La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 121 à 140 de 230 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Le porc n'est pas en compétition alimentaire avec l'homme

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 12-13

La production porcine peut être productrice nette de protéines. C’est notamment le cas quand le porc consomme des coproduits et des tourteaux non consommables en alimentation humaine.

PDF icon Didier Gaudré, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 264, décembre, p. 12-13
2018

Le système immunitaire du porcelet au sevrage : quel impact de l’alimentation ?

Consulter le resumé

PDF icon Le système immunitaire du porcelet au sevrage : quel impact de l’alimentation ?
2004

Les coûts des bâtiments en 2007

Consulter le resumé

De janvier 2007 à janvier 2008, l'indice national du coût de la construction tous corps d'état (BT01) a augmenté de 4,9%. Après une pause en 2005, l'indice retrouve, pour la deuxième année consécutive, une progression plus élevée que l'inflation sur la même période. Les cours des matières premières ont continué à tirer les prix à la hausse. La mauvaise conjoncture de 2007 n'a pas permis de moderniser le parc bâtiment. Il y a eu cependant quelques restructurations d'élevages. Le passage aux truies en groupe qui doit être réalisé avant 2013 a été actuellement peu anticipé.
PDF icon Les coûts des bâtiments en 2007
2007

Les coûts des bâtiments en 2007

Consulter le resumé

De janvier 2007 à janvier 2008, l'indice national du coût de la construction tous corps d'état (BT01) a augmenté de 4,9%. Après une pause en 2005, l'indice retrouve, pour la deuxième année consécutive, une progression plus élevée que l'inflation sur la même période. Les cours des matières premières ont continué à tirer les prix à la hausse. La mauvaise conjoncture de 2007 n'a pas permis de moderniser le parc bâtiment. Il y a eu cependant quelques restructurations d'élevages. Le passage aux truies en groupe qui doit être réalisé avant 2013 a été actuellement peu anticipé.
PDF icon Les coûts des bâtiments en 2007
2008

Les écoaliments limitent l’impact environnemental du porc

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 44-45

L’Ifip et l’Inra ont exploré un nouveau mode de formulation qui intègre des objectifs de moindres impacts environnementaux.

PDF icon Sandrine Espagnol, Réussir Porc - Tech Porc (FRA), 2018, n° 258, mai, p. 44-45
2018

Les faibles doses d'une mycotoxine (DON) du blé sans effet notable chez le porc

Consulter le resumé

Deux essais ont été conduits afin d’étudier en 2ème âge et en engraissement les effets de la consommation de blé naturellement contaminé en déoxynivalénol (DON) dans l’aliment. Les performances ont été mesurées, après la phase d’alimentation 1er âge, et entre 29 et 107 kg en engraissement.
PDF icon Les faibles doses d'une mycotoxine (DON) du blé sans effet notable chez le porc
2004

Les fluctuations sur les marchés mondiaux des céréales et du soja : Impacts sur le prix de l’aliment porcin et perspectives. Projections de coûts de revient du porc en 2020

Consulter le resumé

Les évolutions des marchés des matières premières conditionnent la compétitivité et le coût de l’alimentation porcine. La situation réelle des marchés combinera plusieurs hypothèses. La rentabilité des filières animales dépendra de la cohérence des choix politiques et de société sur les produits animaux et végétaux, sur la production et le commerce.

Les coûts de revient dépendront largement du coût des matières premières alimentaires mais aussi des gains de productivité en élevage (productivité

PDF icon Les fluctuations sur les marchés mondiaux des céréales et du soja : Impacts sur le prix de l’aliment porcin et perspectives<br /><br />- Projections de coûts de revient du porc en 2020
2010

Les marchés de l’alimentation animale

Consulter le resumé

Henri Marouby, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 70

Le prix de l’aliment, poste majeur du coût de production des porcs, est d’un grand enjeu pour l’élevage. Par ailleurs, si la tendance des matières premières est à la baisse ces dernières années, les marchés ont présenté une volatilité notable. L’analyse des marchés de l’alimentation animale, en France, en Europe et dans le monde, fournit des repères aux acteurs. Elle apporte aussi des éléments de diagnostic de la compétitivité de l’amont de la filière.

