La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 21 à 40 de 106 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Je pourrais vous parler de l’eau pendant toute une journée !

Consulter le resumé

Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 42-43

Dossier spécial : de l'eau de qualité disponible pour le porc

Emmanuel Hilbert, éleveur naisseur-engraisseur en Mayenne, est très intéressé par la qualité de l’eau de boisson de ses animaux. Il a donc accepté de participer à un essai proposé par son groupement, Porc Armor Evolution, et sa vétérinaire. Objectif : vérifier la faisabilité d’un protocole de nettoyage-désinfection des canalisations d’eau en élevage.

PDF icon Anne Hémonic, Tech Porc (FRA), 2016, n° 31, septembre-octobre, p. 42-43
2016

Biosécurité : importance et perception par les éleveurs ; Biosécurité en élevage : les actions mises en oeuvre par l’Ifip, avec les partenaires de la filière

Consulter le resumé

Visuels présentés par Isabelle Corrégé et Anne Hémonic au Space 2016 (Matinales de l'IFIP)

PDF icon Visuels I Corrégé et A Hémonic au space 2016
2016

Alternatives aux produits chimiques utilisés pour le nettoyage et la désinfection dans les ateliers de transformation

Consulter le resumé

Fiche n° 025 : maîtrise des qualités sanitaires des produits

Les opérations de nettoyage et désinfection sont un prérequis indispensable au plan de maîtrise sanitaire de chaque établissement. Leur mission est de garantir la mise à disposition d’outils et d’équipements propres et sains pour garantir la sécurité sanitaire et la salubrité des produits mis sur le marché.
Ces opérations sont d’importantes consommatrices d’eau et font appel le plus souvent à l’usage d’agents chimiques plus ou moins toxiques pour le
personnel et l’environnement. Les industriels ont aujourd’hui l’obligation d’optimiser leur processus de nettoyage et désinfection pour évoluer d’un processus efficace vers un processus efficient tant d’un point de vue économique qu’écologique. En parallèle, la mise en place ces dernières années de la réglementation communautaire concernant les détergents et les biocides les pousse à se tourner rapidement vers des technologies plus « vertes ».
Aussi, le développement de techniques alternatives, sans utilisation d’agents chimiques et/ou permettant une réduction de la consommation en eau est en plein développement. Leur application et leur efficacité en conditions industrielles restent cependant à mesurer.
Ce travail avait pour objectif de recenser les technologies alternatives ou complémentaires à l’utilisation de produits chimiques pour la réalisation
 des opérations de nettoyage et désinfection dans l’industrie agroalimentaire, et notamment en filière viande.

PDF icon fiche_bilan2015_025.pdf
2016

Les matériaux dans l’adhésion microbienne et la formation de biofilms

Consulter le resumé

Christine Faille (INRA) et al., in : conception hygiénique de matériel et nettoyage-désinfection pour une meilleure sécurité en industrie agroalimentaire, par Marie-Noëlle Bellon-Fontaine, Thierry Bénézech, Karine Boutroux, Christophe Hermon, mars 2016, 224 pages, éditions Lavoisier Tech&Doc

On sait aujourd’hui que toute surface en contact avec un fluide peut, plus ou moins rapidement, être contaminée par des substances organiques, inorganiques ou encore par des particules biologiques incluant notamment les microorganismes. Les matériaux couramment utilisés dans nombre de secteurs d’activités et dans notre environnement quotidien, n’échappent pas à cette règle. Plastiques, métaux, verres, céramiques, bétons… peuvent ainsi être contaminés par des bactéries à Gram positif ou à Gram négatif, par des levures, par des moisissures ou encore par des virus.
Recherchée lorsqu’elle est composée de germes d’intérêt (flore technologique ou positive), cette contamination microbienne ou biocontamination est combattue lorsqu’elle implique des microorganismes pathogènes ou d’altération (on parle alors de flore indésirable ou négative), compte tenu des problèmes économiques, écologiques et de santé publique qu’elle peut générer (Bellon-Fontaine et al., 2008).
Dans les industries agroalimentaires, la biocontamination de la surface des équipements ou des matériaux de conditionnement par une flore négative peut en effet être à l’origine d’une dégradation prématurée du produit fini ou conduire à un risque sanitaire plus ou moins sévère (toxi- infections alimentaires (TIA) en particulier).
Maîtriser la biocontamination surfacique et les risques susceptibles d’y être associés demeure donc un challenge indéniable pour l’ensemble des acteurs des filières agroalimentaires. Cette maîtrise passe en particulier par la compréhension des mécanismes impliqués dans la mise en place du processus bioadhésif et par l’évaluation des conséquences de cet état « fixé » sur la physiologie microbienne (croissance, production de métabolites secondaires, réactivité vis- à- vis d’agents antimicrobiens…).

https://complements.lavoisier.net/9782743020835_conception-hygienique-de-materiel-et-nettoyage-desinfection-pour-une-meilleure-securite-en-industri_Chapitre3.pdf

2016

Transport de porcs vivants : la biosécurité est essentielle

Consulter le resumé

Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 29-32

Le transport des porcs vivants est un des principaux risques de transmission de maladies entre pays, régions ou élevages. Or, à l’international, la diarrhée épidémique porcine et la peste porcine africaine sévissent. En France, seule une partie du territoire est indemne de SDRP. Un nombre très important de camions avec des porcs circulent sur notre territoire (transport nationaux et internationaux). Le renforcement des mesures de biosécurité liées à ces transports est nécessaire pour limiter le risque de propagation des maladies.

