La base documentaire de l'IFIP

La base documentaire de l'IFIP : des centaines de documents à télécharger ou bien à commander.

Résultats 41 à 58 de 58 résultats
Rechercher une documentation
Publication Annéetrier par ordre croissant

Estimation of genetic trends from 1977 to 2000 for stress-responsive systems in French Large White and Landrace pig populations using frozen semen

Consulter le resumé

An experimental design aiming at estimating realized genetic trends from 1977 to 1998-2000 in the French Large White (LW) and Landrace (LR) pig populations was conducted by INRA and IFIP-Institut du Porc.
PDF icon Estimation of genetic trends from 1977 to 2000 for stress-responsive systems in French Large White and Landrace pig populations using frozen semen
2009

Estimation, par utilisation de semence congelée, des évolutions génétiques réalisées entre 1977 et 1998-2000 dans les races Large White et Landrace pour les systèmes neuroendocriniens de réponse au stress

Consulter le resumé

Une experimentation destinee a estimer les evolutions genetiques realisees entre 1977 et 1998-2000 dans les races Large White (LW) et Landrace (LR) a ete menee par l’INRA et l’IFIP-Institut du Porc. Des truies LW ont ete saillies avec de la semence de verrats LW nes en 1977 (semence congelee) ou en 1998 et les animaux de 2nde generation ont ete controles en station.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée, des évolutions génétiques réalisées entre 1977 et 1998-2000 dans les races Large White et Landrace pour les systèmes neuroendocriniens de réponse au stress
2009

Le 12ème congrès de l'ESDAR (Société Européenne de Reproduction des Animaux Domestiques)

Consulter le resumé

Une sélection des communications « porcines » les plus marquantes est présentée. Certaines communications plutôt ciblées sur d'autres espèces peuvent offrir des pistes de travail dans l'espèce porcine. Par ailleurs , 173 posters (une trentaine pour l'espèce porcine) présentaient les dernières avancées de la recherche. Une quinzaine de firmes exposaient les dernières technologies accessibles aux CIA et vétérinaires.
PDF icon Le 12ème congrès de l'ESDAR (Société Européenne de Reproduction des Animaux Domestiques)
2008

Comment la sélection génétique peut améliorer la survie des porcelets en allaitement ?

Consulter le resumé

Le défi de la sélection aujourd'hui est d'améliorer la survie des porcelets. Pour ce faire, la connaissance des paramètres génétiques est nécessaire pour proposer des objectifs et critères de sélection optimaux. Cette étude a permis d'obtenir à partir de données récoltées à grande échelle et en conditions d'élevage, des estimations de la variabilité génétique de la survie des porcelets en allaitement. Un effet défavorable de la prolificité sur la mortinatalité a été confirmé. Le taux de survie en allaitement est négativement corrélé avec l'hétérogénéité des poids à la naissance.
PDF icon Comment la sélection génétique peut améliorer la survie des porcelets en allaitement ?
2008

Estimation of genetic trends from 1977 to 2000 for stress-responsive systems in French Large White and Landrace pig populations using frozen semen

Consulter le resumé

An experimental design aiming at estimating realized genetic trends from 1977 to 1998-2000 in the French Large White (LW) and Landrace (LR) pig populations was conducted by INRA and IFIP-Institut du Porc.
2007

Impact de la taille du dispositif de contrôle de performances en station sur l'efficacité du schéma national de sélection en France

Consulter le resumé

L’effet du nombre de porcs contrôlés dans les stations de contrôle de performances sur l’efficacité du schéma national de

sélection en France a été étudié par simulation dans les quatre populations porcines y participant : les Large White

lignée femelle et lignée mâle, le Landrace Français et le Piétrain. Deux approches complémentaires ont été utilisées :

l’une basée sur l’estimation de la précision (coefficient de détermination) des valeurs génétiques estimées des jeunes verrats
PDF icon Impact de la taille du dispositif de contrôle de performances en station sur l'efficacité du schéma national de sélection en France
2006

