La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 20 de 79 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre décroissant

Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark

Consulter le resumé

La réforme de la PAC, à partir de 1993/94 a fortement augmenté l’utilisation des céréales dans l’Union européenne.

Aux Pays-Bas, la compétivité des produits de substitution s’est affaiblie.

La consommation de manioc a fortement reculé. Ainsi, le nouveau contexte des marchés a apporté un relèvement des taux d’incorporation des céréales dans les aliments porcs mais leur niveau reste modeste par rapport aux autres bassins de production européens.
PDF icon Approvisionnement en alimentation porcine : conséquences de la réforme de la PAC aux Pays Bas et au Danemark
1998

Aliment et indicateur ITP : des outils rénovés

Consulter le resumé

Apprécier au jour le jour la situation économique de la production porcine nécessite de suivre les éléments de la marge. Si le prix du porc est bien connu, celui de l'aliment nécessite de construire des outils de suivi. L'ITP vient de réviser le mode de calcul de son aliment reconstitué.

L'Indicateur ITP, révisé lui aussi, prend désormais mieux en compte les évolutions récentes des coûts de production.
PDF icon Aliment et indicateur ITP : des outils rénovés
1998

Etats-Unis : le porc en crises

Consulter le resumé

Aux Etats-Unis aussi, le marché du porc est en crise.

Mais le prix n'est pas la seule difficulté à laquelle est confronté le secteur.

Depuis dix ans environ, la croissance de la production a été très forte dans certains états. A tel point que leur réglementation en vient désormais à limiter voire à interdire tout nouveau développement.

La troisième crise se traduit par une interrogation : comment les firmes géantes, qui se sont imposées ces dernières années face à la production traditionnelle, passeront-elles ces difficultés synonymes de pertes financières ?
PDF icon Etats-Unis : le porc en crises
1998

Prix et consommation de matières premières en alimentation porcine : le poids des céréales

Consulter le resumé

La baisse du prix de l'aliment en 1998 n'a pas pu enrayer la chute du revenu des producteurs de porcs, confrontés à un prix de vente désastreux.

Les niveaux de l'aliment d'engraissement sont pourtant proches aujourd'hui de ceux constatés il y a presque vingt ans. Le rôle du marché céréalier a été central dans l'évolution des dernières années, avec des fortes répercussions sur les cours et les consommations en alimentation animale. La nouvelle baisse attendue du prix des céréales

(Agenda 2000) nous incite également à un examen rétrospectif.
PDF icon Prix et consommation de matières premières en alimentation porcine : le poids des céréales
1999

Cycle du porc toujours actif

Consulter le resumé

Le marché du porc sort d'une crise longue et profonde, parmi les plus dures qu'il ait vécu.

Après les premières détériorations de prix à l'automne 1997, durant deux ans, pratiquement sans interruption.

Modernisés et spécialisés, les élevages ont des marges de manoeuvre de plus en plus réduites pour réagir aux fluctuations des cours. Le mécanisme de la formation du prix du porc reste le même. Conséquence d'une organisation libérale, le cycle du porc est toujours de mise.

PDF icon bp2000n284.pdf
2000

Agenda 2000 : des céréales au porc

Consulter le resumé

Après la réforme de 1992, l'Agenda 2000, introduit au 1er juillet, marque une nouvelle étape importante de l'évolution de la PAC. Elle doit ouvrir la voie à d'autres rendez-vous importants : nouvelles négociations à l'OMC (Millenium Round), élargissement à l'Europe centrale. Quel impact potentiel ces deux prochaines années auront-elles sur les marchés de l'alimentation animale ? Quels enjeux pour le porc ?

PDF icon bp2000n285.pdf
2000

Le prix du porc perçu par les producteurs dans l’Union Européenne

Consulter le resumé

Pour chacun des principaux pays producteurs de porcs dans l’UE : mode de commercialisation des porcs, présentation des caractéristiques techniques de la production et modalités de classement utilisées pour le paiement. Sources d’informations sur le prix de marché et les prix observés à la production. Estimation des prix payés à partir d’informations représentatives.

PDF icon le_prix_du_porc_percu_par_les_producteurs_dans_lunion_europeenne.pdf 38,00 €
2000

Le porc américain est-il compétitif ?

Consulter le resumé

La production porcine américaine est souvent présentée comme un concurrent inéluctable sur le marché européen, capable de produire à très bas prix. En dernier ressort, la concurrence réelle dépend du prix des produits rendus, dans la monnaie du pays. A ce stade, la valeur du dollar a plus d'effet que l'avantage de coût entre les zones de production. Depuis deux ans le billet vert est redevenu cher, ce qui handicape fortement les exportations américaines.

Pour combien de temps ?

PDF icon bp2001n293.pdf
2001

Compétitivité de la production porcine : coûts, prix et contraintes

Consulter le resumé

Dans un marché concurrentiel et peu soutenu, la dynamique de la production porcine dépend de sa compétitivité. Celle-ci repose sur les coûts de production et sur la valorisation du porc payé au producteur. Mais de plus en plus d'éléments externes, réglementaires notamment, exercent maintenant une influence déterminante. Un tour d'horizon de la compétitivité de la production porcine européenne avec l'édition 2001 de l'Observatoire de l'ITP.

PDF icon bp2001n296.pdf
2001

L'euro : nouvelle monnaie, nouveaux repères

Consulter le resumé

De nombreux changements accompagnent le passage à l'euro : nouvelles expressions des quantités pour conserver la précision des cotations, grilles de paiement, dans tous les pays... Attention cependant, pour comparer, à la définition des produits !

