La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 241 à 260 de 348 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Conditions d'élevage des porcs et séroprévalence en salmonelles en fin d'engraissement

Consulter le resumé

Cette étude a précisé les conditions d'élevages associées à la prévalence salmonelles des porcs dans 208 élevages naisseurs-engraisseurs et 109 engraisseurs. Des questionnaires ont permis de collecter les informations relatives aux facteurs pouvant influer sur la prévalence.
PDF icon Conditions d'élevage des porcs et séroprévalence en salmonelles en fin d'engraissement
2009

Comparaison de cinq suppléments nutritionnels commerciaux administrés aux porcelets nouveau-nés dans des conditions de terrain

Consulter le resumé

Poster. Une consommation rapide de colostrum après la naissance est essentielle pour la survie du porcelet, tant du point de vue de l’apport énergétique indispensable au maintien de sa température corporelle (Le Dividich et al., 1998) que de l’ingestion d’immunoglobulines assurant la protection immunitaire passive du porcelet pendant les premiers jours de vie. Ainsi, une consommation insuffisante
PDF icon Comparaison de cinq suppléments nutritionnels commerciaux administrés aux porcelets nouveau-nés dans des conditions de terrain
2009

Conditions d'élevage associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en fin d'engraissement

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est de préciser les conditions d'élevages associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en élevages naisseurs-engraisseurs et engraisseurs, dans respectivement 208 et 109 élevages. Le statut sérologique « salmonelles » a été établi, par élevage, à partir de 42 prélèvements de jus de viande répartis sur 3 lots d'abattage, avec le kit sérologique IDEXX. Des questionnaires ont permis de collecter les informations relatives aux facteurs de risque potentiels.
PDF icon Conditions d'élevage associées à la séroprévalence salmonelles des porcs en fin d'engraissement
2009

Echanges de porcelets en France : entre marchés et contrats

Consulter le resumé

Sur 27 millions de porcelets produits en France, 9 millions changent d’élevage. Un tiers provient de naisseurs spécialisés, les deux autres de naisseurs-engraisseurs excédentaires qui recourent largement au façonnage.

Les groupements sont actifs dans différents types d’échanges (ventes entre adhérents, commerce avec d’autres partenaires). Paiement au prix de marché, contractualisation au coût de revient ou partage de marge, la rémunération des porcelets suit des logiques diverses, avec des implications sur l’avenir.

PDF icon Echanges de porcelets en France : entre marchés et contrats
2009

Peut-on établir une relation entre les caractéristiques de la truie et de sa portée et l'apparition de diarrhées néonatales ? Proposition de réponse à partir de mesures réalisées en élevage de production

Consulter le resumé

Les diarrhées néonatales touchent près d'un élevage sur cinq dans certains bassins de production. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'influence de certains critères zootechniques sur l'apparition des diarrhées néonatales, notamment en relation avec les paramètres du colostrum. Dans neuf élevages, sont mesurés l'épaisseur de lard de la truie à l'entrée en maternité, les chronoparts (suivi des heures de naissance de chaque porcelet), et les poids individuels à la naissance et à 24 h d'âge afin d'estimer la production de colostrum.
PDF icon Peut-on établir une relation entre les caractéristiques de la truie et de sa portée et l'apparition de diarrhées néonatales ? Proposition de réponse à partir de mesures réalisées en élevage de production
2009

La production et les flux de porcelets en France : volumes, acteurs et prix

Consulter le resumé

Une récente étude de l'IFIP offre un éclairage approfondi sur les flux de porcelets en France. Sur 27 millions de porcelets produits, 9 millions changent d'élevage. 40% sont mis en pension, essentiellement par des naisseurs-engraisseurs après le post-sevrage, 60% vendus, en majorité à 8 kg. Trois références de prix de vente (prix indexé, cotation, coût de revient) correspondent à trois modes de commercialisation (marché, lien direct, cession par les maternités collectives).Les naisseurs-engraisseurs vendent autant de porcelets que les naisseurs spécialisés.
PDF icon La production et les flux de porcelets en France : volumes, acteurs et prix
2009

Flux de porcelets : 9 millions d'animaux déplacés

Consulter le resumé

En 2007, sur les 27 millions de porcelets sevrés en France, un tiers a changé d'élevage. Quatre millions de porcelets ont été donnés à engraisser à façon (mis en pension) et cinq millions vendus.
2009

