La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 60 de 70 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Profil nutritionnel Inraporc n° 41 : (LWxLD) x Duroc ADN Profil des femelles

Consulter le resumé

FICHE N° 41

Fiches « Profils nutritionnels » selon la population génétique.
Le logiciel InraPorc estime les besoins nutritionnels des porcs à partir de la connaissance de leur évolution du poids en fonction de l’âge et de la consommation d’aliment.
Dans le contexte français de production porcine, il existe un grand nombre de croisements génétiques utilisés en élevage.
Cette multiplicité des types de croisement est associée à des profils de croissance et de consommation eux aussi très divers. L’IFIP a mis en place dans la station de Romillé, un programme de caractérisation des profils de porcs obtenus à partir de truies LWxLD et de différents types de verrats. Ce travail inclut l’analyse des données acquises dans les stations de testage du Rheu et Mauron à partir d’animaux de race pure.
Une fois ces profils caractérisés, le logiciel InraPorc est utilisé pour déterminer les besoins moyens de ces différentes populations. Les résultats moyens obtenus pour chaque population de porcs sont diffusés sous forme de fiches.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Profil nutritionnel Inraporc n° 46 : (LWxLD) x Kantor Profil des mâles castrés

Consulter le resumé

FICHE N° 46

Fiches « Profils nutritionnels » selon la population génétique.

Le logiciel InraPorc estime les besoins nutritionnels des porcs à partir de la connaissance de leur évolution du poids en fonction de l’âge et de la consommation d’aliment.

Dans le contexte français de production porcine, il existe un grand nombre de croisements génétiques utilisés en élevage.

Cette multiplicité des types de croisement est associée à des profils de croissance et de consommation eux aussi très divers.L’IFIP a mis en place dans la station de Romillé, un programme de caractérisation des profils de porcs obtenus à partir de truies LWxLD et de différents types de verrats. Ce travail inclut l’analyse des données acquises dans les stations de testage du Rheu et Mauron à partir d’animaux de race pure.

Une fois ces profils caractérisés, le logiciel InraPorc est utilisé pour déterminer les besoins moyens de ces différentes populations. Les résultats moyens obtenus pour chaque population de porcs sont diffusés sous forme de fiches.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Profil nutritionnel Inraporc n° 44 : (LWxLD) x Duroc Nucléus Profil des mâles castrés

Consulter le resumé

FICHE N° 44

Fiches « Profils nutritionnels » selon la population génétique.
Le logiciel InraPorc estime les besoins nutritionnels des porcs à partir de la connaissance de leur évolution du poids en fonction de l’âge et de la consommation d’aliment.
Dans le contexte français de production porcine, il existe un grand nombre de croisements génétiques utilisés en élevage.
Cette multiplicité des types de croisement est associée à des profils de croissance et de consommation eux aussi très divers. L’IFIP a mis en place dans la station de Romillé, un programme de caractérisation des profils de porcs obtenus à partir de truies LWxLD et de différents types de verrats. Ce travail inclut l’analyse des données acquises dans les stations de testage du Rheu et Mauron à partir d’animaux de race pure.
Une fois ces profils caractérisés, le logiciel InraPorc est utilisé pour déterminer les besoins moyens de ces différentes populations. Les résultats moyens obtenus pour chaque population de porcs sont diffusés sous forme de fiches.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Profil nutritionnel Inraporc n° 42 : (LWxLD) x Duroc ADN Profil des mâles castrés

Consulter le resumé

FICHE N° 42

Fiches « Profils nutritionnels » selon la population génétique.
Le logiciel InraPorc estime les besoins nutritionnels des porcs à partir de la connaissance de leur évolution du poids en fonction de l’âge et de la consommation d’aliment.
Dans le contexte français de production porcine, il existe un grand nombre de croisements génétiques utilisés en élevage.
Cette multiplicité des types de croisement est associée à des profils de croissance et de consommation eux aussi très divers. L’IFIP a mis en place dans la station de Romillé, un programme de caractérisation des profils de porcs obtenus à partir de truies LWxLD et de différents types de verrats. Ce travail inclut l’analyse des données acquises dans les stations de testage du Rheu et Mauron à partir d’animaux de race pure.
Une fois ces profils caractérisés, le logiciel InraPorc est utilisé pour déterminer les besoins moyens de ces différentes populations. Les résultats moyens obtenus pour chaque population de porcs sont diffusés sous forme de fiches.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Profil nutritionnel Inraporc n° 33 : (LWxLD) x (LWxPP) profil des femelles

