La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 81 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Emission d'ammoniac liée au stockage de lisier de porcs : résultats de laboratoire et de terrain

Consulter le resumé

La volatilisation de l’ammoniac du lisier pendant le stockage extérieur a fait l’objet de peu d’études. L’originalité de notre étude repose sur la comparaison de données obtenues en laboratoire avec des données mesurées sur une fosse de stockage en conditions réelles. La première partie en laboratoire, du fait des conditions d’études, nous a permis de mesurer des potentiels maximums de volatilisation d’ammoniac en fonction du type de lisier (lisiers de truies en maternité, de porcelets en post-sevrage et de porcs charcutiers).
PDF icon Emission d'ammoniac liée au stockage de lisier de porcs : résultats de laboratoire et de terrain
2002

Emissions gazeuses au stockage et à l’épandage du lisier collecté par raclage en V

Consulter le resumé

Fiche n° 045 : maîtrise des impacts environnementaux des élevages

En France, le secteur agricole est responsable de 97% des émissions d’ammoniac, dont 73% pour l’élevage (CITEPA). Ces émissions doivent être
maîtrisées et réduites. Pour y parvenir, des techniques de réduction se développent en élevage, dont certaines sont reconnues comme Meilleures Techniques Disponibles (MTD) par la directive européenne IED (émissions industrielles). Ces techniques concernent un poste spécifique de l’élevage (bâtiment, stockage, épandage) avec une efficacité généralement évaluée à cette échelle.
Or, la mise en place d’une pratique en élevage peut aussi avoir des incidences sur les pertes gazeuses des postes situés plus en aval. Pour appréhender les émissions cumulées d’ammoniac à l’échelle d’itinéraires plus intégrés (incluant les postes bâtiment, stockage et épandage) mettant en oeuvre des bonnes pratiques environnementales (BPE), et pour faire suite aux résultats du projet EMITEC (IFIP aux JRP 2015), l’IFIP a abordé le suivi des émissions gazeuses des étapes stockage et épandage du raclage en V à travers deux projets, l’un porté par la Chambre d’agriculture de Bretagne (Efac) et l’autre porté par Arvalis (Evapro).

PDF icon fiche_bilan2015_045.pdf
2016

Energie et gaz à effet de serre liés à la construction des bâtiments d'élevage de porcs

Consulter le resumé

Un bilan environnemental des bâtiments a été établi à partir de référentiels disponibles.

La méthodologie s’appuie sur l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) qui évalue les impacts environnementaux liés aux matériaux de construction.

Pour le logement des truies, le choix s’est porté sur des systèmes en groupe. Les métrés prennent aussi en compte le stockage des lisiers et de l’aliment.

Seule l’orientation naisseur engraisseur a été évaluée.
PDF icon tp6marcon10.pdf
2010

Estimer les émissions gazeuses au stockage des lisiers porcins: comparaison de dispositifs dynamiques

Consulter le resumé

L‘étude avait pour objectif de comparer deux méthodes de mesure de facteurs d‘émissions gazeuses (NH3, N2O, CH4, CO2 et H2O) lors de l‘étape de stockage extérieur de lisier porcin.

Cette étape prend de l‘importance en élevages porcins car sa durée tend à augmenter avec le développement de bonnes pratiques environnementales qui réduisent le temps de présence des effluents en bâtiment (évacuation fréquente des déjections, par gravité, par flushing ou raclage en « V »). Le poste stockage extérieur présente par ailleurs des difficultés spécifiques métrologiques avec une forte incidence des conditions météorologiques très fluctuantes à l‘échelle de la journée et contrastées sur l‘année.

2015

Etat des lieux du traitement des lisiers de porcs en France

Consulter le resumé

Cet état des lieux montre l’effort de la filière porcine pour la résorption des excédents azotés.

A l’avenir, il est probable que les élevages auront davantage recours au traitement (semi)collectif ou aux unités mobiles.
PDF icon Etat des lieux du traitement des lisiers de porcs en France
2003

Etat des lieux du traitement des lisiers de porcs en France

Consulter le resumé

Cet état des lieux montre l’effort de la filière porcine pour la résorption des excédents azotés puisqu’au mois de novembre 2005, la France comptait environ 380 stations de traitement en fonctionnement, situées pour plus de 85 % d’entre elles sur la seule région Bretagne.

