La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 61 à 80 de 104 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Les nouvelles modalités de classement des porcs

Consulter le resumé

La classification porcine est régie par la réglementation communautaire. Celle-ci vient de remplacer la TVM par le TMP (Taux de Muscle des Pièces) à la mi-2006, afin de renforcer l’harmonisation européenne. De plus, le cheptel français a beaucoup évolué ces dernières années. Ces deux éléments ont rendu nécessaire l’actualisation des équations françaises, entérinée par la décision de la Commission du 14 novembre 2006. Le changement d’équations s’est opéré le 18 décembre 2006 et concerne les trois méthodes de classement actuellement autorisées.
PDF icon Les nouvelles modalités de classement des porcs
2006

Les nouvelles modalités de classement des porcs

Consulter le resumé

La classification porcine est régie par la réglementation communautaire. Celle-ci vient de remplacer la TVM par le TMP (Taux de Muscle des Pièces) à la mi-2006, afin de renforcer l’harmonisation européenne. De plus, le cheptel français a beaucoup évolué ces dernières années.

Ces deux éléments ont rendu nécessaire l’actualisation des équations françaises, entérinée par la décision de la Commission du 14 novembre 2006. Le changement d’équations s’est opéré le 18 décembre 2006 et concerne les trois méthodes de classement actuellement autorisées.
PDF icon Les nouvelles modalités de classement des porcs
2007

Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies

Consulter le resumé

L’ISS1 moyen présente des variations non négligeables intra-élevages avec des écarts entre primipares et truies de parité 2 à 6 .

Plus de 90 % des éleveurs inséminent au moins 80 % des truies dans les 6 jours suivant le sevrage.

La classification a permis d’identifier 4 groupes d’élevages ayant des profils différents.

Cette étude réactualise les données françaises sur l’oestrus post-sevrage, et confirme la persistance d’une variabilité intra et inter élevages non négligeable.
PDF icon Les problèmes de venue en chaleur après sevrage : fréquence et typologie des manifestations dans les troupeaux de truies
2009

Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 1999

Consulter le resumé

Les données des organisations régionales de pesée-classement permettent une vue très détaillée des caractéristiques techniques des animaux abattus.
PDF icon Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 1999
2000

Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 2000

Consulter le resumé

Le recul de la production porcine a pesé sur l’activité d’abattage en 2000 en France, fortement dégradée par le choc de la crise bovine.

Le paysage sectoriel des abattoirs de porcins a peu évolué. Au coeur des enjeux

cruciaux de la segmentation des marchés, de la traçabilité, de la sécurité sanitaire

et alimentaire, l’abattage fait face aux contraintes du développement de la production

porcine. Il devra aussi défendre ses positions commerciales au sein d’une

industrie européenne en pleine évolution.
PDF icon Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 2000
2001

Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 2001

Consulter le resumé

Les statistiques ci-après sont issues des organisations régionales qui collectent

et publient les données de leurs régions. Les statistiques concernant Nord-

Picardie sont incluses dans la zone Uniporc Ouest, qui a repris l’activité des

5 plus grands abattoirs depuis le 1er avril 2001. Pour 2001, ne sont donc comptabilisés

que 9 mois sur 12 pour la région Nord-Picardie.

Rappelons qu’en 2001, 3 méthodes de classement étaient autorisées : CGM, Ultra-
PDF icon Les statistiques de pesée-classement des carcasses en 2001
2002

Mâles entiers : plus de TMP réparti différemment

Consulter le resumé

Dossier mâle entier : élevage, abattage et consommation

Les mâles entiers sont plus maigres et moins musclés que les mâles castrés et surtout que les femelles. Leurs parties antérieures sont plus développées. Leur composition de carcasse spécifique justifie de s'interroger sur l'intérêt d'un classement différencié.

PDF icon techporc_daumas_n24_2015.pdf
2015

Méthodes de classement des carcasses

Consulter le resumé

La filière porcine française a pris la décision en 2011 de préparer un essai pour actualiser 3 méthodes de classement, CGM, CSB Image-Meater et méthode manuelle, et calibrer un nouvel appareil, le CSB H-I-Meater, version semi-automatique de l’Image-Meater.
La Commission européenne a d’abord refusé un protocole prévoyant de mesurer le TMP seulement par tomographie RX. Elle a imposé de rajouter un calibrage du tomographe par rapport à la dissection. Le nouveau protocole a été accepté en juin 2012.

PDF icon bilan_2012web_74.pdf
2013

Méthodes de classement des carcasses

Consulter le resumé

La modification de la réglementation communautaire en matière de PCM a abouti à une multiplicité de références de % de muscle, source potentielle de distorsions.

L’objectif de la France a été d’œuvrer au renforcement de l’harmonisation communautaire, notamment en prônant une référence unique, adaptée à la tomographie RX, mais aussi en expertisant attentivement les demandes de changement de méthodes des autres Etats membres.
PDF icon Méthodes de classement des carcasses
2010

Méthodes de classement des carcasses

Consulter le resumé

Les professionnels français ont souhaité contrôler régulièrement la qualité des équations de prédiction du TMP (taux en maigre des pièces), afin d’éviter un changement brutal, comme en 2005.

