies et 60,6 % des places de porcs charcutiers. Le Grand Ouest (Pays de Loire, Basse Normandie, Poitou-Charentes, Hautes Normandie, Centre) se place en deuxième position avec un peu moins du quart des exploitations (23,1 %) pour 23,6 % des places de truies et 20,6 % des places de porcs à l’engrais.

 

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Double densité en post-sevrage : une réponse pour l'économie d'énergie

Consulter le resumé

Une étude récente de l'IFIP conduite à Villefranche-de-Rouergue montre qu'un "détassage" par demi lot à 20 jours de PS est un levier d'action efficace pour économiser l'énergie.
2010

Loger les truies en groupes au DAC : différencier les zones de vie pour un aménagement réussi

Consulter le resumé

L’aménagement intérieur des bâtiments tient une place prépondérante lorsqu’il s’agit de loger et conduire de grands groupes de truies alimentées au distributeur automatique de concentré (DAC).

A partir de deux enquêtes, l’une dans des 18 élevages équipés de DAC, l’autre auprès d’équipementiers revendeurs de stations d’alimentation, les principales caractéristiques du logement des truies sont ressorties.

L’étude présente les modes d’implantation des stations dans la salle selon la conduite du troupeau et le type de sol.
PDF icon Loger les truies en groupes au DAC : différencier les zones de vie pour un aménagement réussi
2009

Les consommations d'énergie dans les bâtiments d'élevage de porcs

Consulter le resumé

Dans un contexte de prix des énergies en augmentation, les éleveurs de porcs s'interrogent sur la mise en oeuvre de techniques visent à réduire leurs consommations énergétiques. En production porcine, l'énergie "directe", c'est-à-dire cellle consommée directement dans les bâtiments d'élevage, représente environ 1,9% du coût de production (IFIP, GTE-TB 2008). Bien que faible, cette part a augmenté de 12 % au cours de cinq dernières années.
PDF icon Les consommations d'énergie dans les bâtiments d'élevage de porcs
2009

Energy consumption in livestock housing (pigs).Les consommations d'énergie dans les bâtiments d'élevage de porcs.

Consulter le resumé

Dans un contexte de prix des énergies en augmentation, les éleveurs de porcs s'interrogent sur la mise en oeuvre de techniques visent à réduire leurs consommations énergétiques. En production porcine, l'énergie "directe", c'est-à-dire cellle consommée directement dans les bâtiments d'élevage, représente environ 1,9% du coût de production (IFIP, GTE-TB 2008). Bien que faible, cette part a augmenté de 12 % au cours de cinq dernières années.

PDF icon Energy consumption in livestock housing (pigs).<br /><br />Les consommations d'énergie dans les bâtiments d'élevage de porcs.
2009

Acquisition de données sur les consommations d’énergie dans des élevages porcins, avicoles et laitiers

Consulter le resumé

En 2005, l’ADEME lançait un appel d’offre pour une étude concernant l’utilisation rationnelle de l’énergie dans les bâtiments d’élevage (« Utilisation rationnelle de l’énergie dans les bâtiments d’élevage : situation technico-économique et leviers d’action actuels et futurs », dite étude URE ADEME 2006).
Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2009

Acquisition de données sur les consommations d’énergie dans des élevages porcins, avicoles et laitiers

Consulter le resumé

En 2005, l’ADEME lançait un appel d’offre pour une étude concernant l’utilisation rationnelle de l’énergie dans les bâtiments d’élevage (« Utilisation rationnelle de l’énergie dans les bâtiments d’élevage : situation technico-économique et leviers d’action actuels et futurs », dite étude URE ADEME 2006).
Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2009

Les bâtiments d'élevage : perspectives et évolutions

Consulter le resumé

L’IFIP a mené dans le cadre d’un appel à projet CASDAR une réflexion sur les modèles d’élevage d’avenir pour la production porcine française. Dans ce cadre, une partie du travail a consisté à déterminer les structures qui vont être prédominantes dans les 10 ans à venir. Ce volet a été publié par Christine Roguet (Ifip 2009).

La partie concernant le bâtiment proprement dit est présentée dans cet article.
PDF icon Les bâtiments d'élevage : perspectives et évolutions
2009

Les coûts des bâtiments en 2008

Consulter le resumé

De janvier 2008 à janvier 2009, l'indice national du coût de la construction tous corps d'état (BT01) a augmenté de 3,9%. Cependant, l'indice a fait un bond de plus de 6% sur le premier semestre 2008 pour ensuite décroître de 2,2% sur les 5 derniers mois. Cette évolution est liée au cours des matières premières qui a connu un pic en juillet 2008. Par la suite, la crise financière a induit un ralentissement de l'activité économique qui s'est traduit par un repli des prix.
PDF icon Les coûts des bâtiments en 2008
2009

GIE Villefranche Grand Sud - Pôle de compétence interrégional porcin : des réponses au développement durable : l'échangeur de chaleur, le lavage d'air et la récupération des eaux de pluie

Consulter le resumé

PDF icon GIE Villefranche Grand Sud - Pôle de compétence interrégional porcin : des réponses au développement durable : l'échangeur de chaleur, le lavage d'air et la récupération des eaux de pluie
2009

Les élevages porcins de demain vus par les acteurs de terrain

Consulter le resumé

Depuis 10 ans, contrairement à d'autres pays concurrents, la France voit sa production porcine stagner et ses élevages peinent à se restructurer. Un état des lieux a montré en 2006 la vétusté des porcheries qui pénalise l'expression des progrès génétiques et techniques.
PDF icon Les élevages porcins de demain vus par les acteurs de terrain
2009

La maîtrise de l'énergie dans la ventilation et le chauffage des bâtiments porcins

Consulter le resumé

Avant d'investir pour limiter les niveaux de consommations énergétiques d'un élevage, il est primordial d'effectuer un diagnostic de la situation. Le chauffage représente, à lui seul, 46 % des consommations d'énergie. Les besoins en chauffage découlent des pertes thermiques à travers les parois des salles (qualité de l'isolation et étanchéité du bâtiment) et des pertes dues au renouvellement de l'air. Le taux de renouvellement d'air étant responsable à 75 % des besoins d'énergie pour le chauffage, il est capital de le contrôler notamment à travers une bonne gestion des débits d'air minimum.
PDF icon La maîtrise de l'énergie dans la ventilation et le chauffage des bâtiments porcins
2009

Pages