La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 1 à 4 de 4 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Conséquences de l'incorporation de pulpes de betteraves dans l'aliment de porcs à l'engrais sur leurs performances et leur comportement

Consulter le resumé

51es Journées de la Recherche Porcine, 5 et 6 février 2019, Paris, p. 105-106, par Didier Gaudré et Didier Coulmier, poster

Poster. 

Cette étude s’inscrit dans un contexte d’augmentation de la disponibilité des pulpes de betteraves à destination de l’alimentation animale, liée à la fin de l'application de quotas à la production de sucre. Les pulpes de betteraves déshydratées constituent le principal coproduit issu de cette filière utilisé en alimentation porcine. Elles sont incorporées dans les aliments truies pour leur contribution à l’apport de fibres notamment. Leur utilisation est plus rare dans le cas des aliments destinés aux porcs à l’engrais et aux porcelets. Dans cet essai mené sur des porcs à l’engrais, les pulpes de betteraves sont incorporées à hauteur de 0, 10 et 20 % dans les aliments croissance et finition (régimes SBP 0, 10 et 20 respectivement). La comparaison des performances techniques obtenues avec les différents régimes est complétée par des observations de l’état corporel des animaux et de leur comportement.

Influence of sugar beet pulp on growth performance, carcass quality and behaviour of fattening pigs

This trial was designed to evaluate effects of sugar beet pulp (SBP) included (at 0%, 10% or 20%) in the diet of fattening pigs. One hundred forty four (Large-White x Landrace) x Pietrain barrows and females were allotted to one of three dietary treatments (SBP 0, SBP 10, SBP 20) with 12 pigs per pen and six replicates per treatment. The diets were formulated to have the same amount of net energy (9.2 MJ NE/kg). The digestible content of essential amino acids (lysine, methionine, cysteine, threonine, tryptophan and valine) were also the same among treatments based on 0.9 and 0.8 g of digestible lysine per MJ NE during growing (25-60 kg liveweight) and finishing periods (60-120 kg), respectively. The SBP in the diets replaced mainly cereal coproducts. Growth performances, carcass quality, behaviour and body condition of each pig were recorded. In the SBP 20 treatment, feed intake was significantly reduced up to 60 kg bodyweight, but without any effect on growth performance throughout the trial. Carcass yield was significantly reduced with SBP 20 due to the high fibre content in the diet while no significant difference was observed between SBP 0 and SBP 10. Surprisingly, carcass lean meat percentage was significantly decreased with SBP 10. Body condition scores revealed a significant reduction in scratches and wounds with SBP 20, but cleanliness also significantly decreased. Behaviour recordings indicated that SBP 20 pigs tended to spend more time investigating their pen than SBP 0 pigs.

2019

Intérêts des aliments à teneur élevée en énergie pour porc charcutier

Consulter le resumé

L’intérêt zootechnique et environnemental d’aliments à teneur élevée en énergie, est évalué sur 288 porcs charcutiers répartis en 3 bandes.
PDF icon Intérêts des aliments à teneur élevée en énergie pour porc charcutier
2004

Acides gras alimentaires et TVM : quel impact sur la qualité de la bardière du porc ?

Consulter le resumé

La teneur en C18:2 et en C18:3 de la bardière de porc peuvent être prédites à partir des quantités de ces deux acides gras dans l'aliment et de l'épaisseur de la bardière. Dans les conditions expérimentées, l'apport en acide linoléique et en acide linolénique jusqu'à un niveau de 15 g/kg et de 1,93 g/kg n'a pas d'incidence négative sur la qualité des tissus adipeux des porcs, y compris chez les animaux à fort taux de viande maigre.
PDF icon Acides gras alimentaires et TVM : quel impact sur la qualité de la bardière du porc ?
1999

Influence de la source d'énergie et de la concentration énergétique de l'aliment sur le comportement alimentaire, les performances zootechniques et les qualités de carcasse du porc charcutier

Consulter le resumé

Le comportement alimentaire et les performances individuelles de 96 porcs LW x P, élevés en groupes hétérosexués, sont étudiés de 35 à 105 kg de PV, en fonction de quatre régimes alimentaires distribués à volonté: témoin à base de céréales et soja (9,9 MJ EN/ kg brut; R1), enrichi en matières grasses (10,7 MJ EN/ kg brut; R2), enrichi en fibres (9,0 MJ EN/ kg brut; R3), enrichi en fibres et matières grasses et isoénergétique à R1 (R4). Les résultats montrent que les mâles castrés ingèrent quotidiennement plus que les femelles (2557 vs.
PDF icon Influence de la source d'énergie et de la concentration énergétique de l'aliment sur le comportement alimentaire, les performances zootechniques et les qualités de carcasse du porc charcutier
1998