La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 5 de 5 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison. Traitement et valorisation des déchets gras. 3ème partie : la dégradation des graisses des effluents.

Consulter le resumé

PDF icon Les déchets de l'industrie de la charcuterie-salaison. Traitement et valorisation des déchets gras. 3ème partie : la dégradation des graisses des effluents.
1998

Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement

Consulter le resumé

Cet article fait le point sur les volumes d’animaux morts en élevage à collecter en France, l’organisation et les voies d’optimisation de la collecte, les systèmes de conservation par le froid et les alternatives de traitement en élevage. En France, le volume de cadavres représente 96 kg par truie en système naisseur-engraisseur, soit près de 300 kg à collecter par semaine dans un élevage de 160 truies.
PDF icon Gestion des cadavres de porcs en France : volumes, organisation et collecte, stockage et traitement
2005

Estimation des coûts de collecte des cadavres de porcs en France. Étude de la faisabilité technico-économique de l’incinération en crue des cadavres à l’exploitation ou par groupements d’éleveurs

Consulter le resumé

INAPORC a confié à l’Institut Technique du Porc une expertise sur les coûts de collecte des cadavres de porc, afin de réaliser une comparaison par rapport aux coûts de transport facturés par l’État. Les coûts de transport seront approchés avec des perspectives de mise en place ou non du stockage froid des cadavres. Ce stockage permettrait de réduire par deux la fréquence des collectes et d’envisager une collecte en camion de plus grande capacité selon la concentration géographique des élevages.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2005

Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec

Consulter le resumé

Au Québec, les cadavres de porcs sont actuellement enlevés par un unique équarrisseur.

Les coûts ont fortement augmenté et la charge est en intégralité, imputée au producteur.

Les éleveurs québécois peuvent incinérer à l’exploitation les cadavres mais le coût est élevé.

Afin de valider le compostage des cadavres d’un point de vue bio-sécuritaire, la province du Québec réalise des tests sur 4 sites d’élevage équipés d’un système de compostage en silo ou d’un procédé de compostage en cylindre avec aération forcée par retournement journalier.
PDF icon Le compostage de cadavres à la ferme est testé au Québec
2005

Méthanisation et incinération des issues de cadavres d’animaux

Consulter le resumé

La filière porcine française est confrontée à la question d’optimiser la gestion des cadavres de porcs. Des procédés alternatifs au transport ont été testés : ainsi des biodigesteurs ont ainsi été expérimentés à la station expérimentale de Romillé (voir thématique correspondante) avec des difficultés de gestion et notamment d’hygiénisation des hydrolysats issus de ces biodigesteurs.

Par ailleurs, la méthanisation agricole poursuit son essor, favorisé par la hausse des tarifs d’achat de l’électricité obtenue en 2006 et les nouveaux tarifs en préparation.
PDF icon Méthanisation et incinération des issues de cadavres d’animaux
2010