PDF icon Isabelle Corrégé, Tech Porc (FRA), 2016, n° 27, janvier-février, p. 29-32
2016

Synthèse sur les méthodes alternatives pour le nettoyage et la désinfection dans les ateliers de préparation des viandes

Consulter le resumé

Fiche n° 043 : maîtrise de l'hygiène des produits

La nécessité de réduire les coûts associés aux opérations de nettoyage et désinfection et la prise en compte des contraintes environnementales, imposée par la réglementation, poussent les industriels de l’agroalimentaire, dont ceux de la viande, à se tourner vers d’autres alternatives.
Aujourd’hui, les pistes d’amélioration pour répondre au mieux à l’équation du nettoyagedésinfection passe par trois axes de travail.

PDF icon fiche_bilan2014_043.pdf
2015

Improving farm bulding disinfection by applying a second disinfection with Ultradiffusion®

Consulter le resumé

Poster.

Objective : to evaluate the application of dry disinfection, the Ultradiffusion®, on the final result of disinfection and destruction of specific pathogens.

PDF icon correge_2015_esphm_lcb.pdf
2015

Intérêt d’une deuxième désinfection par Ultradiffusion pour optimiser la désinfection des salles d’élevages de porcs

Consulter le resumé

Poster.

Evaluer l’intérêt d’une désinfection par voie sèche, l’ultradiffusion, sur le résultat final de la désinfection et sur la destruction de germes pathogènes spécifiques.

PDF icon Poster IFIP de Isabelle Corrégé
2015

Intérêt d’une deuxième désinfection par Ultradiffusion pour optimiser la désinfection des salles d’élevages de porcs

Consulter le resumé

Poster.

La mise en œuvre d’une désinfection terminale pour améliorer la qualité globale du protocole de nettoyage‐désinfection et limiter le risque de persistance de germes pathogènes comme les salmonelles est fréquente dans les élevages de volailles. En élevage de porcs, Corrégé et al. (2003) ont montré une recontamination de la salle durant la phase de vide sanitaire et une réduction de la contamination bactérienne après l’application d’une deuxième désinfection (liquide ou en nébulisation). L’hygrométrie étant un des facteurs conditionnant la persistance des germes pathogènes, l’objectif est d’évaluer l’application d’une désinfection par voie sèche, l’ultradiffusion, sur le résultat final de la désinfection et sur la destruction de germes pathogènes spécifiques.

Improving pig farm building disinfection by applying a second disinfection with ultradiffusion

In two farrowing rooms, a recommended cleaning and disinfecting protocol was implemented. After complete drying of rooms (controlled by monitoring the relative humidity), a second disinfection by ultradiffusion was carried out. The effectiveness of surface disinfection is evaluated by counting in ten sample sites the total number of bacteria in Petri dishes before and after ultradiffusion. At the same time, the assessment of the efficiency of the process on specific pathogens (Salmonella, Staphylococcus and Streptococcus) is performed by the use of germ carrier steel discs under a test protocol compliant with the French Standard (AFNOR NFT72281) recommended for measuring the effectiveness of disinfecting by the air way disinfection methods. Results for total bacteria counts in Petri dishes suggest an improvement in the final disinfection (60% of the samples show fewer bacterial colonies after the second disinfection) but some uncertainty remains on the level of this gain, due to the very low initial level of contamination (before any disinfection). Thus, the method of microbiological carrier test confirmed, in field conditions, the efficacy of the here‐applied global disinfection process to decrease the number of the 3 types of pathogenic microorganisms considered, with a reduction of contamination exceeding 2 log.

PDF icon Poster JRP de Isabelle Corrégé et al.
2015

Contrôle de la qualité du nettoyage des salles d'élevage

Consulter le resumé

Fiche sanitaire n° 8

La méthode décrite ci-dessous permet d'optimiser les protocoles de nettoyage-désinfection, et de valoriser un travail souvent fastidieux et difficile.

PDF icon techporc_fiche_sanitaire_n20_2014.pdf
2014

Nettoyage-désinfection (2/2)

Consulter le resumé

Fiche sanitaire n° 7

La réalisation d’un protocole complet de nettoyage-désinfection participe à la maîtrise des pathologies. Le nettoyage-désinfection, s’il n’est pas correctement réalisé, représente un facteur de risque de la plupart des maladies. C’est également un des éléments clés de la maîtrise des salmonelles et des Guides de Bonnes Pratiques d’Hygiène en élevage.

