La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 230 résultats
Rechercher une documentation
Publicationtrier par ordre décroissant Année

Coûts de revient en 2011

Consulter le resumé

Conséquence de l’augmentation des prix des matières premières, les coûts de revient du porc ont augmenté d’environ 15% en 2011, aussi bien en Europe que sur le continent américain.

Les élevages canadiens, états-uniens et brésiliens conservent un avantage moyen de 0,35 €/kgc par rapport aux européens.
PDF icon 2012bpn425duflot.pdf
2012

Des données pour produire des aliments du bétail écologiques

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol et Aurélie Wilfart, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 27-29

Dossier Environnement : réduire, ajuster, produire

Ecoalim, voilà le nom des données maintenant disponibles sur les impacts environnementaux des matières premières utilisées en alimentation du bétail et notamment en porc.
Grâce à ces données, on peut évaluer les impacts des aliments formulés et ainsi concevoir de nouveaux aliments écologiques !

PDF icon Sandrine Espagnol et Aurélie Wilfart, Tech Porc (FRA), 2016, n° 32, novembre-décembre, p. 27-29
2016

Des éco-aliments pour réduire les impacts environnementaux

Consulter le resumé

Sandrine Espagnol (IFIP) et Florence Garcia-Launay (INRA), Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 17-19

Les éco-aliments sont des aliments formulés avec un objectif classique de moindre coût auquel s’ajoute un objectif de moindres impacts environnementaux. Les éco-aliments en engraissement ont des impacts à la tonne réduits de plus de 10 % pour un surcoût inférieur à 2 %.

PDF icon Sandrine Espagnol (IFIP) et Florence Garcia-Launay (INRA), Tech Porc (FRA), 2017, n° 37, septembre-octobre, p. 17-19
2017

Des fibres pour plus de bien-être en engraissement

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 32-33

L’intérêt des fibres dans l’aliment des porcs charcutiers pourrait être relancé par la prise en compte du bien-être animal.

PDF icon Didier Gaudré, Réussir Porc/Tech Porc (FRA), 2019, n° 272, octobre, p. 32-33
2019

Développement des biocarburants : conséquences économiques pour la production porcine

Consulter le resumé

L’accélération de la production de biocarburants de première génération produits à partir de céréales et d’oléagineux dans de grands bassins de production végétale dans le monde constitue un enjeu majeur pour l’orientation les marchés agricoles.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Digestibilité du phosphore de 14 matières premières et influence de la phytase végétale dans l'alimentation du porc charcutier

Consulter le resumé

À l'aide de bilans, la digestibilité du phosphore de 14 matières premières et de 4 aliments composés est mesurée sur des porcs charcutiers pesant environ 40 kg. Les aliments sont formulés de façon à contenir des activités phytasiques comprises entre 200 et 1000 U/kg à partir des matières premières étudiées individuellement. Les digestibilités des matières premières varient entre 12,4 %, son de riz et 49,5 %, son de blé et remoulage blanc. La digestibilité du phosphore des aliments augmente avec l'activité phytasique de ceux-ci, soit +28 % pour 500 U/kg.
PDF icon Digestibilité du phosphore de 14 matières premières et influence de la phytase végétale dans l'alimentation du porc charcutier
2000

Diminuer la teneur en protéine des aliments biphase selon le prix des matières premières

Consulter le resumé

Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 2-4, par Nathalie Quiniou et Sandrine Espagnol

Depuis l’envolée des cours du soja fin 2007, les pratiques de formulation ont considérablement évolué. La teneur en matières azotées totales des aliments biphase a fortement chuté. Sans conséquence sur les performances techniques, cette évolution se traduit par une réduction des rejets d’azote d’au moins 15 %.

