La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 60 de 100 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Essor et mutation de la production porcine dans le bassin nord-européen : émergence d'un modèle d'élevage transfrontalier inédit

Consulter le resumé

L’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark deviennent un bassin de production unique avec spécialisation géographique des activités et flux transfrontaliers importants d’animaux. Premier marché de consommation de porc de l’UE, l’Allemagne a une position géographique qui facilite les échanges. Sa politique de modération salariale a rendu son industrie très compétitive lui permettant de s’imposer à l’export. Plus rentable, l’engraissement s’est développé au détriment du naissage.
PDF icon Essor et mutation de la production porcine dans le bassin nord-européen : émergence d'un modèle d'élevage transfrontalier inédit
2011

Importance et diversité des aliments fabriqués à la ferme en élevages de porcs

Consulter le resumé

Afin de mieux connaître la part et les caractéristiques de l’aliment fabriqué à la ferme dans les élevages de porcs français, une enquête a été réalisée sur l’ensemble des élevages ayant participé aux références GTE en 2009, soit au total 2 810 élevages dont 1 690 naisseurs-engraisseurs.

Elle visait à caractériser les aliments distribués selon les types d’animaux, et à connaître les matières premières utilisées en cas de fabrication d’aliment.
PDF icon tp1badouard11.pdf
2011

Productivité du travail en élevage porcin : comparaison européenne et facteurs de variation

Consulter le resumé

Poster. Le travail est une composante importante, économique et sociale, des élevages porcins et un élément déterminant de leur évolution structurelle. Le temps passé par truie est très variable entre élevages (CV de 40 % contre 11 % pour le nombre annuel de porcs produits par truie et 6 % pour l’indice de consommation ou la vitesse de croissance). Comme facteur de production, le travail a été beaucoup moins optimisé que les animaux, l’aliment ou le bâtiment.
PDF icon Productivité du travail en élevage porcin : comparaison européenne et facteurs de variation
2011

Production porcine au Danemark : restucturation, performance, environnement

Consulter le resumé

Le Danemark mérite une attention particulière, en porc :



1) Grand comme 1,6 fois la Bretagne, il produit autant de porcs que la France entière et sa production a cru de 20% ces 10 dernières années.



2) Son modèle de production et ses structures d’élevages ont radicalement changé en 10 ans.



3) Les performances techniques de ses élevages sont parmi les meilleures au monde.


PDF icon Production porcine au Danemark : restucturation, performance, environnement
2010

État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe

Consulter le resumé

PDF icon État des lieux de la filière et du marché du porc Bio en France et en Europe
2010

Y a-t-il un marché pour les porcs dans l'UE ?

Consulter le resumé

Entre les pays de l'Union Européenne, la commercialisation des porcs charcutiers emprunte des voies diverses. Tour d'horizon.
2010

Groupes et outils d’abattage dans l’UE : Restructurations et concentrations

Consulter le resumé

L’abattage porcin européen change à grand pas. Les investissements des 10 dernières années, les reprises et fusions réalisées ont conduit à la création de grands groupes, souvent multi-espèces, travaillant à partir de plusieurs sites d’abattage, et sur plusieurs pays. Ils intégrent souvent une activité de transformation. La taille des abattoirs a fait un bond remarquable : les dernières constructions ou rénovations ont poussé les capacités au-delà des trois millions de porcs à l’année.
PDF icon bp2010402.pdf
2010

Production porcine au Danemark : la grande mutation

Consulter le resumé

Entre 1999 et 2009, la production porcine danoise a augmenté de 20%. Ce développement s’est accompagné de profondes mutations dans l’ensemble des maillons de la filière. L’étude analyse précisément le développement récent danois tout en évaluant ses perspectives d’évolution.
PDF icon Production porcine au Danemark : la grande mutation
2010

Enjeux économiques : la production porcine au Danemark, mégafermes, environnement et compétitivité

Consulter le resumé

Avec 10 p. cent de la production porcine européenne, le Danemark est le 4e pays producteur de porcs de l'Union Européenne à 15.

Alors que plus de 90 p. cent de sa production est exportée, dont 25 p. cent hors de l'UE, il est particulièrement confronté à la concurrence internationale.

Cet article fait la synthèse d'une étude réalisée par l'IFIP en 2008/09* sur l'évolution des structures d'élevages dans ce pays, leur niveau de performances, de compétitivité, et sur les choix faits pour maîtriser l'impact environnemental.


