La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 81 à 100 de 114 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Design of control charts to monitor the microbiological contamination of pork meat cuts

Consulter le resumé

The microbiological contamination of pork meat cuts was characterized from Enterobacteriaceae and Pseudomonas counts obtained by 9 French cutting plants on 14 different meat cuts from 1999 to 2003. Contaminations were lognormally distributed with Enterobacteriaceae mean log counts ranging from 0.6 to 2.2 log10 cfu cm2 and Pseudomonas log counts ranging from 1.1 to 4.4 log10 cfu cm2 depending on the year of processing, the type of meat cut and mainly on the cutting plant.
2008

Procédés de biopréservation alilmentaire.

Consulter le resumé

La biopréservation est une méthode « naturelle » de conservation des aliments, destinée à contrôler la croissance des germes pathogènes et/ou bactéries d'altération tout en préservant les qualités sensorielles et nutritionnelles. Il existe différentes techniques de biopréservation, comme l'utilisation de bactéries lactiques ou de métabolites bactériens (acide lactique, peroxyde d'hydrogène ou encore des bactériocines...). Des systèmes enzymatiques naturels tels que le système lactoperoxydase peuvent également être utilisés en biopréservation.
2008

Mise en place des dispositions relatives aux informations sur la chaîne alimentaire en filière porcine

Consulter le resumé

La mise en application du paquet hygiène devrait entraîner à partir du 1er janvier 2008 la mise en œuvre de dispositions relatives aux « informations sur la chaîne alimentaire ». Il incombe à chaque État membre et à chaque filière de définir la nature précise des informations dont les abattoirs doivent disposer pour organiser les opérations d’abattage et permettre au vétérinaire officiel d’exercer au mieux les procédures d’inspection requises.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007

Dossier : législation européenne : comprendre le paquet hygiène

Consulter le resumé

Ensemble de textes entrés en application début 2006, le "paquet hygiène" détaille une réglementation européenne concernant les aliments, quelle que soit leur origine. Première conséquence pour les industriels : ils passent dorénavant d'une obligation de moyens à une obligation de résultat en matière de sécurité alimentaire.
2007

Dangers chimiques et physiques : prise en compte dans le système HACCP et les bonnes pratiques d’hygiène

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de réaliser pour la filière une analyse exhaustive des risques associés à la présence de résidus d’origine chimique ou physique. Ceci devrait permettre de fournir aux industriels des éléments objectifs de l'appréciation du risque, et le cas échéant des recommandations, critères et de moyens de surveillance, pour que les dangers physiques et chimiques, soient correctement pris en compte.
Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2007
Bonnes pratiques d’hygiène et conduite d’élevage

Bonnes pratiques d’hygiène et conduite d’élevage

Consulter le resumé

Dossier complet de 4 plaquettes : Mesures de prévention et d’hygiène appliquées à l’élevage pour améliorer la santé du troupeau, abaisser le niveau de contamination par les salmonelles et préserver de bonnes conditions sanitaires dans un élevage de porcs.
Dossier comprenant : un dépliant sur la protection sanitaire en élevage de porcs (6 pages) ; un dépliant sur le nettoyage désinfection en élevage porcin (6 pages) ; une fiche pratique sur les mesures d’hygiène en élevage (recto/verso) ; un dépliant sur le logement et la conduite d’élevage : recommandations pratiques (4 pages).
Édition 2006 - Ifip-Inaporc - Dossier de 4 plaquettes 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2006

Microbiologie prévisionnelle et sécurité des aliments

Consulter le resumé

Les professionnels de l’agro-alimentaire doivent aujourd’hui apporter la preuve de la qualité et de la sécurité de leurs produits. En effet, l'ouverture des marchés impose aux entreprises des exigences sévères en matière d'hygiène des aliments. Afin de répondre à ces exigences, plusieurs outils permettent d'évaluer les risques de développement microbien et les durées de vie des produits.

PDF icon Microbiologie prévisionnelle et sécurité des aliments
2006
Nettoyage-désinfection des locaux et du matériel en abattoir et salle de découpe

Nettoyage-désinfection des locaux et du matériel en abattoir et salle de découpe

Consulter le resumé

Les protocoles de nettoyage-désinfection (les étapes). Contrôle (sites, autocontrôles, avantages et inconvénients des méthodes). Interprétation. Paramètres d’efficacité des produits. Prévention des risques.



Édition 2005 - dépliant 4 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2005

Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec

Consulter le resumé

Au Québec, les cadavres de porcs sont actuellement enlevés par un unique équarrisseur.

Les coûts ont fortement augmenté et la charge est en intégralité, imputée au producteur.

Les éleveurs québécois peuvent incinérer à l’exploitation les cadavres mais le coût est élevé.

Afin de valider le compostage des cadavres d’un point de vue bio-sécuritaire, la province du Québec réalise des tests sur 4 sites d’élevage équipés d’un système de compostage en silo ou d’un procédé de compostage en cylindre avec aération forcée par retournement journalier.
PDF icon Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec
2005

Préparation et départ de la ferme : les 24 dernières heures à la ferme

Consulter le resumé

La préparation des porcs à l’élevage dans les 24 dernières heures avant l’embarquement revêt une importance capitale pour la qualité de la viande.
PDF icon Préparation et départ de la ferme : les 24 dernières heures à la ferme
2005

XIIth International Society for Animal Hygiene congress, Université d'Agriculture de Varsovie (Pologne) 4-8 Septembre 2005

Consulter le resumé

Le congrès annuel de l’ISAH s’est déroulé dans l’enceinte de la Faculté des Sciences Animales de l’Université d’Agriculture à Varsovie en Pologne du 04 au 08 septembre 2005.

