La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 181 à 200 de 230 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Note de conjoncture Aliment - février 2007

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - février 2007

PDF icon fevrier07.pdf
2007

Note de conjoncture Aliment - janvier 2007

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - janvier 2007

PDF icon janvier07.pdf
2007

Note de conjoncture Aliment - décembre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - décembre 2006

PDF icon decembre06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - novembre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - novembre 2006

PDF icon novembre06.pdf
2006

La continuité du profil en matières premières de l'aliment entre la gestation et la lactation influence-t-elle la consommation spontanée de la truie après la mise-bas ?

Consulter le resumé

Six bandes de truies sont mises en essai afin d’étudier les effets de la cohérence du profil en matières premières entre les aliments de gestation et de lactation sur la prise alimentaire et les performances de lactation. Les truies sont réparties entre 4 lots. Des matières premières réputées pour leur effet sur l’appétence (pois, tourteau de colza, pulpe de betterave) sont incorporées dans l’aliment de gestation G-1 et de lactation L-1. Les aliments G-0 et L-0 ne contiennent ni pois ni tourteau de colza et 3 fois moins (G-1) ou pas du tout (L-1) de pulpe.
PDF icon La continuité du profil en matières premières de l'aliment entre la gestation et la lactation influence-t-elle la consommation spontanée de la truie après la mise-bas ?
2006

Note de conjoncture Aliment - octobre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - octobre 2006

PDF icon octobre06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - septembre 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - septembre 2006

PDF icon septembre06.pdf
2006

Incorporation de 10 % de tourteau de colza dans l'aliment de gestation et impact sur les performances de mise-bas

Consulter le resumé

Deux aliments de gestation sont formulés pour être iso-énergétiques sur la base de l’énergie nette (9.01 MJ/kg) et présentent

des teneurs en acides aminés digestibles identiques (5,0 g de lysine). L’aliment

COLZA contient 10 % de tourteau de colza, 11 % de pois et 19 % de pulpe de betterave alors que l’aliment TEMOIN ne contient ni tourteau de colza, ni pois et seulement 7 %

de pulpe. Les autres matières premières utilisées, à des taux différents selon l’aliment, sont le blé, l’orge, le tourteau de soja et le tourteau de tournesol.
PDF icon Incorporation de 10 % de tourteau de colza dans l'aliment de gestation et impact sur les performances de mise-bas
2006

Note de conjoncture Aliment - août 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - août 2006

PDF icon aout06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - juillet 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - juillet 2006

PDF icon juillet06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - juin 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - juin 2006

PDF icon juin06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - mai 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - mai 2006

PDF icon mai06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - avril 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - avril 2006

PDF icon avril061.pdf
2006

Incidence zootechnique d'un taux de complémentation vitaminique élevé en engraissement

Consulter le resumé

Cet essai compare l’effet sur les performances zootechniques, les caractéristiques de carcasse et les critères de qualité technologique des viandes,de 2 niveaux de complémentation vitaminique en engraissement, le niveau témoin est représentatif de la pratique, alors que le niveau testé est bien supérieur aux besoins estimés des porcs à ce stade. L’augmentation du taux d’incorporation de vitamines dans cet essai, ne conduit pas à une amélioration des performances moyennes des porcs en engraissement, ni de leur caractéristiques de carcasse ou de la qualité technologique de leurs viandes.
PDF icon Incidence zootechnique d'un taux de complémentation vitaminique élevé en engraissement
2006

Note de conjoncture Aliment - mars 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - mars 2006

PDF icon mars06.pdf
2006

Quel est l'impact d'un apport d'énergie sous forme de lipides pendant la gestation et/ou la lactation sur les performances des truies allaitantes et celles des porcelets jusqu'à l'abattage ?

Consulter le resumé

L’effet de l’apport d’énergie sous forme de lipides ou d’amidon est étudié sur les performances de lactation des truies et de leur portée. Dans l’essai 1, les truies reçoivent un aliment de gestation ou de lactation enrichi en huile de soja (5 %, lot GL5) ou en amidon de maïs (11,3 %, lot GL0) du 35ème jour de gestation jusqu’au sevrage. Les apports quotidiens en énergie nette sont égalisés pendant la gestation. Dans l’essai 2, l’apport d’énergie sous forme d’huile ou d’amidon est réalisé seulement à partir de la mise bas (respectivement lots L5 et L0).
PDF icon Quel est l'impact d'un apport d'énergie sous forme de lipides pendant la gestation et/ou la lactation sur les performances des truies allaitantes et celles des porcelets jusqu'à l'abattage ?
2006

Besoin en thréonine du porc en finition

Consulter le resumé

Le besoin en thréonine de mâles castrés et femelles croisés (LWxLD)xP76 est étudié dans deux essais entre 60 et 110 kg.

Dans l’essai 1, les porcs sont répartis entre quatre régimes dont la teneur en lysine digestible (LYSd) est limitante pour la croissance et qui diffèrent par leur rapport thréonine/lysine digestibles (THRd/LYSd, 55, 60, 65 et 70 %). Dans l’essai
PDF icon Besoin en thréonine du porc en finition
2006

Quelle réduction du rejet de zinc la 3-phytase microbienne permet-elle chez le porc à partir de 10 kg de poids vif ?

Consulter le resumé

L’incidence zootechnique et environnementale de la réduction du zinc alimentaire en relation avec l’apport de 3-phytase microbienne est étudiée sur 379 porcelets et 160 porcs charcutiers. Les teneurs en zinc des aliments sont déterminées en utilisant l’équivalence de 23, 32 et 40 mg de zinc sous forme de sulfate pour respectivement 280, 500 et 750 FTU établie sur le porcelet sevré. Cette équivalence est utilisée en engraissement en adoptant une marge de sécurité de 20 %.
PDF icon Quelle réduction du rejet de zinc la 3-phytase microbienne permet-elle chez le porc à partir de 10 kg de poids vif ?
2006

Note de conjoncture Aliment - février 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - février 2006

PDF icon fevrier06.pdf
2006

Note de conjoncture Aliment - janvier 2006

Consulter le resumé

Note de conjoncture Aliment - janvier 2006

PDF icon janvier06.pdf
2006

Pages