2010

Production porcine au Danemark : la grande mutation. Structures d’élevage, maîtrise des impacts environnementaux, résultats technico-économiques

Consulter le resumé

De 1999 à 2009, le Danemark a augmenté de 20% sa production porcine pendant que la France s’installait dans une période de stagnation. Ce développement danois s’accompagne de profondes mutations dans les élevages et la filière, qui s’accélèrent ces dernières années.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2010

Les distorsions sociales et salariales

Consulter le resumé

L’IFIP - Institut du porc met l’accent sur les différentes distorsions en matière fiscale, sociale et environnementale au niveau européen ; avec la mise en lumière notamment des inégalités sur les coûts de main d’oeuvre liées aux différences importantes du droit social selon les pays. L’exemple de l’industrie de la viande en Allemagne qui recourt massivement à des travailleurs étrangers à faible coût est l’un des plusparlant : cette situation résulte entre autre de l’absence de salaire minimum interprofessionnel ou de conventions collectives dans l’industrie de la viande.
PDF icon Les distorsions sociales et salariales
2010

Production porcine au Danemark : grande mutation, nouveau modèle

Consulter le resumé

La grande restructuration en cours de la filière porcine danoise n'est pas sans risques. Mais le nouveau modèle mis en place a ses faiblesses.
2010

Comparaison entre la tomographie à rayons X et la dissection pour mesurer la teneur en muscle des pièces des carcasses de porc

Consulter le resumé

L’imagerie médicale et notamment la tomographie aux rayons X (RX) est utilisée depuis le début des années 1980 chez l’animal (Skerjvold et al., 1981). La mesure de la composition corporelle, notamment, est une des applications principales de cette technologie.
PDF icon Comparaison entre la tomographie à rayons X et la dissection pour mesurer la teneur en muscle des pièces des carcasses de porc
2010

La mutation de la production porcine au Danemark : modèles d'élevage, performances techniques, réglementation environnementale et perspectives

Consulter le resumé

La production porcine danoise a toujours manifesté sa capacité à s’adapter et à évoluer rapidement. Elle vit actuellement une croissance et une mutation structurelle de grande ampleur qui contrastent avec la stagnation française. La restructuration des élevages porcins, déjà impressionnante (30 000 élevages en 1990, 5 800 en 2008) s’accélère sous la pression des contraintes environnementales qui se durcissent très nettement tandis que le contrôle des structures s’assouplit.
PDF icon La mutation de la production porcine au Danemark : modèles d'élevage, performances techniques, réglementation environnementale et perspectives
2010

Elevage porcin au Danemark : chronique vétérinaire "in-situ"

Consulter le resumé

PDF icon Elevage porcin au Danemark : chronique vétérinaire "in-situ"
2009

Exercice de la médecine vétérinaire au Danemark - l'accord de conseil sanitaire

Consulter le resumé

PDF icon Exercice de la médecine vétérinaire au Danemark - l'accord de conseil sanitaire
2009

Union européenne : Quels modèles d'élevage porcin ?

Consulter le resumé

Les types d'élevages diffèrent entre pays en fonction de leurs caractéristiques physiques et agricoles et de leur choix et contraintes propres. Au delà des différences, ils sont soumis à des contraintes communes, économiques et réglementaires qui se traduisent par des évolutions structurelles dans le même sens : concentration, agrandissement, spécialisation.
2009

France : Le modèle naisseur-engraisseur et ses déclinaisons

Consulter le resumé

La France a encouragé, avec succès, un modèle d'élevage porcin associant le naissage et l'engraissement.

Dans d'autres pays, où la production porcine connaît une forte croissance, on assiste à une spécialisation de l'activité des élevages. Quels enseignements peut-on tirer de cette comparaison, en termes d'atouts, limites et perspectives du modèle naisseur-engraisseur.
2009

An inventory of pig production systems in Europe

Consulter le resumé

The present study was conducted within the EU-supported project Q-Porkchains. A total of 84 production systems were identified in 23 European countries; Forty are conventional (CS) and 44 claim to be differentiated (DS) on Eating Quality (EQ 70%), Animal Welfare (AW 68%), Environment (EV 41%), Local (LO 30%), Nutritional Quality (NQ 25%), Organic (OR 25%). DS are much smaller (Min-Mean-Max million pigs/y: DS 0.01-1.0-12; CS 0.5-5.3-40).
PDF icon An inventory of pig production systems in Europe
2009

Managing highly prolific sows

Consulter le resumé

Hyperprolific sows are the main characteristic of French swine breeding herds and has been/is always the object of research and reflection, as well as the object of criticism and controversy (these extreme and opposing positions are voiced even within one country such as France). That the debate is controversial forces us to question ourselves. One way to refrain from doing so would be to reject the question of hyperprolificacy, claiming that it is not part of one's culture and practices. In the face of such criticisms, the best we can do is to attempt to analyze them.
PDF icon Managing highly prolific sows
2009

Pages