PDF icon Henri Marouby, bilan 2017, éditions IFIP, mai 2018, p. 70, fiche n° 36
2018

Les prix à l'amont de la filière porcine : 2007, année de rupture

Consulter le resumé

Malgré quelques signes avant-coureurs, la brutalité de la hausse des prix des matières premières a pris le monde de l’élevage au dépourvu. La filière porcine est particulièrement touchée puisque le prix du porc a baissé en 2007, ne montrant aucun signe d’ajustement à ce contexte chamboulé.

L’année 2007 se traduit donc par une rupture brutale relativement au passé.
PDF icon Les prix à l'amont de la filière porcine : 2007, année de rupture
2008

Les prix dans la filière porcine française : Une rupture majeure

Consulter le resumé

Depuis 2006, les cours des matières premières végétales ont fortement augmenté. Le prix de l’aliment pourrait par conséquent se situer autour de 250€/t, en tendance après 2013. Le coût de revient en élevage se trouverait renchéri d’environ 0,35 €/kg (+30%). Cette rupture nécessiterait un réajustement des prix dans toute la filière. La transmission de la hausse du prix du porc engendrerait un renchérissement de 6 à 14% au minimum des produits vendus au détail.

PDF icon 2013bpn431.pdf
2013

Lettre Note de conjoncture Aliment - Mai 2010

Consulter le resumé

Lettre Note de conjoncture Aliment - Mai 2010

PDF icon mai2010.pdf
2010

Lettre Note de conjoncture Aliment : décembre 2010

Consulter le resumé

Lettre Note de conjoncture Aliment : décembre 2010

PDF icon decembre2010.pdf
2010

Lettre Note de conjoncture Aliment :: juin 2010

Consulter le resumé

Lettre Note de conjoncture Aliment :: juin 2010

PDF icon juin2010.pdf
2010

Lettre Note de Conjoncture Aliment :: février 2011

Consulter le resumé

Lettre Note de Conjoncture Aliment :: février 2011

PDF icon fevrier2011.pdf
2011

Lettre Note de conjoncture Aliment juillet 2010

Consulter le resumé

Lettre Note de conjoncture Aliment juillet 2010

PDF icon juillet2010.pdf
2010

Lettre Note de conjoncture Aliment, avril 2010

Consulter le resumé

Lettre Note de conjoncture Aliment, avril 2010

PDF icon avril2010.pdf
2010

L’alimentation animale bio manque de matières premières

Consulter le resumé

Cécilia Le Viol, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2019, n° 267, avril, p. 14-16

Les productions végétales françaises insuffisantes obligent le secteur de l’alimentation animale biologique à compléter ses besoins par des ressources importées.

PDF icon Cécilia Le Viol, Réussir Porc-Tech Porc (FRA), 2018, n° 267, avril, p. 14-16
2019

Machine à soupe fiable : le poids de la routine

Consulter le resumé

2007

Matières premières : quelle sortie de crise ?

Consulter le resumé

Le prix de l'aliment pour les porcs baissera peu en 2008. Les informations actuellement disponibles sur l'offre et la demande en matières premières pour les mois à venir rendent l'hypothèse vraisemblable.
2008

Matières premières biologiques. Disponibilités et enjeux en France

Consulter le resumé

Cécilia Le Viol, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 493, janvier, synthèse du mois, p. 8

Le secteur de l’alimentation animale biologique bénéficie d’une croissance importante. Il offre de larges débouchés pour les cultures biologiques, en particulier les C2 (cultures en deuxième année de conversion vers l’Agriculture Biologique, utilisables en alimentation animale) non valorisés sous label biologique en alimentation humaine. La production végétale française reste toutefois insuffisante et oblige le secteur à compléter ses besoins par des ressources importées.

PDF icon Cécilia Le Viol, Baromètre Porc (FRA), 2019, n° 493, janvier, synthèse du mois, p. 8
2019

Pages