Overview of the genetic variability in French selected livestock populations and management approaches

Consulter le resumé

Some results from pedigree analyses of French livestock breeds are reported. Results on both probabilities of gene origin and rates of inbreeding show that ‘large’ breeds may be small populations from a genetical point of view. Different management methods for selected populations are presented and the efficiency of optimized procedures is illustrated on cases of dairy cattle and pigs breeds. The easiness of application of such methods is discussed.
PDF icon Overview of the genetic variability in French selected livestock populations and management approaches
2005

Estimation, par utilisation de semence congelée en élevage de sélection, du progrès génétique réalisé entre 1977 et 2000 dans les races Large White et Landrace Français pour les caractères de croissance, de carcasse et de qualité de viande

Consulter le resumé

Une expérimentation visant à estimer le progrès génétique réalisé entre 1977 et 2000 dans les races Large White (LW) et Landrace Français (LF) a été réalisée dans 12 élevages de sélection. La descendance de 23 verrats LF et 21 verrats LW nés en 1977, dont la semence avait été congelée et conservée à cet effet, a été comparée à des descendants de verrats contemporains.
PDF icon Estimation, par utilisation de semence congelée en élevage de sélection, du progrès génétique réalisé entre 1977 et 2000 dans les races Large White et Landrace Français pour les caractères de croissance, de carcasse et de qualité de viande
2003

Effectifs et performances de reproduction des 5 races locales porcines françaises

Consulter le resumé

Les évolutions des effectifs de reproducteurs et du nombre d’élevages ainsi que leur répartition géographique sont décrites pour chacune des cinq races locales. Le Gascon et le Basque connaissent le développement le plus favorable, le Bayeux et le Limousin une situation intermédiaire, tandis que le Blanc de l’Ouest traverse une période difficile. Dans toutes les races, les améliorations doivent porter sur la conduite d’élevage et le choix des futurs reproducteurs afin d’accroître les performances de reproduction : pourcentage de truies productives, nombre
PDF icon Effectifs et performances de reproduction des 5 races locales porcines françaises
2002

15 ans d'IA en sélection, quels résultats ?

Consulter le resumé

Le contrôle des produits terminaux a pour but de fournir des références officielles sur

les performances de croissance, de carcasse et de qualité de la viande des produits terminaux issus de différentes combinaisons

de types génétiques de truies et de verrats parentaux, produits par les Organisations de Sélection Porcine agréées.
PDF icon 15 ans d'IA en sélection, quels résultats ?
2001

Station de sélection porcine : de meilleures performances avec une entrée à 10-14 jours d'âge

Consulter le resumé

2001

Productivité numérique des truies parentales des organisations de sélection porcine agréées, références établies selon la méthode C

Consulter le resumé

2000

Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives

Consulter le resumé

Le terme d’hyperprolificité a été employé pour la première fois par C. Legault,

en 1973 : il s’agissait d’augmenter la prolificité en diffusant les gênes de truies

exceptionnelles. En fait, cette technique n’est que l’une de celles utilisées à partir

de 1990, pour améliorer la taille de portée, et qui sont :

•l’utilisation de la voie hyperprolifique au sens strict, dans les élevages de sélection

Large White et Landrace Français des groupements de producteurs, essentiellement

entre 1989 et 1994.
PDF icon Hyperprolificité des truies... Situation actuelle et perspectives
2000

Performances de production (GMQ, IC, carcasse) : toujours plus ?

Consulter le resumé

Croissance, Indice de Consommation et valeur

de la carcasse sont les trois caractères pris en compte depuis les années 60 par

l’ensemble des programmes de sélection porcine.

Deux priorités parfaitement distinctes : l’abatteur souhaite disposer d’un porc adapté à la demande et l’éleveur, diminuer ses coûts de production.

