La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 101 à 120 de 132 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Facteurs de risque de morsures de queue : répères ambiance / ventilation

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 1

Fiche n° 12 : morsure de queue

Cette fiche reprend en détail les recommandations techniques ou les normes réglementaires liées à l’ambiance au sein des bâtiments et au diagnostic de ventilation.

PDF icon Valérie Courboulay, Tech Porc (FRA), 2017, n° 35, mai-juin, p. 1 (fiche n° 12)
2017

Facteurs de risque de morsures de queue: les animaux

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, par Valérie Courboulay

Fiche 15 : morsure de queue

Il n'est pas possible actuellement de prévoir quel porc rique d'être mordeur et quel porc risque d'être mordu. L'état de santé des animaux, mais également la composition du groupe et certains facteurs individuels seraient des facteurs de risque potentiels.

PDF icon techporc_fiche_n34_2017.pdf
2017

Transport des porcs : formation obligatoire, éleveurs compris !

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 22-23, par Patrick Chevillon et Eric Gault

La refonte de la formation des transporteurs de porcs est effective depuis le 1er janvier 2017.
Elle a été organisée par la DGER (Ministère de l’Enseignement et de la Recherche) en charge de l’application de la réglementation bien être CE 1/2005 relative à la protection des animaux en cours de transport. Le certificat « CCTROV » est requis mais pas indispensable.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 22-23, par Patrick Chevillon et Eric Gault
2017

La protection animale en abattoir revue tous les cinq ans

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avrl, p. 24-25, par Pierre Frotin et Eric Gault

Une formation est obligatoire pour tout le personnel qui travaille dans les abattoirs avec des animaux vivants. Cette obligation est réelle depuis le 1er Janvier 2013, selon le Règlement 1099/2009. Les organismes de formation susceptibles d’administrer les sessions sont habilitées par l’administration et doivent suivre un programme bien précis. L’Ifip est habilité depuis 2013 et forme chaque année environ 200 stagiaires.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avrl, p. 24-25, par Pierre Frotin et Eric Gault
2017

Etourdir les porcs en abattoir dans le respect de l'animal et du travailleur

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 19-21, par Patrick Chevillon

Deux techniques sont à ce jour possibles pour étourdir les porcs avant mise à mort par saignée : l’anesthésie électrique ou l’anesthésie au gaz carbonique CO₂. Cette dernière, plus récente et onéreuse, est préférée dans certains abattoirs à haute cadence, notamment en Bretagne.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 19-21, par Patrick Chevillon
2017

La caudophagie : un trouble de comportement majeur

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 18-20, par Valérie Courboulay

La maîtrise de la caudophagie relève de nombreux facteurs : bâtiment, ambiance, alimentation…
Pour éviter de dégrader le bien-être et les performances, il importe de détecter tôt les éventuels épisodes, et de bien les gérer.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 33, janvier-février, p. 18-20, par Valérie Courboulay
2017

Caudectomie et cannibalisme : une question aigüe

Consulter le resumé

visuel d'intervention présenté par Anne Hémonic et Valérie Courboulay, aux 3es Journées Tech Porc, « Actualités de la recherche-développement pour l’élevage porcin »,  session : élevage et société, Quessoy, le 22 novembre 2016, 5 pages.

PDF icon Anne Hémonic et Valérie Courboulay, 3es Journées Tech Porc, Quessoy (France), le 22 novembre 2016, 3 pages
2017

Les élevages de porcs face aux exigences de compétitivité et aux demandes de société. Des injonctions contradictoires ?