De plus, Uniporc Ouest est en train d’installer des automates de classement (Image-Meater) dans les plus grands abattoirs de sa zone et prévoit de remplacer les appareils CGM par des appareils semi-automatiques là où il n’y aurait pas d’appareils automatiques.
PDF icon Méthodes de classement des carcasses
2011

Méthodes de classement des carcasses

Consulter le resumé

Fiche n° 054 : gestion et amélioration des qualités technologiques des produits

La Commission européenne a lancé une refonte de la réglementation sur la classification des carcasses de porcins, bovins et ovins et sur la déclaration des prix.
Concernant les porcs, un des points centraux des discussions porte sur la définition du critère de classement.
La coexistence de 2 références : le TMP et le taux de muscle de la carcasse est source de distorsions.
De plus, leur mesure par dissection manuelle ou tomographie RX (scanner) est un point de divergence. Le statut de la tomographie devrait être éclairci. La difficulté est que, contrairement à la dissection manuelle, il n’y a pas eu d’accord jusqu’à présent sur une procédure européenne de dissection virtuelle par scanner.
Tant que le scanner ne sera pas reconnu comme référence primaire, il faudra le calibrer par rapport à des dissections, avec le risque de devoir refaire des dissections à chaque actualisation de méthodes de classement ou calibrage de nouvelles méthodes.
Aussi, l’objectif de développer une référence européenne de mesure du % de muscle par scanner a été inscrit dans le réseau européen FAIM sur l’imagerie animale des animaux d’élevage.

PDF icon fiche_bilan2014_054.pdf
2015

Méthodes de classement des carcasses

Consulter le resumé

Fiche n° 69 : Facteurs de productivité en élevage

Suite à la décision d’Uniporc Ouest d’installer des appareils automatiques de classement (CSB Image-Meater), un essai d’actualisation des méthodes de classement s’est déroulé en 2012.
250 carcasses, représentatives du cheptel porcin français, ont été mesurées par les méthodes de classement (Image-Meater, CGM, ZP) et par tomographie RX.
Les professionnels ont choisi d’actualiser seulement l’équation de l’Image-Meater, tout en assurant le même niveau moyen qu’avec le CGM.
Pour la première fois, cette actualisation a pu se faire par tomographie RX et non par dissection.
Cela a permis de réduire le coût et les délais, de réduire l’incertitude de mesure et de constituer une base d’images pouvant être réexploitée.
Néanmoins, afin de pouvoir obtenir l’autorisation de la Commission européenne, la tomographie RX a été considérée comme une méthode nationale rapide.
Les résultats de l’essai ont dû être combinés à ceux de l’essai de calibrage du tomographe sur la dissection, réalisé en 2008 sur 63 carcasses.

PDF icon fiche_bilan2013_69.pdf
2014

Méthodes de classement des carcasses utilisées en Europe

Consulter le resumé

Fiche n° 031 : classification des pièces et des carcasses

La classification européenne des carcasses vise à assurer la transparence du marché unique et permettre un paiement équitable des producteurs.
Pour cela, la réglementation UE encadre certains aspects, dont notamment la procédure d’autorisation des méthodes de classement. Néanmoins, le degré d’harmonisation fait débat.
En Europe, en combinant la vingtaine d’appareils avec les différentes versions et les différents sites de mesure, ce sont plus d’une centaine de méthodes de classement des carcasses qui sont actuellement autorisées dans l’UE.
Néanmoins, une même méthode a été autorisée dans 12 Etats membres : il s’agit de la méthode dite « ZP » (2 points). Celle-ci est mise en oeuvre
soit avec un réglet ou un pied à coulisse ou encore avec un appareil électronique. En France, elle est employée manuellement dans les petits abattoirs à l’aide d’une règlette. Mais les mesures ZP de gras et de muscle sur la fente (G3 et M3) sont aussi les prédictrices les plus importantes de la méthode automatique CSB Image-Meater, désormais utilisée dans les plus grands abattoirs français.
Les objectifs de cette étude étaient de comparer les % de muscle estimés par des équations nationales autorisées sur un échantillon européen commun et de discuter l’origine des différences.

PDF icon fiche_bilan2015_031.pdf
2016

New application of imaging techniques in pig reproduction : from research to farm management

Consulter le resumé

In pig as in other species, ultrasonography is generally the preferred gold standard imaging technique, mainly because of its low cost and lack of side effects. It is now implemented in more than 80% of french pig farms. Although pregnancy diagnosis is still the most frequent use, various applications are found in reproduction studies: evaluation of ovarian, uterine or genital disorders, prediction of ovulation, puberty diagnosis, evaluation of bladder or mammary infections, evaluation of embryos and fetal welfare, in vivo measurement of back fat or muscle depth ….
PDF icon New application of imaging techniques in pig reproduction : from research to farm management
2010

Non-electronic techniques to classify pig carcasses in small slaughterhouses

Consulter le resumé

2001

Nouvelle méthode de classement, nouveaux repères pour la conduite d’élevage

Consulter le resumé

Disparus les célèbres G2 et M2 du CGM. Place aux G3 et M3 de l'Image-Meater ! Oui mais quels repères alors ? Voici quelques clés de correspondance pour adapter la gestion de son élevage.

PDF icon techporc_daumas_n14_2013.pdf
2013

pesée, classement et paiement des porcs en France et dans l'Union européenne. Impact du changement de présentation, du passage à la Teneur en Viande Maigre et des nouveaux accords commerciaux

Consulter le resumé

Gérard Daumas, rapport d'études, octobre 1997, 84 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1997

Pig carcass grading in European Union

Consulter le resumé

1998

Pig classification in Europe : why and how to change the reference ?

Consulter le resumé

2004

Pig myology dissection atlas: potential tool for image labeling

Consulter le resumé

Contextual image analysis is a powerful tool, but it requires anatomical knowledge. Atlases have been developed in different species: human, beef, pig, red deer, etc. Most of them are based on cross-sections on which are identified the different structures (bones, muscles,…). In pig, for instance, the University of Nebraska has published such an atlas for a fatty slaughterpig. Nevertheless, both the 2D views and no information about variability limit the understanding of the carcass characteristics.
PDF icon Pig myology dissection atlas: potential tool for image labeling
2010

Pages