La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 141 à 160 de 211 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

le bien-être animal en élevage

Consulter le resumé

où en sommes-nous et les nouveaux enjeux pour la compétitivité de la filière ?
PDF icon le bien-être animal en élevage
2011

Le bien-être animal à l'abattoir

Consulter le resumé

où en sommes-nous et les nouveaux enjeux pour la compétitivité de la filière ?
PDF icon Le bien-être animal à l'abattoir
2011

Tour du monde de la recherche porcine : les enjeux convergent !

Consulter le resumé

L'Ifip a récemment fait un point sur les travaux en matière de recherche porcine mondiale. Cela permet d'apprécier les questions d'actualité en regard de la compétitivité, des évolutions réglementaires ou encore de l'image de la filière porcine.
2011

Quels modèles d’élevage d’avenir pour la production porcine française ?

Consulter le resumé

La production porcine française est à un tournant décisif. Sa croissance est arrêtée sur tout le territoire, la restructuration des élevages est freinée par des difficultés réglementaires et financières. Au vu de l’état des bâtiments et des aménagements nécessaires, la présente étude évalue à plus de 2,6 milliards d’euros le montant total des investissements nécessaires pour moderniser et mettre aux normes les porcheries en France.
PDF icon Quels modèles d’élevage d’avenir pour la production porcine française ?
2011

L’augmentation de la digestibilité de l’aliment réduit-elle l’odeur de la viande de porcs mâles entiers ?

Consulter le resumé

Le scatol constitue avec l’androsténone, l’un des 2 composés majeurs à l’origine des odeurs sexuelles parfois dégagées par les viandes de porcs mâles entiers.

Le scatol est produit lors des fermentations dans l’intestin.

Une partie est absorbée par la muqueuse intestinale puis déposée dans le tissu adipeux.

La composition de l’aliment ainsi que les éléments de conduite d’élevage interviennent sur la production et le dépôt tissulaire de scatol dans des conditions encore mal cernées.

PDF icon L’augmentation de la digestibilité de l’aliment réduit-elle l’odeur de la viande de porcs mâles entiers ?
2011

Utilisation de viande de mâles entiers en frais ou salaison et détection des viandes odorantes à l’abattoir

Consulter le resumé

La déclaration de Bruxelles signée par les principaux pays producteurs début 2011, vise l’arrêt de la castration en 2018.

D’ici là, depuis le 1er janvier 2012, l’ensemble des pays dont la France s’engage au minimum dans le traitement de la douleur post opératoire.

Certains pays ont déjà recours à la castration sous anesthésie comme la Norvège.

La Belgique développe à petite échelle l’immuno-castration (vaccin Improvac de Pfizer).

PDF icon Utilisation de viande de mâles entiers en frais ou salaison et détection des viandes odorantes à l’abattoir
2011

Influence de la stratégie de mise en lots sur l’agressivité et les performances des porcelets sevrés

Consulter le resumé

Le mélange des portées au sevrage est une pratique courante afin de réduire l’hétérogénéité de poids dans les cases.

Or, il vient perturber l’ordre social qui détermine la priorité d’accès aux ressources vitales (aliment, eau, espace..).

Un essai a étudié les effets de la stratégie de regroupement au sevrage sur les performances de croissance et le comportement social de porcelets sevrés à 28 jours.

Des cases en sexes mélangés contenant 15 porcelets de même poids provenant de 12,7 portées par case (soit
PDF icon Influence de la stratégie de mise en lots sur l’agressivité et les performances des porcelets sevrés
2011

Mâles entiers : conditions d’élevage et besoins alimentaires

Consulter le resumé

La production de mâles entiers est envisagée à terme pour répondre aux enjeux de bien-être posés par la castration des porcs mâles.

La mise en place d’une production de mâles entiers pose la question de la conduite de ces animaux qui doit prendre en compte

2 caractéristiques spécifiques :

- le risque d’apparition d’odeur sur les carcasses (lié à la concentration en scatol et en androsténone)

- la fréquence des comportements sexuels et agressifs, plus marquée chez ces animaux avec leur corollaire, les blessures et les boiteries.
PDF icon Mâles entiers : conditions d’élevage et besoins alimentaires
2011

Guide de bonnes pratiques de protection animale en abattoir de porcs

Consulter le resumé

La question de la garantie de bien-être des animaux est récurrente et présente, depuis de nombreuses années, au sein de la filière porcine.

Nos sociétés sont sensibles à la manière dont les animaux sont traités et la filière doit mettre en place les garanties nécessaires pour répondre à cette demande.

Le Règlement CE 1099/2009, sur la protection des animaux au moment de leur mise à mort, paru le 24 Septembre 2009, entrera en application le 1er janvier 2013.

PDF icon Guide de bonnes pratiques de protection animale en abattoir de porcs
2011

Quel refroidissement pour limiter le stress thermique en été, sans accroître les débits maximaux de ventilation ?

Consulter le resumé

Dans le contexte sanitaire actuel du Québec, avec des pertes économiques importantes liées au SDRP, des solutions sont recherchées pour diminuer les contaminations.