Consulter le resumé

visuel d'intervention présenté par Christine Roguet, aux 3es Journées Tech Porc, "Actualités de la Recherche-Développement pour l'élevage porcin", session : élevage et société, Quessoy (France), le 22 novembre 2016, 3 pages

PDF icon Christine Roguet, 3es Journées Tech Porc, Quessoy (France), le 22 novembre 2016, 3 pages
2017

Consommation de viande : apports de la sociologie à l’analyse des controverses

Consulter le resumé

Boutin et al., 16es Journées Sciences du Muscle et Technologies des Viandes, 21-22 novembre 2016, Paris, France, p. 5-6

La consommation de viande est l’objet de nombreuses publications dans des journaux scientifiques ou dans les médias généralistes La base de données Europresse recense plus de 2 500 articles sur le sujet sur les deux dernières années en France. Cette dynamique est notamment portée par les questions mises en débat dans l’espace public relatives à la place des produits carnés dans notre régime alimentaire : santé, environnement, bien-être animal.... Dans le cadre du RMT « Economie des filières animales », regroupant les différents instituts techniques animaux et des chercheurs, un travail d’analyse des controverses et des critiques autour de la consommation de viande a été entrepris, avec l’appui de sociologues. Cette contribution a pour objectif de montrer comment la sociologie peut contribuer à éclairer les controverses sur la consommation de viande, par l’analyse des transformations sociales induites par celles-ci, et de présenter quels sont les travaux entrepris par le RMT. Les résultats complèteront des travaux en cours sur les controverses autour de l’élevage (Delanoue et Roguet, 2015).

ENG

Meat consumption: contribution of sociology to the analysis of controversies

Debates on meat product consumption have regularly emerged in the French society over the last decade. They involve different stakeholders (producers, meat industry, retailers, animal welfare or environmental non-governmental associations…) that exchange a set of arguments concerning the impact of livestock production and meat consumption.

In the framework of a network devoted to the economic analysis of animal product sectors, the authors carried out a general analysis of the different controversies regarding meat consumption in order to propose a mapping of the main stakeholders’ points of views. Secondly, a focus on the animal slaughtering controversy was performed. The objective of this paper was to highlight how a sociological approach can be useful for professionals to have a better understanding of the emergence and development of a controversy.

PDF icon Boutin et al., 16es Journées Sciences du Muscle et Technologies des Viandes, 21-22 novembre 2016, Paris, France
2016

La coupe de la queue : quelle douleur pour l’animal ?

Consulter le resumé

Fiche n° 03 : douleur

Lors de la coupe de queue, différentes structures sont sectionnées : la peau, le tissu osseux et les terminaisons nerveuses.

Tout cela est susceptible de générer de la douleur pendant l'intervention, dans les heures qui suivent et plusieurs mois après.

PDF icon fiche03_coupe_de_queue_douleur.pdf
2016

La coupe de queue : pourquoi ? quand ? comment ?

Consulter le resumé

Fiche 04 : coupe de la queue

Pourquoi couper la queue
La coupe de queue est une pratique visant à limiter les risques de morsures de queues observées plus particulièrement chez les animaux en fin de post sevrage et début d’engraissement.

PDF icon fiche04_coupe_de_queue_douleur.pdf
2016

Limiter la douleur des porcs au quotidien

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Tech porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 34-36

Les animaux d’élevage sont confrontés à des situations douloureuses : bouclage, interventions (castration, écornage), vaccinations, maladies. La douleur a des conséquences sur laqualité de vie des animaux et leurs performances. Il est nécessaire de la prendre en comptedans son activité.

PDF icon Valérie Courboulay, Tech porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 34-36
2016

Le traité transatlantique va-t-il prendre l’eau ?

Consulter le resumé

Estelle Antoine, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 15-17

Lancées en 2013, les négociations sur l’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne peinent à avancer sur certains dossiers. Dans le secteur agricole, appellations d’origine, principes de précaution et bien-être animal sont au coeur des débats.
Initialement attendue pour le début de 2017, la conclusion du traité se voit repoussée d’un an au moins.