Consulter le resumé

FICHE N° 33

Fiches « Profils nutritionnels » selon la population génétique.
Le logiciel InraPorc estime les besoins nutritionnels des porcs à partir de la connaissance de leur évolution du poids en fonction de l’âge et de la consommation d’aliment.
Dans le contexte français de production porcine, il existe un grand nombre de croisements génétiques utilisés en élevage.
Cette multiplicité des types de croisement est associée à des profils de croissance et de consommation eux aussi très divers. L’IFIP a mis en place dans la station de Romillé, un programme de caractérisation des profils de porcs obtenus à partir de truies LWxLD et de différents types de verrats. Ce travail inclut l’analyse des données acquises dans les stations de testage du Rheu et Mauron à partir d’animaux de race pure.
Une fois ces profils caractérisés, le logiciel InraPorc est utilisé pour déterminer les besoins moyens de ces différentes populations. Les résultats moyens obtenus pour chaque population de porcs sont diffusés sous forme de fiches.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Profil nutritionnel Inraporc n° 45 : (LWxLD) x Kantor Profil des femelles

Consulter le resumé

FICHE N° 45

Fiches « Profils nutritionnels » selon la population génétique.
Le logiciel InraPorc estime les besoins nutritionnels des porcs à partir de la connaissance de leur évolution du poids en fonction de l’âge et de la consommation d’aliment.
Dans le contexte français de production porcine, il existe un grand nombre de croisements génétiques utilisés en élevage.
Cette multiplicité des types de croisement est associée à des profils de croissance et de consommation eux aussi très divers. L’IFIP a mis en place dans la station de Romillé, un programme de caractérisation des profils de porcs obtenus à partir de truies LWxLD et de différents types de verrats. Ce travail inclut l’analyse des données acquises dans les stations de testage du Rheu et Mauron à partir d’animaux de race pure.
Une fois ces profils caractérisés, le logiciel InraPorc est utilisé pour déterminer les besoins moyens de ces différentes populations. Les résultats moyens obtenus pour chaque population de porcs sont diffusés sous forme de fiches.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Profil nutritionnel Inraporc n° 43 : (LWxLD) x Duroc Nucléus Profil des femelles

Consulter le resumé

FICHE N° 43

Fiches « Profils nutritionnels » selon la population génétique.
Le logiciel InraPorc estime les besoins nutritionnels des porcs à partir de la connaissance de leur évolution du poids en fonction de l’âge et de la consommation d’aliment.
Dans le contexte français de production porcine, il existe un grand nombre de croisements génétiques utilisés en élevage.
Cette multiplicité des types de croisement est associée à des profils de croissance et de consommation eux aussi très divers. L’IFIP a mis en place dans la station de Romillé, un programme de caractérisation des profils de porcs obtenus à partir de truies LWxLD et de différents types de verrats. Ce travail inclut l’analyse des données acquises dans les stations de testage du Rheu et Mauron à partir d’animaux de race pure.
Une fois ces profils caractérisés, le logiciel InraPorc est utilisé pour déterminer les besoins moyens de ces différentes populations. Les résultats moyens obtenus pour chaque population de porcs sont diffusés sous forme de fiches.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Mise en évidence de régions QTL sélectionnées dans une lignée synthétique sino-européenne

Consulter le resumé

Afin d'améliorer les qualités maternelles des truies, des lignées composites sino-européennes ont été développées en France par différentes organisations de sélection porcine (OSP) afin de tirer parti des bonnes performances des truies Meishan (MS) pour les caractéristiques de reproduction (prolificité, aptitudes maternelles) (Bidanel et al., 1991).

Néanmoins, les faibles performances de production de la race MS nécessitent la mise en place de stratégies de sélection afin d'aboutir à une combinaison des avantages respectifs des différentes races utilisées.

Poster.

