La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 321 à 340 de 416 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage

Consulter le resumé

Une enquête téléphonique a permis de faire le point sur les différentes méthodes d’échantillonnage et d’analyse pratiquées en élevage de porcs. 97 % des éleveurs, sur les 61 élevages contactés, cherchent à connaître la composition de leur lisier en effectuant leurs propres analyses. L’échantillonnage est réalisé, dans 66 % des cas, par le prélèvement de la fraction surnageante d’un lisier brassé. L’homogénéisation du lisier avant et/ou pendant l’épandage est mis à profit pour le prélèvement d’un échantillon.
PDF icon Méthodes d'échantillonnage et d'analyse des lisiers de porcs : enquête en élevage
2004

L'élevage porcin dans son environnement - Un outil d'évaluation

Consulter le resumé

L’élevage porcin est le plus souvent inséré dans une exploitation agricole. Traditionnellement, les effluents animaux étaient utilisés par les surfaces végétales de cette exploitation. Mais la spécialisation des élevages a modifié les équilibres et renforcé la nécessité de trouver à l’extérieur des surfaces d’épandage complémentaires. La réglementation impose des contraintes, comme le traitement des effluents en ZES lorsque la quantité d’azote produite sur l’exploitation dépasse un seuil, fixé par canton.
PDF icon L'élevage porcin dans son environnement - Un outil d'évaluation
2004

Experimental evaluation of two husbandry methods for growing-finishing pigs

Consulter le resumé

A rejection of the conventional pig production system by the society has been occuring for few years, because it is generally associated with a negative environmental impact (problems of pollution and offensive odours), a poor animal welfare (due to high animal densities and bad housing conditions) and could be involved in a reduced meat quality. This feeling is observed in areas of high pig production density and also in areas showing a low pig farm density but a high potential for the development of pig production.
PDF icon Experimental evaluation of two husbandry methods for growing-finishing pigs
2004

EPER : le registre européen des émissions polluantes. Un premier pas qui porte à la connaissance du public des informations sur la pollution issue des sites industriels européens.

Consulter le resumé

La construction européenne a permis des avancées indiscutables dans de nombreux domaines et, en particulier, dans celui de l’environnement. La Commission européenne oeuvre en faveur de la fourniture au public de renseignements concernant l’environnement. En effet, depuis 1990, la directive sur l’accès public aux informations environnementales permet de collecter les données détenues par les autorités locales.
PDF icon EPER : le registre européen des émissions polluantes. Un premier pas qui porte à la connaissance du public des informations sur la pollution issue des sites industriels européens.
2004

Production et composition des fumiers de porcs engraissés sur sciure, copeaux ou écorce

Consulter le resumé

Cet article apporte, comparativement aux fumiers pailleux, des références de production, de composition et de rejets de porcs engraissés sur sciure ou autres déchets de bois. Des sciures sèches ou fraîches, des copeaux secs et des écorces fraîches ont été testés. Les résultats d’une enquête réalisée par l’IDF en collaboration avec l’ITP, auprès de techniciens de Chambres d’agriculture et Groupements de producteurs sont analysés.
PDF icon Production et composition des fumiers de porcs engraissés sur sciure, copeaux ou écorce
2004

Effet d'un additif sur l'émission d'odeurs en engraissement en conditions d'élevage

Consulter le resumé

Les émissions d’odeurs peuvent être réduites par l’utilisation d’additifs. Peu chers, faciles d’emplois et nombreux, ils sont très attractifs pour les éleveurs de porcs. Depuis plusieurs années, l’ITP conduit des études concernant l’efficacité des additifs sur les émissions d’odeurs en porcherie. Celle-ci a été réalisée avec un produit du commerce destiné aux salles d’engraissement. La comparaison entre le témoin et la salle traitée montre une réduction de 30 % des émissions pour salle traitée avec des variations entre les mesures.
PDF icon Effet d'un additif sur l'émission d'odeurs en engraissement en conditions d'élevage
2004