Le traitement biologique par boue activée reste dominant puisqu’il représente environ 3/4 des unités et 83 % des quantités traitées (87 % en Bretagne).
PDF icon Etat des lieux du traitement des lisiers de porcs en France
2006

Evacuer fréquemment les lisiers des porcheries avec les techniques du lisier frais

Consulter le resumé

Cette synthèse présente les techniques qui permettent d’évacuer 5 à 8 fois par jour un lisier frais des bâtiments d’élevage. Les systèmes mécaniques utilisent un racleur pour collecter et évacuer les déjections. Les systèmes hydrauliques font appel à des techniques proches de celles des chasses d’eau, un liquide issu du lisier étant utilisé pour évacuer les déjections. L’accent est porté sur l’aménagement du sol, celui de la préfosse ainsi que sur les techniques qui permettent d’obtenir le liquide de chasse.

PDF icon Evacuer fréquemment les lisiers des porcheries avec les techniques du lisier frais
2007

Evaluation des performances d'un procédé de séparation de phases du lisier constitué d'un tamis vibrant et dun séparateur à disques

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 76

Pour une bonne valorisation agronomique des effluents d’élevage, certaines situations d’excédent en éléments fertilisants requièrent un processus de traitement approprié. C’est dans ce contexte que l’entreprise Concept Rolland Développement (CRD) a sollicité l’IFIP-Institut du Porc pour évaluer la performance épuratoire, sur lisier de porc, de son procédé constitué de deux séparateurs de phases en série : un tamis vibrant suivi d’un séparateur à disques. Le dispositif de traitement a été mis en place dans un élevage naisseur-engraisseur. L’essai a porté sur environ 7 m3 de lisier brut.

PDF icon Pascal Levasseur, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 76
2019

Evaluation globale des systèmes de production porcine et leur optimisation au niveau de l’exploitation

Consulter le resumé

Cet article résume les apports du programme « Porcherie verte » dans l’évaluation globale intégrée des systèmes de production porcine, prenant en compte à différentes échelles les diverses dimensions pertinentes de la durabilité, au-delà des seuls impacts environnementaux. La comparaison multicritères de deux types de conduite d’élevage prend en compte l’ensemble des dimensions de la durabilité (environnement, société, économie) mais à une échelle restreinte à l’atelier d’élevage porcin.
2008

Evolution de la valeur fertilisante du lisier de porc au cours de la vidange de la fosse de stockage - Influence du brassage

Consulter le resumé

Une enquête réalisée dans 30 élevages, nous a permis d’étudier d’une part l’évolution de la composition du lisier dans l’épandeur au

cours de la vidange de la fosse de stockage et d’autre part, l’efficacité du brassage sur la qualité de l’homogénéisation du lisier dans la fosse et à l’épandage. Ces élevages ont été répartis en 3 groupes

selon la durée de brassage au moment de l’épandage. Pour l’ensemble des fosses de stockage, la densité du lisier change en fonction du taux de vidange. Après une légère baisse en milieu de vidange,
PDF icon Evolution de la valeur fertilisante du lisier de porc au cours de la vidange de la fosse de stockage - Influence du brassage
1999

Evolution de la valeur fertilisante du lisier de porcs au cours de la vidange de la fosse de stockage. Influence du brassage

Consulter le resumé

L’objectif de ces travaux était d’étudier d’une part l’évolution de la composition du lisier dans l’épandeur au cours de la vidange de la fosse de stockage extérieure et d’autre part, l’efficacité du brassage sur la qualité de l’homogénéisation du lisier dans la fosse et à l’épandage. 30 élevages ont été retenus et répartis en trois niveaux de brassage. Les éleveurs du groupe 1 ne réalisent aucun brassage au moment de l’épandage, ceux du groupe 2 brassent le lisier uniquement avant de commencer à épandre et ceux du groupe 3 brassent avant et pendant la période d’épandage.
PDF icon Evolution de la valeur fertilisante du lisier de porcs au cours de la vidange de la fosse de stockage. Influence du brassage
1999

Exploitations porcines : État des lieux des bâtiments

Consulter le resumé

L’enquête de novembre 2008 du SSP a réalisé un état des lieux de l’état du parc des bâtiments porcins, des équipements et des pratiques. Elle mesure l’évolution qui s’est produite depuis 2001. Elle confirme la concentration et la spécialisation des exploitations porcines, le vieillissement des bâtiments et de la pyramide des âges des éleveurs. Certains aspects de mise aux normes sont bien engagés (environnement).
PDF icon bp2010n403.pdf
2010

Facteurs de variation du niveau des rejets et du volume de lisier produit par le porc

Consulter le resumé

Cet article fait le point des principaux facteurs de variation de la quantité d’éléments minéraux, des volumes et de la concentration des lisiers produits par les porcs, il aborde également les différentes techniques à mettre en oeuvre pour maîtriser le niveau des rejets et le volume des effluents.
PDF icon Facteurs de variation du niveau des rejets et du volume de lisier produit par le porc
1998