PDF icon Tech Porc (FRA), 2017, n° 34, mars-avril, p. 2-4, par Nathalie Quiniou et Sandrine Espagnol
2017

ECOALIM : améliorer les bilans environnementaux des élevages en optimisant leurs ressources alimentaires

Consulter le resumé

Visuels d'intervention de Sandrine Espagnol, Journée "CASDAR" du 17 janvier 2018

PDF icon Visuels d'intervention de Sandrine Espagnol, Journée "CASDAR" du 17 janvier 2018
2018

ECOALIM : une base de données sur les impacts environnementaux des matières premières utilisées en France pour l’alimentation animale

Consulter le resumé

Aurélie Wilfart et al., 48es Journées Recherches Porcines (FRA), 2-3 février 2016, Paris, p. 49-54

FR

La réduction des impacts environnementaux des produits animaux est un enjeu important pour les filières animales. Pour raisonner les stratégies de réduction des impacts, il est nécessaire de disposer des références fiables d’impacts environnementaux des matières premières utilisées pour l’alimentation animale. La base de données ECOALIM fournit les inventaires de cycle de vie et les impacts environnementaux des matières premières utilisées pour l’alimentation animale en France. Elle repose sur la méthodologie d’analyse du cycle de vie, et calcule les impacts changement climatique, eutrophisation, acidification, consommation d’énergie non renouvelable, consommation de phosphore et occupation des terres pour différents périmètres : sortie du champ, sortie d’organisme stockeur, sortie du port et sortie d’usine de production. Les données techniques de la période 2008-2012 ont été utilisées. La base de données contient 150 valeurs dont 58 matières premières moyennes, 27 valeurs de déclinaisons et 10 matières premières étrangères. Les impacts des matières premières moyennes sont en cohérence avec l’expertise et reposent sur des modélisations des inventaires plus complètes que celles de la base de données européenne AgriFootprint. Les leviers techniques considérés n’ont pas les mêmes effets sur les impacts des cultures de blé, maïs, colza, orge et tournesol. L’utilisation des leviers techniques doit être donc être raisonnée en accord avec les problématiques environnementales du territoire. La base de données ECOALIM repose sur des données précises et homogènes. Elle fournit pour la première fois l’ensemble des produits à faible taux d’incorporation ou innovants et permet ainsi de réaliser des formules complètes et d’explorer des formules d’aliments innovantes, prenant en compte des critères économiques et environnementaux.

ENG

ECOALIM: French database for the environmental impacts of feed ingredients for animal nutrition

Reducing the environmental impact of animal products is a major challenge for animal production chains. To handle strategies of impact mitigation, it is necessary to have accurate references on environmental impact of feed ingredients used in animal nutrition. The ECOALIM database provides life cycle inventories and environmental impact of feed ingredients utilized in France. Based on life cycle assessment methodology, it calculates the impacts on climate change, eutrophication, acidification, non-renewable energy use, phosphorus consumption and land use for different system boundaries: at the field gate, stored agencies gate, harbour gate, and plant gate. Technical data from 2008 to 2012 were utilized. The database contains 150 values including 58 national average feed ingredients, 27 variants and 10 foreign feed ingredients. The impacts of average feed ingredients are consistent with our expert knowledge and international bibliography, and rely on inventories modelling more exhaustive than the European database Agrifootprint. The utilization of technical leverages should be chosen in accordance with the environmental issue at the local level. The ECOALIM database relies on precise and homogenous data. It provides for the first time to our knowledge all the minor components and makes it possible to construct full formulas and to investigate innovative feed formulas accounting for economic and environmental criteria.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2016

Effects of a short exposure period to deoxynivalenol (DON) contaminated wheat on health parameters and post weaning and fattening performances of pigs

Consulter le resumé

Poster. The contamination of feed with the Fusarium toxin deoxynivalenol (DON) decreases feed intake and daily gain of pigs but also affects their immune response. An experiment was conducted to evaluate the effects of a brief contamination of post-weaning feed with DON on performance and health condition during post-weaning and fattening periods.
PDF icon Effects of a short exposure period to deoxynivalenol (DON) contaminated wheat on health parameters and post weaning and fattening performances of pigs
2011