Les risques technologiques du secteur de l'industrie de la viande

Consulter le resumé

Depuis la catastrophe de Toulouse, les entreprises françaises sont incitées à revoir leur politique de gestion des risques technologiques. Les accidents passés sont répertoriés et classés dans la base de données ARIA, dans le but de mieux maîtriser les dangers critiques. Entre 1997 et 2003, 106 accidents ont été récensés dans l'industrie de la viande, prinicipalement des incendies et des rejets de matières organiques. Le facteur humain et organisationnel est la première cause de ces accidents, qui en 7 ans, ont provoqué 5 décès, 78 blessés et l'évacuation de 1335 personnes. Les conséquences les plus fréquentes sont cependant les dommages matériels qui se chiffrent souvent à plusieurs millions d'euros, sans compter les pertes de production, les licenciements et les mises au chômage technique. Un guide pratique sera présenté au prochain salon IPA, afin d'aider les industriels de l'agro-alimentaire à mettre en place leurs politiques de gestion de risques technologiques.

PDF icon 2004devillersbul4.pdf
2004

Les rejets d'azote et phosphore des exploitations porcines françaises face aux surfaces agricoles disponibles. Mise au point d'un outil d'évaluation

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Estelle Ilari, rapport d'études, juillet 2004, 27 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Epandage d'eau résiduaire issue d'un traitement biologique - Effet de fortes doses de potassium sur le maïs

Consulter le resumé

La fraction liquide, obtenue après décantation du lisier aéré, représente 60 à 70 % du volume total initial.
PDF icon Epandage d'eau résiduaire issue d'un traitement biologique - Effet de fortes doses de potassium sur le maïs
2004

Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn

Consulter le resumé

En 2003, le CORPEN proposait de nouvelles référencesde rejets pour l’azote, le phosphore et le potassium, et les complétait avec le cuivre et le zinc. Ces références tiennent compte des performances actuelles des élevages, des conduites alimentaires récentes économisant l’azote et le phosphore (alimentation standard et « biphase »), mais aussi du mode de logement et du type d’engrais de ferme produit (lisier, litière).
PDF icon Les références CORPEN de rejets des porcs en N, P, K, Cu et Zn
2004

Utilisation d'additifs en porcherie - Effet sur l'émission d'odeurs et d'ammoniac en engraissement

Consulter le resumé

Les Chambres d’Agriculture des Pays de la Loire et de la Vendée en collaboration avec l’ITP ont mis en place un programme d’étude sur l’effet de cinq produits du commerce sur la réduction de la concentration en ammoniac et l’émission d’odeurs en engraissement. Cinq élevages ont été impliqués dans l’étude en intégrant des mesures en période estivale et en période hivernale. L’abattement moyen mesuré pour les cinq produits est de l’ordre de 20 % pour la concentration en ammoniac dans l’ambiance avec une très forte variation en fonction de la saison.

PDF icon Utilisation d'additifs en porcherie - Effet sur l'émission d'odeurs et d'ammoniac en engraissement
2004

Les fumiers de porcs sur litière de paille accumulée : composition, production et rejets entre le sevrage et l'abattage

Consulter le resumé

Cette étude compare des rejets d’azote, phosphore et potassium de porcs engraissés selon deux modes de collecte des effluents (lisier ou fumier). En poids, les quantités de lisier produites sont deux à trois fois supérieures aux quantités de fumiers obtenues. Exprimés en volume, les rejets par porc varient du simple au double entre les fumiers et les lisiers (0,2 et 0,4 m3/porc respectivement). La comparaison des deux types de déjections, lisier ou fumier, montre que l’épandage d’une tonne de fumier apporte 60 à 70 % d’azote de plus qu’un mètre cube de lisier.
PDF icon Les fumiers de porcs sur litière de paille accumulée : composition, production et rejets entre le sevrage et l'abattage
2004

Intérêts sur le plan zootechnique et environnemental des aliments pour porc charcutier à teneur élevée en energie respectant ou non les recommandations du Corpen

Consulter le resumé

L’intérêt zootechnique et environnemental d’aliments à teneur élevée en énergie respectant ou non les recommandations du CORPEN (1996), est évalué sur 288 porcs charcutiers répartis en 3 bandes. Dans un premier temps, la comparaison porte sur l’effet de la concentration énergétique en période estivale et hivernale, en utilisant 2 régimes CORPEN : 9,6 versus 10,6 MJ EN par kg. La 3ème bande permet la comparaison du respect des recommandations du CORPEN dans le cas de régimes à concentration énergétique élevée (10,6 MJ EN).
PDF icon Intérêts sur le plan zootechnique et environnemental des aliments pour porc charcutier à teneur élevée en energie respectant ou non les recommandations du Corpen
2004

