La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 2361 à 2380 de 2391 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Estimation, par découpe, de la teneur en viande maigre des carcasses de porc

Consulter le resumé

Un échantillon de 320 carcasses, représentatif de la population porcine française en termes de types sexuels et génétiques, a subi une Découpe Hollandaise Normalisée et une dissection européenne normalisée, début 1996. Après élimination de 20 données aberrantes et de 7 influentes, l’équation suivante de prédiction de la Teneur en Viande Maigre (TVM) a été calculée par régression à partir des proportions des pièces dans la carcasse :

TVM = 5,684 + 1,197 % jambon + 1,076 % longe - 1,059 % bardière

RSD =1,39 R2 ajusté = 0,82


PDF icon Estimation, par découpe, de la teneur en viande maigre des carcasses de porc
1998

Présentation du dispositif collectif français d'évaluation génétique porcin pour les caractères de production et de reproduction

Consulter le resumé

Un dispositif d’évaluation génétique fondé sur la méthodologie du BLUP-modèle animal a été mis en place en France pour estimer les valeurs génétiques pour les caractères de production et de reproduction des porcs contrôlés en ferme et dans les stations publiques de contrôle des performances. Ce dispositif comprend une évaluation hebdomadaire pour les caractères de production, et une évaluation mensuelle pour la reproduction, ces deux applications étant conduites indépendamment.
PDF icon Présentation du dispositif collectif français d'évaluation génétique porcin pour les caractères de production et de reproduction
1998

Trente ans d'évolution du secteur porcin en France : de l'autarcie à la compétitivité internationale

Consulter le resumé

Onésime Teffène et al., 30es Journées de la Recherche Porcine en France, 3, 4 et 5 février 1998, Paris, p. 133-152

La politique de développement de la production porcine française a trouvé ses fondements au cours des années 60, en même temps que se mettait en place le marché commun agricole. Confronté à la montée en puissance de la concurrence européenne, ce secteur d'activité a vite montré ses faiblesses. Le déficit commercial a commencé à s'établir avec, en particulier, une crise grave en 1969. Le Plan de rationalisation de la production porcine a été mis en oeuvre à partir de 1970. Avec des aides à la construction et à la rénovation de porcheries, il devait accompagner une profonde mutation structurelle. La production était réalisée jusqu'alors en majeure partie par de très petits élevages, fonctionnant pratiquement en autarcie. Il fallait constituer une population nouvelle selon le modèle d'un éleveur de porc, agriculteur responsable, techniquement compétent et maître de ses choix. Encourageant aussi la construction d'un système rationnel de sélection porcine et la formation des éleveurs et des techniciens, le Plan avait choisi un maître d'oeuvre, le groupement de producteurs. Ces orientations ont contribué à façonner le visage actuel du secteur. La région de Bretagne a saisi toutes les opportunités pour moderniser et développer sa production plus vite que les autres régions françaises. Dans les années suivantes, des organismes professionnels ainsi que des industries performantes, à l'amont comme à l'aval, se sont construits autour de la production, en Bretagne principalement aussi. Il a cependant fallu attendre le milieu des années 80 pour que tous ces efforts se concrétisent par une diminution du déficit français en viande de porc. En 1994, est apparu un léger excédent qui s'accroît depuis. Les principales entreprises françaises d'abattage, découpe et transformation de porc exportent vers l'Union européenne, mais aussi vers les marchés tiers, après avoir modernisé et développé ces fonctions ainsi que leurs capacités commerciales. Au cours des dix dernières années, la croissance de la Bretagne s'est étendue aux régions voisines, Pays-de-la-Loire et Basse-Normandie, mais est restée faible dans les autres régions. La concentration géographique s'est accompagnée de la croissance des élevages, de plus en plus spécialisés, et des autres entreprises de la filière, donnant aux zones de fortes densités de réels avantages économiques. Mais ce mode de développement se heurte à des difficultés, environnementales surtout, qui obligent à rechercher des solutions originales.