Influence of some sow characteristics on within-litter variation of piglet birth weight

Consulter le resumé

Within-litter variation of piglet birth weight (BW0) is associated with an increased piglet mortality and a high variability in pig weight at weaning and weight or age at slaughter. Data collected in two experimental herds were used to quantify within-litter variability in BW0 and to assess the influence of factors mainly related to the sow. Within 24 h after birth, piglets born alive were individually weighed and stillborn piglets were collectively (first data set) or individually (second data set) weighed.
2008

Effect of dietary fat or starch supply during gestation and/or lactation on the performance of sows, piglets’ survival and on the performance of progeny after weaning

Consulter le resumé

Two trials were carried out to compare the effects of fat or starch inclusion in sow’s diet on sow and litter performance. In each trial, sows were assigned to one of two treatments. In trial 1, the sows were fed diets containing either soybean oil (5%, treatment GL5) or cornstarch (11.3%, GL0) from day 35 of gestation to weaning. Daily net energy and nutrient allowance were equalised during gestation. In trial 2, the same treatments were applied only after farrowing (treatments L5 and L0, respectively). Within each trial, a batch of piglets was studied until slaughter.
2008

La production et les flux de porcelets en France

Consulter le resumé

L’étude vise à décrire et analyser les conditions de production et d’échanges des porcelets en France.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2008

Facteurs de risque associés aux niveaux de séroprévalence en salmonelles d'élevages de porcs naisseurs-engraisseurs et engraisseurs

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est de préciser et quantifier les facteurs de risque associés à différents niveaux de séroprévalence en Salmonella des porcs en fin d'engraissement. Dans 123 élevages, le statut sérologique vis-à-vis des salmonelles a été établi sur « jus de viande ». Des questionnaires ont permis de collecter les informations relatives aux facteurs de risque potentiels. L'analyse statistique a été effectuée par régression logistique. Le mélange de bande en maternité et l'absence de conduite en tout plein-tout vide en engraissement sont des pratiques influant sur la séroprévalence.
2008

Comment la sélection génétique peut améliorer la survie des porcelets en allaitement ?

Consulter le resumé

Le défi de la sélection aujourd'hui est d'améliorer la survie des porcelets. Pour ce faire, la connaissance des paramètres génétiques est nécessaire pour proposer des objectifs et critères de sélection optimaux. Cette étude a permis d'obtenir à partir de données récoltées à grande échelle et en conditions d'élevage, des estimations de la variabilité génétique de la survie des porcelets en allaitement. Un effet défavorable de la prolificité sur la mortinatalité a été confirmé. Le taux de survie en allaitement est négativement corrélé avec l'hétérogénéité des poids à la naissance.
PDF icon Comment la sélection génétique peut améliorer la survie des porcelets en allaitement ?
2008

Bilan porcin français 2007 : baisse du solde extérieur

Consulter le resumé

En 2007, la production porcine française a augmenté de 1%, à 2,3 millions de tonnes et la consommation de 2%. Le taux de couverture des besoins intérieurs a peu évolué, stabilisé depuis plusieurs années autour de 106%. Le poids des échanges est important. En valeur, le solde des viandes est devenu négatif, compensé par les exportations d’animaux vifs.
PDF icon Bilan porcin français 2007 : baisse du solde extérieur
2008

Facteurs de risque associés aux niveaux de séroprévalence en salmonelles d'élevages de porcs naisseurs-engraisseurs et engraisseurs

Consulter le resumé

L'objectif de cette étude est de préciser et quantifier les facteurs de risque associés à différents niveaux de séroprévalence en Salmonella des porcs en fin d'engraissement en élevages naisseurs-engraisseurs et en élevages engraisseurs. Dans 123 élevages, dont 29 engraisseurs, le statut sérologique vis à vis des salmonelles a été établi sur jus de viande à partir de 40 à 60 prélèvements par élevage répartis sur 3 à 8 lots d'abattage, avec le kit sérologique IDEXX au seuil de positivité de 10 % de la valeur du % de DO.
PDF icon Facteurs de risque associés aux niveaux de séroprévalence en salmonelles d'élevages de porcs naisseurs-engraisseurs et engraisseurs
2008

Influence du taux de tourteau de colza dans l'aliment de 2e âge sur les performances du porcelet

