La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 87 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Utilisation de phytase microbienne dans des aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier

Consulter le resumé

La diminution de l'excrétion de phosphore a été recherchée avec l'utilisation d'aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier de 38 à 110 kg. L'aliment témoin assurait un apport de 5,1 g/kg de phosphore total et l'aliment étudié en apportait 4,4 g/kg. Dans ce dernier était incorporées 500 U.P. de phytase microbienne NATUPHOS. Les performances zootechniques et la composition corporelle sont identiques avec les deux aliments. Le taux de phosphore dans le lisier brut est réduit de 25 p. cent en période de croissance et de 12,2 p. cent sur la durée totale d'élevage.
PDF icon Utilisation de phytase microbienne dans des aliments à base de maïs humide pour le porc charcutier
1997

Réduction du taux protéique alimentaire combinée avec différents rapports méthionine/lysine. Effet sur le bilan azoté du porc maigre en croissance et en finition

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de mesurer sur des porcs à haut potentiel de croissance maigre l’effet de la réduction de la teneur en protéines vers des taux très bas (12,7% en croissance et 11,6% en finition) ainsi que des déséquilibres du profil idéal en acides aminés sur le bilan azoté. Trois essais en bilan azoté ont été conduits successivement sur des porcs pesant respectivement entre 24 et 32 kg, 44 et 61 kg, 100 et 115 kg.
PDF icon Réduction du taux protéique alimentaire combinée avec différents rapports méthionine/lysine. Effet sur le bilan azoté du porc maigre en croissance et en finition
1997

Les déchets de l'industrie de la charcuterie - salaison. 1ère partie : la caractérisation des graisses des effluents.

Consulter le resumé

PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie - salaison. 1ère partie : la caractérisation des graisses des effluents.
1998

Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison - Traitement et valorisation des déchets gras - 2ème partie : les techniques de prétraitement des effluents

Consulter le resumé

Les différentes étapes de prétraitement nécessaires ou recommandées pour respecter les valeurs limites des rejets et diminuer encore la facture de l'agence de l'eau sont passées en revue. Les installations sont décrites : bassin tampon, dégrilleur, tamis, dégraisseur ou flottateur. Les résultats du traitement du flottat sont présentés.
PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison - Traitement et valorisation des déchets gras - 2ème partie : les techniques de prétraitement des effluents
1998

Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison. Traitement et valorisation des déchets gras. 3ème partie : la dégradation des graisses des effluents.

Consulter le resumé

PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison. Traitement et valorisation des déchets gras. 3ème partie : la dégradation des graisses des effluents.
1998

Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison. Traitement et valorisation des déchets gras. 4ème partie : la valorisation des eaux usées et des jus de traitement technologique.

Consulter le resumé

PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison. Traitement et valorisation des déchets gras. 4ème partie : la valorisation des eaux usées et des jus de traitement technologique.
1998
traitement des lisiers : descriptif des procédés français

Traitement des lisiers : descriptif des procédés français

Consulter le resumé

éditions ITP, 1999, IBSN : 2 85969 117 0

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Pollution des effluents : savez-vous calculer votre redevance Agence de l'Eau ?

Consulter le resumé

Chaque année, les industriels doivent payer à l'Agence de l'Eau une taxe parafiscale sur leurs effluents : c'est la redevance sur la pollution des eaux. Son montant a augmenté fortement cette dernière décennie, pour devenir aujourd'hui un poste de dépense important.

Pourtant son calcul demeure pour beaucoup une opération mystérieuse, dont seuls les bénéficiaires connaissent le secret.

Si le principe de base de ce calcul est simple, une étude détaillée de deux exemples semble nécessaire pour comprendre la complexité du calcul à mettre en oeuvre.
PDF icon Pollution des effluents : savez-vous calculer votre redevance Agence de l'Eau ?
1999

La gestion des dechets gras. 1ère partie : l'enquête auprès des industriels

Consulter le resumé

Bilan d'une enquête sur la gestion des déchets gras réalisée auprès d'industriels de la charcuterie-salaison. Les graisses à traiter sont classées en quatre catégories (andouilles et andouillettes, charcuteries cuites, productions mixtes, salaisons). La gestion des déchets gras, les rejets des matières grasses dans les effluents, les dégraisseurs et les graisses récupérées dans ceux-ci, et les mode d'élimination ou de valorisation des graisses d'effluents sont considérés.
PDF icon La gestion des dechets gras. 1ère partie : l'enquête auprès des industriels
1999