PDF icon Estelle Antoine, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 15-17
2016

MODULAB un abattoir moderne de petite taille livré clé en main

Consulter le resumé

Modulab a été conçu pour répondre aux besoins des éleveurs indépendants, artisans bouchers-charcutiers et circuits courts. Il rassemble l’expertise de 3 partenaires à l’origine du projet, 2 entreprises bretonnes : Agrocept et Couédic Madoré ainsi que l’Ifip, avec le soutien de la région Bretagne. 

PDF icon dossier-modulab-ifip.pdf
2016

BIENTRAITANCE DES PORCS DE LA SORTIE DES PORCS DE L’ELEVAGE A L’ABATTAGE : actualités sur les bonnes pratiques

Consulter le resumé

Visuels présentés au Space 2016 lors des Matinales de l'IFIP par Patrick Chevillon et Mathieu Monziols, Pôle Viandes et Charcuteries

PDF icon visuels chevillon et monziols
2016

Suivi individuel du comportement d’abreuvement du porcelet sevré

Consulter le resumé

Poster.

Un animal est susceptible de modifi er son comportement alimentaire et d’abreuvement lors de l’apparition d’une pathologie, parfois quelques heures avant l’apparition des premiers symptômes visibles par un opérateur. Cette étude vise à appréhender les problèmes de santé des porcelets d’une autre façon en validant une technologie capable d’enregistrer individuellement le comportement d’abreuvement des porcs en post-sevrage afi n de décrire les profi ls de consommation de porcs en bonne santé.

PDF icon poster ifip de Yvonnick Rousselière et al., 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

La frustration du comportement exploratoire peut-elle déclencher du cannibalisme ?

Consulter le resumé

Poster.

Le cannibalisme en élevage est un phénomène diffi cile à étudier; les facteurs de risques d’apparition sont connus mais le phénomène reste aléatoire et difficilement reproductible. L’enrichissement du milieu de vie est considéré comme un des facteurs de risque principaux (EFSA 2007). L’objectif de l’étude est de tester un modèle de déclenchement du cannibalisme reposant sur l’apport de matériaux d’enrichissement à un stade précoce, en post-sevrage (expérience), et la frustration générée par le retrait de ces matériaux pendant la phase d’engraissement.

PDF icon poster ifip de Valérie Courboulay et al., 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

Impact de cinq types de sols en post-sevrage sur le confort et la propreté des porcelets

Consulter le resumé

Poster.

Les sols présents en élevage peuvent avoir des impacts sur la propreté et l’hygiène d’une part, et sur le risque de blessures d’autre part (EFSA 2012).
Le parc bâtiment français se caractérise en post-sevrage par une grande diversité des types de sol utilisés, majoritairement sur caillebotis intégral,
variant par la nature des matériaux employés et les dimensions des caillebotis. L’objet de cette étude est d’évaluer l’impact de cinq de ces sols sur le
confort et la propreté des animaux.

PDF icon poster ifip de Valérie Courboulay, 48es JRP, 2-3 février 2016, Paris
2016

Suivi individuel du comportement d’abreuvement du porcelet sevré

Consulter le resumé

Poster

FR

L’étude de la consommation d’eau et du comportement d’abreuvement des porcs peut permettre de mieux appréhender leur état de santé. En effet, certains auteurs ont déjà démontré qu’un animal modifie son comportement alimentaire et d’abreuvement lors de l’apparition d’une pathologie (Pijpers et al., 1991 ; Andersen et al., 2014), parfois quelques heures avant l’apparition des premiers symptômes visibles par un opérateur (Madsen et Kirstensen, 2005 ; Brumm, 2006). Les objectifs de cette étude sont de mettre au point et de valider une technologie capable d’enregistrer individuellement le comportement d’abreuvement des porcs en post-sevrage et de décrire les profils de consommation de porcs en bonne santé, qui serviront de référence pour interpréter des variations chez des porcs malades.