Cet article a pour objet d’analyser le tournant pris par la sélection porcine au cours des années 90, de répondre aux questions souvent posées : faut-il améliorer le GMQ, quelle TVM produire ? Comment évoluera l’IC ?
PDF icon Performances de production (GMQ, IC, carcasse) : toujours plus ?
2000

Modélisation et optimisation du schéma suisse de sélection porcine. Comparaison du rôle des stations de contrôle de performances en Suisse et en France

Consulter le resumé

En Suisse, la station de contrôle de performances de Sempach est utilisée pour tester les collatéraux abattus (2 soeurs et 2 frères castrés) des verrats et truies contrôlés en ferme. Les équipements et le statut sanitaire de la station sont compatibles avec un contrôle en station des candidats à la sélection. Un modèle déterministe dynamique a été utilisé pour modéliser le noyau de sélection Large White suisse et prédire son évolution génétique au cours du temps dans le cas où les verrats d’insémination artificielle sont testés en station.
PDF icon Modélisation et optimisation du schéma suisse de sélection porcine. Comparaison du rôle des stations de contrôle de performances en Suisse et en France
1999

Voyage d'étude ITP et LGPC au Danemark

Consulter le resumé

Les Livres Généalogiques Porcins Collectifs et l’Institut Technique du Porc ont organisé, en décembre dernier, un voyage d’étude au Danemark auquel ont participé différents représentants des Organisations de Sélection Porcine et des ingénieurs de l’ITP. Ce groupe de dix personnes, férues de génétique porcine, ont pu ainsi avoir en l’espace de quelques jours un aperçu de l’organisation de l’amélioration génétique porcine au Danemark. Les similitudes entre les dispositifs collectifs français et danois de sélection porcine ont conduit à de tels échanges à plusieurs reprises depuis 1990.
PDF icon Voyage d'étude ITP et LGPC au Danemark
1999

Sélection pour un abaissement du potentiel glycolytique du muscle chez le porc Large White. II. Réponses corrélatives pour la qualité de la viande et la composition du muscle.<br /><br />Selection for reduced muscle glycolytic potential in Large White pigs. II. Correlated responses in meat quality and muscle compositional traits.

Consulter le resumé

Sélection pour un abaissement du potentiel glycolytique du muscle chez le porc Large White. II. Réponses corrélatives pour la qualité de la viande et la composition du muscle. Une expérience de sélection a été conduite sur six générations dans une population de porcs de race pure Large White français, présumée indemne des allèles HALn et RN-.
1999

Dossier "Génétique" : L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France + Le dispositif collectif + Les races porcines françaises + Les races locales

Consulter le resumé

L’organisation de l’amélioration génétique porcine en France

Le schéma français, les élevages de sélection-multiplication, le cadre législatif, les organisations de sélection porcine, les centres d’insémination artificielle, les structures d’appui, les populations sélectionnées, les objectifs de sélection, les méthodes d’amélioration génétique, les plans de croisement et les hybrides, les références officielles.

Édition 2003 - Dépliant 8 pages



Le dispositif collectif français d’évaluation génétique

Le Blup, les populations, les objectifs de sélection et les performances mesurées, le contrôle des performances, la circulation de l’information dans le cadre du programme national, l’évaluation génétique, quelques chiffres, l’utilisation des résultats.

Édition 1998 - Dépliant 4 pages.



Les races porcines françaises

Les grandes races : le programme national de sélection, les races Large White, Landrace Français, Piétrain (caractéristiques,

performances, sélection et utilisation). Les races locales.

Édition 1999 - Dépliant 4 pages



Les races locales porcines françaises

Le programme national de conservation, le livre généalogique, les races locales porcines françaises, la cryoconservation. À qui s’adresser ?

Édition 1998 - Dépliant 4 pages


Les quatre dépliants : l’organisation de l’amélioration génétique porcine

Document réservé Espace Pro, veuillez vous identifier
1998

Pages