Parmi celles-ci, la filtration de l’air entrant semble une voie prometteuse.

Le principe retenu est un filtre antimicrobien qui s’adapte sur des bâtiments existants, y compris ceux fonctionnant en dépression.
PDF icon Quel refroidissement pour limiter le stress thermique en été, sans accroître les débits maximaux de ventilation ?
2011

Protection animale : en abattoir aussi...

Consulter le resumé

Le champ de la réglementation sur le bien-être des animaux s'applique autant au secteur de l'élevage qu'à celui du transport et de l'abattage. Ce dernier n'a pas attendu 2013 pour mobiliser ses compétences à l'égard de la protection animale.
2012

Effect of feed restriction on the performance and behaviour of pigs immunologically castrated with Improvac®

Consulter le resumé

For centuries, entire male pigs have been castrated to reduce the risk of boar taint. However, physical castration of pig is increasingly being questioned with regard to animal welfare considerations. Immunization against gonadotrophin releasing hormone (GnRH) provides an alternative to physical castration. Using the currently available commercial product (Improvac®; Pfizer Animal Health), a two-dose regimen of a GnRH vaccine is administered.
2012

Les outils d'évaluation et de gestion du bien-être en élevage : quelles démarches pour quels objectifs ?

Consulter le resumé

Le moteur principal de la prise en compte du bien‐être animal dans les pratiques lors des phases d’élevage, de transport et d’abattage en Europe a été la réglementation. Toutefois, à l’instar de pays tiers, de nombreuses démarches et de divers statuts intègrent désormais la dimension bien‐être à des degrés variables.
PDF icon Les outils d'évaluation et de gestion du bien-être en élevage : quelles démarches pour quels objectifs ?
2012

The welfare of growing pigs in five different production systems: assessment of feeding and housing

Consulter le resumé

Ninety-one farms were visited over a 2-year period to assess the welfare of growing pigs in five different production systems found either in France or in Spain using the Welfare Quality® protocol. This study focused on animal-based measures as indicators of ‘good feeding’ and ‘good housing’. Multiple Generalized Linear Mixed Models were performed for each measure to evaluate the differences between production systems and to detect possible causal factors.
2012

Bien gérer le moment de mise en groupe

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Le moment de mise en groupe des truies a-t-il une influence sur les performances de reproduction ? L’analyse des résultats de gestion technique de 2010 des élevages conduisant leurs truies en groupe montre que oui.

PDF icon techporc_courboulay_02_n4_2011.pdf
2012

Aliment et travail : les premiers résultats des élevages en groupe

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Les consommations d'aliment reproducteurs ne varient pas entre systèmes mais sont supérieures sur sol paillé; Tous les systèmes en groupe affichent un temps de travail inférieur dans notre échantillon par rapport aux références nationales hors groupe.

PDF icon techporc_courboulay_03_n4_2011.pdf
2012

En groupe, les performances de reproduction s’améliorent dans tous les systèmes

Consulter le resumé

Dossier spécial : Bien-être animal : truies en groupe



Les performances des élevages conduits en groupe ont progressé depuis 2008 et sont

actuellement supérieures à celles des autres élevages. Les écarts de résultats entre systèmes se resserrent. Certains points restent sensibles comme l’introduction et la conduite des cochettes, la mise à la reproduction en système Dac et le moment de mise en groupe des truies : toutes les pratiques sont possibles mais certaines sont plus risquées.

PDF icon techporc_courboulay_n4_2011.pdf
2012

Prendre en compte la douleur lors de la castration

Consulter le resumé

La révision 9 du cahier des charges VPF diffusée dès janvier 2011 avait introduit l'utiisation d'un analgésique lors de la castration afin de réduire la douleur chez le porcelet. Cette mesure est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2012. Une décision assumée par la profession. Henri de Thoré, éleveur chargé du bien-être animal pour les organisations professionnelles porcines (UGPVB, FNP, Inaporc, Coop de France), s'en explique.

PDF icon techporc_courboulay01_n5_2012.pdf
2012

Comment limiter la douleur liée à la castration ?

Consulter le resumé

Deux techniques simples permettent de limiter la douleur liée à la castration : l'utilisation d'un anesthétique local ou celle d'un analgésique de type AINS (anti inflammatoire non stéroïdien). La réglementation interdisant l'utilisation d'un anesthésique par les éleveurs, le choix s'est porté en France sur l'analgésie. Cet article illustre les avantages et inconvénients de ces deux techniques au regard de la problématique.

PDF icon techporc_courboulay_n5_2012.pdf
2012

Hommes et animaux d’élevage au travail : vers une approche pluridisciplinaire des pratiques relationnelles

Consulter le resumé

Le statut juridique de l’animal reconnu comme «être sensible», induit de fait qu’une réflexion sur le travail en élevage et la relation homme-animal doit prendre en compte le point de vue de l’éleveur, et celui de l’animal. Les enjeux sociétaux, se situent autant en termes d’efficacité du travail et de qualité de vie pour les professions agricoles, qu’en terme de bien-être animal.
2012

Pages