Une session a été intégralement consacrée à la santé et l’environnement en production porcine avec 10 présentations orales et 9 posters. Quelques éléments sont brièvement rapportés dans cet article.
PDF icon XIIth International Society for Animal Hygiene congress, Université d'Agriculture de Varsovie (Pologne) 4-8 Septembre 2005
2005

Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement

Consulter le resumé

Cet article fait le point sur les volumes d’animaux morts en élevage à collecter en France, l’organisation et les voies d’optimisation de la collecte, les systèmes de conservation par le froid et les alternatives de traitement en élevage. En France, le volume de cadavres représente 96 kg par truie en système naisseur-engraisseur, soit près de 300 kg à collecter par semaine dans un élevage de 160 truies.
PDF icon Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement
2005

Analyse descriptive du niveau d'hygiène microbiologique de la machine à soupe dans neuf élevages. 2. Influence des soupes résiduelles et des aliments

Consulter le resumé

Depuis plusieurs années, les machines à soupe permettent une séparation des menus par bouchon ou par eau, ce qui limite les quantités de soupes résiduelles du fonds de cuve ou de la canalisation principale. Entre les repas, celle-ci est remplie d’eau de séparation. La présente investigation porte sur l’influence des eaux de séparation et/ou des soupes résiduelles sur la contamination microbiologique finale ainsi que sur le rôle éventuel de l’eau et des aliments.
2005

Grille d’audit du nettoyage-désinfection

Consulter le resumé

Une grille d’audit du nettoyage-désinfection complète le dépliant de 6 pages. Elle répertorie les points clés des étapes du protocole et permet de les interpréter de manière personnalisée pour chaque élevage. Au dos, des tableaux valorisent les résultats du contrôle.



Édition 2005 - fiche recto-verso 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2005
Le nettoyage-désinfection en élevage porcin

Le nettoyage-désinfection en élevage porcin

Consulter le resumé

Réalisation successive et rigoureuse des différentes étapes du protocole : comment optimiser le nettoyage et la désinfection ; les 6 étapes ; quelle quantité de produit utiliser et comment calculer la dilution ; le contrôle.



Édition 2004 - Dépliant de 6 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2004

Analyse descriptive du niveau d'hygiène microbiologique de la machine à soupe dans neuf élevages. 1. Influence des différents maillons du circuit

Consulter le resumé

L’hygiène des machines à soupe (MAS) apparaît une composante importante de l’hygiène générale de l’élevage porcin. Afin de mieux comprendre la nature et les évolutions de la contamination des différents maillons de l’installation : soupière, canalisations principales, descentes, une étude a été réalisée sur les MAS de cinq élevages à problèmes associés au syndrome «entérotoxémies» en engraissement et quatre élevages sans problème.

Le degré d’hygiène microbiologique pré- et post-nettoyage-désinfection de la MAS a été évalué sur l’eau mise en contact avec chacun des maillons.
2004

Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats

Consulter le resumé

La méthode d’analyse idéale doit permettre de repérer tous les sujets infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux négatifs, tout en détectant uniquement les infectés, c’est-à-dire ne pas générer de faux positifs. La fréquence de ces faux résultats va conditionner la validité du test, la fiabilité des réponses positives ou négatives obtenues et le plan d’échantillonnage.

Bien que les analyses de laboratoires, et tout particulièrement la sérologie, soient des outils de progrès dans la pratique vétérinaire actuelle, il convient de les utiliser de manière raisonnée.
PDF icon Utilisation des méthodes d'analyses sérologiques et interprétation des résultats
2004
Le nettoyage et la désinfection en élevage porcin - Résultats d’études

Le nettoyage et la désinfection en élevage porcin - Résultats d’études

Consulter le resumé

Résultats d’études

Optimiser le nettoyage-désinfection de l’élevage : facteurs importants, coût de revient, méthode de contrôle.

Le nettoyage-désinfection des camions de transport de porcs : conception de l’aire de lavage, équipements (matériel, produits), protocoles à mettre en œuvre et méthodes de contrôle de l’efficacité.

Mieux comprendre le rôle de chacune des étapes comme facteur de motivation, favoriser les bonnes pratiques et améliorer le statut sanitaire de l’élevage.



Édition 2003 - 68 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Nettoyage-désinfection des camions de transport frigorifique

Consulter le resumé

L’arrêté du 20 juillet 1998 fixe les conditions techniques et hygiéniques applicables au transport des aliments et rend la méthode HACCP obligatoire. L’article 12 indique que « le responsable du transport procède à des contrôles réguliers pour vérifier la conformité des moyens de transport et des opérations effectuées aux dispositions du présent arrêté. Ces contrôles permettent notamment de s’assurer que les méthodes de nettoyage et de désinfection sont efficaces et adaptées ».

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Influence du mode d'élevage sur la propreté visuelle des porcs et la qualité hygiénique des carcasses

Consulter le resumé

Les porcs observés pendant le premier volet de l’étude sont visuellement propres à la saignée, puisque près de 95% des sites anatomiques notés (arrière, dos et flanc) étaient sales sur moins de 25% de leur surface. L'arrière du porc est généralement plus sale que le dos et les flancs. La charge bactérienne des porcs est liée à la propreté visuelle des sites prélevés (jambon, longe, poitrine, épaule), l'écart entre les notes 0 (absence de salissures) et 3 (50 à 75% de la surface souillée) étant respectivement de 0,8 et 1,4 log pour la flore totale et les entérobactéries.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2003

Pages