L'OSP ADN a ainsi développé à partir de 2001 une lignée composite 1/4 MS, la Duochan, obtenue par croisement de truies Large White (LW) et de verrats F1 (Landrace (LF) x MS) issus de 28 truies MS.

Si, dans un premier temps, la Duochan a été sélectionnée sur la base d’un indice sur performances, l'objectif d'ADN est à terme de pouvoir mettre en place une sélection assistée par marqueurs (SAM).

L'objectif de l'étude présentée ici est d'identifier les régions du génome influençant les caractères de production et de reproduction pris en compte dans l'indice de sélection afin de définir à terme un jeu de marqueurs moléculaires permettant la sélection de ces QTL.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Genetic variability, structure and assignment of Spanish and French pig populations based on a large sampling

Consulter le resumé

The Spanish and French pig populations share the common practice of quasi systematic paternity control of pure breed and composite line males. Ten microsatellite markers are in common between Spain and France controls, among the 17 markers used in France and the 13 used in Spain. After the adjustment of allele sizes, it is possible to merge the two datasets and to obtain a set of 5791 animals, including the vast majority of the males in the Duroc, Landrace, Large White and Piétrain French and Spanish breeds. Twelve French composite lines are also available.
2010

Impact of the non castration of male pigs on growth performance and behaviour comparison with barrows and gilts

Consulter le resumé

Growth performance, carcass quality, behaviour and general condition of crossbred (Pietrain x Large White) x (Large White x Landrace) boars, barrows and gilts fed ad libitum and group-housed were compared from weaning until slaughter. During the postweaning and the fattening periods, pigs were group-housed (8-9 or 6 pigs/pen, respectively). Pigs were all slaughtered on the same day. Between 28 and 63 d of age (post-weaning period), growth performance was not significantly influenced by the gender.
PDF icon Impact of the non castration of male pigs on growth performance and behaviour comparison with barrows and gilts
2010

Hétérogénéité des porcelets issus de l'hyperprolificité

Consulter le resumé

Depuis 2002, un programme est mis en place à l’IFIP dont l’objectif est, dans un premier temps, d’identifier des facteurs explicatifs de l’hétérogénéité des poids de porcelets à la naissance et, dans un deuxième temps, d’étudier dans quelle mesure une modification de la conduite alimentaire des truies pourrait améliorer les chances de survie des porcelets en maternité.

Cet article se propose de réaliser une synthèse des résultats acquis dans le 1er volet de ce programme.
PDF icon tp2quiniou10.pdf
2010

Analyse des paramètres physiologiques et métaboliques associés aux mises bas longues ou difficiles chez la truie

Consulter le resumé

Les mises bas longues augmentent la mortinatalité et pénalisent la survie ultérieure des porcelets. L’objectif de ce travail est de mieux comprendre les mécanismes des mises bas difficiles chez la truie en étudiant l’évolution de différents paramètres physiométaboliques durant la période péripartum. L’étude, réalisée dans 4 élevages, porte sur 28 mises bas (truies LWxLR nullipares ou primipares) spontanées et non assistées (ni fouilles ni injections).
PDF icon Analyse des paramètres physiologiques et métaboliques associés aux mises bas longues ou difficiles chez la truie
2010

Conséquences de la non castration des porcs mâles sur les performances de croissance et le comportement : comparaison avec les mâles castrés et les femelles

Consulter le resumé

Les performances de croissance, de carcasse, l’évolution du comportement et de l‘état général de porcs croisés (Piétrain x Large White) x (Large White x Landrace), mâles castrés ou non et femelles, ont été comparés à partir d'une bande de porcs alimentés à volonté et logés par groupes de huit-neuf individus en post-sevrage et six en engraissement. Les porcs ont tous été abattus le même jour. Entre 28 et 63 jours d'âge (post-sevrage), le type sexuel n'a aucun effet significatif sur les performances.
PDF icon Conséquences de la non castration des porcs mâles sur les performances de croissance et le comportement : comparaison avec les mâles castrés et les femelles
2010

Effets de l'incorporation de graine de lin extrudée dans les aliments truies et/ou porcs sur les performances de croissance et la qualité de carcasse