ENG0

Individual monitoring of the drinking behavior of weaned piglets

Scientific publications show that the individual drinking behavior of piglets is an interesting indicator to predict the apparition of a disease. A specific drinker has been developed by Ifip in association with an equipment manufacturer to collect this kind of individual data. It includes an anti-wastage bowl drinker with shoulder partitions, a RFID antenna to detect and identify piglets and a precision water meter (± 0.01 l). A computer collects all the individual data generated such as number, frequency, duration of visits and amount of water consumed at each visit. In the Ifip experimental farm, preliminary results were obtained from 95 weaned piglets between 47 and 69 days of age. On average, individual daily water consumption of piglets is 10.7 % of body weight. At each visit, the average amount of water consumed per piglet was 104 ml (SD 133). Many inter and intra-individual variations of water drinking behavior were observed within each pen. The automatic drinker designed has a great potential to perform early individual disease detection and can offer new perspectives in the management of health issues in pig farms.

PDF icon Yvonnick Rousselière et al., 48es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 2-3 février 2016, p. 355-356, poster
2016

La frustration du comportement exploratoire peut-elle déclencher du cannibalisme ?

Consulter le resumé

Poster.

FR

Le phénomène de cannibalisme s’exprime de manière épisodique, en fin de post-sevrage ou pendant la phase d’engraissement. Son caractère aléatoire le rend difficile à étudier (Edwards, 2006). La mise au point d’un modèle de déclenchement de cannibalisme permettrait de mieux connaître son déterminisme et d’étudier des moyens de gérer ce problème.
Le cannibalisme traduit un déficit d’adaptation du porc aux conditions de vie, lors de situations dégradées en termes de logement, d’ambiance, d’alimentation et/ou de santé.
Un des principaux facteurs de risque est l’absence ou le déficit de matériaux d’investigation (EFSA, 2007).
L’objectif de l’étude est de tester un modèle de déclenchement du cannibalisme reposant sur l’apport de matériaux d’enrichissement à un stade précoce, en post-sevrage (expérience), et la frustration générée par le retrait de ces matériaux pendant la phase d’engraissement.
L’hypothèse est que l’expérience acquise va conditionner l’expression du comportement exploratoire du porc et induire des comportements redirigés vers les congénères en particulier sous forme de caudophagie.
L’étude est réalisée dans deux stations expérimentales (essai 1 - INRA St-Gilles ; essai 2 - IFIP Romillé) afin de tester des matériaux d’attractivité variée.

ENG

Does frustration of exploratory behaviour lead to an outbreak of cannibalism?

The objective of this study was to build a model of cannibalism based on the frustration of exploratory behaviour. The study was conducted on two experimental sites, INRA (trial 1) and IFIP (trial 2), using a similar protocol conducted on two batches of piglets. For each batch, piglets were submitted during the post weaning phase (PS) to two levels of enrichment. In trial 1, the animals were raised on slatted floors with a progressive supply of objects such as chain, plastic pipe or rope (E-), changed every 2 weeks or without objects (A). In trial 2, the animals were raised either on straw bedding (E+) or on slatted floor with the same progressive enrichment as E-. During the fattening phase in both trials, pigs had no access to enrichment materials (A) or had ropes and plastic pipes for four days (OBJ). Twelve pens of eight (trial 1) or 10 (trial 2) pigs were allocated per treatment. Tail and ear injuries were scored three times in PS and daily for the first two weeks in the fattening period. The behavioural activity was recorded three times by direct observation during the PS phase (scan sampling). During the fattening phase, investigative behaviour and social activity were continuously scored for a period of two hours, from video recording, at D4 (before removal of objects) and D7. The occurrence of tail and ear lesions was scarce in both trials in PS phase, and only three pens of fattening pigs were affected by cannibalism in trial 2. The cannibalism model was not validated in any trials but responses confirmed the role of novelty and attractiveness on investigative behaviour.

PDF icon Courboulay et al., 48es Journées de la Recherche Porcine (FRA), 2-3 févirer 2016, Paris, p. 231-232
2016

Pages