PDF icon bp2002n301.pdf
2002

Le prix du porc à la production dans l'UE - Situation et évolution récentes

Consulter le resumé

Depuis janvier 2002, les prix de marché du porc dans l’Union Européenne sont exprimés dans notre monnaie commune, l’euro.

Ils ne sont pas pour autant comparables et n’indiquent pas la rémunération réelle des éleveurs ! L’observatoire ITP des prix perçus permet d’y voir plus clair.
PDF icon Le prix du porc à la production dans l'UE - Situation et évolution récentes
2002

Prix du porc : le cycle du porc existe toujours

Consulter le resumé

2003

Le marché à terme pour gérer le risque de prix du porc : mythe ou réalité ?

Consulter le resumé

Apparus en 1865 aux États-Unis pour le blé, les marchés à terme permettent en théorie de se protéger contre les fluctuations des prix pour de nombreux produits agricoles.

Sur un MAT s’échangent, non pas des quantités physiques, mais des promesses : pour l’acheteur, d’acheter une quantité donnée à une date donnée et au prix à terme, et pour le vendeur, de vendre cette quantité à ce prix à cette même date. Les pertes sur le marché physique sont compensées, normalement, par les gains sur le MAT, et inversement.
PDF icon Le marché à terme pour gérer le risque de prix du porc : mythe ou réalité ?
2004

Prix des pièces et prix du porc : effets croisés

Consulter le resumé

Le marché des pièces comprend de nombreuses références, qui se multiplient avec la croissance de l'élaboration.

Les prix sont fixés chaque semaine en s’efforçant de coller au marché du porc et réciproquement, la négociation au Cadran, qui détermine le paiement aux producteurs, s’appuie sur la valorisation des pièces. Des propositions visent à lier plus directement le prix du porc aux pièces. Pas si simple. L’enquête que l’ITP vient de réaliser auprès des abatteurs et découpeurs permet d’éclairer le débat.
PDF icon Prix des pièces et prix du porc : effets croisés
2005

Gestion des risques de prix et de revenu en production porcine : diversité et intérêt des programmes canadiens

Consulter le resumé

Au Canada, les Pouvoirs publics interviennent selon 3 axes : le subventionnement de l’assurance, l’aide en cas de catastrophes et l’incitation à l’épargne de précaution. L’épargne de précaution lisse les revenus dans le temps selon la conjoncture. Programme basé sur le coût de production, très apprécié par les producteurs, l’Assurance Stabilisation du Revenu Agricole, mise en place au Québec en 1981, stabilise le revenu en fonction d’un objectif de rémunération minimale de la main d’œuvre familiale.
PDF icon Gestion des risques de prix et de revenu en production porcine : diversité et intérêt des programmes canadiens
2005

L'Encan électronique du porc au Québec

Consulter le resumé

Au Canada, les Pouvoirs publics interviennent selon 3 axes : le subventionnement de l’assurance, l’aide en cas de catastrophes et l’incitation à l’épargne de précaution. L’épargne de précaution lisse les revenus dans le temps selon la conjoncture. Programme basé sur le coût de production, très apprécié par les producteurs, l’Assurance Stabilisation du Revenu Agricole, mise en place au Québec en 1981, stabilise le revenu en fonction d’un objectif de rémunération minimale de la main d’œuvre familiale.
PDF icon L'Encan électronique du porc au Québec
2006

Les coûts des bâtiments en 2007

Consulter le resumé

De janvier 2007 à janvier 2008, l'indice national du coût de la construction tous corps d'état (BT01) a augmenté de 4,9%. Après une pause en 2005, l'indice retrouve, pour la deuxième année consécutive, une progression plus élevée que l'inflation sur la même période. Les cours des matières premières ont continué à tirer les prix à la hausse. La mauvaise conjoncture de 2007 n'a pas permis de moderniser le parc bâtiment. Il y a eu cependant quelques restructurations d'élevages. Le passage aux truies en groupe qui doit être réalisé avant 2013 a été actuellement peu anticipé.
PDF icon Les coûts des bâtiments en 2007
2007

Russie : volonté de développement

Consulter le resumé

Après 10 ans d’effondrement, la production porcine russe repart, depuis 2000.

Les importations représentent 30% de la consommation.

Mais celle-ci reste encore limitée par habitant. Alors que le pouvoir d’achat augmente, les besoins s’accroissent.

La Russie tente de développer sa production, mais tous les types de fermes ne sont pas taillés pour l’avenir.
PDF icon Russie : volonté de développement
2007

Les prix à l'amont de la filière porcine : 2007, année de rupture

Consulter le resumé

Malgré quelques signes avant-coureurs, la brutalité de la hausse des prix des matières premières a pris le monde de l’élevage au dépourvu. La filière porcine est particulièrement touchée puisque le prix du porc a baissé en 2007, ne montrant aucun signe d’ajustement à ce contexte chamboulé.

L’année 2007 se traduit donc par une rupture brutale relativement au passé.
PDF icon Les prix à l'amont de la filière porcine : 2007, année de rupture
2008

Les déterminants de la consommation de porc en France : effets économiques, attentes et perceptions des consommateurs

Consulter le resumé

L’étude des phénomènes qui influencent la consommation de viande de porc fraîche et transformée est riche et complexe. Elle nécessite de croiser des données de nature différente (quantitatives et qualitatives) issues de disciplines multiples, dont l’interprétation n’est pas toujours aisée.
PDF icon Les déterminants de la consommation de porc en France : effets économiques, attentes et perceptions des consommateurs
2008

Pages