Consulter le resumé

Des aliments 2ème âge contenant 3 % de tourteau de colza (Témoin) sont comparés à des aliments Tcolza contenant 15 % de tourteau dans des conditions d'élevage optimales (Opt) ou dégradées (Cd) (Exp.1), ou bien 12 % de tourteau à teneur modérée ou élevée en glucosinolates (Exp.2). Des aliments Témoin et Tcolza identiques à l'Exp.1 sont utilisés dans 6 élevages commerciaux (Exp.3). Les porcelets sont pesés individuellement après 14 jours de post-sevrage (Exp.1 et Exp.2) ou par case lors du changement d'aliment (Exp.3) afin de déterminer les performances de 2ème âge.
PDF icon Influence du taux de tourteau de colza dans l'aliment de 2e âge sur les performances du porcelet
2008

Apport supplémentaire d'aliment ou de lipides pendant les 10 derniers jours de gestation et conséquences sur les performances de mise bas et de lactation

Consulter le resumé

L’effet d’un apport supplémentaire d’aliment ou de lipides pendant la fin de la gestation sur le déroulement des mises bas et les caractéristiques du porcelet à la naissance est étudié à partir de huit bandes de 24 truies. Les truies sont réparties entre quatre traitements. Du 104ème jour de gestation (G104) jusqu’à la mise bas, les truies du lot Témoin reçoivent 2,8 kg/j d’aliment standard. Les truies des autres lots reçoivent un supplément alimentaire correspondant à 1 kg d’aliment standard (KILO) ou à 150 (H150) ou à 300 (H300) g/j d’huile de colza.
PDF icon Apport supplémentaire d'aliment ou de lipides pendant les 10 derniers jours de gestation et conséquences sur les performances de mise bas et de lactation
2008

Detection of quantitative trait loci for reproduction and production traits in Large White and French Landrace pig populations

Consulter le resumé

A genome-wide scan was performed in Large White and French Landrace pig populations in order to identify QTL affecting reproduction and production traits. The experiment was based on a granddaughter design, including five Large White and three French Landrace half-sib families identified in the French porcine national database. A total of 239 animals (166 sons and 73 daughters of the eight male founders) distributed in eight families were genotyped for 144 microsatellite markers. The design included 51 262 animals recorded for production traits, and 53 205 litter size records were considered.
2008

Objets neutres ou attractifs : que choisir en post sevrage et en engraissement ?

Consulter le resumé

Poster. L’obligation de mettre à disposition de tous les animaux élevés en groupe des matériaux manipulables conduit à proposer des objets pour les phases successives d’engraissement. Faut-il maintenir le même objet au cours du temps ou en changer ?

Quelles sont les répercussions d’un changement sur le bien-être des animaux ?
PDF icon Objets neutres ou attractifs : que choisir en post sevrage et en engraissement ?
2008

Quelques faits marquants au salon AGROMEK

Consulter le resumé

Agromek a attiré en moyenne sur les 5 dernières années plus de 65 000 visiteurs dont 13 à 15 % de ressortissants étrangers. En légère baisse de fréquentation l’année précédente, le salon est, pour la première fois, réparti sur deux périodes : la partie consacrée aux équipements d’élevage s’est tenue en janvier 2008 et l’exposition dévolue aux « travaux des champs » se tiendra en novembre de cette année. Par la suite le salon se déroulera chaque année en novembre, mais l’exposition « machinisme » n’aura lieu qu’une année sur deux.
PDF icon Quelques faits marquants au salon AGROMEK
2008

Performances à long terme d'un troupeau de truies alimentées avec du tourteau de colza industriel pendant la gestation et la lactation

Consulter le resumé

Quatre bandes de truies sont utilisées pour étudier les effets de l’incorporation de 0 ou 10% de tourteau de colza industriel à basse teneur en glucosinolates (GLS) dans les aliments de gestation et de lactation sur la prolificité, les performances de lactation et de reproduction pendant trois cycles de reproduction successifs. Cet essai est réalisé pour actualiser les données antérieures en intégrant les caractéristiques du tourteau disponible actuellement sur le marché. Le tourteau de colza utilisé renferme en moyenne 14,5 μmol de GLS/g de matière sèche, avec un maximum de 16,3 μmol/g.
PDF icon Performances à long terme d'un troupeau de truies alimentées avec du tourteau de colza industriel pendant la gestation et la lactation
2008

Pages