The French pig sector thirty years after. From autarky to international competitiveness

France has chosen his way to develop pig production during the years 60, at the early stage of the European Common Market. Due to the lack of efficiency against other European countries, France became quickly a net importer for pig meat. After a crisis particularly heavy in 1969, the French government gave subsidies, in order to rationalise this sector. The French pig farms were very small. So, the plan was to sustain the construction of a modern industry with independent farmers, technically efficient, more specialised in pig production. The goal of the plan was also to develop a new system of genetics and to give farmers and technical advisors a good training. The plan has given this project a leader, the producers community. These choices do still have a large influence on the present situation of the sector. The region Bretagne has taken these opportunities to develop and to modernise his production faster than each other French region. During the following years specialised organisations and efficient industries such as animal feed facilities and packing plants were built in Bretagne as well. Nevertheless the French deficit for pig meat became larger until 1985. Afterwards it began to diminish and France became a net exporter in 1994. The largest packing and meat processing plants export to European Union and third countries, thanks to their efficient facilities and trade teams as well. During the ten last years, the pig production went up in regions near the Bretagne, Pays-de-la-Loire and BasseNormandie, but not in other French regions. The geographical concentration with larger farms and other industries gives strong economical advantages to the high density regions. But this development faces now limits, particularly environmental, which requires original solutions.

PDF icon Onésime Teffène et al., 30es JRP, 3, 4 et 5 février 1998, p. 133-152
1998

Approche typologique du fonctionnement, de l'organisation et des orientations des groupements de producteurs de porcs dans l'ouest de la France

Consulter le resumé

Les groupements de producteurs de porcs, créés sur l'initiative des Pouvoirs Publics dans les années 60 en France, ont pris une grande importance, surtout dans l'ouest du pays. En Bretagne, la part de la production des adhérents des groupements dépasse 95 % du total. Elle équivaut à la moyenne nationale, soit 90 %, en Pays-de-la-Loire.
PDF icon Approche typologique du fonctionnement, de l'organisation et des orientations des groupements de producteurs de porcs dans l'ouest de la France
1998

Incidence de la température ambiante et du niveau de rationnement sur les performances zootechniques du porc en croissance-finition

Consulter le resumé

Une expérimentation a porté sur 360 porcs à l’engrais afin de déterminer l’effet de la température ambiante (24 vs 17 °C) et du niveau alimentaire sur les performances du porc en croissance-finition. Les porcs étaient nourris, soit à volonté, soit rationnés à 90 ou 80 % de l’à volonté. Au total, 6 traitements ont été mis en place (2 températures x 3 niveaux alimentaires).
PDF icon Incidence de la température ambiante et du niveau de rationnement sur les performances zootechniques du porc en croissance-finition
1998
Dossier ambiance

Dossier "Ambiance" : Maîtrise de la ventilation + Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie

Consulter le resumé

Dossier composé de deux dépliants

Maîtrise de la ventilation


Rappel des règles à suivre pour un bon fonctionnement de la ventilation. Inventaire des observations, influences des conditions météorologiques et du poids des porcs. Conseils pratiques de réglage de la température et du débit.

Édition 1997 - Ifip, INSA Rennes, Sodalec - 4 pages 21 X 29.7



Le refroidissement évaporatif : cooling et brumisation en porcherie. 

Deux techniques de cooling et de brumisation. Intérêt du refroidissement évaporatif sur les performances des animaux. Rentabilité économique pour les porcs en engraissement.

Édition 1998 - Ifip, TBD, Intertec, Sodalec, Fancom, Chambres d’Agriculture de la Marne et des Pays de la Loire - 4 pages 21 X 29.7

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Méthode rapide de caractérisation des tissus adipeux du porc pour un tri en fonction de leur aptitude à la transformation

Consulter le resumé

25,00 €
1998

Caractéristiques techniques et économiques de la production porcine française en zones de faible densité

Consulter le resumé

PDF icon caracteristiques_techniques_et_economiques_de_la_production_porcine_francaise_en_zones_de_faible_densite.pdf 18,00 €
1998

Canada : produire pour exporter

Consulter le resumé

Le Canada est au carrefour de tous les marchés : au sud, les Etats-Unis, client principal, de longue date ; à l'est, l'Europe, par l'Atlantique ; à l'ouest, les marchés émergents d'Asie, par le Pacifique. Avec en plus les céréales et ses vastes étendues.