Consulter le resumé

Poster. Le profil en acides gras (AG) de la viande de porc est étroitement lié au profil en AG de l'aliment que l'animal ingère (Mourot et Hermier, 2001). L'AFSSA recommande d'accroître l'apport en AG polyinsaturés afin que le rapport ω6/ω3 tende vers 5 en nutrition humaine. Ainsi, l'incorporation de graine de lin, source végétale la plus riche en C18:3n‐3 précurseur de la famille des AGn‐3, dans les régimes porcins est l'une des voies explorées. La teneur en énergie nette (EN) de cette matière première est variable selon le procédé technologique appliqué (Noblet et al., 2008).
PDF icon Effets de l'incorporation de graine de lin extrudée dans les aliments truies et/ou porcs sur les performances de croissance et la qualité de carcasse
2010

Estimation of genetic trends from 1977 to 2000 for stress-responsive systems in French Large White and Landrace pig populations using frozen semen

Consulter le resumé

An experimental design aiming at analysing the consequences of genetic selection from 1977 to 1998–2000 on the evolution of stress-responsive systems in the French Large White (LW) and Landrace (LR) pig populations was conducted by INRA and IFIP-Institut du Porc. Large White sows were inseminated with semen from LW boars born in 1977 (frozen semen) or in 1998 and their second-generation offspring were station-tested. Landrace sows were inseminated with semen from LR boars born in 1977 (frozen semen) or in 1999 to 2000, and their progeny was station-tested.
2009

Estimation of genetic trends from 1977 to 2000 for stress-responsive systems in French Large White and Landrace pig populations using frozen semen

Consulter le resumé

An experimental design aiming at estimating realized genetic trends from 1977 to 1998-2000 in the French Large White (LW) and Landrace (LR) pig populations was conducted by INRA and IFIP-Institut du Porc.
PDF icon Estimation of genetic trends from 1977 to 2000 for stress-responsive systems in French Large White and Landrace pig populations using frozen semen
2009

Genetic parameters and genetic trends for litter size at birth and at weaning and teat number in French Landrace and Large White pigs

Consulter le resumé

Genetic parameters of the number of piglets born alive (NBA), nursed by a sow until weaning (NN), weaned from a sow (NW) and of the number of functional teats (NFT) were estimated in Large White dam line (LWd) and French Landrace (FL) pig breeds using REML methodology applied to a multiple trait animal model. Genetic trends from 1988 to 2007 were then estimated by computing average estimated breeding values on a yearly basis. The data consisted of 198,267 LWd and 110,034 FL litters, and of 374,121 LWd 200,036 FL records for NFT.
PDF icon Genetic parameters and genetic trends for litter size at birth and at weaning and teat number in French Landrace and Large White pigs
2009

Estimation, par utilisation de semence congelée, des évolutions génétiques réalisées entre 1977 et 1998-2000 dans les races Large White et Landrace pour les systèmes neuroendocriniens de réponse au stress

Consulter le resumé

Une experimentation destinee a estimer les evolutions genetiques realisees entre 1977 et 1998-2000 dans les races Large White (LW) et Landrace (LR) a ete menee par l’INRA et l’IFIP-Institut du Porc. Des truies LW ont ete saillies avec de la semence de verrats LW nes en 1977 (semence congelee) ou en 1998 et les animaux de 2nde generation ont ete controles en station.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée, des évolutions génétiques réalisées entre 1977 et 1998-2000 dans les races Large White et Landrace pour les systèmes neuroendocriniens de réponse au stress
2009

Analyse de la variabilité génétique de populations porcines espagnoles et françaises à partir de données de contrôle de filiation

Consulter le resumé

Poster. Cette étude porte sur des populations porcines espagnoles et françaises pour lesquelles un contrôle de filiation est pratiqué de manière systématique sur les verrats. Les objectifs sont : (i) d’étudier les fréquences des 10 marqueurs communs aux analyses espagnoles et françaises dans les différentes populations concernées; (ii) d’appréhender la variabilité génétique intra et inter populations; (iii) de détecter des animaux originaux et (iv) d’assigner un animal à une race, voire à une population.
PDF icon Analyse de la variabilité génétique de populations porcines espagnoles et françaises à partir de données de contrôle de filiation
2009

Exploring variation in saleable meat yield

Consulter le resumé

PDF icon Exploring variation in saleable meat yield
2009

Pages