La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 81 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre croissant Année

Vitesse de sédimentation de la matière sèche, de l’azote, du phosphore et du potassium des lisiers de porcs

Consulter le resumé

Poster. La réalisation d’un échantillon de lisier de porc peut poser des difficultés de représentativité compte tenu de sa composition hétérogène. Avant la phase de prélèvement, les éleveurs de porcs brassent le plus souvent leur fosse de stockage. Dans ce cas, l’échantillonnage s’effectue généralement sur la fraction surnageante, parfois un certain temps après l’arrêt du brassage ce qui pourrait entraîner une sous-estimation de leur valeur fertilisante.
PDF icon Vitesse de sédimentation de la matière sèche, de l’azote, du phosphore et du potassium des lisiers de porcs
2009

Un outil pour chiffrer le coût d'un épandage de lisier

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 268, mai, p. 40-41

L’Ifip et le réseau des Cuma Ouest ont élaboré un calculateur permettant de déterminer les coûts et la durée des chantiers d’épandages alternatifs à la traditionnelle tonne à lisier et son tracteur.

PDF icon Pascal Levasseur, Réussir Porc / Tech Porc (FRA), 2019, n° 268, mai, p. 40-41
2019

Un éleveur sachant chasser...

Consulter le resumé

Listée comme Meilleure Technique Disponible dans le BREF de 2003, le flushing est une méthode d'évacuation rapide des lisiers, communément appelée "chasse d'eau" qui permet de réduire les émissions de gaz et d'odeurs émises par les porcheries. Focus sur cette technique qui pourrait se développer dans les porcheries de demain.

PDF icon techporc_guingand_n22_2015.pdf
2015

Un calculateur pour les chantiers d'épandage

Consulter le resumé

Pascal Levasseur, Porc Mag (FRA), 2019, n° 540, avril, p. 27

L'Ifip et le réseau des Cuma Ouest proposent aux éleveurs un calculateur des coûts et durée des chantiers d'épandage. Présentation.

2019

Traiter le lisier : une contrainte coûteuse

Consulter le resumé

Le respect de la réglementation sur l’environnement impose la mise en place de stations de traitement du lisier ans un certain nombre d’exploitations.

Une récente étude de l’ITP propose une évaluation des coûts des systèmes en place. Elle fournit des éléments clés pour raisonner, dans chaque exploitation, les solutions les mieux adaptées aux contraintes propres à chaque situation.

PDF icon bp2001n299.pdf
2001

Traitement des lisiers, la profession chiffre la résorption

Consulter le resumé

Avec près de 400 stations de traitement des lisiers en France, la production porcine est en mesure aujourd'hui de chiffrer la résorption de ses excédents azotés. Une épargne à la nature payée au prix fort mais qui témoigne d'une volonté collective d'exister dans une dimension citoyenne.
2006
traitement des lisiers : descriptif des procédés français

Traitement des lisiers : descriptif des procédés français

Consulter le resumé

éditions ITP, 1999, IBSN : 2 85969 117 0

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999
Traitement des effluents porcins

Traitement des effluents porcins

Consulter le resumé

Guide pratique des procédés : Coûts d’investissement et de fonctionnement, maintenance, abattements N et P, principe et coproduits. Pour éclairer les éleveurs face à des procédés nombreux et évolutifs : 
• Critères de choix d’un procédé de traitement
• Bilan matière des principales filières de traitement biologique et physico-chimique.

Édition 2004 - 36 pages 21 X 29.7

PDF icon Guide pratique des procédés : Coûts d’investissement et de fonctionnement, maintenance, abattements N et P, principe et coprodui
2017

Traitement biologique par boue activée et compostage du lisier sur paille : enquête en élevage

Consulter le resumé

Une enquête réalisée auprès de 15 stations de traitement biologique par boue activé et 3 unités de compostage de lisier sur paille a permis de faire le point sur le temps de travail, le coût du traitement, les difficultés rencontrées par l’éleveur et la façon dont il gère les co-produits. Le volume de lisier traité quotidiennement s’établit respectivement à 23,5 et 8,3 m3/jour. Le suivi de la stations et la gestion des co-produits demandent 2,1 min de
PDF icon Traitement biologique par boue activée et compostage du lisier sur paille : enquête en élevage
2003

The biotreatment of pig slurry by use of micro-algae in different lagoonings

Consulter le resumé

1998

Test d'échantillonnage du lisier en grande fosse de stockage

Consulter le resumé

Pour avoir une analyse représentative de la composition globale du lisier, la technique d’échantillonnage dans une grande fosse de stockage nécessite de la rigueur. En élevage, les conditions nécessaires à

un échantillonnage optimal ne sont pas toujours réunies. De plus, en pratique pour l’éleveur, il peut être nécessaire de simplifier la technique d’échantillonnage, quitte à perdre un peu de précision dans l’estimation de la valeur fertilisante du lisier. Nous avons comparé trois
PDF icon Test d'échantillonnage du lisier en grande fosse de stockage
1999

