La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 34 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Air quality and reduction of slatted floor in growing-finishing pig units

Consulter le resumé

This study was carried out to establish the influence of partially slatted floors combined with the pen size on the air quality in growing-finishing rooms. Three rooms were compared: the control room with totally slatted concrete floor had six pens each with ten pigs. The second room with partially slatted concrete floor had six pens each with eight pigs, and the room with partially slatted concrete floor had two pens each with twenty four pigs.
PDF icon Air quality and reduction of slatted floor in growing-finishing pig units
2003

Caillebotis intégral ou litière paillée : comparaison des performances zootechniques en engraissement

Consulter le resumé

Cet essai a pour objectif de comparer les performances de porcs élevés sur paille ou sur caillebotis, en conditions d'alimentation libérale, de novembre à mars et de juin à septembre. L'élevage sur litière a dégradé les performances zootechniques. Comparé au caillebotis, la litière a affecté la vitesse de croissance, l'indice de consommation des porcs ainsi que le taux de muscle des carcasses. Ces différences ont été accentuées en raison de l'optimisation des conditions d'élevage des porcs sur caillebotis et de l'absence de chauffage de la salle paillée.
PDF icon Caillebotis intégral ou litière paillée : comparaison des performances zootechniques en engraissement
2008

Caillebotis intégral ou litière paillée : comparaison des performances zootechniques en engraissement

Consulter le resumé

Poster. L’engraissement des porcs charcutiers sur litière constitue une alternative possible au mode d’élevage le plus répandu actuellement, représenté par le caillebotis intégral. L’incidence sur les performances zootechniques est cependant mal connue.

L’essai présenté a pour objectif la comparaison des performances zootechniques en périodes hivernale et estivale, de porcs élevés sur litière paillée ou sur caillebotis intégral.
PDF icon Caillebotis intégral ou litière paillée : comparaison des performances zootechniques en engraissement
2008

Clean R3 divise le lavage d'air par trois

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Nadine Guingand et Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 255, janvier, p. 31

En ne faisant parvenir au laveur que la fraction d'air la plus chargée en ammoniac et en particules, le projet Clean R3 diminue le coût du lavage tout en conservant la même efficacité.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Nadine Guingand et Michel Marcon, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 255, janvier, p. 31
2018

Comment l'apport d'objets manipulables en hauteur ou au sol influence-t-il l'activité des porcs charcutiers logés sur caillebotis intégral ?

Consulter le resumé

L’objectif de ce travail est d’améliorer le bien-être des porcs à l’engrais en diminuant l’agressivité à l’arrivée en engraissement et en favorisant l’expression de comportements d’exploration. Les trois traitements consistent en la mise à disposition d’un objet fixé au sol (S), fixé en hauteur (H) ou en l’absence d’objet (T). Chaque traitement est attribué à quatre cases comportant 4 mâles castrés et 4 femelles. Les cases sont de 7m2 sur caillebotis intégral. Les parois entre cases sont pleines.
PDF icon Comment l'apport d'objets manipulables en hauteur ou au sol influence-t-il l'activité des porcs charcutiers logés sur caillebotis intégral ?
2004

Comparaison caillebotis partiel et caillebotis intégral en engraissement : effets sur les performances zootechniques et sur l'émission d'ammoniac

Consulter le resumé

L’objectif de l’étude est de déterminer l’influence de la réduction de 50 % de la surface en caillebotis en engraissement sur les performances zootechniques et sur l’émission d’ammoniac. Deux bandes de 112 porcs réparties en deux salles de 4 cases de 14 porcs ont été mis en expérimentation de mai 1999 à février 2000. Aucun effet du type de sol n’a été mis en évidence sur les performances zootechniques des animaux des deux bandes.
PDF icon Comparaison caillebotis partiel et caillebotis intégral en engraissement : effets sur les performances zootechniques et sur l'émission d'ammoniac
2001

Comparaison de différents types de sols en post- sevrage : utilisation d’indicateurs de bien-être

Consulter le resumé

Fiche n° 080 : facteurs de productivité des élevages

L’âge moyen en fin de post-sevrage est compris entre 75 et 76 jours en France (source GTTT-GTE 2013). Pour des porcelets de moins de 70 jours d’âge, la règlementation définit des normes pour les sols de type caillebotis béton. Du fait d’un âge et d’un poids de sortie plus élevés, certains élevages ont fait le choix de caillebotis bétons plus adaptés.
Ces sols ne posent a priori pas de problème pour les animaux, mais ne sont pas conformes aux normes fixées par la règlementation.
L’étude a pour objectifs de vérifier si certains sols béton présents en post-sevrage occasionnent des problèmes réels et de proposer une méthode pour évaluer le bien-être des porcs, basée sur l’utilisation d’indicateurs mesurés directement sur les animaux.
Des enquêtes ont été menées dans 27 élevages (E) disposant en post-sevrage de sols de type caillebotis béton conformes aux normes (5E), caillebotis béton non conformes (7E), caillebotis fil (5E), caillebotis plastique (5E) ou litière paillée (5E).
Pour chaque type de sol, au moins 1200 porcelets ont été observés individuellement.

