La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 49 de 49 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Survie des porcelets en maternité : un nouvel outil permet d’identifier automatiquement des facteurs de risque et des axes de progrès en élevage

Consulter le resumé

Sylviane Boulot et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, poster

Poster.

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’intérêt d’un nouvel outil expert PERTMAT permettant d’identifier le profil de mortalité des élevages et les axes de progrès spécifiques à chacun à partir des données de gestion technique (GTTT). Les prolificités élevées augmentent les risques de mortinatalité comme les pertes en allaitement. Avec un taux de mortalité moyen supérieur à 20%, la maîtrise de la survie des porcelets en maternité demeure une priorité, à la fois pour des raisons économiques et éthiques.

PDF icon Sylviane Boulot et al., 52e JRP (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, poster
2020

Survie des porcelets en maternité : un nouvel outil permet d’identifier automatiquement des facteurs de risque et des axes de progrès en élevage

Consulter le resumé

Sylviane Boulot et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 417-418, poster

Poster.

Avec un taux de mortalité moyen supérieur à 20%, la maîtrise de la survie des porcelets en maternité demeure une priorité, à la fois pour des raisons économiques et éthiques. Les axes de progrès dépendent à la fois des stades et causes de mortalité (Pandolfi et al., 2017). Les priorités sont difficiles à établir, avec des risques multifactoriels, et des impacts variables selon les élevages (Lemoine et al.,2018). En particulier, les niveaux de prolificité élevés augmentent aussi bien les risques de mortinatalité que les pertes en allaitement (Alonso-Spilsbury et al 2007). L’objectif de cette étude est d’évaluer l’intérêt d’un nouvel outil expert permettant à la fois d’identifier le profil de mortalité des élevages et les axes de progrès spécifiques à chacun, à partir des données de gestion technique (GTTT). 

ENG

Pre-weaning piglet survival: a new tool for automatic determination of risk factors and improvement

Poster.

As pre-weaning mortality still exceeds 20%, increasing piglet survival remains a priority, both for economic and ethical reasons. Areas for improvement depend on stages and causes of mortality. Farm priorities are difficult to establish because of multifactorial origins and variable impacts. The objective of this study wasto assess benefits of a new expert tool (PertMat) designed to perform automatic mortality profiling and identification of specific areas for improvement. This tool uses individual farm data stored in the French National Pig Management database (GTTT) and is supported by IFIP’s GT-DIRECT Web platform. The study was carried out on the 250 most prolific farms and their litters weaned in 2018. After quality tests and analysis of farm distributions, their mortality profiles (mummies, stillborn and liveborn mortality rates) were identified. More than 12 risk factors were evaluated in relation to characteristics of sows (e.g. litter size, parity, gestation length, genetics, age at first farrowing), and management (e.g. season, month and day of farrowing, day of birth). Simple within-farm statistical tests performed by PertMat identified significant factors associated with mortality criteria. Analysis confirmed the diversity of mortality profiles and risk factors among the farms. Besides major risks associated with large litters and supernumerary piglets, some important management issues were easily identified (e.g. day of birth, gestation length, season).

PDF icon Sylviane Boulot et al., 52e Journées de la Recherche Porcine (FRA), 4 et 5 février 2020, Paris, p. 417-418, poster
2020

Un dispositif audio de réalité augmentée en maternité : DREAM

Consulter le resumé

Alexia Aubry, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 102

Dans un contexte économique toujours exigeant, les éleveurs de porcs doivent maîtriser les performances techniques de leurs animaux ; des outils de suivi et d’évaluation des résultats performants peuvent les y aider, en mobilisant pour cela des technologies innovantes.
L’enjeu du projet DREAM est d’évaluer en élevage l’intérêt d’un procédé de réalité augmentée : il s’agit de développer un boîtier connecté, utilisant la réalité augmentée auditive, permettant à la fois d’enregistrer les performances des truies en maternité et de les consulter en direct, via diverses applications et un serveur spécifiquement développés.
PDF icon Alexia Aubry, Bilan 2018, éditions IFIP, avril 2019, p. 102
2019

Un gradient de solutions pour améliorer le bien-être des animaux en élevage

Consulter le resumé

Visuels d'intervention présentés par Valérie Courboulay, ingénieure bien-être animal, à la 6ème Journée d’échanges de la filière porcine organisée par l’IFIP sur le thème : Evolutions des marchés et des attentes sociétales : quelles transitions dans les élevages et les filières ? Un éventail de possibilités pour la transition des élevages français, 3 décembre 2019, Paris.