Effects of increasing the farm produced content in organic feeds on pig performances

Consulter le resumé

In three experimental facilities (Exp.1, 2 and 3), two organic diets, one complex including processed feedstuffs as wheat bran and heat-treated soya beans (control), the other simplified and containing over 80% of cereal and pulses (CP), were compared for growing-finishing pigs. The base components of the CP diets were moist maize grain, wheat and faba beans in Exp.1, triticale plus coloured-flowered peas in Exp.2, and triticale, oats, white-flowered peas and faba beans in Exp.3. The control and CP diets were formulated with 0.75 g ileal digestible lysine per MJ NE.
PDF icon Effects of increasing the farm produced content in organic feeds on pig performances
2009

Effet de l'enrichissement des aliments de gestation-lactation avec 1,4% en lipides provenant d'huile de palme ou de graine de lin extrudée sur le déroulement des mises bas et la survie des porcelets

Consulter le resumé

Poster. L’apport de lipides dans l’aliment alloué à la truie pendant la gestation peut contribuer à améliorer la vitalité des porcelets issus de l’hyperprolificité (Quiniou et al., 2008), de façon plus ou moins marquée selon le profil en acides gras (AG).
PDF icon Effet de l'enrichissement des aliments de gestation-lactation avec 1,4% en lipides provenant d'huile de palme ou de graine de lin extrudée sur le déroulement des mises bas et la survie des porcelets
2010

Effet de l'incorporation de l'aliment sous forme de farine ou de miette dans la soupe sur les performances du porc en croissance et ses caractéristiques de carcasse

Consulter le resumé

La technologie appliquée pendant la granulation permet d'améliorer la digestibilité des nutriments. Les facteurs impliqués sont nombreux, parmi lesquels le choix des matières premières (Noblet et Champion, 2003), les caractéristiques chimiques (Le Gall et al., 2009) et physiques (Wondra et al., 1995) de l'aliment déterminent l'amplitude de cette amélioration. En l'état des connaissances, l'effet de la technologie n'est cependant pas pris en compte actuellement dans les tables de valeurs nutritionnelles des matières premières.

PDF icon jrp-2013-genetique09.pdf
2013

Effet de l'incorporation de l'aliment sous forme de farine ou de miette dans la soupe sur les performances du porc en croissance et ses caractéristiques de carcasse

Consulter le resumé

Poster. De nombreux essais ont été réalisés en conditions dfalimentation libérale pour comparer les performances obtenues avec du granulé ou de la farine native, rares sont ceux obtenus en alimentation rationnée. Dans cet essai, les porcs sont rationnés et alimentés avec de la soupe fabriquée à partir de farine ou de miettes (granulés écrasés).

PDF icon Effet de l'incorporation de l'aliment sous forme de farine ou de miette dans la soupe sur les performances du porc en croissance et ses caractéristiques de carcasse
2013

Effets de l'incorporation de 10% de tourteau de colza (Brassica napus) industriel dans les aliments de gestation et de lactation pendant trois cycles de reproduction sur les performances de truies hyperprolifiques et leurs portées

Consulter le resumé

Avec une production croissante de biodiesel, la disponibilité du tourteau de colza (TC) augmente et il devient compétitif en alimentation porcine. Les fabricants d'aliment s'interrogent cependant sur les effets à long terme des glucosinolates (GLS) contenus dans le TC sur la reproduction. L'incorporation de 10% (vs. 0%) de TC [14,5 µmol g&‡22;1 matière sèche (MS)] dans les aliments de gestation et de lactation a été étudiée sur quatre bandes de 24 truies hyperprolifiques pendant trois cycles de reproduction.