PDF icon fiche_bilan2014_080.pdf
2015

Confort des porcs à l’engraissement selon les dispositions des caillebotis

Consulter le resumé

93 % des places de porcs à l’engrais sont sur caillebotis (SCEES 2008). Cet environnement peut être modifié pour mieux satisfaire les besoins des animaux (besoins de thermorégulation, besoins comportementaux, confort physique…).

L’IFIP teste depuis de nombreuses années des alternatives au caillebotis intégral tel qu’il est développé en élevage, à la fois sous l’angle du bien-être et de la qualité de l’air.
PDF icon Confort des porcs à l’engraissement selon les dispositions des caillebotis
2010

De la paille sur caillebotis, oui, mais pas n’importe comment

Consulter le resumé

Valérie Courboulay, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 24-26

L’Ifip a testé l’apport de paille en brins courts sur des caillebotis, couplé à la technique du lisier flottant pour en faciliter l’évacuation.

PDF icon Valérie Courboulay, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 24-26
2019

Efficacité de la séparation fèces-urine sous caillebotis, bilan et sous-produits

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Efficacité de la séparation fèces-urine sous caillebotis, bilan et sous-produits
2005

Evaluation du bien-être des porcs : comparaison d'élevages sur litière ou sur caillebotis

Consulter le resumé

Cet article présente une méthode d’évaluation du bien-être animal.

Une liste d’indicateurs a été établie à partir de la bibliographie et du point de vue des consommateurs et des éleveurs : comportement, état général, santé, relation homme/animal.

Des critères d’évaluation sont définis et, pour chacun, une méthode de mesure : type de lésion, comportements sociauxet d’investigation, postures, répartition et propreté des animaux et de l’environnement, réactivité à l’homme.

Des enquêtes ont été menées dans 40 élevages sur litière et 42 sur caillebotis.
PDF icon Evaluation du bien-être des porcs : comparaison d'élevages sur litière ou sur caillebotis
2009

Évaluation du bien-être des porcs : comparaison d'élevages sur litière ou sur caillebotis

Consulter le resumé

Cet article présente une méthode d’évaluation du bien-être utilisant des critères liés à l’animal. Une liste d’indicateurs est établie en prenant en compte l’analyse de la bibliographie mais également le point de vue des consommateurs et des éleveurs : comportement, état général, santé, relation homme/animal.
PDF icon Évaluation du bien-être des porcs : comparaison d'élevages sur litière ou sur caillebotis
2008

Experimental evaluation of two husbandry methods for growing-finishing pigs

Consulter le resumé

A rejection of the conventional pig production system by the society has been occuring for few years, because it is generally associated with a negative environmental impact (problems of pollution and offensive odours), a poor animal welfare (due to high animal densities and bad housing conditions) and could be involved in a reduced meat quality. This feeling is observed in areas of high pig production density and also in areas showing a low pig farm density but a high potential for the development of pig production.
PDF icon Experimental evaluation of two husbandry methods for growing-finishing pigs
2004

Exploitations porcines : État des lieux des bâtiments

Consulter le resumé

L’enquête de novembre 2008 du SSP a réalisé un état des lieux de l’état du parc des bâtiments porcins, des équipements et des pratiques. Elle mesure l’évolution qui s’est produite depuis 2001. Elle confirme la concentration et la spécialisation des exploitations porcines, le vieillissement des bâtiments et de la pyramide des âges des éleveurs. Certains aspects de mise aux normes sont bien engagés (environnement).
PDF icon bp2010n403.pdf
2010

Incidence d'une couverture photocatalytique au stockage de lisier porcin sur les émissions gazeuses (NH3, N2O,CH4 et CO2)

Consulter le resumé

Le lisier issu de l’engraissement sur caillebotis de 54 porcs a été réparti dans deux cuves expérimentales de 13,2 m3, stockées à l’extérieur pour une durée de trois mois durant l’automne 2004. Une des cuves a été recouverte d’une couverture pilote photocatalytique. Les émissions gazeuses (NH3, N2O, CH4, CO2) des deux cuves ont été mesurées en continu sur quatre périodes (57 jours au total). La méthode dite par traçage, utilisant le SF6, a été employée pour mesurer les débits de la cuve couverte, et une chambre flottante de volatilisation a été utilisée pour la cuve non couverte.
PDF icon Incidence d'une couverture photocatalytique au stockage de lisier porcin sur les émissions gazeuses (NH3, N2O,CH4 et CO2)
2006

Incidence des systèmes de logement en maternité sur le comportement des truies et l'état physique des truies et des porcelets

Consulter le resumé

Des observations comportementales et des notations de blessures ont été effectuées sur des truies et des porcelets logés sur cinq types de sol différents.

