La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 161 à 180 de 348 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Conséquences d'un rationnement alimentaire au sevrage sur les performances, le score fécal et l'hétérogénéité des porcs

Consulter le resumé

Poster. Objectif de réduction de l’utilisation des antibiotiques au sevrage

Quelles conséquences du rationnement après sevrage sur les performances et l’hétérogénéité des porcs ?
PDF icon Conséquences d'un rationnement alimentaire au sevrage sur les performances, le score fécal et l'hétérogénéité des porcs
2013

Nutrición de las cerdas de alto potencial - Feeding high potential sows

Consulter le resumé

Los conocimientos que tenemos sobre las necesidades nutricionales de la cerda son muy importantes, y es necesario utilizarlos de forma mas eficiente, transfiriéndolos del laboratorio al campo. Como complemento a esta actividad, los ensayos llevados a cabo por el IFIP se han centrado en hallar formas para mejorar el proceso de parto y la vitalidad de los lechones recién nacidos. Este articulo se basa principalmente en estos resultados. No solo importa el suministro de nutrientes, también desempena un papael fundamental la manera en que las dietas se formulan. En un contexto economico en el que precio de los piensos esta aumentando a niveles nunca vistos, determinadas materias primas que antes se ignoraban pueden mostrar su potencial. En este contexto, los ganaderos deben tener en cuenta que las cerdas no son capaces de parir un gran numéro de lechones, producir mucha leche y mantener un buen rendimiento reproductivo sin un suministro adecuado de pienso.

Available knowledge on sow's nutritional requirement is very important and they need to be used more efficiently through a transfer from research to field. In addition to this activity, trials conducted by IFIP have locused both on finding ways to enhance the farrowing process and the vitality of newborn piglets. This article relies mainly on these results.
Beside nutrient supplies, the way the diets are formulated plays alos a key role. In a economic context where feed prices are rising up to levels never seen before, disregarded feedstuffs in the past can have the opportunity to reveal their potential. In such context, farmer must keep in mind that sows are not able to farrow a lot of piglets, to produce a lot of milk and have good productive performance without a pertinent supply of feed.

2013

Mise au point d’un outil de suivi des usages d’antibiotiques dans la filière porcine. Etude des quantités utilisées et des modalités d’administration à partir du panel INAPORC

Consulter le resumé

L’Interprofession Nationale Porcine INAPORC a mandaté l’Ifip pour mettre en place, avec l’appui technique de l’Anses, un panel d’élevages permettant de mesurer de manière fiable les quantités d’antibiotiques utilisées dans la filière porcine française, de préciser les modalités d’utilisation de ces antibiotiques et de comparer les résultats aux autres données disponibles. Cette étude vise à expliquer la méthodologie employée pour mettre en place cet outil et à présenter les premiers résultats.

PDF icon jrp-2013-sante02.pdf
2013

Odeurs de verrat : effets génétiques et non génétiques

Consulter le resumé

Les filières porcines européennes se sont engagées dans une démarche volontaire d'abandon de la castration chirurgicale des porcelets mâles à l’horizon 2018. L'une des conditions de cet abandon est de résoudre les différents problèmes liés à l'élevage de mâles entiers, et plus particulièrement ceux de qualité de viande. L'une des voies privilégiées est celle de la génétique, notamment la sélection génomique. Une population ressource a donc été mise en œuvre dans des populations françaises de type Piétrain, avec un contrôle des animaux en station de testage. Environ 1000 verrats de type Piétrain ou de type croisé Piétrain x Large White ont été élevés et abattus pour déterminer les caractères de production, de développement sexuel, de composition corporelle et surtout de défaut d'odeur de viande. La concentration en testostérone plasmatique diffère d’un type génétique à l'autre, mais les différences restent globalement faibles. Cette concentration n’est pas affectée par la bande d'élevage, par le poids des animaux ou par leur âge à la mesure. La teneur en androsténone de la bardière n’est pas affectée par l’effet de la bande d’élevage mais varie quasiment du simple au double en moyenne d’un type génétique à l’autre, les teneurs les plus élevées étant observées à la fois dans un des types Piétrain pur et dans un des types croisés. Cette teneur augmente avec le poids d’abattage et la concentration plasmatique en testostérone. L’effet de l’âge à l'abattage dépend du type génétique. La teneur en scatol de la bardière est peu affectée par la concentration en testostérone mais varie d’une bande à l'autre, d’un type génétique à l'autre et diminue avec l'âge à l'abattage.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Effet de l'apport de dextrose avant l'insémination et d'arginine pendant le dernier tiers de gestation sur l'hétérogénéité du poids des porcelets