PDF icon Canada : produire pour exporter
1998

Continuous genetic evaluation of on-farm and station tested pigs for production and reproduction traits in France

Consulter le resumé

1998

The new pig carcass grading methods in France

Consulter le resumé

1998

Pig carcass grading in European Union

Consulter le resumé

1998

Odours emitted by piggeries in France

Consulter le resumé

1998

La conduite en bande sur trois semaines est la plus utilisée pour les porcs

Consulter le resumé

1998
Tables d'alimentation pour les porcs

Tables d'alimentation pour les porcs

Consulter le resumé

Cette 12e édition des tables a été réalisée par l'ITP, l'ITCF et l'AGPM à partir des derniers travaux de l'INRA, des enquêtes de l'ITP, de l'ONIC-AGPM et des essais de l'ITCF, de l'AGPM et de l'ITP.

éditions ITP, 1998, 28 pages

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Efficacité antiparasitaire de la doramectine chez le porc. Résultats de deux essais terrain en Bretagne

Consulter le resumé

Deux études terrain ont été conduites pour étudier l’efficacité thérapeutique de la doramectine, administrée par voie intramusculaire à raison de 300 μg/kg (1 ml par 33 kg) à des porcs infestés par des nématodes gastro-intestinaux ou par Sarcoptes scabiei. Dans le premier essai, 67 porcs naturellement infestés par des nématodes gastro-intestinaux (Ascaris suum, Trichuris suis) ont été randomisés en 3 groupes, un lot traité à la doramectine, un lot traité à l’ivermectine, un lot témoin non traité. Les traitements ont été administrés à J0 par voie intramusculaire.

PDF icon Efficacité antiparasitaire de la doramectine chez le porc. Résultats de deux essais terrain en Bretagne
1997

Développement d’une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc : un outil de recherche accessible à l’industrie

Consulter le resumé

Une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc a été mise au point et utilisée chez 30 porcelets de 6,2 kg, 24 porcs d’abattage à 46 et 84 kg et 9 truies multipares en lactation. L’animal est restreint sur une table en V (porcelets) ou par une corde qui entoure le groin (porcs d’abattage et truies). La veine est localisée à l’aide du système Vacutainer. Une tige métallique souple est introduite dans l’aiguille Vacutainer et par la suite jusque dans la lumière de la veine.
PDF icon Développement d’une méthode rapide et non-invasive de cathétérisme jugulaire chez le porc : un outil de recherche accessible à l’industrie
1997

Influence de la saison sur les performances de croissance du porc Large White placé en milieu tropical et en conditions d’élevage intensif

Consulter le resumé

Les performances de croissance de porcs Large White issues de données d’élevage du troupeau expérimental porcin INRA situé à la Guadeloupe, en zone intertropicale, ont été analysées en tenant compte des saisons les plus contrastées et du sexe. Les données enregistrées au cours de la période relativement fraîche et sèche (janvier à avril) ont été comparées à celles correspondant à la période plus chaude et plus humide (août à novembre).
PDF icon Influence de la saison sur les performances de croissance du porc Large White placé en milieu tropical et en conditions d’élevage intensif
1997

Valeur énergétique comparée de onze matières premières chez le porc en croissance et la truie adulte

Consulter le resumé

Quinze régimes ont été préparés de façon à pouvoir calculer l’utilisation digestive de l’énergie et des nutriments et les teneurs en ED et en EM de 11 matières premières (blé, 2 orges, maïs, pois, tourteau de soja, corn gluten feed, Corex M100®, son de blé, pulpe de betterave et huile de soja) à l’aide de la méthode par différence. Ces régimes ont été distribués à des porcs en croissance pesant en moyenne 62 kg et à des truies adultes d’un poids moyen de 220 kg. Les coefficients de digestibilité de l’énergie, de la matière organique et des nutriments tels que les matières azotées et
PDF icon Valeur énergétique comparée de onze matières premières chez le porc en croissance et la truie adulte
1997

Démonstration de l’existence d’un contrôle à court terme de l’ingestion chez le Porc

Consulter le resumé

L’existence d’un contrôle à court terme de l’ingestion chez le Porc est toujours un sujet de controverse, car les modifications
PDF icon Démonstration de l’existence d’un contrôle à court terme de l’ingestion chez le Porc
1997

Pages