La gestion des déchets gras. 2ème partie : comparaison des voies de traitement

Consulter le resumé

Les différentes solutions de traitement des déchets gras sont comparées en considérant à la fois les difficultés techniques, la faisabilité économique et l'intérêt environnemental. Tableau répertoriant les avantages et inconvénients des différents traitements.
PDF icon La gestion des déchets gras. 2ème partie : comparaison des voies de traitement
1999
Phosphore et Environnement

Phosphore et Environnement

Consulter le resumé

Les différentes sources de phosphore dans l’environnement et dans les eaux. Les solutions technologiques mises en œuvre pour éliminer le phosphore des eaux résiduaires issues des stations d’épuration urbaines. Un point sur l’élimination du phosphore permise par les techniques de traitement des lisiers.



Édition 2000 - 38 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2000

Les stations de traitement des effluents porcins. Estimation des coûts et conséquences économiques

Consulter le resumé

L'objectif de la présente étude est de réaliser une évaluation économique des systèmes de traitement du lisier actuellement en conditions normales de fonctionnement. On s'attachera aux montants des investissements nécessaires et aux coûts de fonctionnement en intégrant l'efficacité technique des installations.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2001

Récupération des graisses à la source : le témoignage d'un industriel sur la technique par centrifugation

Consulter le resumé

Les effluents des entreprises de charcuterie-salaison ont la particularité de contenir des graisses en quantité assez élevée, compte tenu de la nature des matières premières mises en oeuvre, de leurs activités de production et des contraintes de nettoyage. La loi sur l'eau, la création des agences de l'eau et le durcissement des seuils de rejets de pollution des eaux usées ont eu pour effet l'accélération de la mise en place d'équipements de prétraitement, et notamment de dégraisseurs, au sein de la plupart des entreprises de charcuterie-salaison.
PDF icon Récupération des graisses à la source : le témoignage d'un industriel sur la technique par centrifugation
2003

Résorption des excédents : 246 stations de traitement de lisier fonctionnent

Consulter le resumé

2003

Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn

Consulter le resumé

En 2003, le CORPEN proposait de nouvelles référencesde rejets pour l’azote, le phosphore et le potassium, et les complétait avec le cuivre et le zinc. Ces références tiennent compte des performances actuelles des élevages, des conduites alimentaires récentes économisant l’azote et le phosphore (alimentation standard et « biphase »), mais aussi du mode de logement et du type d’engrais de ferme produit (lisier, litière).
PDF icon Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn
2004

Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage

Consulter le resumé

Une enquête téléphonique a permis de faire le point sur les différentes méthodes d’échantillonnage et d’analyse pratiquées en élevage de porcs. 97 % des éleveurs, sur les 61 élevages contactés, cherchent à connaître la composition de leur lisier en effectuant leurs propres analyses. L’échantillonnage est réalisé, dans 66 % des cas, par le prélèvement de la fraction surnageante d’un lisier brassé. L’homogénéisation du lisier avant et/ou pendant l’épandage est mis à profit pour le prélèvement d’un échantillon.
PDF icon Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage
2004

Optimisation environnementale des systèmes de production porcine

Consulter le resumé

Une exploitation agricole produisant à la fois des porcs à l'engrais et des cultures de vente a été modélisée afin d’optimiser différents systèmes de production. Pour chaque simulation, le modèle définit les formules d’aliment, l’assolement, le système de gestion des effluents et la fertilisation, qui maximisent la marge brute.

PDF icon Optimisation environnementale des systèmes de production porcine
2005

Flux d'azote, phosphore, potassium, cuivre et zinc en exploitation porcine. Etude de quatre élevages spécialisés

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de quantifier les flux d’azote, phosphore, potassium, cuivre et zinc dans 4 élevages porcins spécialisés. En fonction des déséquilibres entre les apports par la fertilisation et les exportations culturales, nous avons proposé des voies d’améliorations par une modification de leurs pratiques.
PDF icon Flux d'azote, phosphore, potassium, cuivre et zinc en exploitation porcine. Etude de quatre élevages spécialisés
2005

Efficacité de la séparation fèces-urine sous caillebotis, bilan et sous-produits

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Efficacité de la séparation fèces-urine sous caillebotis, bilan et sous-produits
2005

Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments
2005

Pages