2012

Effets de l'incorporation de graine de lin extrudée dans les aliments truies et/ou porcs sur les performances de croissance et la qualité de carcasse

Consulter le resumé

Poster. Le profil en acides gras (AG) de la viande de porc est étroitement lié au profil en AG de l'aliment que l'animal ingère (Mourot et Hermier, 2001). L'AFSSA recommande d'accroître l'apport en AG polyinsaturés afin que le rapport ω6/ω3 tende vers 5 en nutrition humaine. Ainsi, l'incorporation de graine de lin, source végétale la plus riche en C18:3n‐3 précurseur de la famille des AGn‐3, dans les régimes porcins est l'une des voies explorées. La teneur en énergie nette (EN) de cette matière première est variable selon le procédé technologique appliqué (Noblet et al., 2008).
PDF icon Effets de l'incorporation de graine de lin extrudée dans les aliments truies et/ou porcs sur les performances de croissance et la qualité de carcasse
2010

Effets de la diversité de la composition alimentaire sur les performances zootechniques du porc en post-sevrage

Consulter le resumé

Poster. Au sevrage, le porcelet privé du lait maternel, doit progressivement s'adapter à un aliment de composition et de caractéristiques différentes. Il s'ensuit une période de sous consommation alimentaire à l'origine d'une baisse de performances des porcelets. Cet essai conduit à la station expérimentale de Villefranche de Rouergue (12), s'intéresse à l'effet zootechnique de la diversificationdes sources de protéines et d'amidon de l'aliment distribué en post-sevrage.
PDF icon Effets de la diversité de la composition alimentaire sur les performances zootechniques du porc en post-sevrage
2009

Effets de l’alimentation à sec ou en soupe et du statut sanitaire sur l’emploi du tourteau de colza

Consulter le resumé

Le tourteau de colza peut être utilisé à des taux élevés dans les aliments d’engraissement (Schöne et al., 1997 ; Albar et al., 2001).

Néanmoins, la plupart des études ont été effectuées en alimentation à sec, alors qu’il est souvent préconisé une incorporation moindre de tourteau de colza en alimentation liquide en raison de sa moins bonne appétence.

De même, il est parfois estimé que des taux plus faibles devraient être appliqués dans les élevages de terrain dont les statuts sanitaires sont moins bons que ceux des stations expérimentales.
PDF icon Effets de l’alimentation à sec ou en soupe et du statut sanitaire sur l’emploi du tourteau de colza
2010

Effets de l’exposition alimentaire des porcs au cadmium et au plomb sur les teneurs dans les tissus

Consulter le resumé

Le cadmium (Cd) et le plomb (Pb) existent dans l’environnement. Leur présence éventuelle dans les aliments des porcs peut refléter la contamination des végétaux produits localement, mais aussi celle des sources minérales extérieures à la région.

Elle se traduit par une accumulation dans les reins et les foies des animaux.

L’Ifip a étudié l’effet sur les organes comestibles de l’exposition des porcs à des teneurs modérées de cadmium et/ou de plomb, proches des seuils fixés par la réglementation européenne, mais pendant la période totale d’engraissement.
PDF icon Effets de l’exposition alimentaire des porcs au cadmium et au plomb sur les teneurs dans les tissus
2010

Effets des glucosinolates du tourteau de colza et du degré de compétition sur les performances

Consulter le resumé

Les prix élevés des matières premières renforcent la nécessité de connaître les contraintes d’utilisation de celles présentant le moindre coût. Le tourteau de colza a une faible appétence pouvant influencer la consommation des porcs. Ainsi, un taux de 12 % dans l’aliment de 2ème âge n’a pas de conséquence tandis qu’à 15 %, une légère diminution des performances de post-sevrage est observée (Royer et Gaudré, 2008). L’Ifip étudie les principaux facteurs pouvant influencer la consommation, tels les glucosinolates (GLS) ou les fibres du colza.
PDF icon Effets des glucosinolates du tourteau de colza et du degré de compétition sur les performances
2010

Pages