Consulter le resumé

La mortalité des porcelets avant le sevrage est en partie liée à l'hétérogénéité du poids de naissance intra-portée. Notre étude évalue l'effet de stratégies alimentaires portant sur le dextrose et la L-arginine sur l'hétérogénéité de la portée à la naissance. Dans l'essai 1, trois traitements ont été comparés qui consistaient en une supplémentation de 190 g/j de dextrose pendant la semaine précédant l'insémination et de 25,5 g/j de L-arginine du 77ème jour de gestation jusqu’à la mise bas (lot DEXA, n = 26), une supplémentation de L-arginine en fin de gestation (lot ARGI, n = 24), ou aucune supplémentation (lot TEM, n = 23). Les traitements n'influencent ni le nombre ni le poids des porcelets nés totaux (NT) ou nés vivants (NV). Le coefficient de variation (CVPV) du poids de naissance intra-portée est réduit dans les lots ARGI et DEXA comparativement au lot TEM (respectivement sur NT : 21,7, 23,1 et 25,9%, P = 0,06 ; sur NV : 21,0, 22,2 et 25,6%, P = 0,03). Les performances des porcelets pendant la lactation ne diffèrent pas entre traitements. Dans l'essai 2, conduit dans un autre élevage expérimental avec différents modes de logements, seuls les traitements TEM et ARGI ont été comparés. L'effet positif de l'apport de L-arginine n’a pas été observé (CVPV de 20,7 et 21,8% respectivement pour ARGI, n = 16, et TEM, n = 13). L'impact de la supplémentation en L-arginine sur l’hétérogénéité des portées à la naissance pourrait dépendre des élevages et de la conduite des truies.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Utilisation d’un coproduit de biscuiterie dans l'alimentation des porcs en engraissement et en post-sevrage

Consulter le resumé

Poster. DELIFEED® est un mélange de biscuits provenant des industries agro-alimentaires.
Etude de son incorporation au taux de 20 %, dans la ration de porcs à l’engraissement et de porcelets en post-sevrage.

PDF icon jrp-2013-alimentation17.pdf
2013

Conséquences d'un rationnement après sevrage sur les performances, le score fécal et l'hétérogénéité des porcs

Consulter le resumé

Parmi les techniques alimentaires permettant de réduire l'usage de l'antibiothérapie préventive à visée digestive au sevrage, la pratique du rationnement est quelques fois mentionnée (Mémento de l'éleveur de porcs, 1987). Elle est parfois appliquée en élevages, par exemple en cas d’échec récurrent de l’antibiothérapie ou parce que l’éleveur souhaite s’affranchir, au moins au sevrage, de celle-ci.
Il existe peu de références sur les conséquences zootechniques d’un rationnement au cours des premières semaines de post-sevrage.
L'évaluation de l'incidence d’un rationnement au cours des 2 premières semaines de post-sevrage sur des porcelets sevrés après 4 semaines d’allaitement est ici réalisée dans deux conditions d’élevages distinctes en termes de pression sanitaire.

