La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 32 de 32 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Réduire les consommations de chauffage en post-sevrage et en maternité : évaluation d’une « niche intelligente »

Consulter le resumé

Poster.

Dans un contexte de renchérissement du coût de l’énergie lié à la raréfaction des ressources et face aux enjeux environnementaux croissants, il apparaît nécessaire de maîtriser la facture énergétique des élevages. En 2006, des références de consommations d’énergie en élevage porcin ont été établies dans le cadre d’une étude financée par l’ADEME nationale (étude URE, ADEME). Cette étude a permis d’établir qu’en moyenne la consommation énergétique d’une truie et sa suite s’élevait à 983 kWh/truie présente/an hors fabrication de l'aliment et traitement des effluents. En 2012, cela représente près de 70 €/truie présente/an. Le poste le plus énergivore est le chauffage qui constitue à lui seul 46% de cette consommation. Parmi les stades physiologiques chauffés, le post-sevrage devance la maternité avec respectivement 36% et 22% du total des consommations d’énergie dans un élevage naisseur-engraisseur. Les leviers d’actions sont multiples pour maîtriser les consommations de chauffage en post-sevrage et en maternité. Ainsi la gestion optimisée du couple chauffage-ventilation et le respect des débits minimaux recommandés constituent une première étape dans la réduction de la facture énergétique. A côté de ces pratiques peu coûteuses à mettre en place dans les exploitations, les fournisseurs proposent un ensemble d’équipements permettant de réduire les consommations d’énergie et notamment de chauffage. Parmi ceux-ci, la société danoise Veng-System a développé une « niche intelligente » en post-sevrage et en maternité. Les économies d’énergie permises par cette technologie ont été évaluées dans les salles de post-sevrage de deux élevages bretons, ainsi que dans une maternité de la station expérimentale de Guernévez.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

GTTT 2010 en Bretagne : près d'un élevage sur cinq au-délà de 30 porcelets sevrés

Consulter le resumé

Avec 28,6 porcelets sevrés par truie productive et par an, les résultats en maternité poursuivent leur progression en Bretagne. Et ce n'est pas fini ! De nouvelles avancées sont prévisibles pour les cinq années à venir.
2011

Vitalité des porcelets issus de l'hyperprolificité

Consulter le resumé

Cet article propose une synthèse des résultats acquis ces dernières années, notamment à la station expérimentale de Romillé.

L’arrivée des lignées hyperprolifiques s’est accompagnée d’une remise en question des programmes alimentaires en place dans les élevages, notamment pendant la gestation. Cela concerne à la fois les plans d’alimentation, l’individualisation des rations et les types de nutriments apportés à la truie gestante.
PDF icon tp4quiniou10.pdf
2010

Les coûts des bâtiments en 2009

Consulter le resumé

De janvier 2009 à janvier 2010, l'indice national du coût de la construction tous corps d'état (BT01) a augmenté de 0,5%. Cette évolution s'est faite en deux temps. Sur le premier semestre 2009, l'indice a perdu 0,24% pour augmenter légèrement sur la deuxième partie de l'année. Il reprend même 0,4% sur le dernier mois. Globablement les coûts de construction des bâtiments de porcs ont stagné, voire baissé dans certaines réalisations. Cette évolution est due à une conjoncture difficile pour les entreprises de maçonnerie qui pour maintenir une activité, ont réduit le prix de leurs prestations.
PDF icon tp3massabie10.pdf
2010

Hétérogénéité des porcelets issus de l'hyperprolificité

Consulter le resumé

Depuis 2002, un programme est mis en place à l’IFIP dont l’objectif est, dans un premier temps, d’identifier des facteurs explicatifs de l’hétérogénéité des poids de porcelets à la naissance et, dans un deuxième temps, d’étudier dans quelle mesure une modification de la conduite alimentaire des truies pourrait améliorer les chances de survie des porcelets en maternité.

Cet article se propose de réaliser une synthèse des résultats acquis dans le 1er volet de ce programme.
PDF icon tp2quiniou10.pdf
2010

Chaleurs de lactation : des facteurs de risques identifiés

Consulter le resumé

Une enquête réalisée conjointement par l'Ifip, l'Inra, les chambres d'agriculture de Bretagne et le laboratoire Ceva a permis d'identifier des facteurs de risques associées à l'apparition de chaleurs en cours de lactation. Divers problèmes sont mis en évidence : problèmes de démarrage de la lactation, modification de portées, pertes de porcelets au-delà de 48 heures.

2009

La production et les flux de porcelets en France

Consulter le resumé

L’étude vise à décrire et analyser les conditions de production et d’échanges des porcelets en France.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Facteurs d'optimisation du protocole de nettoyage-désinfection en élevage : importance des modalités de trempage

Consulter le resumé

Poster. Afin d’optimiser encore l’efficacité et le coût du nettoyage-désinfection, l’augmentation de la durée de trempage et l’utilisation d’un agent mouillant dans l’eau de trempage restaient à évaluer.
PDF icon Facteurs d'optimisation du protocole de nettoyage-désinfection en élevage : importance des modalités de trempage
2008

Impact du type génétique du verrat sur la vitalité des porcelets et leurs performances en maternité

Consulter le resumé

L’essai porte sur l’étude de la durée de gestation (pas d’induction des mises bas) et sur le déroulement de la mise bas et de la lactation lorsque les truies sont inséminées avec de la semence de verrat croisé Large White×Piétrain (lot LW×PP, n=47) ou Piétrain pur (lot PP, n=46) homozygote sensible à l'halothane (nn). Dans chacune des quatre bandes de l’essai, les truies sont réparties entre les deux lots sur la base de leur rang de portée et de leur état d’embonpoint.
PDF icon Impact du type génétique du verrat sur la vitalité des porcelets et leurs performances en maternité
2007

Performances et longévité de la truie selon les conditions d'ambiance et d'alimentation en maternité

Consulter le resumé

L'étude présentée confirme les résultats de travaux antérieurs selon lesquels les performances de lactation des truies sont fortement dégradées lorsque la température ambiante est en permanence supérieure à 25°C. Son originalité est de mettre en évidence que la sensibilité au chaud n'est pas la

même d'une truie à l'autre avec des conséquences sur leur longévité dans le troupeau. Par ailleurs, si des porcelets plus

lourds au sevrage sont obtenus en augmentant la concentration en nutriments de l'aliment,
PDF icon Performances et longévité de la truie selon les conditions d'ambiance et d'alimentation en maternité
2003

Incidence des systèmes de logement en maternité sur le comportement des truies et l'état physique des truies et des porcelets

Consulter le resumé

Des observations comportementales et des notations de blessures ont été effectuées sur des truies et des porcelets logés sur cinq types de sol différents.

L'importance des lésions observées sur les truies est en général supérieure sur les sols de type caillebotis fil, avec un effet
PDF icon Incidence des systèmes de logement en maternité sur le comportement des truies et l'état physique des truies et des porcelets
2000

Incidence du type de sol en maternité sur le confort de la truie et des porcelets

Consulter le resumé

Cinq types de sol couramment utilisés en maternité ont été comparés lors de deux études successives. Dans la première étude réalisée intra élevage, deux sols étaient comparés : caillebotis fil sous la truie/caillebotis fil sous le porcelet vs caillebotis fonte/caillebotis plastique.
PDF icon Incidence du type de sol en maternité sur le confort de la truie et des porcelets
2000

Pages