PDF icon techporc_fiche_sanitaire_n19_2014.pdf
2014

Development of a specific protocol for efficacy evaluation of cleaning and disinfection procedures in the meat industry

Consulter le resumé

Effective cleaning and disinfection of food-contact surfaces are critical to reduce the risk of cross-contamination of foods with undesirable microorganisms. The effectiveness of cleaning and disinfectant products (CDP) is impacted by various parameters in the food industry (organic matter, surface characteristics, physiological state of bacteria etc.). Most of these parameters are not taken into account in standard protocols
(e.g. NF EN 13697 or 1276) usually used to evaluate their bactericidal activities.

PDF icon fremaux2014icfmh.pdf, PDF icon fremaux2014icmph2.pdf
2014

Nettoyage-désinfection (1/2)

Consulter le resumé

Fiche sanitaire n° 6

La réalisation d'un protocole complet de nettoyage-désinfection participe à la maîtrise des pathologies. La nettoyage-désinfection, s'il n'est pas correctement réalisé, représente un facteur de risque de la plupart des maladies. C'est également un des éléments clés de la maîtrise des salmonelles et des Guides de Bonnes Pratiques d'Hygiène en élevage.

PDF icon Fiche sanitaire n° 6, par Isabelle Corrégé
2014

Prévention DEP : nettoyage-désinfection en élevage et transport des animaux vivants

Consulter le resumé

Afin de limiter la propagation de la DEP en cas d'apparition en France, des mesures de biosécurité sont à appliquer en élevage en particulier un nettoyage désinfection complet et des précautions lors du transport des animaux vivants.

2014

ProtoChlean, efficacité des opérations de nettoyage et désinfection dans la filière viande : mise au point d'un protocole harmonisé

Consulter le resumé

Fiche n° 36 : Maîtrise de l'hygiène des produits

L’efficacité des produits de nettoyage et désinfection est impactée par de nombreux paramètres dans l’industrie agroalimentaire (nature de la souillure, type de matériaux, état physiologique des bactéries...). La plupart ne sont pas pris en compte dans les protocoles normalises (NF EN 13 697 ou 1276) utilises pour valider leur efficacité.

L’objectif de ce travail était d’établir un protocole adapté à la filière viande pour l’obtention de surfaces encrassées et contaminées par des cellules adhérentes de façon harmonisée et répétable, pré-requis pour évaluer de manière fiable l’efficacité des produits de nettoyage et désinfection.

La contamination et l’encrassement surfacique de 2 matériaux natifs (Inox et PVC) ont été réalisés par sédimentation d’une suspension bactérienne préparée dans de l’exsudat de viande de porc, bœuf ou dinde, et dans les solutions de bovine sérum albumine (BSA) a 3 g/l et 0,3 g/l prévues par la norme NF EN 13 697.

Une incubation de 6 h à 10°C a permis aux bactéries d’adhérer.

La robustesse du protocole a été évaluée à l’aide de 6 souches d’espèces bactériennes différentes.

L’impact de l’encrassement sur les propriétés de surface des matériaux a été déterminé (mesures d’angle de contact et microscopie en force atomique).

Les matériaux ainsi contaminés et encrassés ont servi à évaluer l’efficacité de 2 produits de nettoyage et désinfection, un alcalin chloré et un ammonium quaternaire combiné à des peroxydes.

En parallèle, le protocole de la norme NF EN 13 697 a été suivi.

PDF icon fiche_bilan2013_36.pdf
2014

Biosécurité : Où een est-on ? Efficacité, freins, limites

Consulter le resumé

Visuel d'intervention.

PDF icon correge2014b.pdf
2014

Optimiser le nettoyage-désinfection pour prévenir la propagation de la diarrhée épidémique porcine, DEP

Consulter le resumé

L’application d’un protocole de nettoyage-désinfection complet est particulièrement importante pour limiter la propagation de maladies infectieuses.
Les étapes du protocole de nettoyage-désinfection sont inchangées mais étant donné les caractéristiques particulières du virus de la DEP, il convient d’être extrêmement rigoureux et de renforcer certains points.

PDF icon dep_nettoyage-desinfection.pdf
2014

Etude de l’efficacité des opérations de nettoyage et désinfection dans la filière viande : mise au point d’un protocole spécifique et harmonisé

Consulter le resumé

Les opérations de nettoyage et de désinfection (N&D) nécessitent l’usage de produits détergents et désinfectants, dont l’efficacité est souvent mise à mal dans l’industrie agroalimentaire. Leur efficacité dépend de nombreux facteurs tels que la nature des souillures, le type et l’état des matériaux, la qualité de l’eau utilisée, les conditions d’application ou encore l’état physiologique des microorganismes. La plupart de ces paramètres ne sont pas pris en compte dans les protocoles normalisés utilisés pour valider l’efficacité de ces produits (NF EN 13 697 ou 1276).

PDF icon fremaux2014.pdf
2014

La biosécurité : L'Ifip vous accompagne

Consulter le resumé

2013

Tester l’efficacité de nouvelles technologies de nettoyage-désinfection

Consulter le resumé

Cette étude a pour objectif de recenser les technologies innovantes qui peuvent répondre aux spécificités de l’industrie de la viande pour le nettoyage-désinfection quotidien des outils.

PDF icon bilan_2012web_17.pdf
2013

Pages