Filtration membranaire des lisiers de porc - Partie 1 : synthèse bibliographique

Consulter le resumé

Depuis le début des années 90, les essais d’application des techniques de filtration membranaire aux effluents d’élevage se sont multipliés, essentiellement à l’échelle du laboratoire et, parfois, de l’exploitation. La nanofiltration, et a fortiori l’osmose inverse, permettent de concentrer les éléments fertilisants solubles, dont les sels et l’azote ammoniacal, afin de pouvoir les transporter à un coût acceptable en dehors des zones excédentaires.
PDF icon tp2levasseur10.pdf
2010

Filtration membranaire des lisiers de porc - Partie 2 : Perspectives d'application pour la filière porcine

Consulter le resumé

Malgré les écueils techniques auxquels sont confrontées les méthodes de filtration membranaire des déjections animales, cet article montre qu’il existe d’ores et déjà des applications industrielles, notamment après une phase de digestion aérobie ou anaérobie.

Les résultats satisfaisants obtenus après un bio-réacteur membranaire laissent des perspectives intéressantes pour le traitement des eaux résiduaires issues de stations de traitement biologique.
PDF icon tp3levasseur10.pdf
2010

Flux d’Eléments Traces Métalliques dans les sols, végétaux et lisiers des exploitations porcines

Consulter le resumé

Les éléments traces métalliques (ETM) s’accumulent durablement dans les sols et organismes vivants.

Leur concentration varie selon :

- la nature géochimique du sol,

- les retombées atmosphériques (poussières, industrie, transport)

- les apports par l’homme (engrais, phytosanitaires, déjections animales, boues urbaines).

Un programme de recherche a étudié la contamination et les fl ux des ETM dans la chaîne alimentaire à partir de prélèvements et d’enquêtes dans des exploitations ayant des porcs et des cultures de maïs et tournesol.

PDF icon Flux d’Eléments Traces Métalliques dans les sols, végétaux et lisiers des exploitations porcines
2011

Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de Gaz à Effet de Serre

Consulter le resumé

Au niveau européen, la directive 2001/81/CE encore appelée directive NEC (National Emission Ceilings) est en cours de révision pour fixer en 2020 des plafonds d’émissions par Etat Membre, pour 4 gaz dont l’ammoniac. La mise en œuvre des Meilleures Techniques Disponibles (MTD voir fi che révision du BREF Elevages) doit permettre de réduire l’impact environnemental des élevages de porcs, particulièrement pour les émissions d’ammoniac.
PDF icon Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de Gaz à Effet de Serre
2011

Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de GES

Consulter le resumé

Au niveau européen, la directive 2001/81/CE encore appelée directive NEC (National Emission Ceilings) est en cours de révision pour fixer en 2020 les plafonds d’émission par Etat-Membre pour quatre gaz dont l’ammoniac. La mise en œuvre des Meilleures Techniques Disponibles (MTD – cf fiche révision du BREF Elevages) doit permettre de réduire l’impact environnemental des élevages de porcs, particulièrement en ce qui concerne les émissions d’ammoniac.
PDF icon Gérer autrement les lisiers pour réduire les émissions d’ammoniac et de GES
2010

Gestion des effluents, épandre ou traiter

Consulter le resumé

Les bonnes pratiques agricoles et les réglementations, européennes et françaises, limitent l’épandage des déjections animales. En Bretagne, des seuils d’obligation de traitement et des plafonds de surface d’épandage ont été définis pour chaque canton classé en zone d’excédents structurels (ZES). Un même élevage sera donc soumis à des contraintes différentes selon le système d’exploitation dans lequel il s’insère (SAU, cultures…) et sa région d’implantation. Les solutions qu’il mettra en œuvre le seront également (épandage, exportation, traitement, engraissement à façon…).
PDF icon Gestion des effluents, épandre ou traiter
2006

Incidence d'une couverture photocatalytique au stockage de lisier porcin sur les émissions gazeuses (NH3, N2O,CH4 et CO2)

Consulter le resumé

Le lisier issu de l’engraissement sur caillebotis de 54 porcs a été réparti dans deux cuves expérimentales de 13,2 m3, stockées à l’extérieur pour une durée de trois mois durant l’automne 2004. Une des cuves a été recouverte d’une couverture pilote photocatalytique. Les émissions gazeuses (NH3, N2O, CH4, CO2) des deux cuves ont été mesurées en continu sur quatre périodes (57 jours au total). La méthode dite par traçage, utilisant le SF6, a été employée pour mesurer les débits de la cuve couverte, et une chambre flottante de volatilisation a été utilisée pour la cuve non couverte.
PDF icon Incidence d'une couverture photocatalytique au stockage de lisier porcin sur les émissions gazeuses (NH3, N2O,CH4 et CO2)
2006

Pages