PDF icon Valérie Courboulay, 6ème Journée d’échanges de la filière porcine, le 3 décembre 2019, Paris
2019

Un nouvel outil pour analyser les pertes en maternité sur la plateforme web GT-Direct

Consulter le resumé

Brigitte Badouard, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 94

Avec en moyenne plus de 20% de mortalité, la maîtrise de la survie des porcelets en maternité est une priorité, pour des raisons à la fois économiques et éthiques. C’est pourquoi l’IFIP propose aux éleveurs un outil Web, PertMat, pour analyser, avec l’aide de leur technicien, le taux de pertes dans leur élevage. L’incidence d’une quinzaine de facteurs explicatifs est analysée relativement à l’ensemble des portées connues dans la base nationale. PertMat est connecté aux bases de données nationales et ne nécessite donc aucune saisie supplémentaire à la GTTT. Un test statistique permet de valider les écarts observés visuellement, en les comparant aux données des autres élevages (plus de 500 000 portées chaque année). En 2019, une étude a été conduite pour évaluer l’intérêt de ce nouvel outil expert et la pertinence des facteurs analysés.

PDF icon Brigitte Badouard, Bilan 2019, éditions IFIP, mai 2020, p. 94
2020

Une case maternité liberté aux enjeux multiples

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 28-29

Dossier : stations expérimentales

La transformation des maternités bloquées en maternités liberté est une évolution d’ampleur pour la station de Romillé, dont la principale motivation est de répondre aux questions de la filière.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc/ Tech Porc, 2020, n° 281, septembre, p. 28-29
2020

Une distribution de précision à sec en maternité

Consulter le resumé

Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 41

Pour connaître précisément les quantités d’aliment distribuées aux truies et répondre à des besoins expérimentaux, l’Ifip et Asserva ont conçu un dispositif de distribution qui ne mélange pas l’eau et l’aliment.

PDF icon Yvonnick Rousselière, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 266, février-mars, p. 41
2019

Use of a bacterial complex on the surfaces of farrowing and post-weaning rooms: impact on digestive health and growth performance of piglets

Consulter le resumé

Use of a bacterial complex (Lactic acid bacteria and Bacillus ; Cobiotex ®) in farrowing and post-weaning units and benefits on digestive health and growth performance of piglets.

Suckling and weaning are difficult periods for piglets; they are more prone to infections e.g. diarrhea and arthritis. Therefore, room hygiene and the management of biofilm are essential, however, they are not always easy to control. The use of a bacterial complex (Lactic acid bacteria and Bacillus; Cobiotex ®) was studied in farrowing and post-weaning units. Two farrowing rooms and two post-weaning rooms with the same configuration were used in an experimental farm, one treated and
the second as control. The complex was applied on the surfaces of the rooms after cleaning, disinfecting and drying and it was repeated regularly (each week) during the life cycle of the animals. The piglets' performances during lactation and after weaning were measured and the health criteria were estimated: mortality, digestive health by scoring the consistency of faeces, arthritis and observations of clinical signs. Results in farrowing stage - The percentage of weaned piglets did not differ between the 2 groups. The percentage of arthritis, although lower in the treated room was not significantly different. Fecal scores were significantly lower in the treated group at 4 days: 17% of the treated group piglets with diarrhea against 41% in the control group. This difference is not confirmed at 21 days, perhaps due to the very low prevalence of diarrhea at this stage in the two groups (less than 2%). Weight gain per litter in the treated room was higher (100 g / day) than in the control room, but this difference was not significant. Results in post-weaning stage - The percentages of mortality between the two groups were not significantly different. Fecal scores 7 days after weaning showed significantly less diarrhea in piglets of the room treated: 56% of piglets had "normal" faeces against 45% in the control room. Fecal scores 14, 21 and 28 days after weaning were not significantly different. During the first fourteen days post weaning, the average daily gain and feed conversion ratio were
significantly improved. They were not different for the period from 14 to 35 days after weaning. Conclusion - The bacterial complex, after its spraying in the whole surface of a livestock building, promoted optimal digestive health (assessed by fecal score) during the suckling and post-weaning periods. The post-weaning growth performances during the first age (ADG and FCR) were significantly improved.

PDF icon esphm_correge_2014.pdf
2014

Vitalité des porcelets issus de l'hyperprolificité

Consulter le resumé

Cet article propose une synthèse des résultats acquis ces dernières années, notamment à la station expérimentale de Romillé.

L’arrivée des lignées hyperprolifiques s’est accompagnée d’une remise en question des programmes alimentaires en place dans les élevages, notamment pendant la gestation. Cela concerne à la fois les plans d’alimentation, l’individualisation des rations et les types de nutriments apportés à la truie gestante.
PDF icon tp4quiniou10.pdf
2010

Pages