PDF icon jrp-2013-alimentation16.pdf
2013

Lésions corporelles chez les mâles entiers au cours de la croissance et sur la carcasse

Consulter le resumé

Les filières porcines européennes se sont engagées dans une démarche volontaire d’abandon de la castration chirurgicale des porcelets d’ici 2018. Les mâles entiers étant plus agressifs que les mâles castrés, il est particulièrement important de prendre en compte leur comportement dans la sélection génétique. L’agressivité des porcs peut être estimée à partir du nombre de lésions corporelles. Ce travail rapporte le dénombrement des lésions de porcs mâles entiers, élevés en station de testage, à deux stades au cours de la croissance (2 jours après transfert dans le bâtiment d’engraissement puis avant les premiers départs à l’abattoir) et sur les carcasses. Trois populations de verrats à composante principale Piétrain (PP) ont été utilisées pour produire ces porcs par croisement avec des truies PP ou des truies à composante principale Large White. Environ 900 mâles, répartis sur cinq bandes, ont été suivis. Le nombre total de lésions, très élevé après le transfert des animaux, diminue en fin d’engraissement (P < 0,001). Les nombres de lésions situées de chaque côté sont liés (r varie de 0,64 à 0,81, P < 0,001) quel que soit le stade mais chez certains animaux les nombres peuvent aller du simple au double si bien que la mesure de chaque côté est nécessaire pour une évaluation individuelle précise. Les corrélations entre stades sont relativement faibles bien que significatives (r varie de 0,07 à 0,30, P < 0,05).

Des différences très importantes existent entre les types génétiques de porcs qui sont retrouvées quel que soit le stade de mesure (P < 0,001). Globalement, les lésions sont moins nombreuses chez les porcs de type Piétrain que chez ceux de type génétique croisé.

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
2013

Grandes portées : plus de risques à maîtriser

Consulter le resumé

Les grandes portées exposent les porcelets et les truies à des risques spécifiques qu'il faut bien connaître. La mise en oeuvre de bonnes pratiques est plus que jamais nécessaire, pour éviter les défauts de viabilité et valoriser le potentiel des truies.

PDF icon techporc_do_boulot_n9_2013.pdf
2013

Alimentation de la truie hyperprolifique et qualité de ses porcelets

Consulter le resumé

On attend de la truie d'aujourd'hui beaucoup de porcelets, qu'elle les fasse naître avec vigueur pour un bon départ dans la vie et qu'elle produise beaucoup de lait. Et il faudrait qu'elle fasse tout cela avec une quantité minimale et standardisée d'alment ! Ne serait-ce pas trop demander ?

PDF icon techporc_do_quiniou_n9_2013.pdf
2013

Immunité des porcelets : importance du colostrum

Consulter le resumé

Le porcelet naît sans protection immunitaire. Il est donc primordial qu'il acquière très rapidement une immunité via la prise colostrale. La protection acquise par le porcelet dépend de la quantité d'anticorps présents dans le colostrum et de sa capacité à l'absorber.

PDF icon techporc_do_correge_n9_2013.pdf
2013

Sélection de truies d'hyperqualités

Consulter le resumé

Initié en 1975, le programme "hyper" a permis de gains considérables de la prolificité des races Large White lignée femelle et Landrace français. La collecte des poids des porcelets à la naissance généralisée dans les élevages de sélection permet de progresser sur l'homogénéité des porcelets à la naissance et de sélectionner sru la production laitière des truies. L'ère des truies d'hyperqualités est née.

PDF icon techporc_do_delaunay_n9_2013.pdf
2013

Effets de l'incorporation de 10% de tourteau de colza (Brassica napus) industriel dans les aliments de gestation et de lactation pendant trois cycles de reproduction sur les performances de truies hyperprolifiques et leurs portées

Consulter le resumé

Avec une production croissante de biodiesel, la disponibilité du tourteau de colza (TC) augmente et il devient compétitif en alimentation porcine. Les fabricants d'aliment s'interrogent cependant sur les effets à long terme des glucosinolates (GLS) contenus dans le TC sur la reproduction. L'incorporation de 10% (vs. 0%) de TC [14,5 µmol g&‡22;1 matière sèche (MS)] dans les aliments de gestation et de lactation a été étudiée sur quatre bandes de 24 truies hyperprolifiques pendant trois cycles de reproduction.

