La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 7 de 7 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Suivi de l’évolution de la composition des aliments

Consulter le resumé

Didier Gaudré, Bilan 2016, éditions IFIP, mai 2017, p. 71

L’évolution des cours des matières premières induit des changements réguliers de la composition des aliments qu’il est utile d’appréhender.

Des matières premières peuvent se substituer à d’autres et modifier ainsi la composition nutritionnelle de l’aliment.

Ce peut être le cas par exemple, des teneurs en protéines et en phosphore des aliments au regard de leur incidence sur le plan environnemental.

Elles permettent dans ce cas de nous éclairer sur le besoin de connaissance qu’il est nécessaire de développer pour pouvoir réduire encore les rejets des animaux (protéine idéale, utilisation des phytases…).

Ce suivi permet également de mesurer la dépendance aux protéines d’importation (soja et tournesol) et d’informer sur le bilan d’utilisation des ressources protéiques métropolitaines, une fois réalisé l’effort nécessaire à la caractérisation de leur valeur nutritionnelle (tourteau de colza, drèches d’éthanol).

La Note de Conjoncture Aliment de l’IFIP est établie à partir de prix de matières premières rendues en Ille et Vilaine.

Outre les prix des céréales et des tourteaux, sont également répertoriés les prix des coproduits de céréales, des protéagineux, des graines d’oléagineux, des huiles et graisse, des minéraux et des acides aminés.

8 aliments porcs charcutiers sont formulés, avec des variations de concentrations énergétique et protéique.

PDF icon Didier Gaudré, Bilan 2016, mai 2017, p. 71, fiche n° 35
2017

Prix d'intérêt des matières premières

Consulter le resumé

Fiche alimentation n°4

PDF icon techporc_fiche_n4_2012.pdf
2012

Biocarburants en France : des coproduits pour l'alimentation des porcs

Consulter le resumé

L'accélération de la production de biocarburants de "première génération", élaborés à partir de céréales, sucre ou oléagineux, est un enjeu majeur pour les marchés agricoles. L'impact environnemental, économique et social de leur développement soulève de nombreux débats. La production d'éthanol à base de maïs aux Etats-Unis va continuer de croître de manière phénoménale.
PDF icon Biocarburants en France : des coproduits pour l'alimentation des porcs
2009

Développement des biocarburants : conséquences économiques pour la production porcine

Consulter le resumé

L’accélération de la production de biocarburants de première génération produits à partir de céréales et d’oléagineux dans de grands bassins de production végétale dans le monde constitue un enjeu majeur pour l’orientation les marchés agricoles.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Oléo-protéagineux : quels taux d'incorporation en post-sevrage et engraissement ?

Consulter le resumé

Le taux maximum d’incorporation des oléagineux, du tourteau de colza et des protéagineux en remplacement du tourteau de soja dans des régimes à base de blé a été étudié à la station ITP de Villefranche de Rouergue lors de plusieurs essais sur porcelets et porcs charcutiers.Le tourteau de colza et le pois protéagineux peuvent être utilisés respectivement à 15 et 35 % en 2ème âge, à 18 et 40 % en engraissement.
PDF icon Oléo-protéagineux : quels taux d'incorporation en post-sevrage et engraissement ?
2005

Le porc dans les exploitations de grandes cultures systèmes "céréales-oléoprotéagineux-porcs

Consulter le resumé

Onésime Teffène, rapport d'études, février 1999, 49 pages

Le 1er objectif de cette étude est d’identifier et de caractériser les différents types d’exploitations céréales-oléoprotéagineux-porcs. Le 2nd porte sur la recherche de solutions compétitives pour ces exploitations.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1999

Utilisation des graines d'oléagineux en post-sevrage : colza, tournesol, soja extrudé

Consulter le resumé

Quatre aliments isoénergétiques et isoazotés, établis sur la base d'un même apport d'huile (3 %) sous différentes formes, ont été comparés sur des porcelets en post-sevrage, au cours de 3 essais successifs concernant chacun 360 porcelets :

3 % d'huile de colza

7 % de graines de tournesol

7 % de graines de colza

15 % de graines de soja extrudées.

Dans le 1er essai, seul le traitement "graines de colza" diffère significativement des trois autres au niveau des performances.
PDF icon Utilisation des graines d'oléagineux en post-sevrage : colza, tournesol, soja extrudé
1998