Gaseous and odour emissions from animal production facilities, Horsens, Danemark, 1-4 juin 2003

Consulter le resumé

La C.I.G.R. (Commission Internationale du Génie Rural) en coopération avec EurAgEng (European Society of Agricultural Engineers) et NJF (Scandinavian Association of Agricultural Scientists) a réuni cette année à Horsens au Danemark près d'une centaine de personnes pendant 4 jours autour du thème "gaz et odeurs en bâtiments d'élevages". Quelques résultats autour du thème "gaz et odeurs en bâtiments d'élevages" concernant exclusivemenet la production porcine, sont brièvement rapportés dans cet article.

PDF icon Gaseous and odour emissions from animal production facilities, Horsens, Danemark, 1-4 juin 2003
2003

Les rejets d'azote, phosphore, potassium, cuivre et zinc des porcs engraissés sur caillebotis ou litière de bois

Consulter le resumé

Cette étude compare des rejets d’azote, phosphore et potassium de porcs engraissés selon deux modes de collecte des effluents (lisier ou fumier). En poids, les quantités de lisier produites sont deux à trois fois supérieures aux quantités de fumiers obtenues. Exprimés en volume, les rejets par porc varient du simple au double entre les fumiers et les lisiers (0,2 et 0,4 m3/porc respectivement). La comparaison des deux types de déjections, lisier ou fumier, montre que l’épandage d’une tonne de fumier apporte 60 à 70 % d’azote de plus qu’un mètre cube de lisier.
PDF icon Les rejets d'azote, phosphore, potassium, cuivre et zinc des porcs engraissés sur caillebotis ou litière de bois
2003

Les Rencontres de l'ITP - Space 2003

Consulter le resumé

Le SPACE est le rendez-vous annuel des professionnels de la filière porcine. Cette année, l'ITP a profité de cette opportunité pour organiser des "Rencontres". Elles ont vocation à susciter un débat largement ouvert sur une question technique ou économique importante pour la filière porcine.
2003

Résorption des excédents : 246 stations de traitement de lisier fonctionnent

Consulter le resumé

2003

Elevages sous contraintes environnementales en France, Danemark, Pays-Bas et Espagne

Consulter le resumé

Les objectifs de l’étude étaient de faire le bilan des contraintes environnementales s’appliquant aux élevages de porcs dans l’UE, de décrire les conditions de développement des élevages en France, Pays-Bas, Danemark et Espagne, et estimer les conséquences économiques.

Des constats communs peuvent être mis en exergue :

- Il existe des effets de seuils liés à la réglementation.

- Les seuils sont différents.

Bas en France, ils qualifient les élevages de taille moyenne (50 à 250 truies NE).
PDF icon Elevages sous contraintes environnementales en France, Danemark, Pays-Bas et Espagne
2003

Etat des lieux du traitement des lisiers de porcs en France

Consulter le resumé

Cet état des lieux montre l’effort de la filière porcine pour la résorption des excédents azotés.

A l’avenir, il est probable que les élevages auront davantage recours au traitement (semi)collectif ou aux unités mobiles.
PDF icon Etat des lieux du traitement des lisiers de porcs en France
2003

Résultats de l'enquête nationale sur les gisements de graisses solides, cuites et de déchets gras issus des activités de charcuterie-salaison - Partie II

Consulter le resumé

La première partie de l'article décrivait les différentes opérations unitaires génératrices de graisses et évoquait les types de graisses associées dans les entreprises de charcuterie-salaison. Elle évaluait aussi la représentativité du groupe d'entreprises qui ont participé à l'enquête par rapport à la profession. La seconde partie présente les gisements générés, les filières de valorisation ou d'élimination empruntées et les coûts ou tarifs pratiqués pour chaque type de graisses.
PDF icon Résultats de l'enquête nationale sur les gisements de graisses solides, cuites et de déchets gras issus des activités de charcuterie-salaison - Partie II
2003

Pages