L'importance des lésions observées sur les truies est en général supérieure sur les sols de type caillebotis fil, avec un effet
PDF icon Incidence des systèmes de logement en maternité sur le comportement des truies et l'état physique des truies et des porcelets
2000

Incidence du type de sol (caillebotis partiel/caillebotis intégral) et de la taille de la case sur le bien-être des porcs charcutiers

Consulter le resumé

L’objectif de ce travail est de comparer deux types de sol, caillebotis partiel (CP) et caillebotis intégral (CI), quant à leur impact sur différents critères de bien-être à travers deux essais. Dans le premier, nous comparons les deux types de sol à surface par animal identique (0,97m2). Dans le second, nous nous plaçons dans la situation d’un éleveur disposant de salles sur CI qui serait amené à modifier le type de sol ; nous comparons une salle témoin sur CI (10 porcs/case) à deux types de salles sur caillebotis partiel, CP et CP24 comprenant respectivement 8 et 24 porcs par case.
PDF icon Incidence du type de sol (caillebotis partiel/caillebotis intégral) et de la taille de la case sur le bien-être des porcs charcutiers
2003

Influence de la mise en place de caillebotis partiel et de la taille de la case sur les émissions d'ammoniac et d'odeurs en engraissement

Consulter le resumé

Une salle sur caillebotis intégral abritant 60 porcs a été comparée durant deux bandes d’engraissement à deux salles de 48 porcs sur caillebotis partiel (50 % de la surface en gisoir) se différenciant par la taille des cases (6 cases de 8 porcs vs 2 cases de 24 porcs). La concentration en ammoniac dans l’ambiance, dans l’air extrait, la concentration en odeurs ainsi que tous les paramètres de ventilation ont été mesurés sur toute la phase d’engraissement.
PDF icon Influence de la mise en place de caillebotis partiel et de la taille de la case sur les émissions d'ammoniac et d'odeurs en engraissement
2003

Influence du type de revêtement et de litière utilisés dans les camions sur le bien-être et le confort des porcs charcutiers lors d’un transport de 16 heures

Consulter le resumé

Le règlement CE 411/98 prévoit que les porcs puissent disposer lors du transport d’une litière appropriée garantissant leur confort et qui permette une évacuation adéquate des déjections. La quantité de litière peut varier en fonction du nombre d’animaux transportés, de la durée du transport et des conditions atmosphériques. A ce jour, seule la sciure est utilisée en France pour des transports de longue distance. La quantité varie selon l’appréciation du chauffeur sans qu’il ne dispose de véritables recommandations fondées sur des études.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2002

Intérêt des matériaux manipulables pour les porcs en engraissement : un bilan des travaux réalisés par l’IFIP / Enrichment material for fattening pigs: Summary of IFIP trials

Consulter le resumé

Les Cahiers de l'IFIP, 1(1), 47-56 - La revue R&D de la filière porcine française - numéro 1 en accès libre

Trois essais comparent différents objets d’enrichissement du milieu de vie des porcs à l’engraissement logés sur caillebotis intégral. Les objets sont composés de chaînes, associées ou non à d’autres objets : boule de plastique ou morceaux de bois de taille variable. Ils sont fixés au sol ou disponibles en position basse, à l’exception d’une chaîne fixée à hauteur de groin.

Douze objets sont testés, dont une chaîne placée en position basse présente comme témoin dans chaque essai. Les dispositifs permettent d’étudier les effets de la localisation (en hauteur, emplacement dans la case), du nombre d’objets (1 vs 3), de la nature de l’objet (organique ou non). Les essais sont conduits dans une salle expérimentale comportant 12 cases de 10 animaux sur une bande (Essai 2, 4 objets) ou deux bandes de porcs (essai 1, 4 objets et essai 3, 6 objets remplacés au bout de six semaines).

Des observations directes des animaux sont effectuées à plusieurs reprises au cours de l’engraissement pendant 2h30 et leur état physique relevé. Plus que de la nature de l’objet, le taux d’utilisation des objets dépend de leur propreté, de leur facilité d’accès, de leur possible déformation voire destruction, de leur positionnement à proximité du sol, d’une mobilité réduite. Des objets inorganiques comme des chaînes peuvent satisfaire la plupart de ces critères. 

PDF icon Version française , PDF icon English version
2014

Pages