2012

Efficacité et tolérance de Pracetam® dans la réduction de la douleur post-opératoire induite par la castration chez le porcelet : comparaison de deux dosages avec un placebo

Consulter le resumé

La castration du porcelet avant 7 jours d'âge constitue la principale solution acceptée à ce jour par les abatteurs pour maîtriser le risque «d'odeur de verrat» dans le produit fini. Il a été démontré que cette pratique génère une douleur et un stress aigu. Leur réduction devient un impératif, autant pour satisfaire aux attentes sociétales d'un meilleur bien-être des animaux d'élevage, que par éthique. Toutefois, quelle que soit la solution utilisée pour réduire la douleur, elle doit être économiquement abordable, sûre d'utilisation et facile à mettre en œuvre.
2012

La stratégie d'allotement au sevrage peut influencer les performances

Consulter le resumé

Les combats et les interactions agressives faisant suite au regroupement des porcelets au sevrage ont des conséquences généralement transitoires. Ils cessent lorsqu'une nouvelle hiérarchie sociale est établie. Dans certaines situations de mélange important ou de stress environnemental, les performances pourraient toutefois être affectées. Lorsque l'agressivité entre animaux est forte, mieux vaut regrouper les porcelets à partir d'un nombre modéré de portées. Cela peut permettre de limiter le niveau des agressions et de sécuriser les performances de post-sevrage.

PDF icon techporc_royer_n7_2012.pdf
2012

Pourquoi et comment mesurer les quantités d’antibiotiques en élevage ?

Consulter le resumé

Premier bilan du Panel INAPORC -> Faisabilité de mise en place d’un tel outil.

* Objectifs atteints :

- Mesures fiables des quantités et des modalités d’usage, par stade physiologique, selon des indicateurs précis, estimant la pression de sélection et comparables aux différentes données.

- Confirmation d’une surestimation de certaines familles d’antibiotiques.

- Les porcelets en post-sevrage = destinataires de la majorité des traitements -> le stade physiologique prioritaire pour réduire l’utilisation des antibiotiques.
PDF icon Pourquoi et comment mesurer les quantités d’antibiotiques en élevage ?
2012

Analysis of factors to predict piglet body weight at the end of the nursery phase

Consulter le resumé

In pig (Sus Scrofa) production, within-batch variation in bw gain of piglets during the nursery period (up to 10 wk of age) can be high and is of high economic importance. Homogeneity of BW within batches of animals is important as it influences the efficiency of use of the grower and finisher facilities, and provides an extra value for the fattening farms. In the current study, factors for a light BW at the end of the nursery period of pigs were determined by analyzing datasets from 3 different swine research centers in the Netherlands and France.
2012

Mycotoxines : que se passe-t-il si les porcelets sont exposés ?

Consulter le resumé

La répartition hétérogène des mycotoxines dans les céréales peut expliquer des teneurs dépassant ponctuellement la valeur recommandée pour l’alimentation des porcs en Europe.
Une expérimentation montre qu’une courte exposition initiale à un niveau de déoxynivalénol supérieur à la recommandation n’a pas d’effet visible sur la santé des porcs et les performances d’engraissement.

PDF icon techporc_royer_n6_2012.pdf
2012

Effect of parity and number of suckling piglets on milk production of sows

Consulter le resumé

Different factors are known to affect milk production in sows, especially sow parity and litter size (LS). In practice, milk production can be estimated from litter growth rate and LS. This approach is generally used for the determination of nutrient requirements. But information on factors affecting litter performance is scarce. Data from about 3 500 litters from three experimental units were used to quantify the effect of LS and parity on milk production estimated from piglet growth rate. On average, milk production reached 10.7 kg/day which is higher than most published results.
PDF icon Effect of parity and number of suckling piglets on milk production of sows
2012

Dose-response effects of lidocaine on piglet behaviour at castration

Consulter le resumé

Poster. According to our previous studies, the injection of a 2.0% lidocaine solution reduces pain at castration but was, however, associated with deleterious effect such as convulsions for some piglets. The aim of the present study is to determine both the benefits and drawbacks related to the use of lidocaine solutions ranging from 0.5 to 2.0% on piglet welfare.
PDF icon Dose-response effects of lidocaine on piglet behaviour at castration
2012

Pages