Teneurs en éléments-trace métalliques des aliments et des lisiers de porcs à l'engrais, de truies et de porcelets

Consulter le resumé

L’objectif de cette étude est de caractériser la composition des aliments et des lisiers de porc par stade physiologique pour 15 éléments-trace. Des bacs en inox disposés sous caillebotis nous permettent de collecter intégralement les lisiers pour leur caractérisation.
PDF icon Teneurs en éléments-trace métalliques des aliments et des lisiers de porcs à l'engrais, de truies et de porcelets
2001

Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments

Consulter le resumé

Cette étude a évalué l’efficacité d’un système de racloir en «V», dont l’objectif est de séparer les fèces et l’urine sous le caillebotis. Sur une période de 15 semaines, les essais ont été réalisés dans 2 salles d’engraissement de 144 porcs chacune. Chaque salle était équipée de 4 dalots munis de racloirs en « V » afin d’évacuer les déjections. Les essais ont caractérisé la composition des fractions solides et liquides.
PDF icon Teneur en cuivre et zinc des lisiers et des fumiers de porcs charcutiers après réduction de leur concentration dans les aliments
2005

Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms

Consulter le resumé

The good practices and, in certain situations European and French regulations, compel animal producers to limit manure spreading on agricultural lands.

In areas with high density of herds, treatment techniques, whose target is to reduce the nutrients charge per acre (mainly nitrogen), can also be necessary. Those practices of manure management lead to different costs levels depending on real herds situations (setting up place, herd size, land surface,...).
PDF icon Technical-economic evaluation of manure management in different types of pig farms
2005

Stockage et épandage du lisier : impact sur la qualité de l'air en porcheries et sur l'environnement

Consulter le resumé

En France, la production porcine est majoritairement réalisée en bâtiments fermés ; seulement 10 % des installations porcines sont en plein-air. Au niveau national, l’orientation principal des éleveurs de porcs est « naisseur-engraisseur » avec 40.9 % des élevages (SCEES, 1994-1995). L’analyse des caractéristiques des élevages naisseurs-engraisseurs de plus de 75 truies nominés au prix des Cochons d’or en 1994, 1995 et 1996 montre que 95 % d’entre eux sont équipés en ventilation dynamique et que 90 % ont des sols en caillebotis intégral (Dagorn et al, 1997).
PDF icon Stockage et épandage du lisier : impact sur la qualité de l'air en porcheries et sur l'environnement
1998

Résorption des excédents : 246 stations de traitement de lisier fonctionnent

Consulter le resumé

2003

Raisonner l'utilisation des déjections porcines de la valorisation agronomique aux traitements

Consulter le resumé

Avec l’application des nouvelles réglementations européennes et nationales, les producteurs de porcs se trouvent dans l’obligation d’accroître les capacités de stockage des lisiers et des fumiers sur leurs

exploitations. Mais cette plus grande autonomie améliore les pratiques d’épandage permettant une utilisation optimale des fertilisants organiques par les plantes.

Tous les éleveurs cependant ne peuvent pas recycler sur leurs propres cultures la totalité des lisiers produits par leurs élevages.
PDF icon Raisonner l'utilisation des déjections porcines de la valorisation agronomique aux traitements
2001

Raisonner l'utilisation des déjections porcines : de la valorisation agronomique aux traitements

Consulter le resumé

Avec l'application des nouvelles réglementations européennes et nationales, les producteurs de porcs se trouvent dans l'obligation d'accroître les capacités de stockage des lisiers et des fumiers sur leurs exploitations. Mais cette plus grande autonomie améliore les pratiques d'épandage permettant une utilisation optimale des fertilisants organiques par les plantes. Tous les éleveurs cependant ne peuvent pas recycler sur leurs propres cultures la totalité des lisiers produits par leurs élevages.
2000

Quels rejets pour des truies gestantes alimentées avec un régime enrichi en fibres ?

Consulter le resumé

La dilution énergétique d’un régime par l’incorporation de fibres permet d’améliorer le bien-être des truies gestantes par une augmentation de la quantité d’aliment distribuée.

Cette étude montre cependant une augmentation concomitante des rejets dans le lisier bien supérieure aux différences de quantités ingérées. Par rapport à un régime standard, la quantité de matière sèche retrouvée dans le lisier de truies alimentées

avec le régime enrichi en fibres est supérieure de 83 % alors que la quantité ingérée est accrue de seulement 22 %.
PDF icon Quels rejets pour des truies gestantes alimentées avec un régime enrichi en fibres ?
2001

Production et capacités de stockage des lisiers de porc

Consulter le resumé

D'après une enquête menée auprès de 170 exploitations, les volumes de lisier produits par les élevages de porcs sont, en moyenne, très proches de normes de stockage. De fait, un certain nombre d'entre eux les dépasent. L'analyse de dossiers ICPE récents montre toutefois des capacités de stockage généralement bien supérieures à ce qui eset nécessaire en termes de besoin agronomique.

PDF icon techporc_levasseur_n10_2013.pdf
2013

Pages